• Hemiptera Cicadomorpha

    Cicadomorpha est un infra-ordre d'insectes hémiptères du sous-ordre Auchenorrhyncha (selon les normes taxonomiques récentes).
    Suite à l'évolution de la classification (cf. évolution de la classification), cet infra-ordre devrait être renommé Clypeorrhyncha (études en cours).

  •  

    Fiche info concernant les Cigales ICI

     

    Cigale de l'Orne ou Cigale du Frêne ou... Cigale Méridionale (Cicada orni) où... le chant d'été du sud

     

     

     

    Cigale de l'Orne ou Cigale du Frêne ou... Cigale Méridionale (Cicada orni) où... le chant d'été du sud

     

     

     Notre impact ? Le voilà !


    69 commentaires
  • Les Cicadelles sont des suceurs (de l'ordre des hémiptères) qui se nourrissent de la sève des végétaux grâce à leur rostre.

    Le terme « cicadelle » désignait autrefois uniquement les espèces de la famille des Cicadellidae.
    Il a fini par désigner toutes les espèces ressemblant à celles de cette famille et les espèces qui, par erreur, ont été initialement classées dans la famille des Cicadellidae.

    Certaines espèces sont néfastes pour les végétaux dont elles se nourrissent comme la cicadelle de la vigne qui est vecteur de la flavescence dorée,
    maladie très contagieuse et mortelle pour la vigne.

    Cicadelle verte (Empoasca vitis)

     Ci-dessus un immature

     

    Cicadelle verte (Empoasca vitis)

     

     

    Cicadelle verte (Empoasca vitis)

     

     

    Cicadelle verte (Empoasca vitis)

      

    « Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres. »

    Johann Wolfgang von Goethe

     


    57 commentaires
  • Fiche info ICI

     

    Elles auront été bien présentes cette année, mais toutefois, comme tous les autres insectes, beaucoup moins nombreuses.

    Comme presque chez tous les insectes, les larves des cigales vivent beaucoup plus longtemps que les adultes.
    Dans nos régions, elles vivent environ au moins 2 ans sous terre alors que les adultes ne vivent pas plus de 2 à 3 semaines.
    Cependant, il existe dans le monde de très nombreuses espèces de cigales dont certaines sont remarquables par la longévité de la
    vie larvaire qui peut atteindre dix-sept années (Amérique du Nord) !
    Ces cigales, dites périodiques, sortent qui plus est toutes de terre à peu près en même temps , ce qui est très impressionnant
    car il y en a alors partout.
    Les Cigales ont aussi la particularité, si une année le temps n'est pas satisfaisant, de remettre leur sortie à l'année suivante,
    ce qui explique des années comme celle de 2015 ou elles étaient particulièrement nombreuses.
    Depuis 22 ans que j'habite cette région, je n'en avais jamais vu autant que l'été dernier, au point qu'en roulant fenêtres ouvertes,
    elles rentraient à l'intérieur des voitures et il nous arrivait en marchant qu'elles viennent se cogner dans nos visages.
    (et... elles font mal ;-)

    Exuvie de Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud   Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

      

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud   Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     

    Exuvie de Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni, ou notre chant d'été au Sud

     

     Marguerite Yourcenar (Alexis ou le Traité du vain combat)


    Nos défauts sont parfois les meilleurs adversaires que nous opposions à nos vices. 

     


    61 commentaires
  • Hérault (34)

     

    Des questions sur les Cigales ICI

    Il y a eu très peu de Cigales l'an dernier et nous n'avions entendu leur chant que le 14 juin 2014.
    Cette année nous les avons entendu pour la première fois le 7 juin, soit une semaine plus tôt.
    Le printemps 2014 ne devait pas être favorable aux Cigales, et comme elles peuvent
    reporter leur sortie de terre d'un an, ce devait être la cas l'année passée.
    Du coup, cette année, le nombre est impressionnant car de plus elles sortant quasi toutes en même temps.
    Dès que nous nous approchons d'un arbre, elles s'envolent par nuées au point de
    venir nous percuter quand on se balade dans la garrigue. Je n'avais jamais vu cela les années précédentes,
    et pourtant, j'habite la région depuis 21 ans.
    Cela va être une année "grasse" pour les prédateurs.

    Exuvie de Cigale

    Plus de 4500 espèces de Cigales dans le monde, 16 dans le Sud de la France ICI

    Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     Les cigales ont un système de chant (acoustique) unique chez les insectes car il ne sert qu’à « chanter » ou entendre alors que
    chez les autres insectes « chanteurs » ce sont les pattes ou les ailes qui sont utilisés. 

    Chez les mâles, ce sytème leur permet à la fois d'entendre et d'émettre des sons. Chez les femelles, il ne permet que d'entendre.

     

    Voici une description très simplifiée du système : c’est une espèce de cavité sur l'abdomen, refermée par une membrane souple.
    Dans cette cavité, un muscle fait vibrer la membrane qui résonne comme une timbale. Le nombre de vibrations peut
    atteindre 900 par minute chez certaines espèces.

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)   Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

    Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)   Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

    Tous les supports sont bons, elles sont partout !

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

     

     


    46 commentaires
  •  

    Notre Dame de Londres - Hérault (34)

    Fiche info ICI


    Cicadelle écumeuse

    J"avoue que pour faire ces photos, je suis allée la déranger délicatement de son cocon de "bave" mousseuse.
    Elle s'est laissée photographiée bien timidement puis est retournée paisiblement dans son abri.

    Cicadelle écumeuse   Cicadelle écumeuse

     

    Cicadelle écumeuse

     

    Cicadelle écumeuse   Cicadelle écumeuse

     

    Cicadelle écumeuse

     

     


    25 commentaires
  • Hérault (34)

    Pas génial le cliché, mais petite bête intéressante.
    Minuscule et elle fait des bonds incroyables pour sa taille.

    Hemiptera Auchenorryncha

     




    20 commentaires
  • Hérault (34)

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni   Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni   Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

     


    20 commentaires
  • Hérault (34)

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni   Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni  Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni   Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

     


    33 commentaires
  • Notre Dame de Londres - Hérault (34)

    Août 2013

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

    Comment ça je manque de soleil 

     


    25 commentaires
  • Saint martin de Londres - Hérault (34)

    Août 2013... pour un peu de soleil

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni   Cigale plébeienne  - Lyriste plebejus

     

    Cigale plébeienne  - Lyriste plebejus   Cigale plébeienne  - Lyriste plebejus

     

     


    23 commentaires
  • Saubion - Landes (40)

    Cicadelle verte  (Cicadella viridis)

     

    Cicadelle verte (Cicadella viridis)

     

     


    13 commentaires
  • Saubion - Landes (40)

    Fiche info ICI (cliquez sur traduire pour la version en Français)

    La cicadelle bubale (Ceresa bubalus ou Stictocephala bisonia)

     

    La cicadelle bubale (Ceresa bubalus ou Stictocephala bisonia)

     

     


    14 commentaires
  • Saubion - Landes (40)

    Inconnu

     

    Inconnu

     

    Inconnu

     

     


    15 commentaires
  • Saint Partin de Londres - Hérault

    Cigale plébeienne ♂ - Lyriste plebejus   Cigale plébeienne ♂ - Lyriste plebejus   

    Abdomen plus grand et plus rouge que Lyriste plebejus et elle n'a pas de collier jaune autour du cou comme plebejus. 

     


    6 commentaires
  • Notre Dame de Londres - Hérault

    Fiche info ICI

    La Lyriste plébejus est la plus grande cigale française. 

    Les cigales ont un système de chant (acoustique) unique chez les insectes car il ne sert qu’à « chanter » ou entendre alors que
    chez les autres insectes « chanteurs » ce sont les pattes ou les ailes qui sont utilisés.
    Chez les mâles, ce sytème leur permet à la fois d'entendre et d'émettre des sons.
    Chez les femelles, il ne permet que d'entendre.

    C’est une espèce de cavité sur l'abdomen, refermée par une membrane souple. Dans cette cavité, un muscle fait vibrer
    la membrane qui résonne comme une timbale. Le nombre de vibrations peut atteindre 900 par minute chez certaines espèces.

    Cigale plébeienne - Lyriste plebejus

     Mâle ou femelle ?

    C’est à la fois extrêmement facile et... assez difficile de les différencier. En effet, seuls les mâles chantent (ou plutôt, on dit qu'ils cymbalisent),
    ce qui les rend particulièrement repérables (avec un peu d'attention et de discrétion). Mais s’ils ne chantent pas ce n’est pas si facile car il y a peu
    de différences morphologiques entre les deux sexes. L’aspect général est en effet le même et il est nécessaire de voir la cigale de près et de regarder s’il elle possède ces fameux organes qui émettent des sons, les cymbales, placés sur le côté de l’abdomen près du thorax. La femelle possède quant
    à elle un appareil de ponte, une tarière, placée dans une gaine à l'extrêmité de l'abdomen.

    Ici, on peut voir (sous les deux pattes arrière) les deux grosses plaques cymbalaires du mâle que la femelle n'a pas.
    Les plaques cymbalaires sont très développées chez la Cigale plebejus et plus modestes chez la Cigale Orni.

    Cigale plébeienne - Lyriste plebejus   Cigale plébeienne - Lyriste plebejus

    En ce moment et depuis début juin, le nombre de décibels doit être impressionnant entre huit heures du matin jusqu'environ 21 heures le soir
    sans aucune interruption (j'aime). Je me dis souvent que pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude, cela doit être impressionnant ce "bruit" de fond permament. Elles sont partout, même en ville dès lors qu'il y a, ne serait-ce qu'un petit arbre.
    Dans la nature on les voit voler d'une herbe haute à un arbre...
    Elle font le repas principal des araignées Epeires en tous genre et des oiseaux insectivores. 

     


    24 commentaires
  • Saint Martin de Londres - Hérault

    Fiche info ICI

    Cigale plébeienne - Lyriste plebejus

     

    Cigale plébeienne - Lyriste plebejus   Cigale plébeienne - Lyriste plebejus

     

    Cigale plébeienne - Lyriste plebejus

     

     


    27 commentaires
  • Saint Gély du Fesc - Hérault

    Exuvie trouvée le 22 juin 2013 (première de l'année) et première journée ou j'ai pu les endendre chanter ! 

    Exuvie de Cigale    Exuvie de Cigale

     

    Exuvie de Cigale    Exuvie de Cigale

     

     


    17 commentaires
  • Saint martin de Londres - Hérault

    Et de deux, et oui, déjà...
    Mais pas de chants encore.

    Exuvies de Cigales    Exuvies de Cigales

    Recto                                                                                 verso 

    Exuvies de Cigales

    Le seconde sur la même plante. 

     


    19 commentaires
  • Cigales...

     

    Cigales...

     

    Cigales...

     

    Cigales...

     

    Cigales...

     

     


    11 commentaires
  • Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     


    17 commentaires
  •  

    Je vous présente pas mal de portraits de Cigales en ce moment, 
    et j'avoue que c'est tentant.
    Elles sont partout, même en ville, mais dès qu'on est dans la garrigue, alors là, c'est la profusion.
    C'est la première année que j'en vois autant voler. Malheureusement, pour la photo en vol, là il n'y a vraiment pas moyen !
    Pire que les agrions ces petites bêtes, quelle rapidité !!!!!! 

    Pour des informations au sujet des cigales, cliquez ICI 

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

     


    35 commentaires
  •  Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763).

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     Celle-ci est venue se poser sur mon ti-shirt, j'ai pu la prendre du bout des doigts,
    puis, elle est repartie, leste, vers d'autres horizons après ce charmant tête à tête.  

     


    16 commentaires
  •  

    Bon aller, je te laisse m'approcher, mais reste tranquille hein avec ton gros oeil noir !

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

     Cigale plébeienne - Tibicen plebejus (Lyristes plebejus Scopoli, 1763)

     

     


    30 commentaires
  •  

    Merci à Alain Adamski (voir dans mes liens) pour le petit nom de cette cigale

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni !

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     

    Cigale de l'Orne (Cigale du Frêne) - Tettigia orni

     Infos sur les Cigales ICI 

     


    43 commentaires
  •  

     

     


    23 commentaires
  • Cercopes...

     

    Il y a quelques temps, je vous avais présenté l'habitat des cercopes à l'état larvaire,
    ces petits animaux portant la réputation de "nuisibles".

     
    Sur ma première photo, on ne voyait que la "mousse" dans laquelle il s'abrite et se nourrit avant de devenir un homoptère,
    à l'instar de la cigale.


    J'ai entendu dire qu'il fallait écraser ces petits amas de bulles, mais comme j'estime n'avoir aucun droit de vie ou de mort sur quiconque (bien sûr il est évident que je dois en avoir écrasé quelques une de vies, mais bien involontairement), je me suis contentée de lui tirer le portrait.

     
     


    5 commentaires
  •  

    La plupart des gens sont familiers à la présence d’un simili-crachat sur les tiges des plantes de jardin ou dans l’herbe. On l’appelle parfois le « crachat de crapaud » mais en fait, cette mousse blanche est sécrétée par l’anus de la larve d’un petit insecte appelé cercopes. Sous chaque crachat se cachent un ou plusieurs cercopes à l’état larvaire, positionnés la tête vers le bas. Ces larves se nourrissent de la sève des plantes et sécrètent l’excédent par leur anus en infiltrant de l’air pour former les bulles. Cette mousse les protège de la sécheresse, des prédateurs et des parasites. 

    Plus d'infos et de photos ICI

     

     


    13 commentaires
  • Chevaux... passion


    6 commentaires
  •  

    Au cours de ma petite rando du jour, j'ai croisé des cigales et les exuvies qu'elles ont laissé sur leur passage.

    J'en ai photographié de nombreuses que je déposerai petit à petit car elles sont toutes différentes.

    En voilà deux, d'une petite fénéante qui n'a pas grimpé après un arbre, mais qui est resté au ras du sol, sur un brin d'herbe !

    Chevaux... passion

     

    Chevaux... passion


    Quelques explications : Quand le moment semble propice pour la nymphe, elle sort de sa galerie souterraine afin d se trouver un arbre ou n'importe quel support pour y faire son imago.

    L'imago, est la mue finale, le Certificat d'Aptitude Professionnelle à être une cigale.

    Imago dans le dictionnaire signifie :
    « [Imago] : n.m. (mot lat., image) insecte adulte arrivé à son complet développement et apte à se reproduire ». Le mot vient du latin et veut dire «image».

    Voulez-vous en savoir plus ? prenez un scalpel et coupez le mot «imago» en deux. Il révèle toute sa saveur : «image» et «go». Partir ; sauter ; s'envoler... dans le ciel d’azur. C'est le but de la vie de chaque cigale en devenir.

    Mes photos :  une exuvie encore accrochée à un brin d'herbe sec. Ne cherchez pas la bestiole, elle ne demeure plus là.  Il n'y a plus rien à l'intérieur d'une exuvie, tout a été démoulé avec un soin extrême, même l'intérieur des antennes.  Sauf les poils... peut être ???

    Avant d’accomplir son imago, ce qui est quelque chose de très périlleux, car elle devient très vulnérable, il lui faut tout d'abord se fixer solidement sur n'importe quoi, d'où elle pourra s'extraire et se laisser pendre en arrière. Souvent, le tronc d'un arbre fera l'affaire..

    Puis, il lui faudra prendre le temps de sècher afin de partir pour son premier envol et... vivre le temps d'un été.



    Le chant de la cigale s'appelle la stridulation, un bruit très strident, mais seul le mâle le produit pour attirer la femelle lors de la saison de reproduction.


    Sa compagne vient alors le retrouver pour l'accouplement. La femelle s'en va et le mâle recommence son chant pour attirer une autre amie.

    Ses grands yeux sont noirs et sa tête est de couleur gris bleu. Son corps et ses ailes sont brunes. Ses pattes poilues lui permettent de bien s'agripper aux arbres.

    A la fin de l'été, après l'accouplement, la femelle pondra de 300 à 400 oeufs qu'elle déposera à l'intérieur de la tige d'une plante qu'elle percera. Après quoi elle mourra, car les cigales ne vivent qu'une saison.

    Pas nécessaire donc pour elle de faire ses réserves de mouches ou de vermiceaux, car elle n'aura pas le temps d'aller crier famine chez la fourmi... sa voisine .



     


    16 commentaires
  •  

    Cette cigale venait tout juste de sortir de son exuvie. Elle avait les ailes encore mouillées.
    Elle est venue se poser sur une branche, il s'agissait certainement de son premier envol. Jo l'a prise dans sa main, elles s'est laissée photographier, le temps de sècher ses ailes, puis elle est repartie pour son deuxième envol.
    Elle était contente la tite Jo !!!!!!!!!!!!


    Chevaux... passion

    Un coup à droite...

    Chevaux... passion

    Un coup à gauche...

    Chevaux... passion

    Et pour finir, un tit coup de face

     


    15 commentaires