• La Camargue et ses Flamants roses

    Flamant rose - Phoenicopterus roseus - Greater Flamingo

    Fiche info ICI

     

    Phœnicopterus ruber ruber et Phœnicopterus ruber roseus ont longtemps été considérés comme deux sous-espèces d'une même espèce. 
    les Flamants roses de la région Caraïbe et ceux de l'ancien monde. Ils sont acceptés comme deux espèces à part entière depuis 2002, 
    le Flamant rose (Phœnicopterus roseus) en Afrique, Europe et Asie, et le Flamant des Caraïbes (Phœnicopterus ruber) en Amérique.

     *****

    Je ne vais plus au Parc Ornithologique du Pont de Gau que pour faire découvrir cet endroit à d'autres personnes.
    J'avoue que ce "supermarché" de l''Oiseau facile ne m'apporte plus autant de plaisir, que je préfère photographier
    les Flamants sur les autres étangs et lagunes de la région, et essentiellement loin des gens présents dans cet endroit
    et pas forcément respectueux des oiseaux et autres photographes.

    Cependant pour en faire des portraits, cet endroit est réellement l'idéal en matière de proximité, mais également de
    nombre (environ 1600 à 2000 oiseaux sur le Pont de Gau selon la période de l'année)

    Ce jour là, c'est en compagnie de Caroline que nous y sommes allées, accompagnées d'une belle lumière hivernale.

    Habituellement, je ne présente que les oiseaux, cette fois j'ai fait un peu de plans larges pour situer l'environnement,
    bien qu'avec la longue focale, j'ai été malgré tout limitée. J'essayerai d'y songer pour la prochaine fois ;-)
    D'ailleurs quand j'y suis, je regrette toujours de ne pas avoir apporté le grand-angle, mais je n'y pense jamais ;-(

    A notre arrivée, les oiseaux volaient beaucoup et nous avons été accueillies par de nombreuses escadrilles.

    Flamants roses

     

     Dès que nous pénétrons dans la parc, nous sommes tout de suite "dans le bain" avec les Flamants Roses.

    La Camargue et ses Flamants roses

     

      Grace à leur bec spécifique (équipé d'un système de "peignes" bien visible sur la photo) : ils capturent une espèce de crevette appelée Artemia salina.
    (en dessous, un juvénile au bec encore à dominante grise, il deviendra rose à l'âge adulte)

    Flamants roses



    Affairés à filtrer l'eau des lagunes et des étangs saumâtres, ils piétinent simultanément le fond vaseux de l'étang pour faire remonter la nourriture.

    Flamants roses

     Attitude typique d'un Flamant filtrant l'eau.

     

    Flamants roses

     

    Au fil des sentiers, on peut apercevoir des chaumières typiquement Camarguaises, appelées "Maisons de Gardians".

    Il s'agit de l’habitat traditionnel de la Camargue. Construites, à l'origine, entièrement en bois et en roseaux, elle nécessitaient un réel
    savoir-faire architectural et artisanal.  

    La cabane de Gardian était également le logement typique de l’ouvrier camarguais du 19 ème siècle.
    Cette « cabane » était construite à partir de végétaux locaux : la Sagne.
    Seuls les mas étaient à cette époque construits dans des matériaux nobles comme la pierre. 

    A présent, elles sont rares à être construites de manière traditionnelle laissant place à des variantes plus modernes du début du
    20ème siècle construites cette fois-ci avec un faîtage en ciment et des murs maçonnés et blanchis à la chaux.  

    Particularités: Un pignon en forme de losange et des rampants rehaussés ainsi que des techniques de couvertures propres aux cabaniers.
    Les maisons de Gardian se distinguent grâce à leur forme très particulière et possèdent toute une partie arrondie orientée face au mistral.  
    Sur cette partie arrondie du toit (à droite sur la photo, dans les branches du Tamaris), une croix penchée servait à l'origine à amarrer la 
    toiture à l'aide de cordes fixées au sol, les jours de grand vent...

    Elles sont dotées aujourd’hui encore d’une toiture atypique et d’une couverture étanche et isolante unique (100% végétale et biodégradable). 
    La couverture de ces maisons est composée d’une épaisseur de 20 cm de Sagne, roseau omniprésent qui pousse dans les étangs camarguais.

    Flamants roses

    Des lieux magiques perdus au milieu des étangs camarguais, à découvrir ! Contrairement à une idée reçue, point de mauvaise odeur
    malgré la présence de très nombreux Flamants roses, et contrairement à l'odeur pestilentielle que l'on peut remarquer dans certains zoos malgré,
    tout au plus, deux dizaines d'oiseaux, odeurs dénotant d'un certain manque de nettoyage des points d'eau.

     

    La Camargue et ses Flamants roses

      Photo ci-dessus, un adulte qui a pris ses jolies couleurs pour les parades nuptiales

     

    Flamants roses

    Souplesse extraordinaire du cou malgré moins de vertèbres que pour celui d'un Cygne (19 vertèbres cervicales pour le Flamant contre
    24 pour le Cygne), et même que la Girafe qui en possède le même nombre que les humains, soit 7 dont chacune peut mesurer jusqu'à 28 cm.
    Le Cygne est dont l'animal possédant le plus grand nombre de vertèbres cervicales de tous les vertébrés. 
    En revanche les vertèbres cervicales du Flamant sont beaucoup plus longues que celles du Cygne, et quand ils ont le cou 
    très replié, il est presque possible de les compter à l'oeil nu tant elles sont marquées de par leur taille.
    Le cou d'un Flamant rose peut atteindre 90 cm de longueur.

    Flamants roses

     

     Délicatesse du plumage...

    Flamants roses

     

     Un juvénile en vol...

    Flamants roses

     

     Suivi de trois adultes parfaitement synchronisés.

    Flamants roses

     

     

    Flamants roses

     

    La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.

    Gandhi

     

     

    « Renard roux ♀Je vous emmène en Petite Camargue... »

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Janvier à 02:47

    coucou Pascale

    une très très belle série avec de superbes attitudes, et de superbes portraits....et bravo pour la variété entre vols, portraits, gros plans...et des souvenirs de mes passages en 2013 et 2014.

    Pour le visiteur, comme moi, d'une semaine, c'est un lieu unique qui offre la garantie de "voir" de façon très proche des flamants, des hérons, des aigrettes....en 2013 sur Fangassier, c'était top mais en 2014, plein mois de mai, conflit en les producteurs de riz et le conservatoire du littoral, étang vidangé, 000 flamants...je ne te dis pas la déception !!!!

    Passe un bon WE, bises, maurice

      • Samedi 28 Janvier à 07:06

        Bon jour Maurice,

        Merci pour les photos, il faut dire que ce sont des sujets extrêmement photogéniques.

        Je comprends ta déception de ne pas avoir trouvé de Flamants sur le Fangassier, mais tu n'as tout de même pas du repartir bredouille de photos, dans la région, ils sont vraiment présents sur de nombreux étangs. Là, tu parlais essentiellement du site de nidification qui en tout état de cause était déjà très protégé (et n'est pas celui qui permettait la meilleure approche photographique d'ailleurs justement pour ses raisons de protection du site de nidification). En période de couvaison, il y a de grandes limites d'approche, ce qui est normal, un simple ballon de baudruche lâché par un enfant ferait s'envoler tous les Flamants et ils ne reviendraient alors pas sur le nid.

        L'étang du Fangassier n'était pas vidangé à proprement parlé, mais en effet n'avait pas été mis en eau.
        En effet, c'était les pompes des Salins du Midi qui remplissaient l’'étang du Fangassier au printemps, créant ainsi un îlot protégé des prédateurs (renards et sangliers). Mais les Salins du Midi ayant vendu près de 7 000 hectares, dont l’'étang du Fangassier, au Conservatoire du littoral, il n’'y a plus moyen de mettre en eau le site par pompage.

        Depuis plusieurs années, c'’est le canal du Versadou qui alimentait l’'étang, avec de l’'eau de drainage des rizières. Mais des prélèvements ont montré la présence en grand nombre de pesticides, dont beaucoup sont pourtant prohibés. L'’étang ne devrait donc pas être mis en eau au printemps... et par voie de conséquences les flamants interdits de reproduction.

        De plus en 2014, les conditions climatiques n'ont pas permis de maintenir un niveau d'eau suffisant dans l'étang du Fangassier, les flamants roses ne se sont donc pas reproduits sur cette zone de reproduction historique.

        L'opinion du conservatoire du Littoral : "Le Conservatoire du Littoral et les gestionnaires du site considèrent que cette espèce présentant un statut de conservation favorable à l’échelle Méditerranéenne, ce retour à des conditions environnementales plus aléatoires est une évolution logique et compatible avec l'écologie du flamant rose, qui peut vivre plus de 40 ans et n'a pas besoin de se reproduire tous les ans. Maintenir une telle gestion vise aussi à assurer les adaptations des flamants à la variabilité des conditions environnementales méditerranéennes, un atout face aux changements globaux."   

        Les Flamants ayant heureusement de la ressource, à partir du week-end de Pâques 2014, des milliers d’oiseaux ont commencé à s’installer sur le salin du Midi.
        Ils ont choisi une digue et un îlot artificiel construit en 2007 pour favoriser l’accueil d’espèces menacées de disparition (Sternes, Avocettes et Goélands railleurs) dans un étang très salé riche en Artémias (on le voit très bien d'ailleurs à la couleurs des salins qui en pleine saison passe du gris au rose, puis presque au violet).

        La conservation des Flamants roses étant une des priorités, un périmètre de protection a aussitôt été mis en place pour assurer la tranquillité du site et les sauniers ont dû modifier leur circuit. Un piégeage des renards a également été organisé pour limiter la prédation des œufs. Depuis cette arrivée, le personnel de terrain surveille la zone quotidiennement. Environ 5000 couples se sont formés et les premiers poussins ont été observés le 2 juin par la Tour du Valat qui réalise le suivi scientifique de la colonie. On devrait avoir entre 2000 et 3000 poussins au total sur le salin ! 

        Voilà pour les informations un peu plus précise sur le sujet.

        Bises et bonne journée à toi

    2
    Samedi 28 Janvier à 06:27

    bonjour Pascale

    c'est vrai que les flamants roses comme tous les oiseaux sont mieux à voir dans leurs  sites naturels qu'en parc mais ce n'est pas simple  car on ne peut pas toujours aller partout comme on le voudrait .

    j'aime cette série de gros plans , de détail des plumes et de vol bien synchronisés d'autant plus que je n'en ai jamais vu à l'état sauvage .

      • Samedi 28 Janvier à 07:42

        Bon jour Ghislaine,

        Toute la Camargue est un Parc Naturel Régional, et je fais tout de même une nuance : le Parc Ornithologique du Pont de Gau N'EST PAS UN ZOO (tous les animaux présent y sont libres de circulation) et le Parc se trouve au coeur du parc Naturel Régional.

