• L'épopée des capteuses de Chevreuils...


    Partir avec Caroline à la recherche des Chevreuils, je vous le dis, c'est pas facile tous les jours he
    Je peux même vous assurer que c'est une véritable aventure !
    d'autant que je l'ai su après, car elle n'en était pas à son coup d'essai...

    Mais nous avons tout de même réussi à les saisir dans nos objectifs. Yes !!!!
    Bon, en fin de journée, avec de superbes montées en iso... donc des photos pas terribles,
    mais on ne va pas se plaindre tout de même.
    D'autant qu'ils nous auront demandé plusieurs jours de recherches, quelques litres de gazoil, chanter longuement...
    et intérieurement pour ne pas se faire repérer : "Un kilmomètre à pieds, ça use, ça use..."
    et un retour at home compliqué.


    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     Sur les suivantes, je suis à 16.000 iso pour avoir un peu de vitesse à pleine ouverture arf
    Du coup, c'est pas glop glop mais tant pis, quand je vous aurais raconté notre aventure, vous verrez qu'elle méritent
    d'être présentées tout de même he

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     

     

    L'épopée des capteuses de Chevreuils...

     
    Beaucoup de nos photos ont leur petite histoire, et habituellement je ne la raconte pas.
    Mais, celle-ci vaut le coup d'être partagée je crois sarcastic
    Donc, rencontrer enfin les Chevreuils, ça c'est fait. Mais l'histoire ne s'arrête pas là...

     

    Après ces quelques clichés, nous voilà reparties, Caroline au volant de son Partner rehaussé, sur un chemin de terre
    cabossé entre des terres agricoles. Quand le chemin est devenu trop compliqué, Caro a décidé de faire demi-tour
    dans un petit chemin transversal. Un coup de marche arrière, un coup de marche avant, mais mauvaise surprise :
    la roue arrière gauche est dans une ornière sur de l'herbe bien grasse et mouillée par le brouillard ambiant
    de la journée et les roues motrices sur de la boue.  Ça patine dur, ça fume et ça sent sévèrement la cramé.

    Moi, Musclorette, je ne doute de rien, et le dis à Caro : "Bon, je descend et je te pousse pendant que toi tu avances".
    Ben voyons Pascale, descend un peu ton ego, tu crois que tu vas aller aux prochains JO des haltérophiles ou quoi ?
    La voiture n'a pas bougé d'un cm, mais moi, je suis maquillée avec un superbe mouchetis de boue de la tête aux pieds.

    Cette fois on décide de réunir nos neurones pour trouver une solution car, très drôle :

    - La nuit commence à tomber ;
    - J'ai ma batterie de téléphone qui clignote sévèrement et risque de s'arrêter à tout instant ;
    - Caro n'a pas de réseau téléphonique ni d'internet donc pas moyen de prévenir son fils qu'on ne sait pas quand on va rentrer ;
    - Pas moyen d'appeler Françoise pour lui demander de venir nous sauver (de toutes manières comment lui expliquer où
    on se trouve ?), et donc pas moyen non plus d'appeler un dépanneur (on ne saurait pas mieux lui expliquer).
    - Et en prime nous n'avons pas nos lampes frontales qui sont restées au chaud chez Caro !
    (Caro a de la batterie elle au moins, même si pas de réseau, donc lampe du téléphone, c'est déjà ça !
    Heureusement car on commence à y voir comme au travers une pelle, et en pleine cambrousse, pas de lampadaire).

    Nous cherchons une planche miraculeusement abandonnée : que nenni
    Des cailloux ou des branchages à placer sous la roue : que nenni
    En fait nous n'avons que nos pieds et notre bonne étoile car il nous semble être passées devant une maison...

    Et à ce moment là, je reçois une photos de mes petits enfants (cro mignons) sur mon téléphone qui me hurle de
    le brancher sur secteur (ben pépère va falloir attendre un peu hein ! C'est bon les caprices, c'est pas le moment !).
    Du coup je raconte rapidement ma petite histoire à mon fils : "Je suis dans la cambrousse avec Caro, la voiture est
    embourbée et il va faire nuit, pas un péquin à l'horizon, tout va bien !"

    Et lui, pas inquiet pour deux ronds, il sait que sa maman à de la ressource, il me répond :
    "Ha, bon courage, c'est des bons délires ça !".

    Et Pof, plus de batterie ! Eclats de rire !

    Du coup, tranquilles les filles, on se dit que si on est bloquées là, et bien on sera sur le pied de guerre le lendemain
    matin pour un affût aux Chevreuils, et à la première heure. En plus, y'a encore du gazoil dans la voiture pour faire
    une tite chauffe de temps en temps histoire de ne pas congeler, et un paquet de gâteaux dans le vide poche.
    C'est pas beau la vie ?

    On se décide tout de même à tenter de trouver la maison, donc on ferme la voiture, et on s'arme de
    courage pour descendre vers l'habitation en espérant très fort que quelqu'un soit là ! C'est parti !
    Arghhhhhhh, ce doit être une maison de vacances, y'a personne, super !

    On n'a plus qu'a continuer en espérant en trouver une autre et là, v'la ti pas que Caro se met à boiter !
    "Ah non Caro, là je ne te porterais pas, je te jure, c'est pas de la mauvaise volonté, mais avec tout ça, je suis vidée moi !
    On est tout de même debout depuis 6 heures ce mat et on a pas amusé la galerie toute la journée. En plus je viens de
    me vider du peu d'énergie qui me restait à pousser la voiture, j'chuis comme mon téléphone, totalement à plat !"

    Caroline clopin-clopant, j'avance devant et je vois une autre maison. Yes, y'a de la lumière, donc y'a quelqu'un !
    On frappe à la porte vitrée et une petite dame nous ouvre. On lui raconte notre histoire et elle nous répond :
    "Ben tout de même, ici on ne laisse pas dormir les gens dans leur voiture, mon mari n'est pas là, mais les femmes,
    on est tout de même pas plus idiotes que les hommes, on va vous sortir de là".
    Elle va faire chercher une sangle par son fils (ben oui, nous on a même pas de corde), et nous grimpons dans sa voiture.
    Même pas besoin de remonter à pieds, trop bien car Caro, je la sentais pas bien sur ce coup là avec sa patte folle. 
    En deux temps trois mouvements, les deux voitures sont attachées l'une à l'autre et nous parvenons à sortir de notre petite galère.

    Chouette, on a pu prendre une bonne douche, se faire un bon petit repas et dormir au chaud dans un bon lit.
    En tous cas, de superbes souvenirs et de sacrés éclats de rire.

    Caro, on se la refait ?


    « Cincle plongeur juvénileEphippigère des vignes ♀ - Ephippiger ephippiger diurnus »

  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Novembre 2016 à 00:29

    Bonsoir Pascale, ça c'est de l'aventure, et en plus bien racontée, avec le suspense et tout. Je vous voyais déjà dormir dans la voiture en rêvant d'une thermos de café, réveillées par une troupe de sangliers en pleine nuit ... C'est des souvenirs comme cela qui restent. Merci de l'avoir partagé avec nous. Je t'embrasse.

    2
    Samedi 26 Novembre 2016 à 02:26

    Qu'ils sont beaux, cela valait le coup d'attendre. Quelle aventure ce retour, mais cela laisse de bons souvenirs.

    3
    Souleymeine
    Samedi 26 Novembre 2016 à 02:40

                                    Bonjour , ma  miraculée  Championne ....

                   Les  chevreuils   ?!....  ils  sont  très  beaux ....  Très  sympa  et  magnifiques , je  dirai ...... De  tels  portraits  compensent  assez  quelques  peines  vécues .....

                   L' aventure  ?!.....   Ah  !!... Ha  ha  ha .....Hi  hi......iiiih !!.... Votre  dite  aventure , à  toutes  les  deux ?!?!..... Ben.... Ben....Disons , tout  calmement , tout  simplement , et  en  la  circonstance  ,  qu'il  y  a  là  une  MÉSAVENTURE  assez  bien  méritée .... Oui , très  bien  méritée ;  car  vous  saviez  sûrement  bien  à  l'avance , que  lorsqu'on  s'en  va  à  la  rencontre  de  si  beaux  chevreuils  dans  leur  fiefs  ,  Ce  n'est  jamais  en    Partenaire  que  l'on  s'engage , mais  que  plutôt , on  ne  doit  compter  que  sur  de  solides  brodequins .....

                    Heureusement  que  le  calvaire  ne  fut  que  d' une  courte  plaisanterie  .....  Que  tout  est  ........ qui  finit  bien  !!....  

                     Merci  à  votre  fils  de  n'avoir  pas  hésité  ni  tardé  à  vous  prédire  de  bons  délires .... La  soirée  en  effet  s'est  bien  terminée  ......  Et  maintenant  toutes  les  deux  vous  en  riez  aux  éclats  !!.... 

                     Merci  aussi , et  un  peu  plus , à  cette  " petite  dame "  parmi  celles  " tout  de  même  pas  plus  idiotes  que  les  hommes "  qui  alors  vous  a  bien   T T T I I I R R R E E S  (  TIRÉES  ! )  de  justesse  , de  ce  dur  faux  pas .  

                     Bravo  ! ....  à  vous  bonne  guerrière  pour  avoir  tenu  jusqu'au  bout .  

      • Souleymeine
        Dimanche 27 Novembre 2016 à 17:09

        P.s. /  ..... Juste  pour  publier  ici  mes plus  sincères  vœux , souhaits , et  prières , pour  que  votre  amie  Caroline  n ait  plus  à  souffrir  de  ce  même  virus  " bloque-roue"  que  sa  Partenaire , juste  en  un  tel  moment  crépusculaire .... !!.... Par  ailleurs , il m'est  maintenant  de  bon  avis  que  l' horrible  " panne " de  votre  solide  Savoyarde  est  bien  dépassée  , et  que  " clopin-clopine "  a  retrouvé  enfin , complètement , tous  les  avantages  de  ses  meilleurs  aplombs ..... ;-)   ;-) ....  !!...       

    4
    Samedi 26 Novembre 2016 à 05:40

    Bonjour Pascale,

    Et ben dis-moi! Quelle aventure! Vous avez eu la chance de tomber sur une maison habitée par une âme charitable! Formidable ça! Et raconté avec beaucoup d'humour. Lorsque tout se finit bien, on rit et on applaudit!

    Bisousyes

     

    5
    Samedi 26 Novembre 2016 à 06:35

    elle va dire oui mais cette fois il faut mettre une lampe et une couverture dans l'auto !!! je me suis amusée de te lire et aussi inquiétée tout au long de ce récit mais tout finit bien , ouf .on dit que la boue est bonne pour la peau ... un chaud souvenir ...

    tu as quand même tes chevreuils et je suis étonnée de ce que rendent les 16000 isos  avec ton apn.

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 06:58

        Coucou Ghislaine,
        C'est ça, lampe, couverture, corde, rail pour sortir la voiture au cas ou il y a récidive ;-)
        Pour la montée en ISO, moi aussi, c'est la première fois que je tente une telle montée, mais ça commence à bruiter dur tout de même.
        Bonne journée

    6
    Samedi 26 Novembre 2016 à 06:45

    Quand tu veux! hi hi! Ca m'est déjà arrivé ce délire, mais j'étais seule, et même une fois j'ai pas trouvé de maison, je suis donc restée des heures coincée jusqu'à ce qu'un chasseur passe avec son 4x4, donc merci à lui! 

    Vu l'heure et les conditions de pdv, elles sont bien tes photos. Tu as vu le chevreuil des 5 premières photos, il a perdu un seul bois! Quand aux deux mâles sur les photos suivantes, celui de gauche met ses bois, il est tout jeune. 

    Si on m'aurait dit "tu restes dormir dans la voiture car demain matin tu verras des sangliers, y a pas photo je reste dormir près de la forêt". :)

    Mon genoux me semble aller mieux, je vais pouvoir y retourner. :)

     

    Bisous

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 06:56

        Coucou Caroline,
        Oui, tu m'avais raconté, spécialiste à t'embourber ;-)
        Comme quoi les chasseurs dans ta région sont vraiment sympas, parce que dans le Gard, je t'assures, ils ne sont pas de la même espèce, et du coup, durant la saison on craint vraiment les balles perdues.
        J'ai vécu différentes choses avec eux pendant les 7 ans ou j'habitais aux coeur des Cévennes, dont des menaces de tirer sur mes chevaux. Je n'en menais pas large tous les jours.
        J'ai d'ailleurs été agréablement surprise de leur comportement chez toi, ouverts, souriants, aimables... gentils. 
        Oui, j'ai vu le bois unique, on le distingue bien sur la première photo.
        Pour ce qui est de dormir dans la voiture, cela ne m'aurait pas posé de problème non plus.
        Tans mieux si ton genou se porte mieux. En fait tu voulais que je te porte, hein, c'est ça ;-)
        Bisous et bonne journée.

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 07:23

        Oui ils sont très sympas chez moi, et en plaine, depuis que j'y habite, je n'ai jamais trouvé une douille par terre, ils les ramassent. Tu comprends donc que même si je déteste la chasse, je puisse avoir des échanges cordiaux avec eux; comme je te l'ai dis, je fais toujours la différence entre un individu et son comportement. :)

        Me porter? Je t'aurai écrasée. mdrrr

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 07:35

        Je sais, j'ai bien vu, et la différence des comportements est flagrante.
        Par ici, nous trouvons des tapis multicolores en pleine saison, et mieux vaut ne pas oublier le sac poubelle...
        Faire la différence entre un individu et son comportement, j'y réfléchis... et il va tout de même falloir qu'on en discute ;-)
        Le comportement d'un individu n'est-il pas ce qu'il reflète être dans son âme ? Il m'est difficile de dissocier les deux tout de même dans la mesure l'individu (le corps) est le véhicule de l'âme... 
        Dis, j'ai pris une jeune pouliche de 120 kg sur mes épaules, pour m'écraser, il m'en faut plus que toi tout de même ! hihihi

    7
    Samedi 26 Novembre 2016 à 07:13

    Bonjour Pascale,

    Je suis MDR d'avoir lu le prochain best-seller, dis moi quand tu l'édites, je suis preneur...

    Tu es prêtes pour le rallye des Gazelles.

    Bises championne, Chris

    8
    Samedi 26 Novembre 2016 à 07:39

    Bonjour Pascale, comme quoi l'aventure est au bout du chemin, pas la peine donc de parcourir le monde pour que l'adrénaline monte.... ;-)

    Même à 16000 iso c'est encore parfaitement regardable. 

