• Gecko - Tarentola mauritanica, la tarente ou la tarente du midi

    Montpellier - Hérault (34)

    Gecko

     J'ai trouvé ce Gécko en train de courir sur mon plafond, et l'attraper pour le mettre dehors a été un sacré sport.
    Munie d'un saladier pour le couvrir sans lui écraser un membre, un fois couvert, il s'est laissé tomber dedans.
    J'ai profité de l'avoir réinstallé sur le mur de mon jardin pour lui tirer le portrait.
    Il sont nombreux chez moi, et je les vois sortir quand j'arrose mes plantes le soir. Ils ne semblent pas
    apprécier de recevoir de l'eau sarcastic

    Gecko

     

    Gecko

     

    Gecko   Gecko

     

    Gecko

     

    Gecko

     

    Gecko

    Tarentola mauritanica, la tarente ou la tarente du midi, est une espèce de geckos de la famille des Phyllodactylidae.

    On trouve ce gecko sur tout le pourtour méditerranéen, parfois relativement loin à l'intérieur des terres. En France on le trouve près des côtes mais également plus à l'intérieur (Provence, Côte d'Azur, Corse, Languedoc-Roussillon...). On le trouve également dans de nombreux autres pays et îles : Portugal, Espagne, Italie, Madère, Yougoslavie, Grèce, Sahara occidental, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Égypte. Elle a été introduite en Uruguay et en Californie aux États-Unis.

    Ces geckos affectionnent les zones pierreuses et les broussailles clairsemées. Ils se sont également très bien adaptés à l'homme et on peut fréquemment les voir sur les murs, en particulier près des éclairages - où se trouvent les insectes la nuit.

    C'est un gecko principalement arboricole et nocturne vivant sur le pourtour méditerranéen.

    Ce gecko est caractérisé par sa pupille verticale. Il est de taille moyenne (max. 15 cm pour les plus gros spécimens), avec une queue relativement longue. Sa peau parsemée de petites protubérances lui confère un aspect trapu. Sa couleur va du beige clair au brun sombre, irrégulière, et peut varier en fonction du moment de la journée (plus ou moins sombre pour réguler la température).

    Il est pourvu de pelotes adhésives sous les pattes (setæ), qui lui permettent de se déplacer dans les arbres et sur les murs (voire sur les vitres des maisons et au plafond).

    Il est principalement nocturne, mais il est parfois actif en début de matinée et en fin de journée.

    Tarentola mauritanica vit dans un climat de type méditerranéen, avec des températures relativement élevées la journée (jusqu'à 30 °C) et des températures nocturnes moyennes (20-25 °C). D'une manière générale la différence entre le jour et la nuit peut être marquée, surtout aux intersaisons.

    Le taux d'humidité correspond à celui rencontré sur le pourtour de la Méditerranée, soit entre 40 et 60 %, mais pouvant varier en dehors de ces valeurs selon la saison.

    Durant l'hiver la période de jour diminue et les températures peuvent descendre en dessous de 20 °C la journée, parfois nettement moins pour les zones les plus au nord. Cette espèce passe une partie de l'hiver dans une sorte d'hibernation plus ou moins longue selon le climat.

    Ce gecko étant présent à l'état naturel en France, il est intégralement protégé par la loi dans ce pays. Il est donc interdit d'en posséder sur le sol français. Il est par contre légal d'en élever dans certains autres pays.

    La tarente est un animal très vif, capable de courir très rapidement sur toutes les surfaces, et de sauter très rapidement (par exemple entre le sol et une branche). C'est également un animal craintif qui ne se laisse pas facilement approcher.

    Les mâles sont très territoriaux. Ils ne se tolèrent pas, et peuvent se battre.

    Ce gecko se reproduit au printemps, au retour des beaux jours. Les femelles pondent leurs œufs en plusieurs fois, enterrés dans le sol.

    Il est difficile de différencier les mâles des femelles.

    Les mâles sont en général un peu plus gros et trapus, et présentent un léger renflement à la base de la queue. Mais ces différences restent légères et difficiles à apprécier sans élément de comparaison.

    Ces geckos peuvent se reproduire à l'issue de leur première année.

    Les pontes ont lieu à la fin du printemps - début de l'été. Chaque ponte compte en général deux œufs déposés sur le sol, parfois enterrés ou sous un élément (feuille, branche…). Il peut y avoir jusqu'à quatre pontes, espacées de quelques semaines.

    Les œufs éclosent après environ 30 jours à 25-30 °C (la température moyenne influe sur la durée d'incubation). Les œufs sont assez fragiles car un retournement peut décrocher l'embryon de sa poche d'air, et il meurt alors asphyxié.

    Les petits, qui font environ 3 cm, ne mangent pas avant leur première mue, quelques jours après la naissance.

    Ils consomment de petits insectes, comme des micro-grillons.

    Il n'y a aucune "reconnaissance" entre petits et adultes. Ces derniers peuvent même à l'occasion manger les petits, qui ont une taille adaptée.

     Pour le sujet de sa capacité à courir sur toutes les surfaces, je vous transmets également le lien donné par
    Michel (MicromickICI

     

    « Pélican blancGrand-duc d'Europe »

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Août 2014 à 12:20

    Belle série et quelle harmonie de couleur avec le sol !
    Bisous Pascale

    2
    Samedi 2 Août 2014 à 12:32
    cathycat33

    Il fait très pustuleux ce gecko !!! mais les détails que tu nous montres sont très intéressants à observer...

    3
    Samedi 2 Août 2014 à 12:45

    Bonjour Pascale,

    Comme elles sont belles tes photos, franchement à chaque fois je suis en admiration ! Bonne journée Pascale, bises, Véronique

    4
    Samedi 2 Août 2014 à 13:05

    Une beauté et tous ces petits détails  que tu montres. Sur la première on dirait une broche. J'aime beaucoup ... je suis "fan"

    5
    Samedi 2 Août 2014 à 13:10

    Quel mimétisme!

    Les dessous de ses doigts sont recouverts de poils microscopiques et c'est grâce aux forces de Van Der Waals qu'il arrive à se déplacer sur les murs lisses.

    On peut dire qu'il a un poil dans la main... Mais il n'est pas fainéant.

    6
    Samedi 2 Août 2014 à 14:30

    Pour Micromick :

    Bon jour Michel,
    Je te remercie pour le lien, je connaissais le principe "d'accroche" de leurs doigts.
    Je vois des Geckos chaque soir en été dans mon jardin et j'adore les voir sortir, y compris cavaler sur les vitres. 
    Du coup je suis super vigilante en fermant mes volets en accordéon et en bois, de peur d'en écraser.
     

    7
    Samedi 2 Août 2014 à 15:06

    Quel camouflage ! Bon jour Pascale, une bien belle série de clichés sur un animal que je n'ai jamais vu, tu nous montre ici des détails très intéressants, merci aussi pour tes notes très complètes. Gros bisous.

    8
    Samedi 2 Août 2014 à 15:08

    Renversante série ;) merci pour toutes ces infos et présenté ainsi, il me fait penser à un bijou. Il est vraiment beau.

    9
    Samedi 2 Août 2014 à 15:21

    Oh, merci Pascale, maintenant on sait tout ! tes photos sont fabuleuses. J'aime bien son petit air, il a une bonne tête

    10
    Samedi 2 Août 2014 à 15:39

    bonjour Pascale

    j'ai ses cousins qui habitent ici ...Ils prennent refuge derrière un gros lierre sur un mur en bas de la terrasse Ils viennent nous rendre visite et c'est un plaisir de les voir happer mouches et moustiques le seul bémol  ce sont nos deux minettes qui guettent ! pffff pas facile d'aimer les oiseaux, les papillons, les geckos !

    J'ai les ai vu la première fois à La Réunion et on m'a appris a les apprécier !

    Tes photos sont superbes comme d'habitude !

    Bonne fin de journée et merci pour toutes ces explications

     

    11
    Samedi 2 Août 2014 à 15:46

    Bon jour Pascale. Désolé de ne plus trop passer sur ce blog, je manque de temps ;D. J'aime beaucoup ton image de header, et ces photos sont magnifiques.

    Bonne journée

    12
    Samedi 2 Août 2014 à 16:31

    Quel bel animal. Tu nous montres de superbes détails

    Dommage que les Gecko soient devenus NAC

    Bonne fin de journée Pascale

    13
    Samedi 2 Août 2014 à 16:50

    C'est vrai, les tarentes courent les murs chez nous dans le midi :)

    Quelle netteté dans cette série ! Et ces couleurs lumineuses ! Là encore, je reste coite ;)

    Bon après-midi 

    14
    Samedi 2 Août 2014 à 17:09
    Leïla Bloop

    Génial ça ! Super rencontre :)

    J'adore ces bestioles et le dessous de leurs pattes :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    15
    Samedi 2 Août 2014 à 19:26

    Coucou, 
    Un beau commentaire accompagne tes photos, on le connaît mieux à présent.
    J'en ai déjà aperçu, mais jamais photographié ;-)
    J'aurais juste voulu te voir en train de le décrocher du plafond hihihi
    Je ne trouve plus de qualificatifs pour tes cadrages cool
    Bisoussss

    16
    Samedi 2 Août 2014 à 19:35

    Il voulait que tu l'adopte ... il a sans doute eu peur dans le saladier de se faire croquer! en fait tu le préfères en portrait et tu as bien raison c'est beau! bisouss

    17
    Samedi 2 Août 2014 à 19:52

    Sur ton plafond !!! Quand je pense que je n'en ai jamais vu autrement qu'en photo ! Il se fond carrément à la couleur de ton mur.

    18
    Samedi 2 Août 2014 à 22:20
    qu'il est mignon ! son oeil et ses pattes sont extraordinaires . je n'aimerais quand même pas l'avoir à la maison mais dehors , j'aimerais .
    19
    Dimanche 3 Août 2014 à 09:32

    Brillamment "capturé" !!!

    Je ne joue jamais au tiercé ou quinté (!!)..... mais si je peux me permettre, je trouve ta dernière image très originale ! J'aime, j'aime !!!

    cool

    20
    Dimanche 3 Août 2014 à 10:05

    Décidément tu en fais du sport,une belle rencontre que tu as su mettre en image.

    Bravo,avec une préférence pour l'originalité de la dernière .cool yes.

    Bisousss

    21
    Dimanche 3 Août 2014 à 10:33

    Coucou Pascale,

    mais nous connaissons ton goût pour ce sport là !!!! Tes photos en ton sur ton sont splendides. Sais-tu que j'en ai même eu chez moi à moment donné aloors que j'habitais au 2e étage ! Je les trouve amusants. Bon dimanche à toi. Bisous tout plein. Joëlle

    22
    Dimanche 3 Août 2014 à 11:32

    Le mimétisme est impressionnant ! Tu nous offres là une très belles série de photos qui permet de mieux appréhender cet animal remarquable. Jolies couleurs, compo recherchée, de beaux détails : j'aime beaucoup !

    23
    Dimanche 3 Août 2014 à 22:25

    C'est bizarre ces points rouges entre les doigts. Au Portugal, j'en vois beaucoup mais ils sont de couleur un peu plus foncé. Une belle prise. Le gecko est très utile car il mange les moustiques et qui, parait il, porte bonheur ...

    24
    Dimanche 3 Août 2014 à 22:31

    Pour In the Mirror :

    Coucou Katia,
    Alors qu'ils profitent parce que les moustiques m'adorent et en ce moment avec ce temps orageux, ils viennent jusque chez moi, même pas besoin d'aller en Camargue pour me faire bouffer.
    S'ils portent bonheur, super aussi, parce qu'ils sont nombreux dans mon jardin wink2
    Cro bien.
    Pour les poils rouges, je n'arrive pas a savoir si ce sont des écailles colorées ou alors des acariens ? Mystère...
    Bisous et bonne soirée à toi

    25
    Lundi 4 Août 2014 à 01:06

    tu touche encore à mes souvenirs d'enfance...les Geckos qui se trouvaient en nombre dans les parages de la maison de ma tante où je passait mes vacances et qui s'aventuraient régulièrement à l'intérieur plaqués contre les murs et attendant patiemment qu'une mouche ou un moustique passe à porté de leur langue...Je passais des heures à les observer....à l'époque, hélas pas d'APN.....

    26
    Lundi 4 Août 2014 à 21:54

    Le profil entier est absolument extra !

    Bonne soirée Pascale,

    Bises.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :