• Étourneaux sansonnets juvéniles sur le foin

    Étourneau sansonnet - Sturnus vulgaris - Common Starling

    Hérault (34)

    Fiche info ICI

     

    Étourneaux sansonnets juvéniles

    Ici, un champ ou étaient éparpillés environ une vingtaine de balles de foin.
    Sur chacune d'elles une quantité impressionnante de ces oiseaux qui me semblaient bien être des Etourneaux Sansonnet,
     mais le doute m'a pris en visualisant les photos... Pas un seul adulte parmi eux !
    Un phénomène que j'observais pour la toute première fois.

    Du coup, j'ai demandé l'avis de Nath, grande passionnée des oiseaux et que je remercie au passage (Blog ICI)
    qui m'a bien confirmé leur identité en me disant :


    "Ce sont bien des étourneaux. Lorsque les jeunes sont autonomes ils se regroupent avec d'autres jeunes, ainsi ils

    peuvent se retrouver à plusieurs groupes d'oiseaux et former de belles colonies. Sans les vieux hi hi hi !"

    Étourneaux sansonnets juvéniles

     

    Étourneaux sansonnets juvéniles   Étourneaux sansonnets juvéniles

     

    Étourneaux sansonnets juvéniles   Étourneaux sansonnets juvéniles

     

    Étourneaux sansonnets juvéniles

     

    Étourneaux sansonnets juvéniles   Étourneaux sansonnets juvéniles

     

    Étourneaux sansonnets juvéniles

     

    Étourneaux sansonnets juvéniles

    Foin ou paille ?

    Le foin est un fourrage constitué d'herbe séchée et destiné à l'alimentation des animaux domestiques herbivores durant la mauvaise saison.

    La composition du foin peut varier selon les usages. La plupart des éleveurs de chevaux préfèrent utiliser un foin composé
    d'un mélange de luzerne, fléole des prés ou d’autres graminées comme le brome ou le dactyle. Les acheteurs de foin pour les
    bovins laitiers apprécient les légumineuses (luzerne, trèfle, lotier) en raison de leur niveau élevé d’énergie et de protéine.

    La qualité du foin, qu'il s'agisse de sa valeur nutritive ou de sa digestibilité, est très variable. Elle dépend de plusieurs facteurs, notamment :
    - du stade de fauchage des herbes. Pour avoir la meilleure qualité énergétique, l'herbe doit être fauchée avant qu'elle soit épiée
    c’est-à-dire que les graines ne soient sorties de leur gaine.
    - des conditions de récolte
    - de la qualité du séchage (en extérieur d'abord, et éventuel affinage en grange, modernisée selon une méthode née dans
    les montagnes françaises, suisses et autrichiennes, et en cours d'extension dans l'Ouest de la France1);

    Ces conditions pouvant être contrariées par des conditions climatiques défavorables.


    La paille est la partie de la tige de certaines graminées, dites céréales à paille (blé, orge, avoine, seigle, riz), coupée lors de la moisson.
    Une fois récoltée, la paille peut avoir plusieurs types d'utilisations :

    - essentiellement en litière pour animaux (chevaux, bovins, Rongeurs et ovins), et former ainsi la base du fumier ;
    - alimentation pour les ruminants (*), seuls animaux d'élevage capables de digérer la cellulose, grâce à l'activité microbienne de la panse.
    C'est un fourrage utile en cas de pénurie de foin dans les pays d'élevage, notamment pendant les périodes de sécheresse et
    donc de fenaisons médiocre. De valeur nutritive faible, elle doit être associée à une alimentation protéique et sucrée.
    - protection du sol, sous forme de paillis, notamment en horticulture. Elle est concurrencée dans cet emploi par d'autres matériaux,
    comme l'écorce de pin, voire les films et tissus en matière plastique… ;
    - source d'énergie, soit directement comme combustible (restituant ainsi 6 à 7 fois plus d'énergie que n'en requiert sa fabrication),
    soit via des procédés de transformations donnant des carburants de meilleure qualité : biogaz par fermentation,
    charbon de bois par pyrolyse ou (à l'étude) éthanol ;
    - paille, matériau de construction - soit en tant que fibres, longues ou hachées dans les techniques du torchis, de l'adobe ou de la
    bauge soit en tant que bottes dans les techniques de construction en paille ou de chaume.
    - isolant thermique. La construction et l'isolation sont liées lors de la construction de maison en ballot de paille : technique murs
    porteurs (dite Nebraska), ossature bois/remplissage paille (Techniques Plateforme, du GREB ou autrichienne…). On estime à plus de 4 000
    les habitations construites en bottes de paille[Où ?], et les plus vieilles ont cent ans ;
    - la paille, riche en cellulose, peut servir de matière première pour la fabrication de papier (notamment la paille de riz) ;
    - la paille de riz est la matière première utilisée pour fabriquer les tatamis ;
    - vannerie (chapeau de paille…), en art (marqueterie de paille),
    - taxidermie (matériau de remplissage)…
    - amendement : Elle peut aussi être enfouie dans le sol, ce qui évite les opérations de récolte et de transport,
    relativement coûteuses, surtout dans les régions céréalières sans élevage (comme le bassin parisien), et permet d'apporter
    au sol une quantité importante de matière organique, et ainsi l'enrichir en humus. Dans ce cas, on procède généralement
    de façon superficielle, souvent à l'aide de charrue à disque, ou déchaumeuse, pour accélérer la décomposition de la paille,
    avant le labour d'automne.
    - brûlis : Dans certains cas, elle sera brûlée sur place.

     (*) Un ruminant (sous-ordre des Ruminantia ou Sélénodontes) est un mammifère herbivore polygastrique dont la digestion a
    totalement ou partiellement lieu au travers d'un processus de remastication de l'alimentation après son ingestion.
    Il est aussi caractérisé par ses membres qui ne possèdent que deux doigts.

    La rumination est une fonction physiologique caractéristique des ruminants correspondant au retour des aliments du rumen
    vers la bouche pour y être mâchés et imprégnés de salive. Il existe cependant, d'autres animaux n'appartenant pas au sous-ordre
    des Ruminantia qui ruminent, par exemple les Tylopoda (Tylopodes).

    Liste des animaux ruminants ICI

    « Onychogomphe à crochets ♂ - Onychogomphus uncatusChenille du Sphinx du troène »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 01:01

    Ils sont vraiment différents des adultes je trouve, très belle série, avec la paille en plus ..Bon jeudi.

    2
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 07:18

    Bonjour et merci ces photos sont très belles et c'est aussi une scène que je n'est jamais vu ... joli! bisouss

    3
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 07:36

    impressionnant tous ces oiseaux ensemble et sans leurs taches blanches on ne les reconnait pas comme étant des étourneaux , j'aurais eu un doute aussi .

    4
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 08:18

    Bon jour Pascale, le perchoir de ces juvéniles est de toute beauté ! j'aime ce cadre campagnard où ils ont choisis de se regrouper, ta série est bien réussie.  Bon jeudi, bise amicale.

    5
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 08:30

    J'avais déjà aperçu ces rassemblements le nombre est toujours impressionnants, il doit plus rester grand chose en graines après leur passage. Le contraste des couleurs en verdure et paille leur fait un superbe écrin à ses "zoyos"

    Bonne journée à toi, des bises

    6
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 08:36

    Magnifique comme chaque fois !

    La relève n'a pas manqué cette année !

    Passe un bon jeudi !

    7
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 08:55

    Bonjour Pascale

    encore une très belle série chez toi. la colonie est impressionnante, je ne vois pas ces oiseaux dans mon coin. j'aime beaucoup les clichés "de masse" et aussi l'avant dernière en vol. superbe !

    bonne journée, amicalement, maurice

    8
    JOHN from NT
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 09:01

    Bonjour Pacale, comme quoi la nature nous réserve encore des surprises et heureusement.

    Tes belles photos sont autant de documents qui nous le prouvent.

    Gros bisous et bonne journée à toi.

    9
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 09:24

    Impressionnant de les voir en si grand nombre!

    j'aime beaucoup leur vol en forme de nuages ondulés à l'automne, c'est superbe.

    Bonne journée Pascale.

    Bises.

    10
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 09:56

    De superbes photos et merci pour ces explications j'ignorais tout à fait cela!! Bisousssssss

    11
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 11:02

    En effet, ils ne ressemblent pas aux étourneaux, j'aurai eu le doute moi aussi. Bravo à Nath pour avoir réussi à les reconnaitre et à toi pour ces splendides photos en vol.

    12
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 11:50

    Bonjour , il est rare d'en voir sur les sites....cet oiseaux n'inspire pas les photographes , moi le premier , sauf en hiver, mais rarement , lorsqu'il vient  chercher quelques graines , par contre j'aime bien les voir  évoluer en vol lorsqu'ils décrivent à toute vitesse des vagues dans le ciel... un joli spectacle en perspective....Bisous Pascale.

    13
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 13:40

    Bonjour Pascale

    C'est vrai que c'est une colonie, mais ils mangent quoi dans ce foin  vu que les parents ne sont pas là  hi ! hi ! hi !

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    14
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 14:02

    Bonjour Pascale, elle est extra ta série, merci !

    Bises

    15
    monica breiz
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 14:18
    Ils se debrouillent tres bien ensemble je vois
    ils doivent trouver des graines dans les ballots
    bonne journee Pascale
    16
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 15:19

    ils se regroupent en bande en ce moment, c'est impressionnant ... chez moi, sous un sapin ... de multiples noyaux de cerises ... un sapin cerisier .... non, des étourneaux qui attrapent les cerises sur l'arbre à 20 m et viennent, tranquillou, manger les cerises ... et jeter les noyaux. il s'agit de cerises maintenant confites. 

    Bises et merci pour les photos

    17
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 15:43
    Philippe Bullot

    Les paysans embauchent des sansonnets pour faire les foins ? Des minots en plus !!! ;-)

    Je n'ai jamais observé une telle scène auparavant, bravo Pascale !

    18
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 15:50

    Ouh là, mais ils sont nombreux !

    19
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 16:13
    nays&

    hello Pascale

    voilà place a la jeunesse, up les parents ouste, plus on est de foufous plus on s'amuse

    extra les photos de cette joyeuse troupe

    bisous et bonne fin de journée ***

    20
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 16:39
    Robert

    quelle belle série, tu as capté toute mon attention avec ces images, bonne journée

    21
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 16:55

    Impressionnant !

    22
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 17:59

    impressionnant... il y en a en nombre... bisous

    23
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 18:11
    mélanite

    Impressionnant !!!! Tu es tombée en pleine rave-party ? qu'est-ce que c'était comme herbe ?

    24
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 18:36

    je trouve ça beau de les voir en myriade s'envoler

    25
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 18:42

    Spectaculaires groupes de jeunes. Donc je vois de près les petits cochons qui viennent mitrailler ma voiture de graines de myrtes et de noyaux d'olives:) C'est du propre! J'adore quand ils se déplacent en volutes, c'est magique. Tes photos sont superbes Pascale, merci.

     

    26
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 18:54
    Danièle Nguyen

    Il y en a du monde par ici happy jolie série, j'aime l'envolée et la lumière dans les plumes des ailes déployées cool bonne fin de journée Pascale.

    27
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 19:04

    ils sont toujours en grand nombre..

     

    mais des jeunes, sans les "vieux" est étonnant

    de jolis clichés

     

    bonne soirée

    28
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 19:16

    Bonsoir Pascale, ils n'ont pas le même plumage que les adultes, je me serais trompé....  Belle série d'étourneaux en herbe...

    Bonne soirée, bises.

    29
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 19:23

    bsr, impressionnant le nombre et bravo pour ces très belles prises. Muxu Pascale

    30
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 19:42

    Comme souvent, ils sont nombreux. Mais j'apprends aussi quelque chose par ce que t'as dit Nath. Ici, j'en vois moins que lorsque j'habitais à Mérignac, et surtout en hiver où ils viennent manger les graines et boules de graisse que je jette dans le sentier, faisant la loi et chassant tous les autres oiseaux à grands coups de bec jusqu'à ce qu'ils soient rassasiés.
    Bises, Pascale, et bonne soirée.

    31
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 20:13
    claudine/canelle

    J'aime beaucoup l'idée  d'un regroupement de jeunes sans les vieux ...

    Spectacle que je n'avais jamais vu !

    Bises

    32
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 21:31

    Bonsoir Pascale,

    magnifique cette colonie d'étourneaux, le photos sont superbes, j'aime beaucoup celle en contre-jour et la dernière. Je ne savais pas pour ces rassemblement de jeunes, je voyais souvent ces colonies sans savoir que certaines étaient des "jeunes émancipés". Merci pour le partage.

    Passe une bonne soirée.

    33
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 21:33

    Coucou, 
    Un spectacle auquel je n'avais jamais assisté. 
    Il doit bien y avoir une raison pour que les jeunes se regroupent entre eux, c'est impressionnant de les voir tous ensemble.
    Tu nous offres toujours des choses inédites, je sais tout le temps que tu passes sur le terrain, merci pour tout ça.
    Bisousssss Pascale.

    34
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 21:39

    Je repasse pour te dire combien j'aime ta nouvelle bannière, magnifique portrait.
    Bonne soirée.

    35
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 21:43

    Impressionnant de voir tous ces oiseaux sur les bottes de paille ! Bonne soirée smile

    36
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 22:18

    Bonsoir Pascale

    Très belle lumière sur ces images de la colonie. Chacune des photos a sa spécificité, mais j'apprécie particulièrement les envols, surtout les petits groupe.

    37
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 22:51
    Aigleloup

    Magnifique, nous n'avons jamais vu de juvéniles, mais leur vol ne fait aucun doute sur leur nom. Ils sont des centaines à se rassembler sur les peupliers et les bouleaux en début de soirée pour le moment dans le jardin.

    38
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 22:58
    Bonsoir Pascale,
    De magnifiques photos comme toi seule sait les faire. Je ne savais pas pour les jeunes étourneaux. Un oiseau peu aimé en général.
    Passe une bonne soirée, grosses bises Véronique
    39
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 00:28

    Une très bonne page... images et informations, merci !!

    Passe une douce journée Pascale. Bises.

    40
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 07:53

    Je t'ai imaginé allongé dans le foin l'APN a la main et visant tout ces petits oiseaux bruyants, photo top

    bon vendredi et à bientôt

    lyly

    41
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 11:10

    Ah oui, ce regroupement est quelque chose en fait.  Cela doit faire un joli foin  (sur le foin.... looooool....) 

    Ils ont de quoi se nourrir au moins dans ces ballots. 

    Je réalise que ton petit personnage est parfait avec le cadrage des oiseaux ! Oh trop trop forte la Pascale ;-)) 

    Cette série est un bon témoignage de ces scènes de vie. 

    Gros bisous

    42
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 14:13
    Maguy

    Bonjour Pascale me revoici pour ma "leçon de chose" je viens d'apprendre que les jeunes étourneaux ne ressemblaient pas du tout à leur parents , moi je croyais que celui qui me rends visite tous les jours au jardin était un juvénile et bien , non !!! , mon chat était tellement paresseux qu'il le regarde passer sous ses moustaches sans broncher à moins qu'il soit pacifiste ;-)

    43
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 15:26

    Impressionnante colonie. J'ai admirer un regroupement d'hirondelles

    44
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 15:27

    OH !! j'ai fait une faute : j'ai pu admirer ou j'ai admiré !!

    45
    Samedi 25 Juillet 2015 à 11:50

    Hi, hi, les petits jeunes sont de sortie ! Ils ont tendance cette année à venir dans les jardins, je n'aime pas trop, les autres oiseaux sont dérangés, un peu trop sans-gênes, ils ont pourtant de la place dans les champs alentour ! Bisous 

    46
    Lundi 27 Juillet 2015 à 17:30

    Un vrai plaisir visuel et ces balles de foins me rappellent ma campagne.

    Bisoussss



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :