•  

    Elles grouillent sur mon Anthémis, c'est du pur bonheur !

    Abeille...

    Abeille...

     


    12 commentaires
  • Etrange insecte volant...

     

    Etrange insecte volant...

     

    Etrange insecte volant...

     


    14 commentaires
  •  

     


    14 commentaires
  • Ca butine toujours...

     

    Ca butine toujours...

     


    22 commentaires
  • Poilus...

     

     




    15 commentaires
  • Petite danse...

     

    Petite danse...

     

    Petite danse...

     


    27 commentaires
  • Essaim de guèpes....

     


    5 commentaires
  •  

     

     


    6 commentaires
  • Autour des chardons, il y a de la vie...

     

    Autour des chardons, il y a de la vie...

     

    Autour des chardons, il y a de la vie...

     

    Autour des chardons, il y a de la vie...

     


    4 commentaires
  • La lavande est toujours pleine de visiteurs...

     

    La lavande est toujours pleine de visiteurs...

     

    La lavande est toujours pleine de visiteurs...

     

    La lavande est toujours pleine de visiteurs...

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

     

    Butinage...


    6 commentaires
  •  

    Que de visiteurs gourmands en quelques minutes !

     

    Que de visiteurs gourmands en quelques minutes !

    Que de visiteurs gourmands en quelques minutes !

     

    Que de visiteurs gourmands en quelques minutes !

     

    Que de visiteurs gourmands en quelques minutes !

     

    Que de visiteurs gourmands en quelques minutes !

     

    Que de visiteurs gourmands en quelques minutes !

     

     


    24 commentaires
  •  

     


    20 commentaires



  • Dommage !!!!!!!




    18 commentaires
  • A table !!!!!


    4 commentaires

  • 8 commentaires
  • Ils sont passés chez moi...

     

    Ils sont passés chez moi...

     


    14 commentaires

  • 8 commentaires

  • 8 commentaires


  • Voilà... hier, j'ai dépoté quelques fleurs pour qui l'été n'est pas une bonne saison et qui ont rendu l'âme.
    J'ai donc retiré les racines de mes pots pour faire de la place aux nouvelles fleurs, et dans l'un deux, j'ai fait une drôle de découverte...
    En brassant ma terre j'ai trouvé une trentaine de petits cocons manifestement tous "frais" vu leur couleur, faits de morceaux de feuilles parfaitement découpées, morceaux disposés en cylindre se superposant, et le cylindre parfaitement bouché par un morceau de feuille bien rond.
    A l'intérieur se trouvait cinq ou six de petites bestioles genre asticots.
    J'ai vu une guèpe tournicoter autour de ce pot et je me demande s'il ne s'agit pas de son travail de reproductrice.
    J'ai déjà vu des guèpes faire des cocons individuels avec de la terre et les accrocher contre les murs ou sur les troncs d'arbre, (l'une d'elles avait d'ailleurs décidé de s'installer... chez moi !) mais c'est la première fois que je vois ce genre de chose, alors si vous avez une idée, je suis très intéressée.
    Voisi deux photos de la chose en question.
    Merci d'avance.

    Chevaux... passion

     

    Chevaux... passion

     Voilà, j'ai trouvé  sur Wikipédia :

    Chevaux... passion

    Megachile rotundata pollinisant la fleur de luzerne

    Chevaux... passion

    Cocons et grains de pollen d'abeille mégachile

     

    L'abeille découpeuse (Megachile rotundata), est une des espèce d'abeille (abeille solitaire) appartenant au genre des « megachiles ». Ces abeilles construisent les loges où elles déposeront leurs œufs à partir de morceaux de feuilles découpées (luzerne, troène, acacia..).
    Feuilles de troène découpée par une abeille mégachile
    Megachile rotundata pollinisant la fleur de luzerne

    Une de ses particularités est de découper avec une méthode spectaculaire des morceaux de feuilles tendres (découpe circulaire à ovale aux bords nets, toujours en bordure de feuille) qu'elle transporte ensuite en vol afin de confectionner son nid constitué de feuilles enroulées (aspect cigare).

    Un nombre important de feuilles peuvent ainsi être découpées, sur le troène par exemple (photo ci-contre), sans conséquence apparente pour le buisson (la cicatrisation se fait rapidement, notamment grâce au fait que l'abeille ne coupe pas les nervures centrales et le réseau des vaisseaux de sève.

    DESCRIPTION : Fait partie d'un groupe de Megachiles plus petites (8-10mm). Elle a une brosse ventrale blanche (M. pilidens qui lui resemble a une brosse partiellement noire à l'arrière et deux taches feutrées blanches sur le 6ème tergite). En tant qu'espèce solitaire, elle ne construit pas de ruche ni ne produit de réserve de miel, mais elle est considérée comme un pollinisateur très efficace notamment de la luzerne, des carottes, et de nombreuses légumineuses cultivées, ou de baies (myrtilles[1]..). Des nids artificiels positionnés près des cultures (nids à base de pailles, ou constitués de blocs de bois percés de trous d'un diamètre convenant à l'espèce) augmentent significativement les rendements de certaines cultures[2]

    L'espèce est caractérisée par des mandibules surdéveloppées et très coupantes, utilisées pour découper les feuilles qu'elles recherchent pour leur nid, mais aussi lorsque nécessaire comme mécanisme de défense, quand elles se sentent attaquées.

    Sex-ratio : il est généralement de 1 mâle pour une femelle, soit très différent de ce qui se produit chez les abeilles coloniales.
    Cocons et grains de pollen d'abeille mégachile

    Reproduction : Les femelles, dans la nature construisent de petits nids dans des anfractuosités du sol, de parois rocheuses ou de murs, ou dans les arbres. Elle utilise volontiers des nichoirs artificiels (des trous percés dans un bout de bois ou des tiges creuses: bambou, carton, paille, roseaux). Chaque nid est constitué d'une série de cellules individuelles ; autant que l'espace le permet. Chaque cellule est fabriquée à partir de morceaux de feuilles, ou fleurs plus ou moins découpées en forme de disque (d'où le nom anglais de leafcutter, « coupeuse de feuille » de l'espèce). Elle utilise par exemple des feuilles ou des fleurs de: hortensia, géraniums (Pelargonium zonale), euphorbes (Euphorbia), luzerne (Medicago), lilas (Syringa), vigne (Vitis). Bien que ces abeilles ne stockent pas de miel, les femelles déposent un stock de pollen et nectar qui alimentera la larve dans le nid. Elle est polylectique, ça veut dire elle visite plusieurs différentes sortes des fleurs (5 familles des plantes). Ses sources de pollen sont très variées et se répartissent dans les familles suivantes :

        * Apiaceae :
              o Panicaut champêtre (Eryngium campestre) ;
        * Asteraceae :
              o Pulicaire dysentérique (Pulicaria dysenterica) ;
        * Crassulaceae :
              o Orpin réfléchi (Sedum rupestre) ;
        * Fabaceae :
              o Luzerne (Medicago sativa) ;
              o Lotier corniculé (Lotus corniculatus)
              o Mélilot blanc (Melilotus alba)
              o Trèfle des champs (Trifolium arvense)
              o Trèfle rampant (Trifolium repens) ;
        * Amaryllidaceae :
              o Ail à tête ronde (Allium sphaerocephalon).

    Chaque cellule contient une petite boule de pollen du nectar et un œuf. La larve se développe rapidement, consommant sa provision de pollen et nectar, puis entre en hibernation lorsque la provision est entièrement consommé. Au printemps suivant, la larve produit une pupe où elle complète son développement puis sort du nid pour trouver un partenaire et se reproduire. Les femelles peuvent ravitaillées jusque à 39 cellules. La période d'incubation est d'environ 30 jours et nécessite idéalement une température constante de plus de 30° C.

    C'est une espèce européenne qui a été importée et élevée aux États-Unis à fin de pollinisation des champs et fruitiers, mais qui est localement devenue sauvage (Marronnage) avant de se généraliser dans une grande partie de l'Amérique du nord.


    24 commentaires
  •  

    Tranches de vie d'un Australian Shepherd

     

     

    Tranches de vie d'un Australian Shepherd


    6 commentaires
  • Tranches de vie d'un Australian Shepherd

     


    6 commentaires
  • Tranches de vie d'un Australian Shepherd

     


    votre commentaire
  • Tranches de vie d'un Australian Shepherd


    2 commentaires
  • Tranches de vie d'un Australian Shepherd


    6 commentaires