• Hymenoptera (hors fourmis)

     

     

     

     

     

    Les hyménoptères (Hymenoptera) sont un ordre d'insectes, sous-classe des ptérygotes, section des néoptères, super-ordre des mécoptéroïdés. Cet ordre comporte des espèces bénéfiques à l'homme pour leur rôle de pollinisateur ou d'auxiliaires de cultures et d'autres qui sont des déprédateurs de végétaux ou de milieux forestiers. Des représentants communs de cet ordre sont les abeilles, les guêpes et les fourmis, présentes sur tous les continents sauf l'Antarctique. Les fourmis sont les animaux les plus nombreux sur terre. Les hyménoptères constituent, après les coléoptères, l'ordre d'insectes le plus diversifié et on estime actuellement qu'il y a plus de 120 000 espèces décrites.

    Les hyménoptères sont des insectes holométaboles d'une taille comprise entre 0,1 mm et 10 cm, pourvus de quatre ailes membraneuses couplées en vol et de pièces buccales du type broyeur-lécheur. La tête est séparée du thorax par un cou très mince et très mobile. Leur métathorax est très court, soudé au premier segment abdominal pour former le segment médiaire. Ces insectes sont aisément identifiable dans l'ordre des hyménoptères.

    L'ordre des hyménoptères comprend des phytophages1, des pollinisateurs et une large part d'entomophages jouant un rôle central dans le maintien des équilibres naturels.

    Les entomophages comportent en majorité des parasitoïdes (43 % des espèces d'Hyménoptères décrites) mais également des prédateurs.

    On estime au niveau mondial le nombre réel d'hyménoptères entre 1 et 3 millions d'espèces réparties en une centaine de familles. Beaucoup d'espèces restent à décrire ou même à découvrir.

     


     

     

    À quoi servent les guêpes, sont-elles utiles et... leur venin est-il utilisé pour faire des médicaments ?

    Disons le tout de suite, les guêpes sont très utiles dans la nature, et donc très utiles à l'homme. S'il existe environ 6 000 espèces de guêpes en France, seules les "jaune et noir" que l’on distingue le plus facilement vivent en société : soit environ 20 espèces en France. Toutes les autres vivent de façon solitaire. Quoi qu’il en soit, leur mode de vie font d'elles, sociales ou solitaires, de très efficaces armes anti... insectes dont elles nous débarrassent en quantité considérable et cela gratuitement (environ 5000 mouches sur une vie de guêpe) ! En effet, rappelons que si les insectes sont indispensables au bon équilibre de la nature, leur prolifération serait au contraire une catastrophe à bien des points de vue. Des "régulateurs" sont donc nécessaires, et les guêpes sont des régulateurs très efficaces car elles nourrissent leurs larves avec des proies.
    De plus, les guêpes adultes butinent certaines fleurs pour se nourrir de leur nectar. Elles participent donc un peu à la pollinisation. Enfin, certains oiseaux, comme le guêpier, se nourrissent de ces insectes.
    Pour finir, leur venin n’est pas utilisé comme médicament.

     

     

  •  

    Éléments clé dans le fonctionnent du bel engrenage qui fait tourner la nature, les insectes pollinisateurs doivent
    être respectés. Qui sont-ils ? Pourquoi souffrent-ils de nos comportements ? Comment les aider ? Voici quelques
    pistes... ICI

     

     

    Quelques uns de nos pollinisateurs :

     

    Tout d'abord cette INFORMATION : 

    La photo ci-dessous (recadrée sur l'insecte) m'a été gentiment prêtée par Estelle (sim-brico-jardin).
    Il s'agit de la Megachile sculpturalis que je n'ai encore jamais rencontrée dans l'Hérault.

    Cette Abeille sauvage solitaire, à l'instar du Frelon Asiatique et du Moustique tigre, nous est arrivée par Marseille
    des pays d'Asie (Japon, Chine, Taïwan et Corée), probablement par les cargaisons de bois en provenance de ces pays.
    Elle a été repérée la première fois en France en 2004 dans le sud-est, et progresse très vite depuis 2008, s'étant
    répandue sur la France, l'Espagne, la Suisse, l'Italie et même l'Allemagne. Comme la plupart des Hyménoptères,
    elle n'est pas d'emblée agressive et ne pique que si elle se sent en danger (prudence toutefois en évitant de trop
    s'approcher des ruches, un simple parfum que nous pensons anodin peut déranger nos Abeilles domestiques et les
    rendre très nerveuses. Comme un couple de promeneurs en juillet, je l'ai également expérimenté il y a quelques
    années lors d'une randonnée à cheval où elles m'ont attaquée essentiellement au cou sans s'en prendre à mon fils
    qui m'accompagnait ni aux deux chevaux).

    La Megachile sculpturalis est presque aussi grosse que notre inoffensive Abeille charpentière (Xylocopa violacea).
     Les spécialistes se sont rendu compte en étudiant les hôtels à insectes, qu'elle expulsait d’autres abeilles sauvages
    de leur nid pour s’y installer. "Cette tendance à déloger ses cousines pose de sérieuses questions. Elle concurrence
    peut-être d’autres pollinisateurs dans la récolte du pollen". Il semblerait donc que pour freiner sa propagation,
    il soit préférable d'éviter les plantes fleuries d'origine exotique dans le jardin.

    Pollinisateurs...

     

    Abeille domestique - Apis mellifera

    Elle est présente pratiquement sur tout le globe.
    On la trouve dans les zones cultivées mais aussi dans les prés, les jardins et en milieu urbain que se soit en
    zone tempérée ou tropicale. Elles sont dites “domestiques” pour la simple et bonne raison qu’elles sont élevées
    et domestiquées dans des ruches fabriquées par la main de l’homme pour la récolte du miel. Des colonies
    naturelles et sauvages peuvent aussi se rencontrer beaucoup plus rarement. Ces colonies sont le plus souvent
    installées dans des arbres creux. 

     

    Andrène sp. (présence brosse de poils sur la base des P3) 

    Les Andrènes (Andrena) ou abeilles des sables forment un genre d'abeilles rassemblant la majorité des
    espèces de la famille des andrènidés. Avec plus de 1 300 espèces, il est l'un des plus grands groupes de
    tous les genres d'abeilles. Il fait partie du groupe des abeilles à langue courte. 

     

     Ichneumon Amblyteles armatorius ♂

    Hyménoptères de l'infra-ordre des Terebrantes, relevant, avec les Braconidae, de la super-famille des
    Ichneumonoidea. Ce sont avant tout des insectes entomophages (la larve se nourrit le l'insecte dans
    lequel la femelle à pondu ), depuis longtemps utilisés en lutte biologique par certains sylviculteurs. 

     

     Abeille solitaire ♀ Halictidae du genre Halictus et du sous genre Seladonia
    (Peut être Seladonia subauratus ?)

    Dans l’univers des abeilles et des différentes espèces, il n’y a pas que l’abeille domestique, celle utilisée pour la
    production du miel. Il y a également les abeilles sauvages, dites aussi solitaires. On en compte plus de mille espèces.
    Ces abeilles jouent un rôle très important dans la vie des jardins. Elles pollinisent non seulement les premières
    fleurs des différents arbres fruitiers, mais également celles négligées par les abeilles domestiques. 

     

    Bourdon des champs - Bombus pascuorum

     Bombus pascuorum, le bourdon des champs, est une espèce d'insectes hyménoptères de la famille des
    Apidae, du genre Bombus et du sous-genre Thoracobombus

     

     Bourdon terrestre - Bombus terrestris

    Bon pollinisateur, ce bourdon, qui recrée tous les ans de nouvelles colonies établies sous la terre,
    est commun en Europe où il est élevé pour compenser le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles. 

     

     Mégachile sp.  (Abeille solitaire)

    Le genre Megachile regroupe au sein de la famille des Megachilidae un grand nombre d'espèces d'abeilles
    solitaires. Ce groupe abrite la plus grande des abeilles actuellement connues, qui n'est trouvée que sur
    quelques îles d'Indonésie : Megachile pluto.

     

    Poliste Gaulois - Polistes dominula 

    Espèce d'insectes hyménoptères de la famille des Vespidae, sous-famille des Vespinae, de la tribu des
    Polistini, et du genre Polistes. C'est une des espèces de guêpes sociales des zones tempérées.

     


    72 commentaires
  • L'abeille domestique

    Fiche info ICI

     

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     Le Bourdon des champs

    Fiche info ICI

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     L'Anthidium

    Fiche info ICI

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     Le Bourdon terrestre

    Fiche info ICI

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     La Guêpe Polistes gaulois

    Fiche info ICI

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     

    Dans la famille des Hyménoptères, je voudrai...

     

     


    81 commentaires
  • Souvenirs d'Été sur Basilic réglisse (Ocimum basilicum 'Glycyrrhizum')

     Fiche Wiki ICI

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

     


    96 commentaires
  •  Abeillles solitaires ICI

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

    Étymologie

    Baccalauréat : Ce mot a des origines gauloises et latines.
    En gaulois, le mot baccalaris signifie "jeune paysan" et a évolué dans le français sous la forme "bacheler" (jeune noble sans terres).
    En latin, c'est le mot laureatus, qui signifie "orné de lauriers", qu'on retrouve dans le mot français "lauréat"...
    La fusion des termes "baccalaris" et de "laureatus" a donné le terme "baccalaureat".

     


    45 commentaires
  • Qu'est-ce qu'une abeille solitaire ? ICI 

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

     

    La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée.

    Gandhi

     


    65 commentaires
  •  

    Septembre 2016... mais elles reviennent !

    Abeille mellifère ♀

     

     

    Abeille mellifère ♀

     

     

    Abeille mellifère ♀

     

     

    Abeille mellifère ♀

     

     

    Abeille mellifère ♀

     

    «Dans vingt ans vous serez d’avantage déçus par les choses que vous n’avez pas faites que par les choses que avez faites.
    Alors sortez des sentiers battus. Mettre les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez.»

    Mark Twain

     


    66 commentaires
  •  

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum  - Bourdon des champ

     

    Martin Luther King  / 11 décembre 1964


    “Je fais un rêve qu'un jour, les petits enfants noirs et les petits enfants blancs joindront leurs mains comme frères et sœurs”

     


    69 commentaires
  •  

    Les Tachytes sont des Guêpes Spheciformes de la famille Crabronidae .
     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

     

    Tachytes obsoletus occidentalis

     

    Connaître la persuasion et connaître la dissuasion.
    En connaissant la persuasion et la en connaissant la dissuasion, 
    ne pas persuader et ne pas dissuader.
    Exposer seulement la réalité.

    Bouddha

     

     


    48 commentaires
  •  

    Le frelon à pattes jaunes (Vespa velutina), est une espèce d'hyménoptère de la famille des Vespidae, de la sous-famille
    des Vespinae et du genre Vespa. En Europe, en raison d'une introduction récente de la sous-espèce Vespa velutina nigrithorax,
    l'espèce dans son ensemble est erronément appelée « frelon asiatique » en France ou avispa asiática en Espagne.

    Il existe de nombreuses sous-espèces (Carpenter & Kojima, 1997). Vespa velutina nigrithorax a été décrite en 1905 par du Buysson
    de Darjeeling (Inde) et, naturellement acclimatée à un milieu tempéré à sub-tropical, a été introduite en Europe sur au moins
    deux pays, l'Espagne et la France, en commençant par cette dernière, probablement avant 2003. Son aire de distribution naturelle d'origine
    se situe néanmoins en Asie continentale, jusqu’au Nord de l’Inde et dans les montagnes de Chine. Ces zones géographiques ont un climat
    comparable à celui de la France, ce qui explique que cette sous-espèce ait pu non seulement s'installer en France mais aussi coloniser
    de nouveaux territoires ailleurs en Europe.

    Autres informations sur le sujet ICI & ICI

     

      Frelon asiatique - Vespa velutina

      Je précise que ces photos ont été prises avec un objectif macro Canon 100mm et ne sont pas croppées. Je me trouvais
    donc très près et n'ai été agressée à aucun moment. Ils étaient plusieurs à butiner le Bignonia. 

     

    Frelon asiatique - Vespa velutina

     

     

    Frelon asiatique - Vespa velutina

     

     

    Frelon asiatique - Vespa velutina

     

     

    Frelon asiatique - Vespa velutina

     

     

     

    Frelon asiatique ♀ - Vespa velutina - Jeux de pattes et d'antennes

     

    Le toucher est le véhicule du réconfort mutuel.
    Ce sont d'abord les étreintes ou les poignées de main.

    Le XIV° Dalaï Lama

     

     


    58 commentaires
  • Les Abeilles cotonnières ou résinières ICI

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     

     

    Anthidium ♂ (Megachilidae)

     


    Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela


    Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un d'autre de sa liberté.
    L'opprimé et l'oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité.

     


    42 commentaires
  • Fiche info ICI 

     

    Abeille charpentière ou Xylocope (Xylocopa violacea)

     

     

    Abeille charpentière ou Xylocope (Xylocopa violacea)

     

     

    Abeille charpentière ou Xylocope (Xylocopa violacea)

     

     

    Abeille charpentière ou Xylocope (Xylocopa violacea)

     


    Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela


    Au cours de ma vie, je me suis entièrement consacré à la lutte du peuple africain.
    J'ai lutté contre la domination blanche et j'ai lutté contre la domination noire.
    Mon idéal le plus cher a été celui d'une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales.
    J'espère vivre assez longtemps pour l'atteindre.
    Mais si cela est nécessaire, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir

    (déclaration de Mandela lors du procès de Rivonia en 1964)


    61 commentaires
  •  

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

    Marc Levy

    « Un jour j’irai vivre en Théorie, parce qu’en Théorie, tout se passe bien. »



     


    49 commentaires
  •  

    Abeille mellifère - Apis mellifera

     

     

    Abeille mellifère - Apis mellifera

     

     

    Abeille mellifère - Apis mellifera

     

     

    Abeille mellifère - Apis mellifera

     

     

    Abeille mellifère - Apis mellifera

     

     

    Abeille mellifère - Apis mellifera

     

    Assailli par les douleurs de la colère,
    L'esprit ne connaît plus la paix
    Et ne trouve ni joie ni bien-être ;
    Le sommeil disparaît et l'on vacille [....].

    Bodhicaryavatara, La Marche vers l'Éveil

     

     


    42 commentaires
  •  

    Hyménoptère Apoïdae ♀ (peut-être du genre Lasioglossum ?)

     

     "Attachons-nous à reconnaître le caractère si précieux de chaque journée".

    Le XIV° Dalaï-Lama

     


    34 commentaires
  • Le bourdon terrestre (Bombus terrestris), est une espèce d'insectes hyménoptères de la famille des Apidae (de Apis : abeille).
    Bon pollinisateur, ce bourdon, qui recrée tous les ans de nouvelles colonies établies sous la terre, est commun en Europe
    où il est élevé pour compenser le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles.

    Eté 2015

     

    Bourdon terrestre (Bombus terrestris)

     

     

    Bourdon terrestre (Bombus terrestris)

     


    Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard

    Il nous incombe à tous de continuer à favoriser l'avènement d'une justice et d'une compassion impartiales envers
    l'ensemble des êtres sensibles. La bonté n'est pas une obligation : elle est la plus noble expression de la nature humaine.

     


    25 commentaires
  •  

    Août 2015

     

    Bombus pascuorum, le bourdon des champs, est un insecte hyménoptère de la famille des Apidae (de Apis: abeille),
    du genre Bombus et du sous-genre Thoracobombus.

     

    Bombus pascuorum - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum - Bourdon des champ

     

     

    Bombus pascuorum - Bourdon des champ

     

    “Nous devons apprendre à respecter la vie sous toutes ses formes :
    il ne faut détruire sans raison aucune de ces herbes, aucune de ces fleurs, aucun de ces animaux qui sont tous,
    eux aussi, des créatures de Dieu.”

    Théodore Monod 

     


    42 commentaires

  • Août 2015

     

    Les Halictidae (halictine bees pour les anglophones) forment une famille d'insectes de l'ordre des hyménoptères,
    de la super-famille des Apoidea.

     

    Halictus  (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus  (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus  (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus  (Abeille solitaire)

     

     

    Halictus  (Abeille solitaire)

     

    “Les animaux sont un peu comme les gens : il y en a des cons et des géniaux. Quoiqu'il en soit, aucune raison de les
    persécuter comme on le fait.”

    Denis Rionnet 

     

     


    34 commentaires
  • Hérault (34)

    Juillet 2015

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     

    Anthidium (Megachilidae)

     

     “Au début des temps, il n'y avait pas de différence entre les hommes et les animaux.”
    Anonyme / Légende eskimo 

     

     


    38 commentaires
  • Août 2015

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

     


    39 commentaires
  •  

    Août 2015

    Tenthrède ♀ (Tenthredopsis stigma)

     

    Tenthrède ♀ (Tenthredopsis stigma)

     

    Tenthrède ♀ (Tenthredopsis stigma)

     

    Tenthrède ♀ (Tenthredopsis stigma)

     

     


    34 commentaires
  • Hérault (34)

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

    Halictus ♂ (Abeille solitaire)

     

     


    30 commentaires
  • Hérault (34)

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière   Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    On distingue le mâle (ci-dessous) de la femelle aux deux anneaux orangés sur ses antennes

    Xylocope ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

    L'ABEILLE XYLOCOPE 

    C'est la plus grosse abeille d' Europe. Comme les abeilles domestiques (abeilles de nos ruches), ou les bourdons, cet insecte appartient à la famille des Apidae. Contrairement aux espèces précédentes, qui vivent en société, le Xylocope est une abeille dite "solitaire". Mais elle peut vivre en colonies, c'est à dire côte à côte. C'est une espèce typique des régions de plaines relativement chaudes (espèce dite thermophile), mais depuis 2003 (rappelez vous de cet été caniculaire), l’espèce a étendu son aire de répartition jusqu'au Nord de la France (réchauffement planétaire? Probable... à méditer!!!) 

    Toute aussi inoffensive que spectaculaire, son vol est rapide et très bruyant, mais elle n'est pas agressive et pique rarement. L'insecte atteint 45 à 50 mm d'envergure, pour une longueur de 25 à 30 mm, son corps bleu-noir foncé à une pilosité courte. Les ailes brunâtres ont des reflets violets. L'abdomen est glabre et possède de fortes mandibules aiguës On peut l'observer de mai a septembre.

    Les adultes (mâles et femelles) hivernent au stade adulte à l’abri des intempéries dans des anfractuosités. Au printemps (mai-juin), ils s’accouplent et les femelles commencent à construire leur nid. 

    Elle niche dans du bois mort de préférence d'où son nom d'Abeille charpentière. Son nom latin vient du grec xulokopos  : qui coupe du bois. . Elles nidifient dans le bois et le dégrade à ce titre. Les pièces de prédilection sont les extrémités de poutres abritées. Elles ont une préférence pour les bois tendres. Mais certaines un peu moins courageuse   préfèrent s’installer dans des galeries déjà existantes (tiges de roseaux creuses, de sureau cassées…) mais la grande majorité d’entre elles creusent inlassablement le bois mort, les vieux arbres, ou… les vieilles charpentes. Elles creusent le bois à l’aide de ses mandibules. Cette opération ne lui sert pas à se nourrir (elles ne sont pas xylophages). Elles laissent les copeaux filiformes sur place. 

    Elle creuse avec ses robustes mandibules plusieurs galeries parallèles qui débouchent sur une ouverture (trou circulaire) unique. Chaque galerie est horizontale faisant 10 à 20 cm de long et de 15 à 20 mm diamètre où elle créera plusieurs cellules (10 à 15), séparées par de la sciure agglomérée par de la salive qui contiendront chacune un œuf et une réserve de pollen et de miel pour permettre le développement de sa progéniture. 

    Mais ne passant pas inaperçue, les dégâts restent très limités et ponctuels. Attention tout de même, quand on sait que cette abeille vient pondre de préférence la où elle est née...

     Chaque cellule contient un seul œuf d’où sortira une larve qui se nourrira de la réserve de pollen et de nectar déposer a la construction du nid. Au printemps, quelques dizaines d'œuf's y sont pondus. Les larves, blanc cassé, mesurent de deux à trois centimètres. Ensuite, les larves âgées se métamorphosent en adultes et sortent vers la fin de l’été de leur galerie. Les adultes sont d’excellents butineurs de fleurs . Elle se nourrit de nectar qu'elle butine sur les fleurs jusqu'à plusieurs kilomètres du nid.

     

    Source : http://www.guepes.fr/dossier/xylocope.htm 

     


    35 commentaires
  • Hérault (34)

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

     


    23 commentaires
  • Hérault (34)

    Anthidium  (Megachilidae)

     

    Anthidium  (Megachilidae)

     

    Anthidium  (Megachilidae)

     

    Anthidium  (Megachilidae)

     

     


    33 commentaires
  • Hérault (34)

    Guêpe Polistes dominulus (dominula) ♀

     

     


    24 commentaires
  • Hérault (34)

    Bourdon domestique - Bombus terrestris

     

    Bourdon domestique - Bombus terrestris

     

    Bourdon domestique - Bombus terrestris   Bourdon domestique - Bombus terrestris

     

    Bourdon domestique - Bombus terrestris   Bourdon domestique - Bombus terrestris

     

    Bourdon domestique - Bombus terrestris

     

    Bourdon domestique - Bombus terrestris

     

     


    23 commentaires
  •  

    Hérault (34)

    Xylocope ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ou Abeille charpentière

     

     


    39 commentaires
  •  

    Hérault (34)

    Abeille mellifère ♀ - Apis mellifera

     

    Abeille mellifère ♀ - Apis mellifera

     

    Abeille mellifère ♀ - Apis mellifera

     

    Abeille mellifère ♀ - Apis mellifera

     

     

     


    34 commentaires
  •  

    Hérault (34)

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

     

     Prochainement...

    Abeille mellifère ♀

     

     


    33 commentaires
  •  

    Gard (30)

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

    Abeille mellifère ♀

     

     


    39 commentaires