    Gros bisous et bonne journée.

    9
    Samedi 26 Novembre 2016 à 07:51

    Quelle aventure !

    Je trouve les photos des chevreuils très réussies. 

    Bon samedi Pascale.

    10
    Samedi 26 Novembre 2016 à 08:03

    coucou Pascale

    de bien beaux clichés pour ces chevreuils. les croiser, les shooter, tu dois ressentir un grand plaisir...quand j'en croise dans les prairies près de chez moi, je ne suis jamais prêt n'étant pas venu pour la photo à ce moment là !!

    1) whouaa !!  je vois que tu montes haut dans les ISO. à 800 je trouve que le bruit est déjà bien présent !! je pense acquérir le nouveau Nikon en début d'année....il monte tellement haut dans les ISO, qu'ils ont supprimé le flash intégré, considérant qu'il n'avait plus d'utilité avec une telle plage ISO.

    2) j'ai bien lu et fortement souri en lisant vos péripéties et galères.....bien ri, parce qu'il nous est arrivé la même chose dans le marais en mai dernier !!! mais quand même en moins rocambolesque, moins stressant parce qu'en matinée, et des fermes à proximité au cas ou !!  40mn d'acharnement quand même pour en sortir !!

    passe une bonne journée et WE, bises, maurice

    11
    Samedi 26 Novembre 2016 à 08:08

    Wouah ...imprudentes et volontaires ....sourires !!

    Mais les photos sont bien là . et surtout très belles 

    Une epopée qui restera bien là surtout en revoyant ces photos 

    Merci à toi 

    Bises

    12
    Samedi 26 Novembre 2016 à 08:18

    Coucou Pascale,  Quel bonheur de croiser des chevreuils, de belles scènes, même si certains clichés ne sont pas au top comme tu dis, mais c'est tellement rare chez toi !  Je viens de lire avec bonheur votre histoire avec Caro, quelle aventure, il faut être super passionnées, rien ne vous arrête ... J'ai adoré ton récit, fort drôle, avec quelques moments d'angoisse, de panique, et formidable quand tout s'arrange, de bons souvenirs à partager. Merci pour tout. Bon w.e. à toi. Bises et à beintôt

    13
    Samedi 26 Novembre 2016 à 08:23

    Bonjour Pascale, toute photo a une histoire en effet et pour quelques chevreuils quelle aventure !! j'avoue que par le passé je me suis parfois mis aussi en difficulté mais aujourd'hui, avec les années, je réfléchis (parfois trop) avant de me lancer... au risque de revenir bredouille ou très déçu de ma sortie dans la nature ! Bon week-end, bisous.

    14
    jk
    Samedi 26 Novembre 2016 à 08:54

    Bonjour Pascale

    Eh bien voilà comment on forge une amitié Une mésaventure, de bons souvenirs, quelques petites angoisses et c'est parti pour de merveilleux souvenirs, sans oublier ces magnifiques petites bêtes dont beaucoup savent qu'elles n'aiment pas trop le intrus sur leur territoire.

    Tout est bien qui finit bien. Merci pour le partage de cette magnifique aventure.

    Bonne journée

    Josette

     

    PS - Chez les chasseurs il y a les  bons qui considèrent la chasse comme un sport et il y a les "viandards" qui chassent pour la destruction. Le premier respecte la nature et l'environnement, l'autre tire sur tout ce qui bouge sans aucun remord.

    15
    Samedi 26 Novembre 2016 à 08:59

    Bonjour Pascale

    Dommage, Claude Lelouch n'était pas là pour tourner cette nouvelle version du film « l'Aventure, c'est l'Aventure » ! L'occasion perdue d'un petit cacheton ? Quant aux chevreuils, il m'arrive finalement assez souvent d'en croiser lors de mes balades mais alors pas le temps de sortir un quelconque APN qu'ils sont déjà loins !

    Bises

    16
    Samedi 26 Novembre 2016 à 09:01

    Je suis allée directement à la réponse de Caroline... :))

    Décidément, quelle aventure !

    Mais c'est chouette d'avoir pu faire ces photos.

    Bravo à vous deux. :)

    Bisous et douce journée.

    17
    Samedi 26 Novembre 2016 à 09:10

    Après cette belle aventure vous avez dû être contente de rencontrer ces chevreuils

    belles prises

    Bisous pascale

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 13:15

        L'aventure à eu lieu après la rencontre des chevreuils ;-)
        Bisous et bonne journée Nicole

    18
    Samedi 26 Novembre 2016 à 09:19

    Une belle aventure, mais dans les campagnes les gens ont de la générosité et savent faire face à l'adversité.Vous rentrez éreintées mais avec de superbes clichés. quels bons souvenirs à raconter par une grand mère intrépide......

    Bon week end.

    19
    Samedi 26 Novembre 2016 à 09:35

    Coucou Pascale,

    Oui après tout ça on peut savourer les photos de tes chevreuils ! Quelle histoire. Tiens c’est un peu la même que nous.... mais au Kenya. Nuit noire, forcément c'est l'Afrique profonde, avec un bonus.... les hyènes mdrrrrr. Merci le Masaï qui est passé par là et qui nous a évité de passer la nuit à la belle étoile avec les bêtes lol ^^ Dieu existe hihihi.

    Bon tout s'est bien fini et ça au moins c'est que du bonheur quand vous y repenser :))

    Gros bisous et bonne journée

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 13:16

        Coucou Nath,
        Ah oui, nous au moins, c'était au milieu d'éventuels Chevreuils et Sangliers, mais pas le risque de se faire manger toutes crues ;-) J'imagine un peu le flippe tout de même là !
        Oui, nous avons notre bonne étoile ;-)
        Bisous et bonne journée

    20
    Samedi 26 Novembre 2016 à 09:39

    Coucou Pascale, 
    Même si je ne connais pas Caro, j'imagine bien la scène !!!
    Je te visualise bien Pascale à essayer de pousser la voiture.... euh, t'es pas musclette quand même, tu as dû y aller franco telle que je te connais hihihi
    Tu m'as fait rire et je vous imagine la nuit au milieu de nulle part, en même temps si la voiture ne s'était pas embourbée, vous n'auriez pas eu ces beaux souvenirs qui aprés coup sont supers rigolos et qui resteront dans vos mémoires.
    Je me vois bien avec vous deux et avec toi Pascale, on aurait pû faire la chaise pour porter Caro, bon pas longtemps, histoire qu'elle ne s'habitue pas non plus au confort hihihi
    Quand même, vous auriez pû faire un effort et dormir dans la voiture, on aurait peut-être eu des photos de sangliers dans la brume au petit matin.... Vous aviez des réserves, un paquet de biscuits c'est bon  pffffffffffff, quel dommage   hihihihihi
    Moi, les photos, je les trouve top... je ne regarde pas la montée en Iso, je ressens  juste le bohneur que tu as dû avoir de croiser ces chevreuils, que vous avez dû avoir toutes les deux et ça, c'est le top !
    Grosssssssssss bisoussssssssssssss

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 13:20

        Coucou Martine,
        Oui, se super souvenirs, aucun doute là dessus et je suis toute prête à recommencer.
        Passer la nuit dans la voiture n'aurait été un souci ni pour Caro ni moi, le hic, c'est que nous ne pouvions pas prévenir son fils qui là forcément se serait fait beaucoup de souci.
        Oui, à trois, nous aurions pu faire la chaise à porteur ;-) Mais toute seuls, là j'aurai pas pu, et j'avais vidé ma force à pousser au cil de la voiture.
        Gros bisousssss


    21
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:22

    Bonjour Pascale,

    Ben mes povs dames quelle aventure ! Vous étiez avec vos tenues  sexy quand vous avez toqué à la porte de cette brave dame !

    Je pensais vraiment que vous auriez passé la nuit à la belle étoile (mdr) merci pour cette belle page d'humour et la prochaine fois penser à prendre couverture, eau et lampe.

    De quoi en oublier cette belle série malgré les mauvaises conditions, ils sont superbes.

    Bizz et bonne journée, sous la pluie chez moi.

     

     

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 13:21

        Coucou Any,
        C'est dans les expériences que même quand on pense qu'on a tout prévu on a malgré tout des lacunes.
        Du coup, il y a certaines choses qu'on oubliera plus. Il faut apprendre des leçons qu'on reçoit, ça c'est fait ;-)
        Merci pour la série.
        Biz à toi également et ici aujourd'hui, c'est le printemps.

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 14:43

        J'avais la couverture de survie (toujours dans la voiture), la gourde d'eau, manquait même pas le PQ puisque j'ai toujours une grosse boite de mouchoirs, et une grosse lampe torche sur le téléphone. En fait, manquait que le café (le thermos était resté à la maison), et là Pascale aurait fait un caca nerveux. he

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 14:51

        Ben ce jour là, j'avais même pas la couverture de survie, puisque comme la lampe frontale, elle était aussi au chaud... chez toi ;-)
        Pas grave du coup pour mon caca nerveux sans thermos de café, tu avais le PQ ;-)
        Trève de plaisanterie, avec ça on était sauvées, car être en manque de PQ, pour moi, c'est vraiment un grand moment de solidude ! hihihi 

    22
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:33

    Quelle histoire! :) mais ça valait le coup même si tu trouves que les images ne sont pas top. J'avoue que je préfère quelques défauts et les savoir en pleine nature, surtout que quoique tu en penses, tes photos sont très sympas.
    Un petit reproche tout de même, je suis certaine que tout le monde aurait aimé te voir "maquillée" façon aventurière qui pousse la grosse voiture avec ses petits bras musclés :)))

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 13:22

        Ah ah, tout ça pour se moquer hein ;-)

    23
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:34

    Bonjour Pascale.

    Quelle aventure ce retour de prise de vue....Et si bien raconté... voilà de bon souvenirs de cette sortie les filles...

    C'est toujours dans ce moment là que la batterie du téléphone est déchargé.. 

    Pas glop les photos mais si Pascale qui n'a pas du bruit quand on augmente en iso pour joué sur la vitesse... tes photos sur très bien...

    Passe un bon week-end Pascale ciel bien gris ici bises.

      

    24
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:53

    Une aventure qui m'a bien divertie d'autant que des choses comme cela ont bien souvent failli m'arriver ! les chevreuils gambadants sont adorables avec ces taches blanches sur les fesses , que la nature leur a ( imprudement?) données .

    Bonne fin de semaine .

    25
    Samedi 26 Novembre 2016 à 11:04
    septsup

    et bien c est pas une mince affaire... ils sont bien beaux... bisous

    26
    Samedi 26 Novembre 2016 à 11:30
    Elle est pas belle la vie?!!!! Ton histoire m'a fait rire, ma chère Pascale et je t'n'imaginais très bien toute couverte de boue. Non, c'était pas marrant mais cela va vous laisser d'inoubliables souvenirs. Un vrai régal ton histoire, on était tous avec vous deux. J'espère que ton amie va mieux? Gros bisous et très agréable week-end.
      • Samedi 26 Novembre 2016 à 13:24

        Merci Nell, c'est gentil, et oui, la patte folle de Caro n'est plus qu'un souvenir. Certainement un mauvais mouvement dans la journée.
        Bisous à toi et belle fin de journée

    27
    Samedi 26 Novembre 2016 à 11:37

    De belles photos!! et c'est super d'avoir vécu ce moment là à vous deux!!!! Bisoussssssss

    28
    Samedi 26 Novembre 2016 à 12:28
    marine D

    J'aime à les voir s'arrêter pour nous regarder, et encore mieux continuer à se nourrir, comme hier et la veille, dans une culture ramassée, deux jours de suite au même endroit une jeune chevreuil se nourrissait. Ce matin,  plus loin dans un bois a surgi un autre chevreuil longeant le chemin puis j'ai vu sortir du bois un petit chien avec un collier, complètement rincé, je pense qu'il avait été distancé par le fameux chevreuil,  revenant par le même chemin j'ai re-croisé le chien c'est pourquoi j'ai pensé  dépité... !

    Je me souviens d'une vieille grosse Renault (elle tractait) embourbée dans un mauvais chemin dans une plaine à maïs, personne en vue, je cherchais des chemins de terre pour une rando, j'ai fini par trouver deux planches près d'une cabane en ruines, dans ces cas là on trouve des solutions sinon c'était 6 ou 7 kms à pied  !

    Bises Pascale

    29
    Samedi 26 Novembre 2016 à 13:29

    de belles rencontres et une histoire qui finie bien!! amitiés

    30
    Samedi 26 Novembre 2016 à 13:42
    hello et surtout encore sur ces beautés merci et beau samedi Pascale
    31
    Samedi 26 Novembre 2016 à 14:29
    Pastellle

    Des aventures qui font de jolis souvenirs et qui créent des liens inoubliables. 

    Super sympa la dame, et courageuse aussi d'ouvrir sa porte à deux folles en tenues de camouflage !  ;)  Enfin je suppose bien que vous les aviez ôtées, sinon aucune chance. 

    Et mettre la carte sim de l'une sans batterie dans le téléphone de l'autre bien chargé, ce n'était pas jouable ?  

    Je me suis embourbée deux fois moi aussi, et je n'étais pas fière... Mais j'étais seule et c'était nettement moins drôle, même si je tombée une fois sur un paysan sympa avec son tracteur, et une autre fois sur un groupe de randonneurs hyper efficaces. 

    La première photo est ma préférée, mais aussi la 7 malgré ses imperfections techniques est très émouvante. 

     

     

     

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 14:47

        Coucou Sophie,
        Ah oui, c'est certains, des liens inoubliables et des rires aussi.
        Nous avions ôté nos sur tenues d'arbre, juste habillées en kaki, donc rien de très effrayant ;-)
        Pour la carte sim, j'avoue que ni l'une ni l'autre ni avons songé, mais cela dit, comme Caro est Bouygues et moi orange, si nos téléphones sont bloqués opérateur, cela n'aurait rien donné. A vérifier pour une autre fois, car l'idée est bonne ;-)
        Je t'avoue que seule, j'aurai probablement moins ri, d'ailleurs Caro a qui s'est arrivé étant seule à moins ri également quand elle m'a raconté...
        Comme toi, la 1 est ma préférée.
        Belle fin de journée et merci.

    32
    Samedi 26 Novembre 2016 à 15:19
    nays&

    hello Pascale

    suis pliée et je vous vois comme si j'y étais dans votre aventure quand on s'aventure vers des chemins inexplorés on peut s'attendre a tout...résultat ;) 

    mais c'est quand même fou, une grosse galère qui devient un épisode de vie dont on rigole bien fort...

    et ceci dit les photos malgré ton insatisfaction je les trouve très chouettes

    j'en ris encore et j'espère que Caro a remis sa jambe a l'endroit

    et un bel accueil aussi super

    bisous et aux loulous ♥♥

    33
    Samedi 26 Novembre 2016 à 15:24

    Les photos sont superbes ! Et elles valent leur pesant d'Aventure!  Heureusement une bonne étoile est apparue dans la nuit ! Je n'ai pas pu m'empêcher de rire vu comment tu nous racontes ça ! La répartie  de ton fils est à encadrer! Bises Pascale.

    34
    Samedi 26 Novembre 2016 à 16:00
    Une fleur de Paris
    Bonjour Pascal,
    De magnifiques clichés, ça valait le coup. Hélas moi je n'ai pas d'amies qui aiment la photographie, alors je "planque" seule.
    Je te souhaite une bonne fin de journée, grosses bises Véronique
    35
    Samedi 26 Novembre 2016 à 16:42
    Philippe Bullot

    Quelle épopée pour parvenir jusqu'à la douche ! ;-)

    Bon dimanche Pascale.

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 19:38

        T'as raison, il semble que Caroline et moi on ait décidé de ce faire cette journée du genre "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué" ;-)

    36
    Samedi 26 Novembre 2016 à 17:48

    bonsoir Pascale

    de beaux souvenirs ces photos tout de même, une sacré histoire avec la voiture,  pas de quoi etre fieres dans ces cas là et une belle solidarité féminine.

    bel article reportage et belle histoire.

    bises

    à bientot

    37
    Samedi 26 Novembre 2016 à 18:46

    Bonsoir Pascale, la chasse aux images chez les culs blancs n'est pas simple. Oui pardon, j'appelle les chevreuils "les culs blancs" car grâce à ça je les repère mieux...... Série tout de même convenable. Bon WE, bises.

    38
    Samedi 26 Novembre 2016 à 20:02

    Hello, Pascale Musclor/déménageor !!! C'est ce que veulent dire tes initiales PascaleMD, non ? he Comme quoi, la bonne volonté ne suffit pas toujours ! Heureusement que cette dame dans sa maison bien chaude avec sa voiture au garage a pu vous aider. En plus, si vous aviez dû rester là, tu avais le maquillage adéquat pour un affût ! he
    Ces photos ont donc d'autant plus de valeur. Ceci dit, ils sont super beaux. J'adore celle où les deux ont la tête tournée pour vous regarder en ayant eu la bonne idée de garder leur derrière vers vous qui nous permet de voir leur jolie queue blanche. Superbe photo.
    Bises, Pascale, et bonne soirée.

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 20:08

        Coucou Pascale,
        Ben voilà avec mes initiales, j'avais pas compris, heureusement tu es là pour éclairer ma lanterne ;-)
        J'avais la tenue, du coup j'ai eu le maquillage gratos.
        Merci Pascale. Bises et bonne fin de soirée

    39
    Samedi 26 Novembre 2016 à 20:02

    Il me semble que tu ais changé ton image de bannière, je la trouve géniale, me trompe-je? :-))))

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 20:06

        Heuuuuuuuu oui, tu te trompes ;-) C'est toujours le Cerf sous la pluie, et depuis un petit moment maintenant.
        Je crois en effet que tu es bien bien fatigué.
        Aller, un suppo et au lit ;-)

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 20:07

        Lire : "que tu aies" snif, encore une faute de français, je rage... ;-))

      • Samedi 26 Novembre 2016 à 20:10

        Hihihi, j'avais même pas fais gaffe, et oui, subjonctif présent ;-)

    40
    Samedi 26 Novembre 2016 à 20:20

    BONJOUR

    JE SUIS MORTE DE RIRE ! a lire ton commentaire ,tu peux écrire un livre ....

     tes photos quand on connait l'histoire elles sont bien a leurs place dans ce blog

    bon W E bisous

    ps : merci de ta visite ,mais en se moment  tout va de travers avec mon blog !

    j’attends que la norme revienne 

     

    41
    J-F G
    Samedi 26 Novembre 2016 à 22:17

    Un vrai reportage, un régal à lire et ... de très belles images 

    avec un beau "grain numérique" . 

    Lors d'une mission de création d'une réserve biologique intégrale de 125 ha, pour l'ONF et une commune

    (on laisse les arbres vieillir sans les couper, on regarde faune et flore, on teste l'évolution du climat)

    sur le Plateau d'Albion. On est tombé par hasard sur deux jeunes cerfs en lisière de bois

    je n'ai pas été assez rapide pour "sauver" la rencontre.

    Cette semaine 3 jours d'un travail identique dans un beau site de 2055 hectares à protéger.

     

    42
    esku
    Samedi 26 Novembre 2016 à 23:07

    des chevreuils , de l'aventure , quoi de plus pour une belle journée ? :-) , bonne fin de soiréee

    43
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 12:57
    lyly

    Très belles photos

    bises amicales

    lyly

    44
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 14:52

    L'aventure est au rendez vous et s'invite parfois sans crier gare....tout est bien qui finit bien et avec des photos sympa en bonus...

    45
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 19:52

    Quelle aventure! Tu nous tiens en haleine jusqu'au bout. Je me dis qu'un treuil mécanique dans le coffre aurait été utile.

    Enfin, tout est bien qui finit bien.  Les chevreuils sont magnifiques.

    J'ai remplacé la photo. Effectivement, je n'avais pas fait le rapprochement horrible...

    Passe une bonne soirée.

    Bise, Michel

    46
    Tashi
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 21:43

    Superbes souvenirs...pour vos vieux jours, qui sont encore très loin...Beaux clichés aussi..qui valaient bien cette petite mésaventure finalement bien terminée...et qq leçons à tirer de tt ça...Bonne soirée, bises

    47
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 21:45
    cathycat

    Quelle aventure !!! et tu la racontes si bien...

    Crois que tu que ces chevreuils ont le don de divination, je leur trouve un petit air malicieux wink2

    En tout cas je crois que le partner de ton amie va se trouver pourvu de sangles, de lampes, couverture de survie, eau et aliments déshydratés, tente et duvet, la totale quoi happy

    C'est une journée qui restera gravée dans vos souvenirs et les petits chevreuils valaient bien une telle épopée, ils sont si beaux...

    Bisous...

    Et s'il t'arrive de nouvelles aventures, ne te prive surtout pas de nous les raconter

    48
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 22:34

    Bonsoir Pascale,
    voilà une belle aventure qui finit bien, heureusement ! En cette saison, ça ne doit pas être très drôle de dormir dans la voiture.
    Je me méfie beaucoup des chemins forestiers, je ne compte pas le nombre de fois que je me suis embourbée.
    La première photo est superbe, quant aux autres, j'arrive encore à distinguer des chevreuils, c'est qu'elles ne sont pas si mal :)

    49
    Lundi 28 Novembre 2016 à 05:09

    Magnifique cette chasse aux belles images de la nature. Je me régale à chacune de tes séries qui me permettent d'accéder au coeur d'un monde que je connais pas et que je découvre avec une grande curiosité,  grâce à toi.

    50
    Mardi 29 Novembre 2016 à 00:14

    Coucou Pascale,

    Je suis encore en train de rire en écrivant ces quelques lignes. Sacré délire, oui.

    Je t'imagine en train de pousser la voiture sans quelle bouge d'un millimètre et recevoir des " mouchetis de boue "

    Vous avez été courageuse, et les photos valent quand même le coup d’œil.

    Le plus important, c'est les souvenirs, qui te resteront de cette escapade boueuse.

    C'est un beau moment que tu nous a fait partager, MERCI Pascale.

    Bisousssss

    51
    Mardi 29 Novembre 2016 à 10:42
    sylolive

    C'est vraiment excellent cette histoire, j'ai l'impression que vous vous êtes bien marrées quand même. Quant aux photos des chevreuils, peu importe qu'elles soient réussies ou pas, cette rencontre a du vous faire plaisir. Décidément, c'était une belle semaine :)

    52
    Mardi 29 Novembre 2016 à 15:05
    durgalola

    avoir confiance - le plus important - après tous les évènements... dans l'épreuve, nous rencontrons souvent des gens généreux. Il y a deux ans, mon mari s'est embourbé (et oui, au lieu de se garer au bord du champ, non ... il s'est mis dans le chemin). Bref, aussi, rien à l'horizon, finalement nous sommes partis à pied et rencontré une dame (une maman) qui a dit à son fils d'aller nous sortir de là... il grognait un peu venant de rentrer des champs mais quand maman dit, on fait ... et grâce à son tracteur on est sorti de la panade ... nous devrions avoir dans la voiture des planches pour se sortir de la gadoue (il vient de s'en acheter une paire). Et pour les photos, à 12 000 isos, c'est pas mal.. il faudra que j'essaie . Bien sûr que la photo n'est pas au top, mais elle est très lisible et là, c'était le principal. Bises 

    53
    Mardi 29 Novembre 2016 à 17:52

    Pas facile la vie de photographe animalière ! wink2 Mais vous avez été récompensées, merci pour le partage de ces instants magiques. Quand l'aventure finit comme tu nous l'a racontée, c'est super, mais faîtes attention tout de même à l'affreux "homme des bois" !!! yes Bisoussss

    54
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 10:40

    j'ai eu une bonne tranche de rire avec votre mésaventure ça fait du bien 

    quand aux photos c'est un superbe moment privilégié 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :