• INFORMATION SUR LES DATES DE LA SAISON DE CHASSE
    DANS L'HERAULT POUR 2015/2016


    Période de grand danger pour nos amis animaux pour nous qui les aimons VIVANTS !
    tout autant que pour nous-mêmes, que les chasseurs aimeraient bien évincer de leurs territoires de tueries !

    Cliquer sur le panneau ci-dessous pour ouvrir l'arrêté préfectoral 

    ICI... J'ACCUSE l'imagination cruelle et sans limite de l'espèce humaine 

     
     
     
     
    Qu'en est il du port du gilet jaune pour les photographes ?

    Question d'un député du Vaucluse à l'assemblée nationale (il doit être chasseur !) : 
     Question N° : 19956 de M. Julien Aubert ( Union pour un Mouvement Populaire - Vaucluse ) Question écrite
    Ministère interrogé > Agriculture, agroalimentaire et forêt Ministère attributaire > Agriculture, agroalimentaire et forêt
    Rubrique > chasse et pêche Tête d'analyse > réglementation Analyse > photographes
    Question publiée au JO le : 05/03/2013 page : 2379
     
    Texte de la question :

     M. Julien Aubert appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt sur les difficultés soulevées par la coexistence de
    chasseurs et de photographes dans les forêts domaniales. Le camouflage des photographes crée des risques importants d'accident, ce qui pourrait justifier l'obligation
    pour les photographes de porter un gilet permettant aux chasseurs de les identifier et la possibilité pour l'Office national des forêts de verbaliser les contrevenants.
    De plus, certains cycles naturels des animaux, par exemple le brame du cerf, sont perturbés par la présence de photographes la nuit. Il conviendrait donc de conditionner
    la possibilité de prendre des photographies au respect de certaines conditions réglementaires. Il lui demande quelles mesures pourraient être envisagées dans
    ce domaine.

    Texte de la réponse :
    Aucune pour le moment !

    Pour le sourire (jaune), car le port du gilet jaune pour les naturalistes animaliers et photographes demandé 
    par les chasseurs n'est pas une blague lire ICI -> réponse pleine d'humour adressée à Monsieur Julien Aubert ! 

    Autant dire,  Prenez garde, le "Je ne l'avais pas vu" est encore plus de rigueur car maintenant
    les chasseurs ont trouvé la parade au fait de nous tirer dessus