        Je ne vais donc pas laisser le doute sur cet endroit qui contrairement au Parc aux Oiseaux de Villars-Les-Dombes, n'éjointe pas les oiseaux ; ils ne naissent en captivité et on n'y pratique aucune campagne annuelle de vaccination. Au Pont de Gau comme partout en Camargue c'est donc la nature qui prédomine (Au même titre qu'au Teich d'ailleurs).

        Disons que l'espace du Parc est protégé des prédateurs bien qu'il ne soit pas site de reproduction pour les Flamants Roses, mais l'est pour beaucoup d'autres espèces.  La seule réelle intervention est une distribution de compléments alimentaires aux oiseaux sur une des parties des différents circuits et l'installation de nombreux observatoires sur les points stratégiques comme à proximité des différentes héronnières ou îlots de reproduction des Sternes, Echasses blanches, Canards divers...

        Le site n'est pas plus "naturel" à proprement parler que partout ailleurs en Camargue puisque c'était une zone de marais qui a été totalement aménagé par l'Homme depuis 1970 (voir ICI)

        C'est clair qu'on ne peut plus aller partout comme on le voudrait, mais en toute sincérité, et de la même manière qu'à présent les Camping-cars ne peuvent plus s'installer dans la nature ou que les gens voient les espaces de plus en plus souvent interdits au chiens ou au mieux il est obligatoire de les tenir en laisse, tout cela est de "notre" faute. Alors même si connaissant cette région depuis que je suis gamine, et l'ayant vu se modifier par beaucoup de clôtures au fil du temps, je dois bien dire que si cela ma casse sérieusement les pieds, je le comprends parfaitement. Partout ou passent les hommes (et dans une zone touristique c'est vraiment le pire) il n'y a aucun respect, c'est la dégradation des sites assurés et beaucoup de personnes, j'en ai parlé il y a quelques jours, et beaucoup de photographes, feraient tout et n'importe quoi pour s'approcher des nids au risque de faire rater les couvées. 

        Pour ma part, quand je souhaite pouvoir pénétrer dans un endroit, je demande une permission, et je fais en sorte de ne laisser aucune trace ni même déranger la faune présente. Je l'ai fais l'ors d'une des visites de Martine, et nous avons eu l'autorisation d'entrer dans une zone interdite sans problème. C'est vrai aussi que nos tenues camouflées peuvent faire sourire, mais ce sont aussi ces tenues qui évitent justement de trop se faire remarquer et ainsi d'éviter de perturber la faune qui vit sur les lieux.

        Merci pour les photos, c'est gentil.

        Bonne journée à toi

    3
    Samedi 28 Janvier à 07:38
    Philippe Bullot

    J'aime surtout flâner dans l'ancien parc, le vaste marais moins fréquenté. Les oiseaux sont plus éloignés mais on y fait de belles observations. J'avoue être un peu las de la partie réservée au grand public et, comme toi, j'en profite uniquement pour les gros plans.

    Merci Pascale pour cette belle série. Bonne journée.

      • Samedi 28 Janvier à 07:46

        Bon jour Philippe,

        C'est vrai que comme toi je préfère la partie après la passerelle, mais pour emmener quelqu'un lors d'une première visite, c'est un peu moins attrayant, et généralement les gens sont fascinés par la proximité des Flamants roses. Cette partie du Parc, j'apprécie de la faire seule, et dans ce cas, j'ai une autre démarche personnelle. Et puis, je fuis le monde, alors forcément ;-)

        Merci à toi et bonne journée.

    4
    Samedi 28 Janvier à 07:51

    bonjour, Pascale

    ahh souvenirs  souvenirs ,le pont de Gau, une visite et un environement que j'ai vu trop rapidement, mais je reviendrais bientot,.même si cet endroit peut te " lasser " un peu tu nous sors encore un article du tonerre, bravo encore pour toutes ces precisions..

    à bientot

    bon week end

      • Samedi 28 Janvier à 08:17

        Bon jour Christophe,

        Cool si vous revenez, ce sera alors de nouveau un plaisir de vous revoir ;-)

        Sans dire que j'en suis lassée, disons surtout que la présence humaine n'est pas forcément ce que j'y apprécie la plus, surtout sur le premier circuit comme le souligne Philippe.

        Ce qui me lasse beaucoup surtout, ce sont ces attroupements de photographes plantés les uns a côté des autres avec leur boîtiers sur trépieds à hauteur d'yeux, qui sont là pour se montrer plus que pour faire des photos et que tu vois à l'arrivée le matin, restant plantés au même endroit jusqu'au soir. Ceux là font front et dérangent même les photographes qui eux sont là pour faire des photos. Lors d'une de mes dernières visites, il y avait une dizaine de photographes installés sur la terrasse de la buvette (fermée en cette saison), et on se serait cru sur un marché. Même pas la décence de se montrer silencieux. En revanche, ils avaient tous un sacré matériel à exposer ;-)

        Sur le grand circuit, beaucoup moins fréquenté, les choses sont différentes, on y croise rarement figure humaine, mais aussi moins d'oiseaux et  dans une moins grande proximité. L'endroit est plus sauvage, et je préfère. En revanche dans ce cas, il faut prévoir la journée.

        Bonne journée et à bientôt.

    5
    Samedi 28 Janvier à 08:08

    Merci Pascale pour toutes ces explications  et surtout pour ta très belle série de photos 

    Bonne journée 

    Bises 

    6
    AMA
    Samedi 28 Janvier à 08:24

    Bonjour Pascale, un reportage extra ponctué de très belles photographies.

    On apprend beaucoup de choses sur la faune et l'environnement, dommage que tu ne nous parles pas des moustiques nombreux en ces lieux ;-))

    Le pont de Gau doit être en effet un lieu super pour débutants photographes animaliers et super aussi pour réaliser des gros-plans...

    Bises et que cette journée te soit favorable.

     

      • Samedi 28 Janvier à 08:41

        Bon jour,
        Merci pour mon article.
        Pour ce qui est des moustiques, en fait je dirais que cela dépend des gens.
        Laurent ne se fait jamais piquer et moi je me fais dévorer même en décembre, mais idem chez moi à Montpellier. Donc, c'est question de peau et d'odeur qui plaisent ou non a ces petits animaux bien utiles malgré tout pour bon nombre d'oiseaux. Idem pour un couple d'Amis, Elle se fait dévorer et Lui non.
        De fait en extérieur, je me balade avec des sticks anti-moustique et de la citronelle pure dans la poche, un bob moustiquaires et des manches longues, et chez moi, je fais en sorte de les éloigner avec différentes senteurs en huiles essentielles. Je suis également prévoyante en ayant éliminé les dessous de pots avec eau stagnante
        Cela étant dit, je crains bien plus les Tiques que les Moustiques.
        Le Pont de Gau est un superbe lieu en général, et comme je le disais, ce sont plus les humains qui me dérangent que le lieu en lui-même. Mais c'est exactement la même chose pour le Teich avec les photographes entassés dans les observatoires et éclatent de rire et parlent tout fort et qui te regardent de travers si tu déclenches, te faisant remarquer que le miroir fait du bruit (c'est du vécu !)
        Bise et bonne journée également.

    7
    Samedi 28 Janvier à 08:44

    re..coucou Pascale

    je te remercie pour ton com informatif et instructif...mais c'est vrai que Fangassier, cela a été 0 photo....et personne n'a pu me dire ou les flamants s'étaient expatriés. les infos (basiques), je les tenais du propriétaire de la manade dans lequel j'avais ma location de gîte à 4kms de pont de gau.

    oui, bien sûr,  je suis revenu avec quelques clichés...mais Fangassier 2013 avait été tellement spectaculaire, et bien sûr sans approcher de la nidification, ce qui n'est pas utile, car les oiseaux volent partout sur de grands espaces. d'ou ma grande déception en 2014. une époque aussi ou je n'avais pas le matériel d'aujourd'hui et moins de connaissance du ou des sujets ornitho !! (pour le peu que je puisse en avoir plus aujourd'hui LOL !!!!)

    bonne journée, bises, maurice

      • Samedi 28 Janvier à 08:48

        Ah c'est certain que si on ne t'a pas fourni les bonnes informations... ou tout du moins en ne te donnant que des bribes...
        Oui, je connais bien le Fangassier mais... les choses changent avec le temps, et l'humain en est le responsable.
        En tous cas, le nouveau site de nidification choisi par les Flamants roses est extrêmement protégé, et c'est une très bonne chose.
        Bises et bonne journée à toi

    8
    Samedi 28 Janvier à 08:51
    Framboise à Pornic

    je lisais tes réponses aux commentaires, et je me souviens de ce reportage que tu nous avais fait voir avec ces photographes plein de matos ...

    la photo du juvénile et des plumes seront mes préférées, j'aime les détails de ces oiseaux que je n'ai jamais vu hormis dans les parcs animaliers, d'ailleurs ils en ont presque tous, Ils viennent sûrement de ta région ? je n'ai pas souvenir d'avoir déjà vu un juvénile ?

    Perso, je me contenterai de cet étang et de cette proximité n'ayant jamais eu l'occasion d'en voir dans la nature, je me dis que je serais très certainement ilmpressionnée  par leur nombre et leurs cris.

    Merci pour ce beau reportage accompagné de toutes ces explications bien complète

    Bon week end

      • Samedi 28 Janvier à 09:01

        Bon jour Framboise,
        Oui, en effet, j'avais fait un billet sur le sujet, et... rien n'a changé ;-)
        Dans les Parcs zoologiques ce sont des Flamants des Caraïbes originaires d'Amérique. Les notre, originaires d'Afrique et moins colorés, sont beaucoup moins attrayants du grand public.
        D'ailleurs bon nombre des personnes qui découvrent les Flamants roses en Camargue disent qu'ils sont déçus par leurs couleurs.
        J'ai présenté des juvéniles de nombreuses fois sur cet espace pourtant.
        Oui évidemment, pour qui n'en a jamais vu en liberté, le Pont de Gau est un véritable paradis, et je ne suis nullement en train de le dénigrer. Pour moi qui dès lors que je sors de la ville en voit dans quasi tous les étangs, la situation est un peu différente. C'est vrai aussi que de les entendre est vraiment magique car ils sont extrêmement bavards.
        Bon week-end à toi aussi

    9
    Samedi 28 Janvier à 09:00

    Merci pour ces explications et si belles photos ! je n'ai jamais approché de flamants roses .

    Je trouve que c'est une bonne chose que les zones animalières naturelles soient interdites et qu'une permission soit à demander pour y pénétrer , c'est absolument nécessaire car  les humains sont si peu respectueux . Nous n'avons de cesse que de scier la branche sur laquelle nous vivons et nous avons déjà fait tant de dégâts irrémédiables chez certaine espèces .

     

      • Samedi 28 Janvier à 09:05

        Bon jour Zoé,
        C'est ça, mais du coup c'est un peu dommage pour ceux qui ont toujours respecté la nature, car nos endroits de liberté se réduisent comme peau de chagrin avec des clôtures qui poussent absolument partout. Ne serait ce que sur ces dix dernières années, la Camargue a vraiment beaucoup changé d'aspect et personnellement je le regrette.
        Je sais bien et j'en suis affligée ;-(
        Bonne journée

    10
    Samedi 28 Janvier à 09:01

    Coucou Pascale, 
    C'est vrai que c'est un endroit où il y a beaucoup de flamants et tu fais bien de préciser qu'ils sont libres et non éjointés.
    Ils vont et viennent à leur guise et pour moi qui n'en ait pas dans ma région, j'apprécie la proximité avec ces oiseaux. 
    Tu as fait de magnifiques photos avec des cadrages si particuliers que j'adore.
    Juste merci.
    Grossssssssss bisoussssssssssss

      • Samedi 28 Janvier à 09:09

        Coucou Martine,
        Oui, je sais bien, mais pour toi qui ne les vois pas au quotidien, c'est tout de même différent.
        Et la prochaine fois, ce sera en pleines parades nuptiales, donc là de quoi vraiment se régaler, car pour le moment, c'est encore très timide malgré l'information donnée début janvier à la TV un tantinet exagérée.
        Merci pour les photos.
        BigBisoussssss et bonne journée.

    11
    Samedi 28 Janvier à 09:14

    je suis allé plusieurs fois en Camargue et j'ai vu ces magnifiques oiseaux en totale liberté.J'y suis allé sans appareil photo et en me promenant tranquillement ,Cela a suffit à mon bonheur.

    J'adore ta troisième photo, l'impression que ce flamant tire la langue à ces photographes du dimanche....

    Bon week end.

     

    12
    Samedi 28 Janvier à 09:21

    Bonjour Pascale

    De superbes clichés de ces flamants roses et des commentaires fort intéressants en réponse aux interrogations de tes visiteurs. Des lieux magiques perdus au milieu des étangs camarguais, à découvrir ! comme tu l'as écrit. Mais nous sommes tous touristes, respectueux de la nature et de sa faune ou pas et parfois je me demande si je ne devrais pas m'abstenir de venir visiter les coins fréquentés...

    Belle journée à toi

      • Samedi 28 Janvier à 12:58

        Bon jour Christian,
        Merci pour ton appréciation de ce billet.
        Pour ce qui est de se rendre dans les lieux fréquentés, là c'est vraiment personnel. Pour ma part, ce n'est pas que je ne le veux plus, c'est tout simplement que je ne le peux plus. Dès qu'il y a du monde je me sens mal, du coup je recherche les espaces ou je ne croise pas âme qui vive, et par chance, en fonctionnant à l'inverses des arrivées touristiques, je parviens encore par ici à trouver ce genre d'endroits. Je sais aussi que de ce fait il m'arrive de me priver de certaines choses.
        La semaine dernière, je me suis rendue en ville avec ma fille, et cela faisait des mois que je n'y étais plus allée (en fait chaque fois c'est avec Elle maintenant), l'horreur, vraiment un grand malaise pour moi, et pourtant Montpellier n'est pas une très grande ville à l'instar de certaines "fourmilières".
        Bonne journée également

    13
    Samedi 28 Janvier à 09:22

    Bonjour Pascale,

    Encore et toujours de très très belles photos superbement commentées.

    Je ne connais absolument pas la région où tu habites mais quelle richesse de la nature. Je comprends que beaucoup de photographes viennent y séjourner, et lorsque déjà je vois le nombre de personnes, le soir, au "dortoir" (celui d'ici) , je comprends que tous ces oiseaux soient déranger et comme toi j'en éprouve une certaine gêne virant souvent à la colère.

    Je te souhaite une très bonne journée

    bises

    Josette

    PS - le redoux est arrivé les cygnes et canards vont reprendre une vie normale 

      • Samedi 28 Janvier à 13:00

        Bon jour Josette,
        Merci à toi.
        Même si il est important qu'un hiver soit un vrai hiver, c'est vrai que j'ai toujours un pincement au coeur pour la faune, même si je sais bien au fond de moi que la nature est bien faite.
        De fait, je suis rassurée avec le redoux.
        Toujours pas facile de s'abstenir de faire de l'anthropomorphisme ;-)
        Bises et bonne journée

    14
    Samedi 28 Janvier à 09:28

    magnifique cette serie sur les Flamands!! les photos sont superbes!! amitiés

    15
    Samedi 28 Janvier à 09:38
    septsup

    curieusement c est un oiseau que je ne trouve pas très joli.. à part sa couleur bien sûr... mais franchement il est drôlement fichu... Sept sortez des rangs !! déli de faciès...  merci pour le gentil comm t es trop indulgente... j ai jamais eu les ailes nettes... bisous

      • Samedi 28 Janvier à 13:03

        Coucou Chris,
        Oui, je crois que j'ai bien compris que tu les trouve vilains, puisque tu le soulignes à chacun de mes billets concernant ces oiseaux ;-)
        Le seul animal que j'arrive à trouver disgracieux, c'est l'humain et j'en fais partie, c'est te dire ;-) En gros j'ai bien du mal à lui trouver beaucoup de qualités... roooooooo j'ai un peu honte ;-)
        Bisous et bonne journée

    16
    Samedi 28 Janvier à 09:49

    Ce n'est que du bonheur à contempler, merci !

    17
    Samedi 28 Janvier à 09:55
    Pastellle

    Merci pour les photos, que j'aime autant dans leur environnement qu'en gros plan. 

    Merci aussi pour toutes les explications. J'ai été obligée d'aller voir ce que signifiait "éjointé", je ne connaissais pas ce mot. J'ai appris plein de choses ! 

    18
    Samedi 28 Janvier à 10:00

    Bonjour Pascale,

    A part les flamants d'Amérique dans les parcs, je n'avais jamais vu de flamants roses, et surtout libres, alors tu penses bien que j'ai été subjuguée par leur beauté et d'en voir en si grand nombre. Oui le nombre de photographes avec leur gros matos m'a surprise aussi, d'ailleurs je t'en ai fais la remarque. Tout comme toi, et bien que n'habitant pas là-bas, j'avais remarqué d'autres flamants sur d'autres étangs quand on roulait, et là aussi, j'aurai apprécié faire des photos. C'est certes moins facile, mais beaucoup plus gratifiant. Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé cette sortie. :-)

    Tes photos sont superbes, et vraiment belle la photo ou il a le bec ouvert et ou on voit ses peignes. Un article aussi différent de ceux que tu nous proposes sur le sujet, car tu y as inclus une belle documentation sur le site. Bon, la prochaine fois, sangle et grand-angle. :-)

    Bisous

      • Samedi 28 Janvier à 13:14

        Bon jour Caroline,
        Et oui, je sais bien, cela fait toujours cet effet tant ils sont magnifiques, et en plus le nombre ajoute à cette sensation.
        En effet, tu m'as fait remarquer que tu n'avais jamais vu autant de photographes, mais tu as remarqué aussi qu'il y en a beaucoup qui sont mains dans les poches et pas l'oeil au viseur ;-)
        Beaucoup sont là pour se montrer... c'est tristement ça, e tu as aussi remarqué que ce ne sont que... des hommes (désolée Messieurs mais c'est une réalité). Les femmes sont à main levée et circulent, sont par terre, recherchent leurs angles de prises de vues... 
        Dans la région, rares sont les étangs ou les Flamants sont absents, ou alors c'est juste momentané.
        Merci aussi pour mon article. J'ai déjà fait ce genre de billet, mais je ne le fais pas chaque fois, cela deviendrait monotone ;-)
        Bisous et bonne journée

    19
    Samedi 28 Janvier à 10:22

    Bonjour Pascale.

     Une série très diversifiée et colorée. Oserais-je dire irisée?

     Bien qu'ayant de la famille à Montpellier mais que je ne vais pas voir souvent, je ne connais pratiquement pas ces endroits naturels et pour la plupart sauvages. Peut-être qu'un jour, je tenterai de m'y aventurer.

     Bises

    20
    Samedi 28 Janvier à 10:31
    nays&

    hello Pascale

    superbes photos  je les admire toutes ainsi que tes explications
    comme on voit ses toutes petites " dents "

    j'apprécie grandement en Belgique nous n'en avons pas je pense si ce n'est je suppose dans les parcs où nous n'allons jamais

    passe un bon samedi

    bisous et aux loulous ☺☺

    21
    Samedi 28 Janvier à 11:09

    Bonjour Pascale, quelle série extraordinaire!! Tu les as magnifiquement photographié ces flamants roses dans des attitudes peu banales. Tes explications sont extrêmement intéressantes, ton article me donne envie de découvrir cette région. Bises et bon week-end.

    22
    Baïne
    Samedi 28 Janvier à 11:11

    coucou Pascale

    je me fais toujours un plaisir d'aller les voir quand je passe dans leur région nous en avons quelques uns au Zoo de la Palmyre mais rien à voir avec la liberté des vôtres dans le parc du pont de Gau   bel article  Bisous ..........

      • Samedi 28 Janvier à 13:18

        Coucou Baïne,
        A la Palmyre, ce sont des "Flamants de Cuba" autrement dit des Flamants des Caraïbes, et non des Flamants roses.
        Et... que cela sent mauvais quand on arrive près de leur espace.
        C'est vraiment une chose qui m'a dérangée quand j'ai visité ce zoo, leur espace d'eau n'est vraiment pas nettoyé pour qu'il y ait une telle odeur.
        Bisous et bonne journée

      • Baïne
        Dimanche 29 Janvier à 11:38

        recoucou tu n'as pas tord leur espace est vraiment limité quand à l'odeur oui  depuis les  années 1970 je fréquente ce parc  et il a vraiment pris de l'ampleur une histoire familiale ....... mais rien a voir avec celui de Gau il reste un Zoo j'ai beaucoup aimé celui de Beauval où les espèces se mélangent leur côté savane m'a enchantée Bisous

    23
    Samedi 28 Janvier à 11:16

    un régal tes photos! ce sont de si beaux oiseaux. ça me donne envie d'aller faire un tour sur les étangs, meme si je ne fait que les apercevoir de loin! gros bisous Pascale. cathy

      • Samedi 28 Janvier à 13:18

        Coucou Cathy,
        Il y a des étangs ailleurs qu'au Pont de Gau ou on peut les voir dans une belle proximité, mais, certes, en moins grand nombre.
        Gros bisous et bonne journée

    24
    Samedi 28 Janvier à 11:19

    Je n'ai pas de chance... Il doit y avoir un bug image car je n'en ai aucune sur ta page... je reviendrai.

    Merci toutefois pour ces explications que j'ai pu lire faute d'images.

    Bises et douce journée.

    25
    Samedi 28 Janvier à 11:23

    Ayé... c'était un problème de mon navigateur. Tout s'est arrangé et j'ai pu voir tes magnifiques portraits.

    Gros plans superbes et très impressionnants.

    Bises et douce journée.

    26
    Samedi 28 Janvier à 11:32
    Un magnifique article et de superbes photos. Bravo bisousssssss
    27
    Samedi 28 Janvier à 11:46

    Un lieu magnifique comme tu dis si bien, Pascale,
    et j'adore les flamants roses. Quelle superbe série  !
    La cabane de gardian me rappelle de merveilleux souvenirs, de formidables vacances,
    il n'y avait pas d'électricité, la douche était à l'extérieur. C'était il y a longtemps..
    Belle et douce journée - Bisous

    28
    Samedi 28 Janvier à 11:52

    Superbe série qui présente l'intimité de ces oiseaux libres. La coloration rose va-t-elle s'amplifier dès le printemps au fur et à mesure de la consommation des crevettes ? Une chance que vous avez de "vivre cette passion"... Bon week-end à vous et à votre entourage artistique.

      • Samedi 28 Janvier à 12:31

        Bon jour Marcel,
        Merci d'avoir ouvert les commentaires sur votre blog.
        En fait l'intensité du Rose de cette espèce précise est surtout marquée en période nuptiale, ils ne sont jamais aussi colorés que les Flamants des Caraïbes que l'on voir dans les parcs et zoos.
        Bon week-end également

    29
    Samedi 28 Janvier à 12:07

    J'aime ces oiseaux improbablement roses ! Portraits ou photos de groupe, tes clichés sont sublimes ! Bravo !

    30
    Samedi 28 Janvier à 12:08

    BONJOUR 

    Je suis en admiration devant tes macros ,la première et du tonnerre ,d'une netteté e rare

     j'admire ,j'admire ++++++

    BONNE JOURNÉE BISES 

      • Samedi 28 Janvier à 12:34

        Bon jour Zette,
        Il n'y a aucune photo macro dans cette série, juste des plans rapprochés à 600mm.
        La macro est bien spécifique avec un objectif spécifique induisant un rapport de 1cm sur le sujet égal au rapport de celui de la taille sur la photo sortie de capteur.
        Merci en tous cas pour les photos.
        Bise et bonne journée

    31
    Samedi 28 Janvier à 12:10
    VéroniqueBM

    je me rappelle les avoir vus de loin quand j'étais enfant, c'est la bonne époque et tes photos sont splendides ! bises

    32
    Samedi 28 Janvier à 12:20
    Harmonybis

    Bonjour Pascale.C'est vraiment enrichissant d'apprendre des détails que je ne connaissais pas à propos des flamants roses.Tes plans rapprochés sont une belle illustration de toutes les particularités qu'ils peuvent avoir.Tu aurais fait un bon prof de biologie.Toujours aussi fan de tes photos,j'ai une petite préférence pour les gros plans et les vols en groupe des adultes.

    Bon week-end et à plus tard.Bisous.

    33
    Samedi 28 Janvier à 12:24

    De très gros plans exceptionnels! quelle série encore! Tu nous gâtes Pascale! Je n'ai jamais vu de flamants roses , j'habite tout au bout du monde comme on dit ici...

    34
    Samedi 28 Janvier à 12:32

    Tout y est,  vue d'ensemble, gros plan, détails de têtes et plumes..une série complète et comme toujours de qualité. Pas de préférence cette fois, j'aime tout. Pardon pour la largeur de ma photo, pourtant il me semble que ce soit la même que d'habitude. Bisous de Vendée Pascale

    35
    Samedi 28 Janvier à 14:14

    Bonjour Pascale. Tes photos de ces flamants roses sont originales et magnifiques et j'ai appris beaucoup sur eux. Moi je suis en Gironde, près du Teich et du Bassin d'Arcachon : pas de falamants mais des aigrettes, des hérons, des oies bernaches...

    36
    Samedi 28 Janvier à 14:26

    De magnifiques gros plans et des oiseaux en vol. Les deux vues d'ensemble sont très "ch'ettes" j'aime beaucoup !

    Très BON WE Pascale ! Gros bisous

    37
    Samedi 28 Janvier à 14:41

    J'adore tous tes portraits, ils sont époustouflants !

    38
    Samedi 28 Janvier à 14:52

    Bonjour Pascale ! 

    Superbes attitudes, splendides portraits "de tout près", détail sur le plumage avec ce camaïeu de couleurs, j'ai adoré cette série, toutes tes photos sont au top ... Bises

     

    39
    Samedi 28 Janvier à 15:04

    Qu'ils soient au sol (pattes dans l'eau) ou en vol, quelle belle série tu nous offres une fois encore.

    Bonne fin de semaine.

    Dans mon quartier à Paris il n'y a que des mouettes (très nombreuses), quelques cormorans, des pigeons évidemment et des corneilles. C'est nettement moins glamour !

    40
    Samedi 28 Janvier à 15:48

    Un excellent reportage!

    Je n'avais jamais remarqué que les Flamants avaient des peignes dans le bec Les proies n'ont aucune chance de s'échapper!

    Un très beau reportage. Des photos bien cadrées.

    C'est vrai que j'ai eu la main un peu lourde sur le zoom... 

    Passe un bon weekend.

    Bise, Michel

    41
    Aigleloup
    Samedi 28 Janvier à 17:07

    Quels détails sur la troisième, très impressionnant cette photo, les autres aussi d'ailleurs

    42
    Samedi 28 Janvier à 18:25

    Coucou Pascale hier , j'étais sur ton site et je m' émerveillais devant les martins pêcheurs aujourd’hui je m'extasie devant ces flamants roses , quelle beauté ces oiseaux surtout adultes en période nuptiale , je ne m'en lasse pas cool  , j'ai remarqué que leurs langues étaient râpeuses sans doute pour mieux retenir leur nourriture ????  

    Bises et bon week-end 

    43
    Samedi 28 Janvier à 18:42

    Bonsoir Pascale merci pour cette sublime série avec des merveilleuses photos j'aie vraiment appréciée ces jolies photos bon samedi bisou Claudine Daniel

    44
    Samedi 28 Janvier à 18:56

    Superbes, les gros plans de têtes ! Et j'adore aussi celui des plumes, mais cela n'enlève rien à la magie des autres. Ces vrai que ces oiseaux sont très photogéniques.
    Bises, Pascale, et bonne soirée.

    45
    Samedi 28 Janvier à 19:07
    Durgalola
    Chaque photo est unique. Que ce soit les plans rapprochés, les paysages, les groupes.. les couleurs sont superbes. Certaines pourraient être des peintures. Merci et bises
    46
    Samedi 28 Janvier à 19:16

    Bonsoir , 

    Je n'avais jamais vu de juvéniles , ils paraissent encore plus étranges que les adultes car on n'est pas distrait par la couleur .Tes photos en gros plans sont superbes et on est frappé de voir  à quel point le bec de cet oiseau est une oeuvre d'art !

    J'ignorais que le toit des cabanes de jardin étaient ainsi amarrées contre le vent !

    Bon week-end !

    47
    Samedi 28 Janvier à 19:52

    Bonsoir Pascale,
    Des photos de haute qualité, elles sont vraiment très belles.
    Je ne peux qu'apprécier ton choix de préférer les photographier dans des milieux sauvages, mais ceux-là, me semblent libres d'aller et venir, ce qui est différent des oiseaux dont les ailes sont éjointé pour qu'ils ne puissent pas partir.
    Merci pour toutes les explications.
    Bises, bonne soirée

      • Samedi 28 Janvier à 20:16

        Bon soir Katia, et merci.
        Oui oui, je le confirme, aucun oiseau sur le site du Parc ornithologique n'est éjointé de quelque manière que ce soit.
        Avec plaisir pour les explications.
        Bises et bonne soirée à toi aussi

    48
    Dimanche 29 Janvier à 07:27

    Sublimes tes photos de flamants en vol !

    Bon dimanche Pascale.

    49
    Dimanche 29 Janvier à 13:54

    Des plans approchés très impressionnants

    Et que dire de ce bec? oh Il y a comme des dents shocked

    Bon dimanche

    50
    Dimanche 29 Janvier à 23:16

    Coucou Pascale,

    Magnifique article et magnifiques photos ! Les cadrages serrés sur chaque partie du corps sont vraiment merveilleux. Le choix est excellent, comme la lumière. 

    J'ai été ravie de les découvrir moi aussi pour la première là-bas même si j'ai été un peu perturbée, pour ne pas dire choquée, sur le nourrissage en masse. Les avoir à l'extérieur du parc est forcément plus agréable. Bon, je ne te dis pas qu'en plus au Kenya, c'est pioufffff, à en baver hi hi hi !

    Bravo et merci pour ces beautés !!! Gros bisoussss

    51
    Lundi 30 Janvier à 11:24

    C'est une magnifique série, comme tu sais les présenter, riche en explications et en détails. Tant en vol "qu'au sol", les photos sont très belles

    52
    Lundi 30 Janvier à 15:52

    merci ma grande spécialiste ...  de la photo animale et oiseaux et ...  j'aime +++++  !   bisous A+

    53
    Lundi 30 Janvier à 16:43

    Une magnifique série sur ces grands et beaux oiseaux....un régal....les gros plans sont fabuleux...on croirait y être...

    bonne soirée

    54
    Lundi 30 Janvier à 17:48

    Coucou Pascale,

    J'adore le Pont de Gau,  et je le visite à chacune de mes venues dans le sud.

    Mais j'avoue que j'ai envie de découvrir autre chose, la région est si belle.

    En général, je le visite au mois de mars, il y a beaucoup moins de monde.

    Ta série est magnifique, c'est vrai que pour les portraits, ce parc est génial.

    Merci beaucoup pour toutes ces photos.

    Gros bisousssss

     

    55
    Mercredi 1er Février à 10:48
    sylolive

    Tu as raison Pascale pour Pont-de-Gau mais il est vrai que pour ma part, lorsque je vais à Marseille, j'y vais toujours car j'ai l'assurance d'y trouver toutes sortes d'oiseaux. C'est un peu la facilité quand on en dispose pas de beaucoup de temps. Il faut y être tôt même si le parc n'ouvre pas ses portes avant 10h je crois. Après, c'est comme quand il y a beaucoup de monde, des gens respectueux, d'autres pas du tout. Merci pour ces explications et ces jolies photos.

      • Mercredi 1er Février à 14:07

        Bon jour Olivier,
        Le parc ouvre ses portes à 10 heures en hiver et à 9 en été, mais à huit heures pour ceux qui ont la carte d'adhérent, ce que j'ai fait un certain temps.
        Je ne le dénigre absolument pas, je dis juste que je m'y rends beaucoup moins souvent maintenant que je ne le faisais avant ;-)
        Merci et bonne journée

    56
    Jeudi 2 Février à 09:21

    Mille mercis pour toutes tes explications fort intéressantes magnifiquement illustrées ! Tes plans rapprochés sont sublimes et la lumière environnante est douce et chaleureuse.... avec un ciel bleu à rêver pour admirer le vol de ces flamants ! Encore merci et gros bisous Pascale ! Belle journée à toi !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :