• Approche et préparation pour un affût - 2/2

    Pour faire suite à la phase d'installation d'affût d'un précédent article ICI

    Approche et préparation pour un affût - 2/2
    Voilà donc les deux affûts installés pour quelques jours sans visite de notre part afin que les Blaireaux s'habituent
    à cette présence inhabituelle. Les jours ont passé, et en fin de journée, nous revenons, le plus discrètement possible,
    et toujours à bon vent. Nous nous installons sur nos tabourets pliants, et la phase d'observation et d'attente commence.

    Cela s'agite dans les fougères, c'est indéniable, mais en vain, il ne se passera rien de mieux. Il faut dire que nous avons
    presque tous été attaqués par une bronchite durant la semaine (seule Martine y a résisté), et malgré tous nos efforts,
    quelques toux retenues et étouffées s'échappent des tentes. De plus, nous entendons quelques tirs de chasseurs au loin...

    C'est ainsi, les affûts, parfois cela fonctionne très bien, d'autres fois ce n'est pas le cas. Quand la part de chance est
    au rendez-vous, ce sont des moments de bonheur intense. Quand elle n'y est pas, il reste simplement l'envie de
    renouveler l'expérience... et de réussir.  

    Ernestine a été très déçue que nous revenions bredouilles mais, malgré tout nous y avons passé un très bon moment.
    Du coup, elle m'a très gentiment proposé de m'envoyer ses photos faites en juin, me permettant également de les
    partager avec vous. Voilà donc ces superbes animaux que nous aurions pu voir...  

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

     

     

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

     

     

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

     

     

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

     

     

    Approche et préparation pour un affût - 2/2


    Mes différentes méthodes d'affût selon l'environnement et l'animal convoité : 

    Pour ceux qui voyaient les affûts à dominante bleue, voici une autre photo, sous une autre lumière et dans un
    environnement moins grillé. Vous pouvez voir que cela se fond très bien dans la nature en général.
    Nous plaçons toujours l'entrée à l'arrière pour que nous soyons le mieux cachés possible en façade. Les fenêtres
    sont équipées de filets pour camoufler visages et matériel. Dans cette tente, nous logeons tranquillement à deux,
    trois étant le maximum. Il est nécessaire de la fixer au sol avec des sardines en cas de vent.

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

    Cette tente en dessous est en revanche en place unique, le siège est incorporé avec dossier et accoudoirs dans une
    armature articulée. Il reste juste la place devant les jambes pour installer trépied et sac à dos pour les longues attentes.
    Elle dispose d'une ouverture en façade et de plusieurs ouvertures sur les côté. En revanche pas de possibilité de se
    retourner totalement. On peut se déplacer de quelques mètres en soulevant l'armature métallique de l'intérieur, n'étant
    pas fixée au sol (une fois installé, le poids de l'armature, du siège et du photographe, l'empêche de s'envoler).
    La faune sauvage intègre assez rapidement ces tentes d'affût dans l'environnement.

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

    En affût, autre possibilité, le filet de camouflage fixé par des pinces ou des ficelles aux végétaux environnants, ou
    dont nous nous couvrons tout simplement. Plus pragmatique que les tentes en cas de besoin de se déplacer...mais en
    revanche, il ne faut pas qu'il y ait le moindre vent.

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

    Le plus pratique en affût quand il y aura besoin de bouger, la combinaison 3D qui est un sur-vêtement très large,
    utilisable en été comme en hiver au dessus d'un gros anorak (ce qui était le cas ici pendant un affût aux Cincles
    plongeurs). Cette tenue doit être juste lavée à l'eau claire pour éviter les odeurs de lessive. Dans la housse de 
    rangement, j'y met deux ou trois pommes de pin pour l'imprégner de cette odeur de nature.

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

    Pour la billebaude photographique, nous utilisons des tenues militaires... fort gracieuses ;-) 
    Tenues adaptées selon les saisons. Idem, lavage à l'eau claire.
    La billebaude représente l'essentiel de notre pratique photographique.

    Approche et préparation pour un affût - 2/2

    Pendant les affûts, quand nous nous séparons sur le terrain, nous utilisons des Talkies Walkies
    pour communiquer et nous avertir mutuellement qu'un animal se trouve dans la proximité.

    Voilà, vous savez tout sur les différentes manières de nous faire discrets pour photographier la faune sauvage ;-)

     

    « Emblème de CamargueEn mer, l'Huîtrier pie »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Octobre à 00:59

    je savais bien qu'il y avait un énorme travail derrière 

    tes magnifiques photos 

    je suis vraiment admiratif

    muchos besos

    tilk

      • Vendredi 18 Octobre à 09:51

        Ce n'est pas toujours un énorme travail, tout dépend du sujet que l'on recherche. Dans certains cas, le plus gros du travail se fait dans la recherche du biotope de l'animal. Avant de trouver le site de nidification principal des Guêpiers d'Europe dans ma région, nous y avons passé presque une année. Quand on a trouvé le bon endroit, ça va tout de suite mieux ;-)
        Merci pour les photos.
        Bises et bonne journée.

    2
    Vendredi 18 Octobre à 02:59

    Des explications très intéressantes. Toutes ces techniques valent le coup au vu des belles photos que tu nous rapportes. Bonne journée Pascale.

    3
    Elaine Hancock
    Vendredi 18 Octobre à 03:13

    A very interesting series. The best way to get pictures of wildlife. The images of the badgers are outstanding. I like that one man tent. It actually sounds like it would be quite comfortable inside. I really enjoyed seeing how this was all set up. 

    Have a wonderful day Pascale

    4
    Vendredi 18 Octobre à 05:56
    CathyRose

    Oui en effet j'avais également vu les tentes bleues, je comprends mieux !
    Merci à Ernestine pour ses jolies photos, je suppose que tu retenteras l'expérience ...?
    En effet il existe plusieurs façons de se camoufler, mais qu'appelles-tu la " billebaude " ...,
    Belle journée, bisous !
    Cathy

      • Vendredi 18 Octobre à 10:01

        Maintenant, c'est un peu loin pour y retourner, mais j'ai découvert deux terriers récemment dans ma région. Le truc, c'est que là, je ne peux pas laisser une tente, je vais essayer avec un filet, s'il disparaît, ce sera moins ennuyeux.
        La billebaude photographique c'est avancer, sans se presser, en profitant de la nature et en observant, même si parfois on en rentre bredouille. C'est une expression aussi utilisée par les chasseurs. Normal finalement, le principe est un peu le même sauf que les photographes laissent les animaux en vie, ce qui est tout de même essentiel. Comme les chasseurs, je fais ma billebaude photographique avec mes chiens.
        Bisous et bonne journée Cathy

    5
    Vendredi 18 Octobre à 06:44
    Passtelle

    Bonjour Pascale
    Merci encore une fois pour ce reportage, ces photos et ces explications que j'ai lues avec beaucoup d'attention. Tu fais très bien le mannequin sur la dernière photo ! :)

    Merci aussi à Ernestine pour ses images. Ils sont beaux ces animaux. N'aviez vous pas la possibilité de revenir à l'affût une autre fois ? 

     

      • Vendredi 18 Octobre à 10:04

        T'as raison, la classe hein ;-)
        Elle a été sympa de proposer ses photos Ernestine. Oui, ce sont des animaux magnifiques.
        Eh non, nous n'avons pas eu le temps. On souhaitait y revenir plus vite, mais nous avons attendu d'avoir de moins grosses quintes de toux impromptues. 
        Bonne journée Sophie

    6
    Vendredi 18 Octobre à 07:02
    Septsup

    c est fou ce qu il faut faire... oui mais... quels résultats vous avez... même si cette fois n était pas la bonne... bisous bonne journée

    7
    Vendredi 18 Octobre à 07:27

    Coucou Pascale, 
    C'est un plaisir de te lire ce matin et de regarder tes différentes formes d'approche de la faune, dans un respect total de celle-ci. ( préférence pour la photo de la tenue 3 D )
    Et oui, des fois les affûts, ça ne fonctionne pas, on ne gagne pas à tous les coups, mais ce n'est pas grave, on ne s'arrête pas à ça.
    Ernestine nous a gentiment envoyé des photos de blaireaux, comprenant notre frustration.
    Cette belle série me rappelle de jolis souvenirs.
    Grosssssss bisousssssssss et bonne journée
    Ps: Ta vidéo d'hier concernant le rapport à l'argent m'a fait sourire, et oui ce ne sont que des chiffres à la banque et ouf, heureusement que notre monnaie reste l'euro, payer avec des chaises serait très encombrant ;-)

      • Vendredi 18 Octobre à 10:07

        Coucou Martine,
        Tu connais toutes ces techniques et tu es bien équipée également. Mais..... ;-)
        Oui, elle a vraiment été gentille. Ils sont vraiment beaux.
        Pour la vidéo, c'est clair, c'est encore du troc, rien que du trop, et maintenant et de plus en plus, virtuel ;-)
        BigBisousssssss et bonne journée

      • Samedi 19 Octobre à 19:27

        Pffff, je suis revenue voir les photos, d'abord pour les blaireaux que je ne jamais vu en " vrai " et ensuite pour les tenues sexy qu'on enfile, je trouve que ça nous va bien ;-)
        J'ai souri de ta réponse à Maurice, c'est vrai qu'une fois, on était monté dans la voiture avec nos tenues 3 D , capuche comprise et qu'on avait attrapé un beau fou rire en imaginant qu'on puisse croiser des gendarmes... direct au gnouf les 2 cop's hihihi
        Grosssssss bisoussssssss

      • Samedi 19 Octobre à 19:32

        Et souviens toi quand on est arrivées en pleine manif anti-corrida à Vauvert au rond-point. Il y avait la police partout et les manifestant avaient des tenues de taureaux ensanglantés. Heureusement, ils ont sourit en nous voyant passer au pas, et heureusement, les appareils étaient sur tes genoux, parce que quand-même ont étaient bien "déguisées" et eux, ils étaient armés jusqu'aux dents ;-)
        Roooooooo
        BigBisoussssssss

      • Samedi 19 Octobre à 19:45

        C'est vrai, cette fois là, heureusement que j'avais les appareils sur les genoux. 
        On n'en menait pas large ;-)
        Grosssss bisoussssss 

    8
    Vendredi 18 Octobre à 07:37

    Ton article sur le camouflage du chasseur d'images est fort intéressant.

    Bonne journée Pascale

    9
    Ghislaine
    Vendredi 18 Octobre à 07:50
    Merci Pascale pour ce partage très intéressant. J'espère que vous aurez la chance de les voir.
      • Vendredi 18 Octobre à 10:09

        Bon jour Ghislaine.
        Dommage, je n'ai pas de lien...
        Eh bien non, comme je l'expliquais, ces photos ne sont pas les miennes. L'affût, cela ne marche pas à tous les coups, et c'est bien comme ça, cela laisse le plaisir intact à chaque fois.
        Bonne journée

    10
    Vendredi 18 Octobre à 08:20

    bonjour Pascale

    elles ont l'air bien vos tentes mais je crois que c'est un coup à prendre pas très facile pour les replier .la mienne est une chaise affût très vite montée , je ne la replie jamais comme il faudrait et je la porte sous le bras , elle n'est pas trop lourde .par contre elle n'est pas pratique , la visibilité est juste devant , les cotés servent pour aérer .

    dommage pour cette fois pour les blaireaux mais tu y retourneras sûrement .félicitations à Ernestine , je l'envie pour avoir des blaireaux chez elle .

      • Vendredi 18 Octobre à 10:17

        Au final oui, la chaise affût est beaucoup plus pratique à mettre en place. Pour la tente, c'est la méthode de dépliage ultra rapide aussi, mais ensuite, il faut mettre le toit et la fixer au sol s'il y a le moindre petit vent. Quand on a pigé le coup pour la replier, cela se fait en dix secondes.
        Pour la chaise, tu ouvres la chaise pliante et tu n'as plus qu'à rabattre l'armature camouflée devant toi, c'est ultra rapide. Sur la mienne, il y a deux ouvertures latérales et de chaque côté, ce qui est bien pratique en effet. Facile à remettre dans sa housse aussi et à porter comme un sac à dos (comme l'autre d'ailleurs).
        Quand j'habitais dans les Cévennes, il y avait aussi  des Blaireaux tout près de chez moi et je les croisais fréquemment, mais à cette période, je n'étais pas encore équipée pour la photo animalière.
        Bonne journée

    11
    Vendredi 18 Octobre à 08:39

    Merci , c'est vraiment passionnant de te suivre dans cet art de la photo très spécial qu'est la faune sauvage 

    Ce doit être un vrai plaisir d'y trouver ces animaux peu communs 

    Bises et bonne journée

     

      • Vendredi 18 Octobre à 10:18

        Oui, le plaisir de la recherche, et le bonheur quand on les trouve, tout en laissant les animaux en vie.
        Bises et bonne journée

    12
    Vendredi 18 Octobre à 08:39

    C'est fa-sci-nant. Merci de nous expliquer tout cela. Je n'aurais même pas pensé avant de lire un article qu'un animal pouvait percevoir l'odeur de la lessive imprégnée dans les vêtements! Quant aux tenues militaires, moi je les trouve très seyantes. :-) Bises alpines et merci aussi pour le partage des photos de blaireaux. Magnifiques.

      • Vendredi 18 Octobre à 10:20

        Les mammifères ont un excellent odorat, bien plus développé que le notre, et ils nous sente bien avant que nous les ayons entre-aperçu. Il faut parfois user de ruses d'indiens. Mais c'est aussi ça qui est amusant ;-)
        Seyant, c'est exactement le mot ;-)
        Bises et bonne journée 

    13
    Vendredi 18 Octobre à 08:59

    Bonjour Pascale, 

    Super intéressant cet article sur les différentes façons de se camoufler  Perso j'ai beaucoup apprécier tes conseils et t'en remercie beaucoup. 

    Je te souhaite une bonne journée. 

    Bises

      • Vendredi 18 Octobre à 10:21

        Avec plaisir ;-)
        Bises et bonne journée

    14
    Vendredi 18 Octobre à 09:12

    Snipers !!! :-) Joli blaireau je pensais qu'il ne sortait que la nuit....

      • Vendredi 18 Octobre à 10:22

        C'est un peu ça, mais la différence fondamentale est que nous ne tuons pas.
        Ils sortent plus facilement la nuit, mais j'en ai aussi croisé en pleine journée, comme les Chouettes d'ailleurs qui peuvent parfaitement chasser aussi de jour.
        Bonne journée

    15
    Vendredi 18 Octobre à 09:12

    Je n'imaginais pas autant de matériel pour les affûts, ta page est vraiment très intéressante. Je comprends la déception quand l'animal n'est pas au rendez-vous. Merci à Ernestine pour les photos, c'est un animal très gracieux!

    Bonne journée, bises

      • Vendredi 18 Octobre à 10:24

        Merci, et ravie que tu ais trouvé cela intéressant.
        Ce n'est pas vraiment de la déception, car en général, on se remet le challenge derrière et c'est aussi super de se fixer des objectifs.
        Bises et bonne journée

    16
    Vendredi 18 Octobre à 09:34

    Ça c'est un documentaire des plus instructifs. A la base faut quand même être équipé. Mais ce n'est pas tout, chez toi il y la passion en plus et le désir de partager. C'est une réel plaisir de te suivre depuis l'installation jusqu'à l'apparition qui gomme toutes les frustrations des moments sans résultat. Ce lourdaud est très sympathique à mes yeux mais les préjugés ont encore des racines profondes.

      • Vendredi 18 Octobre à 10:33

        Merci, c'est gentil.
        Oui, c'est certain, et on s'équipe petit à petit.
        Il me semble qu'il faut en effet un minimum de passion, sinon, on a vite fait d'abandonner et de ne pas y retourner.
        Il m'est souvent arrivé de passer des heures en affût et de rentrer bredouille de photo sur le sujet convoité, juste parce que l'animal était mal placé (une branche gênait par exemple) ou qu'il était bien trop loin pour des photos convenables. Là, je ne déclenche même pas.
        Curieusement, je ne me sens jamais vraiment frustrée car je sais que je vais recommencer, et qu'un jour... j'y arriverai ;-)
        Les préjugés sur beaucoup d'animaux sont encore bien ancrés malheureusement, mais la plupart du temps, c'est par simple méconnaissance, ou parce qu'on a entendu des absurdités auxquelles on croit à leur sujet. Un simple exemple avec les Chauves-souries qui viennent s'accrocher dans les cheveux. Combien de personnes encore croient en cette absurdité ? Et la Mante dévoreuse de mâle après l'accouplement !!!!!
        Bonne journée 

    17
    Vendredi 18 Octobre à 09:37

    merci à ton amie pour les photos du blaireau!!! quel équipement, c'est intéressant cet article. gros bisous Pascale. cathy

    18
    Vendredi 18 Octobre à 09:45

    Merci pour cette revue des pratiques de la chasse photo. Clairement toute photo en approche de la faune se mérite tant son caractère aléatoire est avéré. Après l'émotion transparaît aussi dans ton billet entre enthousiasme et déceptions. Ces dernières qui donnent de la motivation pour renouveler la quête de la photo magique. Il y a aussi une aventure humaine car j'ai compris que vous travaillez en binôme voir en trinôme. Les photos présentes sont apparemment prises en condition de lumière difficiles. Je sais combien c'est difficile de maîtriser tous les paramètres ainsi que l'instantanéité mais j'en suis sûr à travers ton crédo que ce n'est que partie remise pour aller à la rencontre de conditions optimales. Bonne journée Pascale

      • Vendredi 18 Octobre à 10:37

        Les déceptions ne durent jamais bien longtemps, car en effet, ce n'est que partie remise, au même endroit ou ailleurs.
        Et j'aime me fixer des challenges, pour cet hiver, ce sera le Tichodrome échelette et l'Engoulevent.
        Bonne journée Serge

    19
    Vendredi 18 Octobre à 10:06
    jeanmadis

    Je ne connaissais pas toutes les stratégies et techniques d'approche, pour remplir ce genre de mission.

    Cette série est particulièrement intéressante.

    Bravo Pascale ainsi qu'à ta partenaire Ernestine.

    Je te souhaite une excellente fin de semaine.

    20
    Vendredi 18 Octobre à 10:56

    Passionnant making of de ton art. Destination passion, les blaireaux ce sera pour la prochaine fois, tu ramènes de fabuleux jeux de lumiere dans les sous bois . "La recherche de la  Voie est la Voie elle-même" (Lao Tseu)

    21
    Vendredi 18 Octobre à 11:26

    bonjour Pascale

    différentes formes d'approche très intéressantes

    pour un très beau résultat photo

    merci pour toutes ces explications

    bisous et belle journée à toi

    22
    Vendredi 18 Octobre à 11:32

    Voilà en effet on sait tout sur ta façon de traquer la faune (j'allais dire et la flore mais elle ne court pas !!!). C'est très intéressant et comme tu le dis cela ne marche pas à chaque fois. En tous les cas merci de ce partage et des jolies photos prêtées par ton amie qui  nous permettent de découvrir ce joli blaireau, un animal si méconnu...bisous et une douce journée

    23
    Vendredi 18 Octobre à 11:36

    Merci pour tous tes secrets concernant l'affût, un travail de patience pour de si beaux clichés,

    Merci Pascale de nous initier ..

    Un peu froid ce matin mais superbe soleil ,

    Bonne journée,

    Bises de Christiane

    24
    Vendredi 18 Octobre à 11:45

    Très instructif les deux épisodes de cet article, l'autre coté de tes photos, franchement, j'ai adoré lire toutes tes explications ; dommage que vous n'avez pas étaient aussi récompensé de vous efforts, mais bon, c'est comme cela, on ne gagne pas a tout les coups, hélas, ce sera pour une autres fois, je vous là souhaite, en bonus une expérience en souvenir.

    J'ai belle photo, merci a votre amie pour ce partage.

    25
    Vendredi 18 Octobre à 12:07

    Coucou Pascale, un affût qui n'a pas été positif mais cela doit être de bons moments tout de même. Les photos d'Ernestine nous montre bien ce bel animal.  Je suis impressionnée par les méthodes d'affût, il faut être bien équipée et j'aime bien la tenue de "guerrière" pacifique.  Malheureusement les chasseurs aussi se mettent à l'affût mais eux c'est pour tuer..

    Douce fin de semaine et bises tout plein

    chatou

      • Vendredi 18 Octobre à 12:16

        Coucou Chatou,
        Je dois t'avouer que m'équiper avec du matériel pour militaire ou chasseur m'a demandé un peu de temps psychologiquement ;-) Mais bon, je suis en pleine conscience de ce à quoi il me sert, alors maintenant, je suis parfaitement à l'aise avec ça.
        Bises et bonne journée à toi.

    26
    Vendredi 18 Octobre à 12:09

    Impressionnantes ces photos d'affût !!! Beaucoup de courage pour l'attente ! Bisousssss

      • Vendredi 18 Octobre à 12:16

        Plutôt de la passion que du courage. Du courage, c'est pour aller dans un super marché, pour aller sur la plage en saison estivale, ou encore pour répondre à un chasseur qui m'adresse la parole qu'il m'en faut ;-)
        Bisous et bonne journée Martine

    27
    Vendredi 18 Octobre à 13:21

    Bonjour Pascale. J'ai apprécié tes deux articles sur les affûts, tentes et vêtements de camouflage utilisés. Très intéressant : cela permet de voir le travail nécessaire pour avoir l'occasion de -peut-être- prendre une belle photo. J'ai toujours en mémoire les photos de ton aigrette au bain qui sont époustouflantes. Bonne journée et bisous

      • Vendredi 18 Octobre à 16:56

        Coucou,
        Ah l'aigrette, ce n'était pas en affût, mais la billebaude offre de très belles opportunités.
        Bisous et bonne soirée

    28
    Vendredi 18 Octobre à 13:22

    Bravo aussi à Ernestine pour les photos de ces blaireaux !

    29
    Vendredi 18 Octobre à 13:47

    Bonjour Pascale . C'est très intéressant de voir toutes vos installations d'affût . Et les photos des tenues  m'ont bien plu surtout la combinaison 3D , très seyante , je trouve! Et bravo pour la patience!

    Les photos de blaireaux sont superbes! Encore un animal qui paie un lourd tribut à la cruauté humaine .

    Amitiés.

    30
    Vendredi 18 Octobre à 14:11

    Bonjour Pascale,

    C'est tout un art et il faut l'apprendre. Tu vois je ne savais pas pour le lavage à l'eau clair mais c'est plein de bon sens.
    Je comprends qu'avec une bronchite il ne soit pas facile de tenir (ou alors on éclate et l'on devient écarlate wink2)Pas facile aussi d'aller aux toilettes avec une tenue comme la vôtre.

    Merci pour toutes ces techniques.Cette fois-ci vous êtes rentrés bredouilles mais pas grave vous avez pu passer un bon moment ensemble. Puis cela ne marche pas à tous les coups il faut l'accepter.

    Superbes les photos d'Ernestine. Ces animaux peu connus sont de toute beauté.

    Je te souhaite une douce fin de journée

      • Vendredi 18 Octobre à 16:58

        Coucou Elisa,
        Laurent et moi avons tenté autant que possible de ne pas tousser, mais ce n'était pas toujours une réussite il faut dire... ;-(
        D'où probablement notre échec à le voir, car vu les bruits dans les fougères, il n'était pas bien loin.
        C'est vrai que les Blaireaux sont de magnifiques animaux.
        Bonne fin de journée aussi.

      • Samedi 19 Octobre à 20:05

        PS : Pour les petits besoins, pas plus compliqué qu'avec n'importe quel pantalon, la taille est élastiquée, et en plus, je suis équipée d'un "pipi debout" (ICI) quand je suis dans la nature. Eh oui, ça peut faire sourire, mais c'est super pratique ;-)

    31
    Vendredi 18 Octobre à 14:28

    Bonjour Pascale j'aie regardée les autres reportages avec ces jolies photos bonne journée bisou Claudine Daniel   PS sortie hôpital tout va bien le retour 

    32
    Vendredi 18 Octobre à 14:51

    Un beau reportage !!

    Bisous Pascale

    33
    Vendredi 18 Octobre à 15:21

    Coucou Pascale,

    AAAhhh, trop bien quand j'ai vu vite fait les photos, parce que trop curieuse je suis allée voir de suite en bas.

    Oooh noooooon, trop dommage quand je t'ai lu. Bon on sait bien que c'est comme ça. ça marche ou ça marche pas mais le souvenir et l'expérience sont là, ce sont toujours de bons souvenirs parce que dans tous les cas on est dans la nature. Cet animal est superbe, sa bouille est à croquer de bisous.

    Hihihi, j'ai reconnu tes basks dans le coin des cincles he

    Gros bisous et bonne journée.

      • Vendredi 18 Octobre à 17:00

        Coucou Nath,
        Ben oui, et avec nos toux, même retenues, ce n'était pas forcément ad hoc ;-(
        Ces godasses, c'est celles que je réserve quand je risque de me mettre les pieds dans l'eau et ici, c'est fréquent.
        Gros bisous et belle fin de soirée

    34
    Vendredi 18 Octobre à 15:42

    bonjour Pascale , eh bien c'est tout un art de faire  de l’affût !  et il faut aussi de la patience et ...  bon les chasseurs au loin  pas top pour les photos !  et ces blaireaux ah oui je les découvre avec ces superbes photos en partage !  coucou à tes amies gros bisous beau weekend A+   merci pour les noms d'oiseaux !  

    35
    Vendredi 18 Octobre à 15:57
    Denise

    Bonjour Pascale, j'ai lu avec grand intérêt toutes tes explications pour l'affût. La couleur des tentes se fond vraiment avec la nature. Cela doit être passionnant de regarder et d'écouter. Merci à Ernestine pour ses belles photos.

    Douce fin de journée, bisous.

    36
    Vendredi 18 Octobre à 16:27

    Article très intéressant sur les différents techniques de camouflages..

    Merci à ton amie pour ses belles photos de ce coquin de blaireau qui n'a pas voulu se montrer...

    J'ai retenue une chose mettre des pommes de pin pour masquer odeur du propre...

    Un grand merci pour toute ces explications Pascale bise.

      • Vendredi 18 Octobre à 17:02

        Surtout pas de lessive avec ce genre de tenue, et les pommes de pin, c'est surtout pour masquer la notre d'odeur (pas de parfum bien évidemment non plus).
        Bises et bonne soirée

    37
    Vendredi 18 Octobre à 16:30

    Bonjour Pascale

    J'étais curieuse de savoir, donc maintenant je sais ! bravo pour la patience et le temps passé pour nous régaler ensuite de tes magnifiques photos

    Merci à Ernestine de nous avoir partagé ses jolies photos, on peut mieux voir un blaireau de près, et d'ailleurs c'est la seule manière de pouvoir le voir si bien et si près ! c'est un grand privilège

    bisous

    Am

    38
    Vendredi 18 Octobre à 16:55

    coucou Pascale,

    mon dieu quel boulot !! mais pour des résultats parfois incroyables et passionnants ! Bon ici c'était pas de chance mais vous avez quand même passés de bons moments :-) Ils sont trop beaux ces petits blaireaux que vous auriez dû voir !!

    Bisou et bon week end 

     

      • Vendredi 18 Octobre à 17:08

        Coucou,
        Comme "boulot", j'ai vu pire tout de même, le seul truc c'est le transport du matos qui peut finir par être bien lourd. Mais quand on aime hein ;-)
        Bisous et bonne soirée

    39
    Vendredi 18 Octobre à 18:16

    A la lecture de ton excellent article sur les différentes méthodes d'affût je sais que je ne pourrai jamais m'approcher ainsi de la faune sauvage car il me manque l'arme principale de cette chasse photographique et elle se nomme patience :)). Il me reste heureusement le hasard qui permet parfois de belles rencontres et la rare chance de réussir à les fixer sur le capteur et là c'est pur bonheur ! Bon w-e Pascale !

    40
    Vendredi 18 Octobre à 18:24

    Interesting series with beautifully successful photos from the shelter.

    41
    Vendredi 18 Octobre à 19:22

    Bonjour,

    parfois on revient bredouille, mais c'est ainsi avec la nature et ça fait partie de son charme

    42
    Vendredi 18 Octobre à 19:34
    sabine cohen

    C'est vraiment une passion !!!

    43
    Vendredi 18 Octobre à 19:56

    Bonsoir ,

    Toujours aussi passionnant !

    Choisir la méthode d'affût la mieux adaptée demande de l'expérience et de l'intuition et doit faire partie du plaisir de ce genre d'expédition ; je suppose que même lorsque le résultat ne répond pas aux espoirs qu'on a nourris , on a tout de même passé des moments d'attente intense , et ce n'est pas rien !

    Je te souhaite une bonne fin de semaine !

      • Vendredi 18 Octobre à 20:03

        Ravie que tu ais apprécié Sophie.
        Oui, bien sûr, et je n'ai surtout jamais le sentiment de perdre mon temps.
        Belle fin de journée

    44
    Mo
    Vendredi 18 Octobre à 20:04
    Mo

    Bonsoir Pascale,

    Il en faut de la patience! J'espère que la tienne sera récompensée...

    Bises,

    MO

      • Vendredi 18 Octobre à 20:07

        Sur ce coup là comme je l'ai écris, ce fût échec et mat ;-)
        Bises et bonne soirée

    45
    Vendredi 18 Octobre à 23:26

    j'adore ta tenue de camouflage 

    ça me donne des idées pour mes tenues pour peindre !!!

    muchos besos

    tilk

    46
    Samedi 19 Octobre à 02:09

    Impressive camouflage gear to hide from the wildlife. I enjoy the badger photos, too.

    47
    Samedi 19 Octobre à 07:33

     Excellent reportage sur l’affût, magnifiques photos et textes. J'admire le travail fait et la patience qu'il faut avoir pour faire une éventuelle photo, car ça ne marche pas à tous les coups. Bravo et merci pour le partage.

    48
    Samedi 19 Octobre à 08:59

    coucou Pascale

    j'adore tes 2 articles sur les affuts, bon bien sûr, ce n'est plus de mon âge, mais c'est instructif. vous êtes les rois et reines de la patience. les photos de la bêbête sont superbes. je vois que comme nous, vous n'avez pas échappé a la bronchite (quelle plaît quand on est atteint !!)....je m'amuse toujours quand je vois ta copine Martine en "sniper"....un jour tu seras obligée d'aller la récupérer auprès de la cellule anti-terroriste LOL !!!!

    bonne journée, ici, ça drache, bises, maurice

      • Samedi 19 Octobre à 09:11

        Coucou Maurice,
        Ben... y'a pas d'âge pour faire de l'affût, tant qu'on est valide. Je connais un monsieur de 82 ans qui en fait très régulièrement. Au contraire, c'est assez passif, il faut juste trouver un bon spot et être patient. Et même pour porter la matériel, avec un Caddie, ça le fait quand c'est un peu lourd.
        Eh oui, la différence de température entre chez moi et le Massif central, et surtout la différence entre le jour et la nuit, on n'y a pas échappé à la bronchite Laurent et moi.
        Ici, ce ne sont pas des photos DE Martine, mais faites PAR Martine, et donc il s'agit de moi, et en effet, il m'est arrivé une fois ou deux en voiture de me demander si on allait pas se faire arrêter, comme par exemple pris en pleine manifestation anti-corrida avec la police partout. Heureusement, les APN lèvent rapidement le doute ;-)
        Bises et bonne journée.

    49
    Samedi 19 Octobre à 09:01

    bonjour

    c'est incroyable tout ce dispositif, même l'objectif aux couleurs kaki je ne savais pas que cela existait, quelle patience et surtout quel savoir faire. Au final êtes vous toujours bien récompensés ?? je pense que parfois vous rentrez bredouilles mais bon c'est  de l'adrenaline quand même

    bon weekend

      • Samedi 19 Octobre à 09:16

        Bon jour,
        L'essentiel étant de se fondre dans l'environnement pour éviter de se faire repérer ;-)
        Comme cette fois avec les Blaireaux, oui, il nous arrive de rentrer bredouille concernant l'animal pour lequel nous avons fait un affût, mais nous avons toujours au moins des oiseaux qui viennent nous rendre visite et parfois des visites surprenantes. Il m'est arrivé qu'un Martin-pêcheur, un Guêpier d'Europe ou une Huppe fasciée viennent se poser si près que je n'ai pas assez de recul pour prendre la photo. 
        Bonne journée

    50
    Samedi 19 Octobre à 09:28

    Je n'ai jamais rencontré de blaireau, les photos sont très belles et merci pour la suite des explications sur les diverses façons de camouflage, il faut vraiment s'armer de patience pour faire ce genre de photos, bravo Pascale et très bon week-end!  

    51
    Samedi 19 Octobre à 10:01

    Bonjour Pascale

    Un article qui me fait découvrir les différentes sortes d'approches de la faune. Photographe animalier c'est beaucoup de temps et de patience,ce n'est pas pour moi qui ne tient pas en place... Merci à ton amie pour ces superbes clichés ! Bon week end  amitiés 

      • Samedi 19 Octobre à 10:03

        Je suis un peu "hyper-active" aussi, mais la passion génère la patience ;-)
        Bonne journée Jean-François

    52
    Samedi 19 Octobre à 11:16

    Bonjour 

    Vos photos sont magique .

    Votre travail est magnifique merci du partage ...

    Bon week-end!

      • Samedi 19 Octobre à 11:19

        Bon jour et merci Mauricette, c'est vraiment gentil.
        Bon week-end également.

    53
    Samedi 19 Octobre à 11:27

    Je me fais une idée plus précise de tout ce qu'il faut gérer quand tu fais tes photos, Pascale. La combinaison est vraiment dans le ton de tout ce qui t'entoure. J'espère que ta toux s'est calmée depuis...Il est magnifique ce blaireau, j'aime beaucoup sa jolie tête. Gros bisous et excellent week-end

      • Samedi 19 Octobre à 11:33

        Encore un peu de patience pour qu'elle ait totalement disparu, mais cela va tout de même beaucoup mieux ;-)
        Merci. Bon week-end à toi également et bisous

    54
    Samedi 19 Octobre à 12:03
    Olivier P

    Il est hyper intéressant de voir un peu les coulisses des photos... Merci pour ce partage !!!

    55
    Samedi 19 Octobre à 16:38

    I am sorry for your disappointment.  It looks like you did everything possible but with no success.  Her photos from previously are beautiful close ups.  I hope you both feel better.  Friendship

    56
    Samedi 19 Octobre à 17:15
    daniel

    Les photos de blaireau sont magnifiques. Je découvre les techniques de l'affût. C'est tout un art le camouflage !! Tout cela révèle un certain art de vivre, proche de la nature !!

    57
    Samedi 19 Octobre à 17:34

    Bonjour,

    pour utiliser un affût il faut vraiment éviter les jours de chasse

      • Samedi 19 Octobre à 17:49

        J'essaie surtout d'aller dans des endroits paisibles, car si je dois éviter les jours de chasse par ici et essentiellement sur le Gard, je vais rester chez moi tout le temps car selon les espèces au final ça tire tous les jours. Et avec les dérogation, les permis de chasse et les chasseurs qui considèrent les réglementations comme de simples suggestions, on peut même dire que cela tire toute l'année.
        Bonne soirée

    58
    Samedi 19 Octobre à 18:11

    Oh dommage pour toi, mais c'était à tenter. Merci pour les explications sur les tenues de camouflage. Les photos du blaireau sont très belles. Bises et bonne soirée, bon week end.

    59
    Dimanche 20 Octobre à 08:30

    c'est avec grand intérêt que je viens de lire ton article
    Merci de toutes ces explications sur différents affûts pour une chasse aux images 
    Quant à "l'autre chasse" , comment ne pas frémir à l'idée de ce qui se passe parfois non loin de l'endroit où on est positionné ?
    Beau dimanche

    60
    Dimanche 20 Octobre à 11:20

    Bonjour Pascale . Et . bien voilà un article dont je me suis délecté . Tu pense , je suis toujours curieux de voir comment les amis(es) photographes pratiquent pur saisir souvent l'insaisissable . Tu sais que je pratique aussi l'affut et la pomme de pin est un bon truc . Rarement en billebaude en forets car interdite pou moultes raisons . Je ris car certains le font et personne n'y trouve à redire ( chasseurs et autres indésirables sarcastic) . Très belles photos du blaireau que j'ai eu l'occasion de shooter en février , une belle rencontre . Merci mon amie de tout ces trucs et aussi de ta gentille visite . Bon dimanche et gros bisous .

    61
    Dimanche 20 Octobre à 11:56

    Coucou Pascale,

    Ah oui quel énorme travail pour avoir de si jolies photos Je comprends mieux maintenant. Merci pour cet article très instructif et félicitation pour ta patience et tous le boulot que tu fais en amont.

    Bisous et bon dimanche

    62
    Dimanche 20 Octobre à 17:24

    Bonjour

    Parfois on ne voit pas les animaux que l'on aimerait même si on reste là un bon moment....

    Superbes les photos!

    J'ai bien aimé la vidéo sur les émotions, très sympa et assez drôle!

    Bisous

    63
    Dimanche 20 Octobre à 17:44

    Bonjour,

    l'affût permet de cultiver la patience.

    64
    Dimanche 20 Octobre à 19:13

    Un billet très intéressant sur les différentes méthodes d'affût. Je me demande souvent comment font les photographes animaliers pour faire de si belles photos et surtout approcher de si près les animaux, j'en sais un peu mieux donc ce soir. Merci Pascale. :-)
    Les photos de ce blaireau sont magnifiques, j'aime beaucoup cet animal, si tu veux savoir pourquoi en voici la raison au 7e paragraphe du billet : https://enviedenparler.blogspot.com/2010/03/les-signes.html
    Belle fin de dimanche, Pascale.

    65
    Dimanche 20 Octobre à 19:17
    cephalantera

    Bonsoir Pascale, je n'ai pas fait l'armée volontairement, et c'est pas demain que je mettrai un uniforme de soldat pour aller faire des photos Nature. Je préfère compter sur la chance de prendre une belle photo. Ceci dit je connais des méthodes de camouflages naturelles qui me vont bien. Exemple se cacher dans un tas de ronces.... Ça pique mais c'est efficace...!!! Bonne semaine, bises. 

      • Dimanche 20 Octobre à 19:57

        Bon soir Pierre-Denis,
        Laurent a aussi fait en sorte de ne pas faire l'armée, et j'ai longtemps été anti-militariste convaincue. Il fût un temps ou je n'aurai pas non plus porté un tel vêtement, mais, déjà, j'ai changé mon regard sur l'armée en général avec le temps et la réalité du monde qui est loin d'être idéaliste. Pour sauver des populations en grand danger dans ce même monde, c'est bien l'armée qui intervient et en général dans des conditions extrêmement difficiles, alors je ne vais pas leur cracher dessus.
        Eh puis, porter une tenue de camouflage ne fait pas de celui qui est dedans un va-t'en-guerre. Bien au contraire, car c'est essentiellement dans l'intention de déranger le moins possible de notre présence les animaux desquels nous tentons de nous approcher.
        Je sais aussi me cacher dans un tas de ronces, ramper même dans la boue ou la bouse de vache (oui, j'ai fait), et je doute que j'aurai pu faire certaines de mes photos sans être camouflée de pieds en cap.
        Après tout dépend aussi des photos qu'on a envie de faire et de la manière dont on envisage de le faire. Quand j'ai voulu me diriger sur la photo animalière, je me suis équipée avec du matériel photographique adapté, alors il me semble que me freiner pour quelque chose qui n'est au final qu'une tenue... ce serait bien dommage.
        En animalier, et je parle par expérience, la chance, il faut souvent savoir la provoquer, aller la chercher. En simple exemple, les Grues cendrées ne viendront pas dans mon jardin cet hiver, je peux te l'assurer ;-)
        Et puis... l'habit ne fait pas le moine, ça c'est une certitude. Même ainsi vêtue, je ne suis là ni pour faire la guerre ni pour tuer ;-)
        Bises

      • Dimanche 20 Octobre à 22:36

        Je passais revoir tes photos et j'ai vu la longue réponse que tu as faites à Pierre-Denis, j'ai fait la curieuse et j'ai eu raison.
        Etant moi aussi souvent camouflée et adepte des mêmes tenues que toi Pascale, je confirme que c'est très souvent nécessaire pour l'animalier. 
        Après, tout dépend du style de photos qu'on veut faire.
        C'est étrange de juger une personne sur sa tenue photographique surtout quand c'est juste pour se fondre dans la nature, dans un souci de mimétisme, en voulant déranger le moins possible les animaux !
        Et on n'a pas trouvé mieux que ces tenues !
        Grossssssss bisoussssss 

      • Dimanche 20 Octobre à 22:45

        Je dois dire qu'avant de faire de la photo animalière, je n'avais jamais trouvé la nécessité d'utiliser ce genre de tenues, mais pour avoir une bonne approche et sans déranger, en effet, je n'ai pas trouvé mieux non plus.
        Et puis, dans la mesure ou je connais la raison pour laquelle je les utilise...
        C'est sur, si je pars faire de la macro, du paysage ou des fleurs, je ne les porte pas. Aucune utilité dans ce cas.
        BigBisousssssss et bonne fin de soirée

    66
    Dimanche 20 Octobre à 23:13

    Bonjour Pascale.

     C'est vraiment toute une expédition. Et il faut surtout avoir du temps à y passer. Donc parfaitement incompatible  avec mes trop nombreuses activités de retraité... Merci de nous avoir dévoilé quelques aspects de tes pratiques  photographiques, ce qui justifie la qualité apportée à tes photos qui  e sont que rarement le fruit du hasard.

     Bises

      • Lundi 21 Octobre à 08:32

        Bon jour Albert,
        Comme je le disais, je pratique tout de même plus souvent la billebaude que l'affût, donc le hasard de mes rencontres reste tout de même bien présent la majorité du temps.
        En réalité, je ne pratique l'affût que sur spots précis ou je sais que j'ai toutes les chances de mon côté par plusieurs observations préalables comme pour quelques exemples avec les Guêpiers d'Europe sur le site de nidification, les Cincles plongeurs sachant ou se trouve leur terrain de pêche, les Grues cendrées sachant ou se trouve leur assiette selon la culture qui aura été pratiquée dans l'année...
        En revanche avec les Vautours pour autre exemple, faire de l'affût ne sert absolument à rien.
        Bises et bonne journée.

    67
    Lundi 21 Octobre à 09:24

    Bonjour Pascale, voilà un article sur les techniques d'affût très intéressant ! pas de chance pour le blaireau mais tu as raison, parfois l'attente est infructueuse… merci pour ta signature sur la pétition, bonne journée. Bise

    68
    Lundi 21 Octobre à 17:40

    Merci pour tous ces bons conseils fort précieux ,  je retiens le lavage à l'eau claire et les pommes de pin ;  on n'y pense pas mais c'est vrai que la lessive a une odeur 

    Merci pour cet article 

    bises 

    69
    Lundi 21 Octobre à 20:01

    Sympa comme reportage  , j utilises aussi la tente mais j aime de plus en plus la tenu 3 D 

      • Lundi 21 Octobre à 20:03

        Je te comprends, en plus de son efficacité, on peut se déplacer tellement facilement.

    70
    Laurence
    Lundi 21 Octobre à 20:49
    Laurence

    Très intéressant de découvrir les techniques d'affut, tu es vachement équipée ! On sent l'expérience du terrain, évidemment, les sujets intéressants à mettre dans la boîte ne sont pas toujours motivés à se montrer pour la pose :-)

    Le blaireau montrera son museau sans doute la prochaine fois.

    Les tenues sont particulièrement sexy :-) mais tu me diras que pour photographier les animaux, c'est pas le but !

    71
    Mardi 22 Octobre à 17:25

     

    Quelle organisation... oui, oui, on a rien sans mal.

    J'avoue que si je devais croiser un 'chasseur d'images ' en tenue 'pro' je me poserais quelques questions. lol!

    Le 'atchoum' ou les reniflements susceptibles de faire foirer la mission m'ont fait rire! Blagues à part  je suis admirative ...

     Cette quête photographique nécessite technique mais aussi un état physique au top! 

    Merci pour ces précieuses infos et cette aventure vécue en direct!

    Bisous Pascale et très belle soirée 

     

     

     

      • Mardi 22 Octobre à 17:41

        Avec plaisir SylviAnne ;-)
        Et encore, on a attendu de ne plus avoir de trop grosses quintes de toux, parce qu'à trois sur quatre, c'était pas triste à certains moments.
        Re gros bisous et bonne soirée également.

    72
    Tashi
    Mardi 22 Octobre à 18:12

    c'est juste génial, ces explications et les photos, aussi ;-)  c'est sûr, ça, quelle mise en scène pour y arriver p-e à capturer... l'incapturable ;-)    bonne soirée, bisoux

    73
    Vendredi 25 Octobre à 13:05

    Ah zut, raté, vous ne les avez pas vus :(
    Le bonheur dans la photographie, c'est la recherche et le plaisir d'observer. On ne trouve pas à chaque fois et c'est ce qui fait que c'est passionnant.
    Le blaireau est un animal superbe, merci à Ernestine pour ses photos et à toi pour les explications.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :