• A "La Frutière", un petit cheval bien particulier...

    Parmi les chevaux vivant librement sur les pâtures de La Fruitière, se trouve un petit cheval bien particulier.
    Je voulais vous présenter en effet cette pouliche d'environ un an que j'ai adoré rencontrer.

    Ci-dessous avec sa maman.

    En regardant ces photos,  vous y remarquerez certainement différentes particularités.

     

     

    Il présente certaines marques spécifiques étonnantes, d'autant qu'elles sont associées les unes aux autres :

    - Lignes sombres le long du ventre, de chaque côté ;
    - la raie de mulet : bande de poils plus foncés le long de la colonne vertébrale (visible aussi sur la maman) ;
    - une bande cruciale, elle forme une croix avec la raie de mulet dont le centre est le niveau du garrot ;
    - des bandes plus claires dans la crinière drue et la queue (partie externe de la crinière et de la queue plus claire et centre plus sombre) ;
    et surtout, ce qui est le plus frappant, ces zébrures sur les quatre membres (plus prononcées sur les antérieurs mais présentes sur les postérieurs.

    Chacune de ces marques sont propres aux "marques" dites primitives, et principalement dues au gène dun (ou gène sauvage).
    La raie de mulet sur le dos de la maman laisse à penser qu'elle est elle-même porteuse de ce gène sauvage.
    Tous les chevaux porteurs du gène dun possèdent au moins une raie de mulet (grande ligne sombre qui leur traverse le dos dans la longueur).
    La présence d'autres marques primitives est variable, et excepté une (la tête cap de Maure - plus sombre que le corps) celui-ci les possède
    donc presque toutes, y compris sa robe Alezane.

    On retrouver certaines de ces particularités sur les chevaux de Przewalski et sur les Fjords.

     Vraiment un petit cheval superbe ! Le genre d'animal qu'on ne photographie pas tous les jours !

     

     

     

    « Caloptéryx méditerranéens ♂Grues cendrées »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Novembre à 00:09

    Elle est mignonne comme tout, j'aime ses pattes rayée comme celles d'un zèbre. Bonne journée Pascale.

    2
    Vendredi 23 Novembre à 05:13
    missfujii

    Je ne crois pas en avoir rencontré

      • Vendredi 23 Novembre à 08:39

        Comme je l'ai dit, c'est la première fois que je rencontre un cheval avec toutes ces particularités réunies, d'où la raison de la présentation de ces photos...

    3
    Vendredi 23 Novembre à 05:45
    CathyRose

    Alors j'avoue très humblement que si tu ne l'avais pas dit ... je n'aurais pas remarqué !
    Mais il est magnifique ce petit cheval, et sa maman aussi d'ailleurs, il a une robe d'une très jolie couleur.
    Merci Pascale pour ces jolies photos !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

      • Vendredi 23 Novembre à 08:46

        Je peux le comprendre. Les chevaux et le monde du cheval sont ma première passion depuis que je suis toute gamine, c'est un domaine que je connais très bien dans lequel j'ai "baigné" étant cavalière et "chuchotteuse", et c'est la raison pour laquelle j'ai été interpellée par les différentes  caractéristiques de cette pouliche.
        Merci pour les photos.
        Bisous et bonne journée Cathy

    4
    Vendredi 23 Novembre à 06:12

    Il est superbe ce petit cheval, bien mis en valeur par ton oeil affûté, bonne journée, Didier.

    5
    Vendredi 23 Novembre à 06:44
    Septsup

    c est vrai qu elle est pas ordinaire cette bête… gros bisous

    6
    Vendredi 23 Novembre à 07:15

    Il est en effet superbe et tes photos nous permettent de voir tous les détails. J'avais remarqué tout de suite les zébrures sur les pattes mais pas tout ce que tu nous décris...Merci pour ces explications. J'avais adoré voir les animaux en liberté dans les Pyrénées. La première fois que j'y suis allée dans les années 80, c'était pour moi une découverte. Ils sont si heureux quand ils vivent dans cette nature préservée et cela les rend encore plus beaux. bises et une belle journée

    7
    Vendredi 23 Novembre à 07:29

    Une bien jolie demoiselle en effet. Sur la dernière photo, elle m'a l'air bien curieuse, aussi!!! 

    J'aime beaucoup la 3°photo avec cette belle lumière dorée.

    Bonne journée à toi

      • Vendredi 23 Novembre à 12:00

        Tous les chevaux sont curieux et proches de l'Homme, si les Hommes les ont respectés ;-)
        Merci et bonne journée

    8
    Vendredi 23 Novembre à 07:38

    I'm on my iPad right now, Pascale, without my translator, but the images (without the text) are so warm and gorgeous.  God bless and save the animals!

    9
    Vendredi 23 Novembre à 07:44

    Une curiosité de la nature ce petit cheval !

    Bonne journée Pascale.

    10
    Vendredi 23 Novembre à 08:22

    Bon. Moi je suis toujours un peu sauvage (les gens qui me connaissent dans la vraie vie le disent...) mais quand je regarde bien, je n'ai pas de raies particulières sur les côtés du ventre et le long de la colonne vertébrale. Donc, je ne porte pas le fameux gène. :-))
    Trêve de plaisanterie. J'aime beaucoup cette rencontre et surtout la dernière photo, tout en mouvement. J'en suis tout émue en la regardant. Comme si la petite pouliche me demandait d'aller gambader avec elle dans la prairie. Bises alpines et belle fin de semaine.

    11
    Vendredi 23 Novembre à 08:34

    Merci Pascale 

    Tu fais toujours de bien belles rencontres 

    Merci pour tes explications sur des très belles photos !

    Bises et bonne journée

    12
    Vendredi 23 Novembre à 08:35

    Bonjour Pascale. Sans tes explications je n'aurais rien vu car j'y connais absolument rien en chevaux. Bonne journée et bisous

    13
    Philippe Debiève
    Vendredi 23 Novembre à 08:41

    Quel bel article ! bonjour Pascale, tu as bien fait d'immortaliser ta rencontre avec cette race particulière, on sens la passion des chevaux qui vit en toi. Dans ce décor, tes portraits sont encore plus expressifs... un vrai régal. PS : c'est vrai que mon panneau fait sourire, il averti les visiteurs de risques possibles d'effondrement des murs d'un ancien bâtiment. Bonne journée, bise.

    14
    baba
    Vendredi 23 Novembre à 08:48

    Effectivement elle doit porter quelques gènes très anciens, mais ce qui m'interpelle c'est sa crinière , très fournie et bien droite.Il serait intéréssant de connaître les caractéristiques de son géniteur...

    Belle série de photos.

    Bonne journée.

      • Vendredi 23 Novembre à 08:58

        Son géniteur peut tout à fait n'avoir aucune des caractéristique avec sa descendance, d'autant qu'ici les origines des chevaux ne sont pas dans des races spécifiques. Il suffit que l'un des deux parents soit simplement porteur du gène dun. D'ailleurs, la maman est probablement porteuse comme je l'ai souligné, avec sa raie de mulet bien apparente.
        Le géniteur se trouvait très probablement sur les pâtures mais aucun de ces chevaux ne réunissait toutes ces caractéristiques décrites sur cette pouliche.
        Bonne journée.

    15
    Vendredi 23 Novembre à 08:50

    Quelle belle rencontre!! Quand j'ai vu tes premières photos j'ai tout de suite pensé aux chevaux de Przewallski que j'ai eu la chance de voir à Thorenc dans les Alpes Maritimes

    C'est génial d'avoir pu le voir et l'observer d'aussi près, un grand merci pour tes photos.

    très belle journée, bises

     

     

      • Vendredi 23 Novembre à 09:06

        Coucou Danièle,
        En effet, il y a du Cheval de Przewalski dans les caractéristiques de cette pouliche, bien que cette très ancienne race ne soit probablement pas l'ancêtre de notre cheval domestique, et qui, lui, à conservé son tempérament totalement sauvage. 
        La réserve dont tu parles est superbe, c'est un véritable sanctuaire pour ces magnifiques chevaux et aussi pour d'autres espèces.
        Merci à toi.
        Bises et bonne journée

    16
    Vendredi 23 Novembre à 08:55
    PascalXLD

    Elle est superbe cette pouliche et c'est vrai que les zébrures sont bien visibles

     

    Bonne journée

    17
    Vendredi 23 Novembre à 09:05

    Tout est beau les chevaux, le paysage et l'impression de plénitude.

    18
    Vendredi 23 Novembre à 09:18
    marine D

    Comme il est beau ! Une résurgence de race très ancienne, à n'en pas douter lui donne un charme bien particulier en effet ! En randonnée dans les Cévennes j'avais rencontré avec plaisir et sans les déranger un troupeau de chevaux de Przewalski...

      • Vendredi 23 Novembre à 09:28

        En effet, on trouve un élevage au Villaret en Cévennes, mais on ne peut de toutes manières pas les déranger car la législation impose une barrière physique entre les animaux sauvages (le cheval de Przewalski en est un) et le public. Leur enclos faisant 400 ha, tu as eu de la chance de les voir, car ils ne sont pas forcément visibles le terrain étant en relief. Il m'est arrivé de ne voir que les Causses... ;-)
        Et puis, mieux vaut ne pas les approcher, ils ont un caractère bien trempé et n'hésiteront pas à mordre ou à botter, ils sont loin d'être aussi sociables que les chevaux domestiques.
        Bonne journée Marine

    19
    AMA
    Vendredi 23 Novembre à 09:38

    Bonjour Pascale, très belle série, l'animal est superbe et semble sortir du cadre sur les dernières ;-)

    En effet il porte en lui des caractères primitifs en ce qui concerne sa crinière redressée et ses pattes antérieures rayées de noir.

    Le cheval de Przewallski en effet lui ressemble beaucoup.

    Bravo de l'avoir déniché et surtout de l'avoir si bien photographié.

    Gros bisous et bonne journée à toi.

      • Vendredi 23 Novembre à 10:33

        Si cette pouliche est porteuse du même gène primitif, on ne peut pas dire pour autant qu'elle ressemble au Przewalski.
        La tête de cette pouliche est bien moins massive (idem pour l'encolure) et elle ne présente ni le bout de nez ni le ventre blanc, ni la robe Isabelle d'ailleurs.
        Le Przewalski présente d'ailleurs plus facilement des "bracelets" sombres sur la partie basses des jambes mais pas forcément et même assez exceptionnellement des zébrures.
        Merci pour les photos. Bonne journée également

    20
    Vendredi 23 Novembre à 10:08

    holala, quelle petite merveille cette pouliche!!! un vrai cadeau que tu nous fait avec ces photos. j'adore la dernière, elle semble sortir de l'écran! gros bisous Pascale, et merci. cathy

    21
    Vendredi 23 Novembre à 10:09

    Toujours de belles photos accompagnées d'infos intéressantes

    bises amicales

    lyly

    22
    pulsatilla
    Vendredi 23 Novembre à 10:24

    Bonjour Pascale ,

    Je m'instruis , car je ne connais rien aux chevaux .

    Que ceux-ci soient en liberté , ça me fait rêver : j'en vois si souvent par ici , seuls , sur un pré trop petit , qui ont l'air de se morfondre jour après jour .Je ne sais pas si le cheval connaît l'ennui , mais intuitivement , ça me fait peine ...

    Ceux que tu nous montres ici ont un tout autre maintien ...

    La photo que je préfère, c'est l'avant-dernière , où on sent ton coup de coeur !

    J'espère que l'épisode méditerranéen annoncé ne va pas faire trop de dégâts dans ta région !

    Bises .

      • Vendredi 23 Novembre à 10:54

        Bon jour Sophie,
        Les chevaux ont été ma première passion, et elle ne m'a pas lâchée depuis l'âge de 6 ans. J'ai commencé à vivre avec eux à partir de 7 ans. Je n'ai donc aucun réel mérite ;-)
        Pour te répondre, le cheval est un animal grégaire fait pour vivre en troupeau, il déteste la solitude et peut même développer de graves névroses quand on lui impose ce genre de vie. Non seulement ils connaissent l'ennui mais également la déprime. Cela peut se traduire par différentes attitudes comme le tic de l'ours (il se balance d'une jambe sur l'autre), tic à l'appui (avale de l'air en prenant appui avec sa mâchoire supérieure sur n'importe quel support), tourne sans cesse sur lui-même, encense (passe son temps à fléchir puis à relever vivement l'encolure)... Certains même par ennui mangent de la terre s'ils manquent d'herbage (un cheval devrait pouvoir brouter 18 heures par jour en marchant) et peuvent faire de sévères coliques, ce qui est souvent le cas quand le terrain trop petit ne permet pas à l'herbe de repousser. 
        J'ai récupéré un cheval qui avait la névrose du tic à l'appui, et j'ai vraiment galéré pour la lui faire passer. A la moindre occasion, il s'y remettait et il me fallait user de ruses pour l'empêcher de trouver des appuis dans un terrain avec des arbres. Les troncs finissaient enguirlandés de fils de clôture fixés sur des "queues de cochons". Je n'ai rien trouvé de mieux... et pourtant quand il est arrivé avec moi, il y avait déjà 3 autres chevaux pour lui tenir compagnie. La névrose était bien installée ;-(
        La meilleure des attitude avec un cheval est de lui trouver un compagnon de son espèce (avec un autre propriétaire par exemple) ou encore une brebis avec qui il fera très bon ménage. 
        Comme toi je ne supporte pas de voir un cheval isolé dans un terrain, et encore moins enfermé dans un box. C'est totalement contre sa nature.
        Merci pour les photos, et pour L'épisode Cévenol (cette fois il semble vraiment localisé) on verra bien... pas grand chose à faire à part être prudents.
        Bises et bonne journée

    23
    flodarom
    Vendredi 23 Novembre à 10:30

    Coucou Pascale, 
    Quel beau petit cheval !
    Je lis ton commentaire, c'est vraiment très particulier tout ce que tu décris et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il ne ressemble pas à sa maman.
    C'est une très jolie série avec de belles photos dans un magnifique endroit. 
    Je craque pour la dernière, en légére contre plongée quand il vient vers toi.
    Grossssssssss bisoussssssss et bonne journée

      • Vendredi 23 Novembre à 10:58

        Coucou Martine,
        C'est vrai qu'il est magnifique et peu ordinaire ce petit cheval dont nous avons fait les photos en étant ensemble.
        Donc pas vraiment une découverte pour toi, pas plus que l'endroit ;-)
        J'avais d'ailleurs déjà écris la plupart de ces caractéristiques quand tu as publié tes photos.
        J'aime beaucoup les deux dernières aussi.
        BigBisousssss et bonne journée

      • flodarom
        Vendredi 23 Novembre à 22:01

        Oui, d'ailleurs, tu te souviens que ma batterie de l'appareil photo était déchargée et que j'avais laissé l'autre dans la voiture ;-(
        J'ai pris mes photos avec le portable ....pfff
        Grosssssss bisoussssssss et bonne soirée

      • Samedi 24 Novembre à 07:20

        Hihihi, mais je ne vais rien dire, je suis tout aussi capable de laisser un APN dans la voiture ;-)
        BigBisoussssss

    24
    Vendredi 23 Novembre à 10:53

    un bien bel animal pour des photos "craquantes"

    25
    Vendredi 23 Novembre à 10:56

    HO..   quel beau petit cheval..  extraordinaire.
    C'est une belle rencontre, fascinante de par ses détails.
    (détails que je n'aurais pas su détecter, mis à part les raies sur les jambes).
    Bravo et merci Pascale.
    Bisous et douce journée

    26
    Vendredi 23 Novembre à 11:06

    Bonjour Pascale, 

    Un grand ravissement m'envahit à la vue de tes photos.Tant par la beauté des paysages que par celle de ces deux équidés. Et puis les deux dernières photos avec ce regard curieux de la pouliche complètent admirablement l'ensemble. Merci.

     Bises

    27
    Vendredi 23 Novembre à 11:12

    Coucou

    Vraiment très surprenant. Il est magnifique. Merci de toutes tes précisions.

    J'adore les chevaux et une fois par semaine je vais chez la fille de mes amis débroussailler dans un champ où je suis entourée de trois chevaux qui viennent chacun leur tour, me demander des caresses. Que du bonheur.

    Bisous

    28
    Vendredi 23 Novembre à 11:25
    Ils sont magnifiques ces chevaux . De très belles photos bisoussss
    29
    Vendredi 23 Novembre à 11:26
    Beautifully photographed, fine light and compositions.
    30
    Vendredi 23 Novembre à 11:33

    ah oui Pascale  je te comprend ...  ! merci du partage de ce moment magique et en + de superbes clichés

      j'aime +++ les chevaux et  ce poulain est magnifique !!!  ... merci gros bisous beau weekend  a+

    31
    Vendredi 23 Novembre à 11:50

    Oh! là!là! Mais je n'ai jamais vu un petit cheval de cette "nature", Pascale. Il est vraiment très original. Ils sont magnifiques tous les deux. Gros bisous et très agréable week-end.

    32
    Vendredi 23 Novembre à 11:51

    Très belle série de photos sur cet adorable petit cheval très particulier! Belle journée Pascale! 

    33
    Vendredi 23 Novembre à 11:57

    bonjour Pascale

    un bébé original qui est allé chercher des gènes anciens dans les membres de son arbre généalogique !

    c'est plutôt réussi ce mélange comme quoi la nature fait bien les choses .

    j'apprend plein de choses en lisant les réponses que tu fais à tous .

    superbe profondeur de champ sur les deux dernières ou on le croirait presque en 3d , magnifique .

    34
    Vendredi 23 Novembre à 11:59

    J'aime tant les chevaux, ma Réglisse me manque tellement Pascale ...

    Merci pour ce magnifique partage et ce poulain magnifique. J'adore .

    Journée bruineuse mais température clémente .

    Bon week end Pascale.

    Bises amicales de Christiane

    35
    Vendredi 23 Novembre à 12:12

    I smile when I see this young filly. Her color is so rich. Your pictures are adorable. I want to reach out and pet her. firendship

    36
    Vendredi 23 Novembre à 16:01
    Denise

    Bonjour Pascale, qu'il est beau ce petit cheval. J'aime sa couleur et ses pattes zébrées. Il a tout pour plaire et merci pour tes ravissantes photos.

    Bel après-midi et mes bisous

    37
    Vendredi 23 Novembre à 16:14

    bonjour, Pascale

    une belle observation d'une spécialiste, c'est tres interessant et ayant vu les chevaux de Przewalski  dans les Cévennes je trouve aussi certaines ressemblances.

    les trois dernieres photos sont vraiment top , tu ne devais pas etre tres loin de lui , il avait l'air assez curieux..

    beau reportage, bravo

    bises

    bonne fin de soirée

    à bientot

      • Vendredi 23 Novembre à 16:36

        Coucou Christophe,
        Pour les deux dernières, j'étais vraiment tout près et assise par terre (à 18 mm)
        Quelques points communs en effet avec le Przewalski mais pas vraiment ressemblant. 
        La curiosité et la sociabilité est une des grosses différences avec eux dont le tempérament est plutôt asocial ;-)
        Merci pour les photos.
        Bises et bonne fin de journée

    38
    Vendredi 23 Novembre à 16:42

    Coucou Pascale merci pour ces photos magnifiques, j'ai une admiration pour les chevaux mais je n'y connais pas grand chose. Merci pour tous les détails que tu nous as décrits. Je suis sous le charme des deux dernières photos.

    Bon week end et plein de bisous

    chatou

    39
    Vendredi 23 Novembre à 17:18

    mother and child photos from any species are always a pleasure to watch, Pascale. 

    40
    Vendredi 23 Novembre à 17:24

    Bonsoir Pascale,
    On ne peut pas dire telle mère, telle fille, elles ne se ressemblent pas.
    Ce n'est pas habituel de voir cette espèce de cheval, tu as fait une très belle rencontre.
    L'avant-dernière est mignonne avec ces grandes oreilles et son toupet en forme d'Iroquoise :)
    Belle série, j'espère que tu les reverras !
    Bonne soirée, bises

    41
    Vendredi 23 Novembre à 17:27

    Superbe rencontre pour toi et magnifique découverte pour moi ! Gros coup de cœur pour ce beau petit cheval . J'aime beaucoup  les 2 dernières photos , on a envie de la caresser!

    Bonne soirée Pascale ! 

    42
    Mo
    Vendredi 23 Novembre à 17:55
    Mo

    Bonsoir Pascale,

    Je ne suis pas spécialiste des chevaux mais je la trouve bien jolie, ta pouliche!

    bises,

    Mo

     

    43
    Vendredi 23 Novembre à 19:04

    Bonsoir Pascale mais quelle jolie découverte avec ce magnifique reportage avec des superbes photo mais cette pouliche est vraiment très jolie avec ces rayures à ses jambes merci du partage bonne soirée bisou Claudine Daniel

    44
    Vendredi 23 Novembre à 20:28
    Durgalola

    belle rencontre - la dernière, j'ai l'impression qu'il va sortir de la photo. Merci pour toutes tes explications. Tu as fait une très belle rencontre. Bises Pascale.

    45
    Vendredi 23 Novembre à 20:34

    Oh, an amazing girl. She almost looks like she's part zebra. Thank you for sharing this little beauty.

    46
    tatar@y.
    Vendredi 23 Novembre à 22:18

    Ohhhh trop mignon avec ses rayures aux pattes... Et très belles couleurs. Bonne soirée. 

    47
    Vendredi 23 Novembre à 22:24
    Coucou Pascale.
    Oh dis donc qu'elle est jolie !!!! Moi je l'aurai bien croisée avec un zèbre hihihi.... Mais bon ce n'est qu'un avis néophyte et encore ;-).
    Tu es une encyclopédie sur 4 pattes, euh sur deux pardon ;-))
    Merci pour cette très belle et originale découverte.
    Gros bisous et bon weekend. Euh...faut pas sortir hein ou alors avec un tuba :-(
      • Samedi 24 Novembre à 07:32

        Coucou Nath,
        Cela donne de jolis animaux, des Zébrules (Stormy, un zébrule célèbre ICI)
        Toi ce sont les oiseaux, moi les chevaux, et cela fait bien longtemps maintenant, un demi-siècle de passion, ce n'est pas rien ;-)
        D'autant qu'en plus de la pratique, j'en ai bouffé du manuel d'hippologie et autres ouvrages en tous genres ;-)
        Ah hier soir, ce n'était pas triste, mais cela n'a pas dégénéré en épisode Cévenol. Cela dit, on n'a pas manqué d'eau c'est clair ! 
        Gros bisous et bon week-end à vous également.

    48
    Samedi 24 Novembre à 09:07

    Très spécial mais très esthétique. La nature n'oublie jamais les origines. Les dernières images sont particulièrement de ton cru.

    49
    Samedi 24 Novembre à 11:35

    Oui un petit cheval superbe !!

    Bisous Pascale

    50
    Maguy
    Samedi 24 Novembre à 13:24

    Bonjour Pascale en effet très belle rencontre cette pouliche est superbe comme tu as dû aimer la photographier sans la déranger car elle semble très en confiance devant ton objectif .N'y connaissant strictement rien aux chevaux je te poserais la question suivante qui peut te paraître idiote mais tant pis j'assume , cette maman et ce poulain vivent en liberté mais ont-elles un propriétaire ou vivent elles à l'état sauvage ?

    Bises et bon week-end à toi

    Maguy

      • Samedi 24 Novembre à 14:03

        Coucou Maguy,
        Les chevaux sont pour la plupart des animaux domestiques très curieux et très sociables, très proches de l'humain. A la base ils n'ont pas (ou plus) cette tendance à nous fuir que peuvent avoir d'autres animaux réellement sauvages, surtout si ne leur avons jamais fait de mal.
        Les troupeaux ont des propriétaires oui, bien sûr même s'ils vivent en liberté (en tous cas sur les estives françaises), en troupeaux. Leur reproduction se déroule en toute liberté avec un étalon dominant dans le troupeau. Exemples avec les Pottoks du Pays Basque, les Mérens dans les Pyrénées Ariégoises, les chevaux de Camargue ou ces chevaux qui vivent en Hautes-Pyrénées.
        Rares sont encore les véritables chevaux sauvages sur la planète. La définition de "cheval sauvage" est un cheval qui n'a aucun contact avec êtres humains. Les Mustangs américains forment la population de chevaux sauvages la plus connue, mais il y a aussi le Camargue en France (bien que pour eux, je doute qu'ils soient encore nombreux à vivre totalement à l'état sauvage et donc sans contact avec l'humain), les Brumby en Australie, les chevaux de Namibie en Afrique, et les chevaux de Przewalski en Mongolie (et encore cette espèce a été sauvée de l'extinction grâce à des programmes de reproduction menés par des zoos à travers le monde, et est à présent réintroduite avec prudence en Mongolie ICI).
        J'ai aussi envie de te dire que personnellement je ne pense pas qu'il y ait des questions idiotes puisque cela induit l'envie d'apprendre quelque chose, et cela n'a rien d'idiot à mon sens. 
        Bises et bon week-end à toi également.

    51
    Samedi 24 Novembre à 16:48

    En effet, c'est certain, on ne rencontre et photographie pas tout les jours un cheval comme celui que tu nous proposes sur ce post.
    Ce que j'admire chez toi, c'est que tu vas dans les détails, je présume que tu adores les chevaux pour en connaître autant.

    Au premier abord, je pensais que tu avais photographié un cheval typée primitif comme le Cheval de Przewalski.
    Et non, juste un jeune cheval avec ses gênes régressif.

    Merci pour le lien vers le cheval Fjords qui est pour moi moins connus de le Przewalski.
    En regardant le lien, je me suis souvenu vaguement de cette race.

    Merci pour ses belles photos et surtout de ce rappel.
    Pour cela que j'aime les blogs, on admire de belles choses et parfois on deviens plus malin, un peu plus instruit

    52
    Samedi 24 Novembre à 18:43

    Voici une note et des photos originales. Je ne savais pas qu'il pouvait y avoir des gênes "anciens" qui réapparaissent chez les équidés. Par contre je connais l'hybridation entre cheval et la femelle zèbre qui donne un animal très haut au garrot, un peu farouche, voir indomptable et ...stérile. Quant au cheval de Przewalski je me rappelle avoir visité un site en Lozère qui hébergeait tout un troupeau de ces magnifiques chevaux primitifs. Je ne sais plus si ce site existe encore. Bonne fin de Semaine à toi !

      • Samedi 24 Novembre à 19:49

        Bon soir Sergio,

        Il n'y a pas de résultat viable pour une hybridation entre un cheval mâle et une femelle zèbre. Le Zébrule ou Zorse est le croisement d'un mâle Zèbre avec une jument. C'est d'ailleurs identique pour la Mule (ou le Mulet) qui est le croisement d'un Âne mâle et d'une jument. 

        Les hybrides, qu'ils soient des végétaux ou des animaux, sont en effet la plupart du temps stériles. Ils le sont dans la majorité des cas, mais il arrive qu'il y ait de rares exceptions.

        "Stormy", le Zébrule dont j'ai parlé un peu plus haut (je remets le lien ICI) montre bien qu'il n'est pas si indomptable, et il n'est pas le seul dans ce cas, il est même monté. Après je ne dis pas que ce soit facile car ils ont des gènes sauvages, mais il ne sont pas aussi indomptables que ne le sont les Zèbres, si on sait les rassurer.

        Pour ce qui est de leur taille, les Zébrules font, en moyenne 1,40m au garrot (variable selon la taille de la mère), ce n'est donc vraiment pas un animal très haut au garrot, puisque cela correspond à la taille d'un cheval de Camargue qui sont de petits chevaux (Taille poney pour la Fédération Équestre Internationale). Pour te donner une idée, ma jument Selle Français mesurait 1.8m au garrot, et là on peut parler de cheval très haut au garrot. Les zèbres mesurant entre 1.2m et 1.5m, même avec une mère de grande taille, il est peu probable d'obtenir des animaux très hauts au garrot.

        Ce site à Hure-la-Parade, sur les Causses en Lozère existe toujours. Il a accueilli des chevaux de Przewalski captifs dès 1993 (je l'ai connu à ses tout débuts, en 1994). Les chevaux ont pu se reproduire en toute sérénité dans un environnement qui leur correspond parfaitement. Certains d'entre eux ont été transférés dans les steppes mongoles pour un retour complet à l'état sauvage ce qui est une fantastique réussite. 

        Bon week-end également.

    53
    Dimanche 25 Novembre à 15:11

    Elle est vraiment jolie !

    54
    Dimanche 25 Novembre à 17:05

    Un beau petit cheval qui sort de l'ordinaire, si on peut parler "d'ordinaire" pour un cheval, je les trouve tous aussi beaux même s'ils sont crottés comme ça arrive souvent chez nous, celui-ci est vraiment craquant de face, et sur la photo de profil on voit bien ses caractéristiques. Merci pour la série, superbe. Bises

    55
    Lundi 26 Novembre à 10:17
    Framboise à Pornic

    Quel oeil Pascale  !

    j'avais remarqué les bandes sur les bandes mais j'avoue que j'ai zappé le reste, il faut avoir une grande connaissance du cheval pour pouvoir faire toutes ces remarques, nul doute que tu es un puits de science à ce sujet  !

    merci pour ces extraordinaires photos ! 

    bises

    56
    Lundi 26 Novembre à 20:32

    Une rencontre insolite ; crinière droite et zébrures m'ont fait penser au zèbre.

    Quoi qu'il en soit cette pouliche est étonnante. Merci Pascale pour ton partage !

    Bonne soirée ; Bisous

    57
    Mardi 27 Novembre à 08:54

    Eh bien je ne m'y connais pas plus en chevaux qu'en libellules sarcastic alors merci de m'instruire.

    Pour les photos les 2 dernières auront ma préférence , on y sent la proximité et l'envie de la rencontre...

    Bises

    58
    Samedi 1er Décembre à 16:56

    Impossible de rater cette merveille de la Nature.

    Au premier abord on remarque de suite le semblant de zébrures.

    Puis en suivant tes explications on admire le 'travail' de la génétique.

    Tu as du être aux anges. 

    Merci pour cette découverte étonnante et attachante.

    Bisous Pascale.

     

     

     

      • Samedi 1er Décembre à 17:07

        Oui, magique cette rencontre, j'ai adoré, et puis cette pouliche était vraiment adorable et pas farouche du tout.
        La générique est vraiment fantastique et elle a été gâtée.
        Bisous et bonne soirée SylviAnne



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :