• Epeire fasciée, l'argiope frelon, l'épeire frelon, l'argiope fasciée ♂ - Argiope bruennichi

    Hérault (34)

    LA FEMELLE

    Epeire fasciée (Argiope bruennichi)   Epeire fasciée (Argiope bruennichi)

     

    Epeire fasciée (Argiope bruennichi)

     

    Epeire fasciée (Argiope bruennichi)   Epeire fasciée (Argiope bruennichi)

      

    LE MALE

    Hérault (34) - Découvert en un autre lieu et un autre jour, seul sur la toile.

    Epeire fasciée, l'argiope frelon, l'épeire frelon, l'argiope fasciée ♂ - Argiope bruennichi

    Mais qu'est ce que tu fais ici toi là au milieu de la toile à la place de ta femelle ?
    M'enfin, tu n'as rien à faire ici si elle n'est pas là ? 

     


     
    La classification du vivant se base sur une série de divisions.
    Moyen mnémotechnique pour classer les animaux (valable pour tous les animaux)
     


    R E C O F G E R I
     (avec quelques exemples)

    R = Règne (animal ou végétal)
    E = Embranchement (animaux articulés -arthropodes- par exemple insectes, ou non articulés -annélidés- par exemple les vers, 
    mollusques, escargots)
    = Classe -> exemple de classes chez les arthropodes : arachnides, crustacés, myriapodes et insectes
    O = Ordre -> exemple d'ordres dans la classe des insectes : odonates, orthoptères, diptères, hyménoptères, coléoptères, etc.
    = Famille (se termine toujours pas "dae") -> pour les Odonates : lestidae, gomphidae, Aeshnidea, etc. 
    (La sous famille quand elle existe, se termine par "nae")
    = Genre -> Pour les Lestidae : le Leste, le Sympecma
    E = Espèce -> Pour le Leste : Leste viridis (espèce : vidiris) ou Leste virens (espèce : virens).
    = Race -> La race n'existe pas pour tous les animaux, on la trouve par exemple pour les chiens : Labrador, Bobtail, etc.
    Pour les chevaux : PRE, PSA, Appaloosa, Quarter Horse, etc.
    (Elle n'existe pas pour les humains contrairement à ce que d'aucun prétendent).
    I = Individu -> C'est le petit nom qu'on lui donne : son nom, son numéro d'identification, etc. (Nathalie, Lucie, Christian, Xavier... pour les humains ou Gampo pour mon chien wink2)

    A partir du moment ou on a déterminé qu'il s'agit d'un insecte (la Classe), on se servira alors pour poursuivre 
    l'identification de : Ordre -> Famille -> Genre -> Espèce.
    (Petite astuce pour éviter une erreur, et cela quelque soit l'animal pour lequel on tente une identification, c'est de s'assurer qu'il vit bien dans nos contrées
    et sur le lieu sur lequel nous l'avons rencontré). 

    Pour ce qui en est des araignées en particulier, voici une question/réponse à laquelle je
    souhaite apporter quelques précisions.

    "Les araignées possèdent-elles un dard ?"  

    Non, et pour aucune d'entre elles !
    Pas plus qu'une Mante religieuse ne mord ou qu'un Xylocope ne pique si on ne le serre pas dans la main.

    Dans la mesure ou l'organe reproducteur de celles-ci se situe au centre haut de l’abdomen (et non au bout de l’abdomen comme chez les insectes), il est par conséquent impossible d’y voir un dard.

    Si une araignée doit manifester une forme d'auto-défense à l'approche (comme nous le ferions nous-mêmes en cas de danger), 
    elle va d'abord tendre ses pattes avant pour nous prévenir que notre présence lui déplaît.
    Celle-ci (Individu surnommé Josette) commençait à chercher à me faire comprendre que je l'agaçait un peu !
    Pour autant elles ne sont pas agressives, et si nous subissons des morsures, c'est parce qu'elle ne s'est pas rendue compte
    d'avoir entrepris une escalade sur un humain (son premier prédateur).

    Epeire fasciée, l'argiope frelon, l'épeire frelon, l'argiope fasciée ♂ - Argiope bruennichi

    Eles ne piquent donc pas mais peuvent mordre avec les chélicères se situant à l'avant de la tête !

    Epeire fasciée, l'argiope frelon, l'épeire frelon, l'argiope fasciée ♂ - Argiope bruennichi
    Lien complet  ICI pour d'autres explications

    Pour leur classification et quelques explications : Les araignées se situent :

    Règne : Animal
    Embranchement : Arthropodes qui est divisé en différents sous-embranchements : les chélicériformes avec les Chélicérates ; les mandibulates (ou mandibulés) avec les Crustacés ; les Hexapodes (Insectes) : les Myriapodes, etc…

    Je vais développer avec les animaux pourvus de chélicères ce qui est le cas des araignées.
    La chélicère est l'appendice buccal caractéristique des chélicérates, super-classe comprenant les arachnides, les mérostomes et les pycnogonides. Elle prend la forme d'un crochet ou d'une pince, contrairement aux autres pourvus de mandibules (En entomologie, les mandibules définissent les pièces buccales chitineuses de certains arthropodes et en ornithologie, la mandibule peut également faire référence aux parties inférieures et supérieures du bec des oiseaux).

    Le sous-embranchement des Chélicérates se divise en plusieurs classes dont la Classe des Arachnides.

    Ensuite, la Classe des Arachnides comporte l’Ordre des Araignées mais également celui des Scorpions, des Pseudoscorpions, des Opilions et des Acariens (pour ne parler que des ordres présents sous nos latitudes). En effet, pour les pays tropicaux, il faut y ajouter l’Ordre des Amblypyges, celui des Uropyges, des Solifuges, des Schizomides, etc.

    Les seuls Arachnides à posséder un véritable dard (chez nous) sont les Scorpions.
    Les Uropyges (ci-dessous) possèdent quant à eux un long flagelle multi-articulé, que l'on ne peut confondre avec un dard.

    Source photo, cliquer sur l'image.

    Pour finir sur les dards, si l’on revoit la nomenclature et la morphologie des arthropodes, on apprend que le dard
    des Hyménoptères (abeilles, guêpes et bourdons) est en fait une transformation de l’organe de ponte de ces insectes.
    Il existe d’ailleurs des Fourmis (Hyménoptères également) possédant un dard (pour autant, la plupart de nos fourmis endémiques sont dépourvues d'aiguillon mais quelques espèces présentes sont capables de piquer. Là encore ce sont des espèces d'origine exotique). 
    Les fourmis mordent donc, et certaines diffusent par leur morsure de l'acide formique qui fait mal, c'est une réalité.

    Ceci qui nous rappelle donc également que chez les Hyménoptères, il n’y a que les femelles qui soient en mesure de piquer !

     

    Lien de la Hulotte ICI pour complément d'informations concernant les araignées.

      

    « Fou de BassanMême de bois ou de fer, ils sont là... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Août 2014 à 12:56
    brrrrrr PASCALE
    les épeires et moi ..... je n' arrive pas à m 'y faire
    j en avait une mais énorme au jardin
    jamais vu cela , elle sortait dun trou quand j 'arrivais et faisait un liquide jaunâtre , un jour elle à disparue après un hiver rude
    je n 'avais pas l' apn à l "époque domage
    kenavo bonne journée
    2
    Mardi 26 Août 2014 à 13:07

    Une belle Argiope, tes belles macros montrent bien son corps "frelonnesque" tout velu !

    Bon après midi Pascale

    3
    Mardi 26 Août 2014 à 13:25

    Une araignée facilement reconnaissable grâce à ses couleurs !
    Bisous Pascale

    4
    Mardi 26 Août 2014 à 13:42

    Bonjour Pascale, saisissant ses araignées aux couleurs splendides et merci pour ses explications bien détaillées , images excellentes ...

    Bon mardi

    5
    Mardi 26 Août 2014 à 13:51

    Bonjour Pascale,

    Je n'avais encore jamais vu une araignée aussi grosse que la tienne. elle est magnifique vraiment très très belle. J'ai lu tes explications et tu dis que l'araignée ne possède pas de dard et tu parles de son auto-défense. Mais je me suis faite piquer à plusieurs reprises par des araignées et ça fait mal .... elles piquent bien avec quelque chose ?

    6
    Mardi 26 Août 2014 à 13:53

    coucou superbe billet Pascale avec de magnifiques photos,chez nous il pleut mais il fait plus doux,je te souhaite un très bon Mardi,bises

    7
    Mardi 26 Août 2014 à 13:54

    Ce gros plan m'impressionne tant il est détaillé .... je mettrai ton article en lien quand je ferai le sujet de ma tite argiope que j'étais si contente d'avoir photographiée mais quand je vois tes photos , lol .... j'me dis que c'est pas ça .. hihihi

    Merci pour ce bel article très complet sur lequel on pourra revenir à notre guise.

    ( fait pour l'adresse mail newsletter )

    bonne journée

    8
    Mardi 26 Août 2014 à 14:29

    Pour Elisa-France :

    Coucou Elisa,
    Comme je l'explique dans cet article (mince alors il m'avait semblé avoir été claire dans mes explications, je vais donc me relire) les araignées ne piquent pas puisqu'elles n'ont pas de dard, en revanche, elles mordent et oui, cela peut faire mal en effet et même laisser de vilaines cloques pour certaines d'entre-elles.

    Bisous

    9
    Mardi 26 Août 2014 à 15:43

    Tu ne perds pas le fil, bravo.
    Bien à toi.

    10
    Mardi 26 Août 2014 à 16:05

    Coucou, 
    Explications très claires, tu fais bien de préciser à nouveau certaines choses!
    Pour une fois, je préfère les couleurs de l'épeire femelle, on la croirait recouverte de velours.
    Très belle série pour qui n'a pas peur des araignées wink2 avec un coup de coeur pour la troisième photo !!!
    Bisousssssss

    11
    Mardi 26 Août 2014 à 17:00

    Superbes macros et explications très intéressantes, un article passionnant!!

    Bises et belle fin d'après-midi.

    12
    Mardi 26 Août 2014 à 17:03

    J'en ai vu mais sans penser à les photogrphier, tu nous fais une belle étude et des photos précises pour les différencier, merci,  j'avoue que j'aurais du mal à me souvenir des détails...
    Bonne soirée Pascale

    13
    Mardi 26 Août 2014 à 17:30

    Après quelques temps d'absences, c'est toujours avec autant de plaisir que je regarde tes clichés :-D


    Une série magnifique sur cet animal que je n'aime pas de trop ;-)


    Superbes macro !!!

    14
    Mardi 26 Août 2014 à 17:57

    Bonjour Pascale,

    Superbe la série!

    Bonne soirée!

    15
    Mardi 26 Août 2014 à 18:00

    Bonsoir Pascale,

    Oh la la, oh la la ! De bien jolies photos, c'est vrai qu'elle a de bien jolies couleurs.

    Bonne soirée, bises, Véronique

    16
    Mardi 26 Août 2014 à 18:05

    L'Argiope est la vedette des blogs ces jours ci

    De très belles photos et des explications très interessantes

    Bonne semaine Pascale ... Je passe en mode Pointillés

    17
    Mardi 26 Août 2014 à 18:45

    bonjour, Pascale

    une araignée tres impressionante mais jolie aussi bien que je ne sois pas trop copain avec elles mais c'est comme cela depuis des années..

    18
    Mardi 26 Août 2014 à 19:01

    Wouhhhh!... Belles prises!... Et en plus  on se cultive chez toi!... merci pour tous ces détails dont certains sont une découverte pour moi...

    Très belle soirée

    Bises

    19
    Mardi 26 Août 2014 à 19:07

    Quelles couleurs éclatantes elle a, la femelle ! Le mâle est bien plus neutre. L'inverse des oiseaux.
    Bises, Pascale, et bonne soirée.

    20
    Mardi 26 Août 2014 à 19:20

    Des photos impressionnante de beauté, et des explications très claires que j'ai bien sûr lues avec une grande attention. Merci du partage de ton "savoir" wink2 Bises de Béa

    21
    Mardi 26 Août 2014 à 19:27

    Les photos et les explications sont vraiment top !

    Belle soirée.

    Bises.

    22
    Mardi 26 Août 2014 à 19:46

    Tllements jolies ces photos, je sais je me répète :D

    23
    Mardi 26 Août 2014 à 19:58

    Ça c'est une leçon d'histoire naturelle où je n'y connais rien. Tes explications sont bien bonnes à prendre et j'apprends. Quant aux araignées je les adore. Je les trouve drôlement courageuses. Lorsque j'en taquine une, en particulier les araignées crabes, elle prend position pour se défendre comme tu le précise. Voyons voir maintenant comment je me comporterais si un monstre me menaçait, en tout cas je ne ferais pas face comme ces petites vaillantes !!!

    24
    Mardi 26 Août 2014 à 19:59

    Impressionnants gros plans ! Je ne me serait pas approchée même si le résultat est époustouflant !

    J'ai horreur de ces petites bébêtes ! J'irais lire ton article demain...Je vais encore apprendre pleins de choses !

    J'ai fais la rectification dans mes abonnés !

    Belle soirée à toi

    25
    Mardi 26 Août 2014 à 20:10

    Quelles superbes macros de ton Epeire Argiope..
    J'en ai plusieurs dans mon jardin.
    Bisous et belle soirée

    26
    Mardi 26 Août 2014 à 20:25

    Eh bien j'ai appris quelque aujourd'hui, merci pour ces infos.

    27
    Mardi 26 Août 2014 à 22:07

    Même si certaines sont belles avec leurs couleurs telles celles que tu nous montres , je ne suis pas du tout attiré par ces araignées et de là à les prendre dans ma main c'est une autre histoire. Bise Pascale .

    28
    Mardi 26 Août 2014 à 23:28

    Je suis comme certains ici,  avec les araignées...j'ai un peu de mal....Tes portraits sont si saisissants en plans rapprochés que ça donne limite la chair de poule :) Qualité et couleurs, superbes ! Amicalement :)

    29
    Mercredi 27 Août 2014 à 07:23

    Merci  Pascale pour ce bel article consacré à l'argiope et aux araignées en général.

    Tes macros sont superbes !

    30
    Mercredi 27 Août 2014 à 07:41

    merci pour cette info et réajustement qui accompagnent cette belle araignée du moment . c'est vrai que j'ai vu monsieur et madame chacun dans leur toile côte à côte .

    31
    Mercredi 27 Août 2014 à 07:48

    Merci pour tout ce détail dans tous les sens...génial et bravo tes photos sont top!!!! bisouss

    32
    Mercredi 27 Août 2014 à 08:10

    Elle est vraimetn superbe, et impériale sur sa toile !! le mâle est plus discret et plus modeste , comme chez les humains, d'ailleurs   wink2

    33
    Mercredi 27 Août 2014 à 08:27
    Claudine/canelle

    Quel bel article !!

    Merci pour toutes tes explications Pascale 

    Bises

    34
    Mercredi 27 Août 2014 à 08:39

    Impressionnantes tes photos et magnifiques à la fois. Et merci pour toutes ces infos.

    35
    Mercredi 27 Août 2014 à 11:36

    Des photos remarquables d'exception ! Probablement un bon matériel, mais aussi une photographe de talent. Serais-tu prof de biologie ?

    36
    Mercredi 27 Août 2014 à 11:46
    laurent

    Bonjour Pascale,

    un excellent article, des éclaircissements qui nous en apprennent un peu plus sur les araignées, elles sont bien souvent inoffensives pour l' homme comme la plupart des insectes et animaux, méconnues elles inspirent la crainte pour certains par manque de connaissances ( et d' intérêt ) un article détaillé et illustré de fort belle manière avec de belles macros, j' y découvre d' ailleurs le dimorphisme entre le mâle et la femelle.

    La lavande est endroit idéal pour installer sa toile, les proies ne vont pas manquer .

    37
    Mercredi 27 Août 2014 à 21:53

    Bonsoir Pascale,
    photos et infos du beau et bon travail !!!! Merci.
    Bonne soirée.
    Michel 

    38
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 20:58

    Bravo pour cet article très bien documenté comme d'habitude.

    Il n'empêche que pour ceux qui ont peur des araignées ET des frelons, ce deux en un n'est pas fait pour rassurer :-) Bisous et profite bien de tes vacances tardives.

    39
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 17:39

    De superbes photos d'un réalisme saisissant;) Bon, le pauvre mâle n'est pas gâté par la nature par rapport à la splendide

    femelle. Un peu le contraire des oiseaux dont les mâles sont souvent  plus éclatants de couleurs que les femelles.

    Alors j'ai compris: les araignées n'ont pas de dards. Ta doc est passionnante et j'ai bien aimé la précision: il n'y a pas de race

    chez les humains, toujours bon de le dire et de le répéter.

    Merci Pascale.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :