• Anguis fragilis - Orvet

    Tranches de vie d'un Australian Shepherd


    Nous avons trouvé ce petit orvet sur un petit chemin de terre, son corps s'agitant d'un côté et sa queue de l'autre.

    Quelqu'un avait du ne pas lui vouloir que du bien.

    Nous l'avons reposé dans l'herbe et il est reparti.

    Heureusement, sa queue va repousser, et il va pouvoir continuer sa route.

    La photo n'est pas bien nette, mais il bougeait l'animal

     

     

     

     

    « Arum sauvage (Arum maculatum) Cantharide en balade dans un coquelicot »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mai 2011 à 10:58

    j'adore les orvets!j'adore

    c trop mignion

    vraiment je trouve ça craquants!

     

     

    2
    Loetiga
    Mercredi 4 Mai 2011 à 11:00

    bon tu vas me prendre pour une vraie parisienne, mais je ne conaissais pas du tout cet animal, c'est la première fois que j'en vois, il a l'air gentil, mais je ne le prendrais pas dans ma main hihihihi

    3
    Mercredi 4 Mai 2011 à 11:47

    Pour Atena :

    Bon Jour Atena. Moi aussi je les aime beaucoup, dommage qu'ils soient si souvent associés à des serpents. Du coup, voilà comment on les retrouve, coupés en deux !

    4
    Mercredi 4 Mai 2011 à 11:48

    à Loetiga :  contrairement au petit singe chez Atena, là, tu ne crainds rien avec un orvet dans les mains ^^

    5
    Mercredi 4 Mai 2011 à 11:52

    Pour Loetiga :

    Oui, les orvets sont très gentils et absolument pas dangereux. En fait, ce sont des lézards mais sans pattes et long comme des petites couleuvres.
    Il était bien content je pense qu'on le prenne dans nos mains pour le remettre dans l'herbe ou il a pu aller se cacher, car avec sa queue coupée il ne parvenait pas à grand chose sur la terre.
    Gros poutoux Flavie et passe une très bonne journée.

    6
    Mercredi 4 Mai 2011 à 12:13

    Pour Fanthereli :

    Oui, bien moins dangereux qu'un singe, même tout petit !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :