• La galère du Chardonneret...

    Chardonneret élégant Carduelis carduelis - European Goldfinch

     

    Ces photos ont été prises dans le Bignogna du jardin de Martine (flodarom), très apprécié par différentes
    espèces de passereaux, car elle peut compter un minimum de 150 oiseaux en même temps dès qu'elle
    leur réapprovisionne les mangeoires. Je suis même très certainement en dessous de la vérité car rien
    qu'au sol sur une photo faite au compact pour avoir plus de champ, j'ai pu en dénombrer une trentaine 
    ce qui n'est rien par rapport à ceux qui se trouvaient dans l'arbre.

    C'est d'ailleurs très réconfortant de voir que la forêt Landaise derrière son jardin n'a pas été désertée.

    J'ai rapidement remarqué parmi tous ces oiseaux que ce Chardonneret gardait le bec ouvert, semblait
    en stress allant de branche en branche dans un comportement anormal de panique. Mon objectif
    600mm m'a permis de me rapprocher visuellement et de voir qu'il avait une graine de Tournesol
    coincée dans le bec et qu'il s'évertuait à tenter de s'en débarrasser.

    Pleine de cet espoir je suis donc restée à le suivre...

    L'élégance adu Chardonneret

     

     

    L'élégance adu Chardonneret

     

     

    L'élégance adu Chardonneret

     

     

    L'élégance adu Chardonneret

     

     

    L'élégance adu Chardonneret

     



     

     

     

     Il a mis presque trois quart d'heure pour parvenir à débloquer cette graine en se frottant contre les branches,
    mais depuis combien de temps était-il dans cette situation désagréable avant que je ne m'en rende compte ?
    Plus le temps passait plus je craignais l'épuisement ou que son coeur lâche dans cette panique.

     

     

     

    Je n'ai pas aimé ce moment, consciente que je ne pouvais rien faire d'autre que d'espérer qu'il s'en sortirait.

    Cela a été le cas et heureusement car non seulement il s'est libéré, mais cela m'a enfin permis de respirer à
    pleins poumons.

    Une grosse galère avec une simple graine de Tournesol que nous mettons tous dans nos mangeoires... frown
    Mais, fort heureusement, rusé le Chardonneret yes

    Les graines de Tournesol sont très appréciées des oiseaux, mais il en existe aussi des décortiquées.
    L'hiver prochain, j'opterai pour cette solution.
    N'oubliez pas de retirer les filets des boules de graisse qui sont des pièges dangereux pour leurs petites griffes.

     

    Fiche info 

     

    « Instants de sérénitéGrégoire Trunet : "Pourquoi j'ai arrêté la chasse !" »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Mars à 00:30

    Bonsoir Pascale.

    Pauvre petit Chardonneret! Je suis content qu'il s'en soit tiré. Mais quelle angoisse il a dû vivre.

    Les Chardonnerets adorent les graines dont je remplis le distributeur. Heureusement, aucun incident de ce genre à déplorer pour l'instant.

    Cette histoire stressante se termine bien finalement.

    Je te souhaite une bonne nuit.

    Bise, Michel

      • Vendredi 6 Mars à 13:16

        Bon jour Michel,
        Oui, je sais qu'il en sont friands.
        Pour autant, je donne aussi des graines de Tournesol entières, et je suis bien incapable de te dire si ce genre d'incident à pu se produire à mes mangeoires. Je les observais depuis un moment quand j'ai repéré l'attitude anormale de cet oiseau parmi tous les autres. J'aurai très bien pu ne pas m'en rendre compte et qu'il aille mourir dans la forêt s'il n'était pas parvenu à s'en débarrasser, car dans un tel cas, il est évident que l'issue aurait été fatale.
        Bonne journée

    2
    Vendredi 6 Mars à 01:54

    Ouf, heureusement qu'il a réussi. Bonne journée Pascale.

    3
    Vendredi 6 Mars à 05:55
    CathyRose

    Le pauvre, je comprends que tu te sois sentie impuissante face à ça.
    Heureusement il s'est sorti de cette situation, mais j'imagine sa fatigue.
    Tes photos sont malgré tout très jolies, c'est un oiseau que j'aime beaucoup !
    Belle fin de semaine, bisous !
    Cathy

    4
    Vendredi 6 Mars à 06:04
    Philippe Bullot

    Bonjour Pascale, tous les oiseaux n'ont pas la technique des mésanges qui vident la graine entre leurs pattes. Les verdiers, les gros-becs procédaient comme ton chardonneret lorsqu'ils venaient à la mangeoire. Belle observation en tout cas :)

    5
    Vendredi 6 Mars à 06:21
    Passtelle

    Bonjour Pascale 
    Déjà bravo pour ton sens de l'observation et d'avoir repéré cet oiseau particulier parmi tous les autres. 
    Les photos sont excellentes et on se prend à espérer avec toi qu'il arrive à se débarrasser de cette graine, en poussant un ouf de soulagement à la fin ! Jolie ruse de sa part. 

    6
    Vendredi 6 Mars à 06:47

    Je comprends ton malaise, ne pas savoir comment l'histoire finirait, ouf tout est rentré dans l'ordre! Merci pour tes photos.

    Très bonne journée, bises

    7
    Vendredi 6 Mars à 06:48
    Septsup

    ouf une histoire qui finit bien... voilà ce que c est d avoir les yeux plus gros que le ventre (ou plutôt que le bec)... bisous

    8
    escapade40
    Vendredi 6 Mars à 07:18

    Oui voilà un drame qui se termine bien pour lui , ouf ! . Chaos sur la côte donc peu de marche , bien frustrant ! . Bon weekend Pascale , bisous , escapade , 

    9
    Vendredi 6 Mars à 07:40

    Oh, WOW, Pascale!  So glad you were able to capture this from beginning to end.  All's well that ends well, as we say...thankfully.

    10
    Vendredi 6 Mars à 07:43

    Ouf ! L'histoire de ce chardonneret se termine bien.

    Tes photos sont superbes !

    Bonne journée Pascale

    11
    Vendredi 6 Mars à 08:02

    OH!! Tu m'as fait peur quand j'ai commencé à lire ton billet et ai regardé les photos. Mais heureusement, tout se termine bien. Du coup, je suis allée contrôler tout à l'heure les graines que je donne à mes oiseaux et ouf, pas de graines de tournesol. Mais je vais contrôler plus régulièrement. En parlant de mes oiseaux, ils ont froid ce matin, il a encore neigé. Mais quand je regarde dehors cette belle nature, tes photos magnifiques et nos blogs amis, cela me remonte la pendule car les nouvelles ne sont quand même pas très réjouissantes autour de nous. Bises alpines et prends bien soin de toi.

      • Vendredi 6 Mars à 10:31

        Coucou Dédé,
        J'en ai malheureusement dans mon mélange bio et je vais remédier à cela pour l'année prochaine avec des graines décortiquées. 
        Au moins tu as un vrai hiver, par ici, nous sommes restés à l'automne pour passer directement au printemps. 
        Merci pour les photos.
        Bises et bonne journée

    12
    Vendredi 6 Mars à 08:07

    bonjour Pascale

    oh , pauvre chardonneret , heureusement qu'il est parvenu à se débarrasser de cette graine peut être un peu trop grosse pour son bec ,il a dû bien se fatiguer mais tout se fini bien et ça t'a permis une belle série .

    Martine est une veinarde d'avoir autant d'oiseaux , j'ai le bois tout près et peu d'espèces et d'oiseaux mais je me régale quand même .

     

    13
    Vendredi 6 Mars à 08:16

    Bonjour Pascale
    J'aime beaucoup le cadrage et la pdf de la première photographie et tout comme toi, mon cœur saignait de savoir que durant une demi heure il avait une graine qui semblait coincée ... que de stress pour lui (ou elle)

    14
    Vendredi 6 Mars à 08:48

    Heureusement tout c'est bien fini pour lui.. Douce journée Pascale. Bise.

    15
    Vendredi 6 Mars à 08:52

    Une série édifiante et inquiétante. En effet heureusement qu'il a su et pu s'en débarrasser car bien entendu c'est trop bête de nourrir les oiseaux et de les voir mourir sous nos yeux à cause de nous. Moi je les écrase avant de les mettre les graines de tournesol, finalement je fais bien :) et de toute façon les chardonnerets préfèrent de loin les graines qui sont dans les boules de graisse, je ne sais pas pourquoi ! Bises et une douce journée

      • Vendredi 6 Mars à 10:33

        C'est ça, dommage qu'il arrive ce genre de soucis en voulant les aider. Cela m'aura permis de revoir les choses autrement pour l'hiver prochain pour mes mangeoires...
        Bises et bonne journée Manou

    16
    Vendredi 6 Mars à 09:11

    Bonjour Pascale. Tes photos de ce chardonneret en détresse sont fabuleuses. Tout finit bien : ouf ! Bonne journée et bisous

    17
    Vendredi 6 Mars à 09:15

    Bonjour Pascale

    Il s'est goinfré et a été puni ! La scène sans doute quelque peu angoissante pour qui observe t'a permis de faire de splendides clichés.

    Bises savoyardes

    18
    Vendredi 6 Mars à 09:21

    Bonjour,

    Je n'avais jamais pensé que ce genre de chose puisse arriver...

    On est soulagé de voir que la galère se termine bien grâce au sang froid et à la combativité de cet oiseau mais cette graine coincée et les efforts qu'il a faits pour s'en débarrasser l'ont peut -être blessé ?

    Tes photos sont efficaces : on vit la chose !

    Chez moi aussi il y a foule à certains moments aux mangeoires mais ce sont surtout des moineaux -surtout des mâles - et comme il y a une haie de pyracanthas où ils sont les rois juste derrière (et qu'ils adorent parce qu'ils peuvent approcher par étapes des mangeoires ) j'ai un incroyable concert strident presque permanent...Plus de chardonnerets , hélas .Presque plus de mésanges alors qu'elles disposent  de pléthoriques nids de chenilles processionnaires !Globalement la variété des espèces est en nette baisse .

    Amicalement .

      • Vendredi 6 Mars à 10:38

        Coucou Sophie,
        Je dois bien dire que moi non plus. J'étais juste en train de les admirer quand ce Chardonneret m'a interpellé car il me semblait bien à l'oeil nu que son bec restait ouvert et que son comportement était différent de celui des autres oiseaux. La réponse m'a été donnée en prenant mon APN et en zoomant. Du coup je l'ai suivi en espérant qu'il parviendrait à s'en dégager, mais ce fût long !
        Pour moi aussi la variété des espèces est en baisse aux mangeoires ;-(
        Bonne journée à toi.

    19
    Michelbio
    Vendredi 6 Mars à 09:46

    Bonjour Pascale, un beau lot de créatures splendides ce matin encore.

    Oui j'avais remarqué aussi que pour les Moineaux que je nourris l'hiver, les graines de Tournesol posaient des problèmes , du coup j'ai fais un tri dans le mélange et tout le monde semble satisfait , surtout les Oiseaux. yes

    Belles couleurs chaudes et des photos superbes, c'est le bonheur sur ton blog. Tu mérites bien des gros bisous Pascale.happy

     

      • Vendredi 6 Mars à 10:41

        Coucou,
        Je dois dire que sur ce coup là, mon intention n'était pas de le prendre en photo mais de m'assurer qu'il arriverait à se libérer de ce piège qui aurait pu devenir mortel.
        Mais au final, j'ai déposé ces photos afin de peut-être changer notre manière de faire.
        Pas de filet autour des boules de graisse, peut-être envisager des graines de tournesol décortiquées... 
        Devant cette situation, je me suis encore dit que l'enfer est pavée de bonnes intentions.
        Merci et bisous à toi.
        Bonne journée


    20
    Vendredi 6 Mars à 09:51

    Hooo le pauvre !!! heureusement tout est bien qui finit bien !!! De très belles photos de ce chardonneret  ! Bravo ! Bisoussssssss

    21
    Vendredi 6 Mars à 10:29

    Ton histoire était très intéressante, je suis contente que ce beau chardonneret s'en est bien sorti! Les photos sont très belles! Je veillerai à ce que les graines soient déjà décortiquer la prochaine fois que j'en achèterai, j'en vois quelque fois des chardonnerets élégants qui passent dans notre jardin! Très belle journée Pascale! 

    22
    Vendredi 6 Mars à 10:43

    bonjour Pascale , oui ça le pauvre ! il aurait pu mourir !  on a envie de les aider dans ces moments là !!  bon il s'en est sorti tout seul  tant mieux ...   merci pour tes superbes clichés !!!  bisous beau weekend a+ 

    23
    Vendredi 6 Mars à 10:45

    bonjour, Pascale

    un article stressant , mais aussi tres interessant et joli où tu nous offres malgré tout de jolis tableaux de chardonneret...

    heureusement tout fini bien..

    Martine est vraiment gâté de tous ces oiseaux, tant mieux...

    bises

    bonne journée

    à bientot

    24
    Vendredi 6 Mars à 10:56

    Bonjour Pascale

    ouf qu'il s'en soit sorti ! 

    j'en ai eu des frissons (et j'en ai encore) dans le dos !

    pour les boules de graisses en effet, cela fait déjà plusieurs années que je n'en mets plus, je me doutais que les filets étaient dangereux et en plus la composition de ces boules ne m'inspirent pas confiance. je mets de la margarine végétale, sans huile de palme, je pose des boules sur la plateforme de l'une des petites maisons à graines (en tout il y en a 4)

    je ne m'imaginais pas que les graines de tournesol puissent créer ce drame

    donc pour l'année prochaine, je chercherai des graines décortiquées... (si je suis toujours là, on ne sait pas ce qui va se passer avec ce virus...)

    Bisous

    Am

      • Vendredi 6 Mars à 11:34

        Coucou Anne-Marie,

        Oui, oufffff, tout s'est bien terminé !
        Comme toi je n'ai pas confiance dans ces boules de graisses, et oui, je vais aussi passer par les décortiquées pour les graines de Tournesol, je m'en voudrais de retrouver un oiseau mort avec une graine coinçée.

        Aller, pas de panique ! Chaque année, la grippe saisonnière touche entre 2 millions et 6 millions de personnes en France et fait 10.000 morts en moyenne. ... Au niveau mondial, la grippe saisonnière est responsable de 290.000 à 650.000 décès par an selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et nous ne rentrons pas ans cette psychose.
        Juste un peu de prudence, un peu de vitamines pour booster notre système immunitaire, pas de serrage de main, pas de bise et un petit flacon hydroalcoolique dans la poche quand on a besoin de se laver les mains sans eau et savon et ça devrait bien se passer.

        Pour les bisous virtuels, ceux là sont sans danger, alors profitons en ;-)

    25
    Vendredi 6 Mars à 11:04

    coucou Pascale

    excellente série avec une "happy end", le piqué des clichés est top comme la MaP...je comprends la patience dont tu as fais preuve....dommage que ce soit un oiseaux que je ne vois pas chez moi !!!!

    bonne journée, bises, maurice

    26
    Vendredi 6 Mars à 11:15

    Pauvre petit chardonneret, ouf, heureusement qu'il a réussi à se débarrasser de sa graine de Tournesol,

    peut-être un peu trop grande pour lui .

    Magnifique shoot comme d'hab  Pascale, merci pour ce beau partage, un oiseau magnifique !!!!

    Bonne journée et bises amicales de Christiane

    27
    Vendredi 6 Mars à 11:16

    Ouf, il s'en est tiré avec bonheur, j'imagine ton angoisse !
    Je prends aussi les graines de tournesol sans écorce, mais elles ne durent pas longtemps. Ils sont voraces :)
    Cela dit, je les nourris seulement lorsqu'il fait vraiment froid ou que les tempêtes se succèdent comme c'est le cas en ce moment.
    Tes photos sont très belles, la une et les deux avant-dernières sont mes préférées.
    Le jardin de Martine est un petit paradis pour les oiseaux, ça fait plaisir de voir autant d'espèces.
    Bonne journée, bises

      • Vendredi 6 Mars à 11:47

        J'avoue que je n'étais pas au top dès que je l'ai repéré. Et bien soulagée quand sa galère a pris fin.

        Pour le nourrissage, je suis les conseils LPO et Ornithomédia (ICI)  préconisant de ne pas arrêter dès lors qu'on a commencé le nourrissage. La période conseillé est de mi-novembre à fin mars, soit jusqu'au retour de leur nourriture dans la nature dès lors qu'elle à repris suffisamment vie pour leur apporter le nécessaire sans avoir besoin de notre aide. Tant que la nature ne leur offre pas de quoi se nourrir, arrêter de le faire, même s'il fait doux, leur donne du mal à chercher de la nourriture ailleurs.

        C'est clair qu'avec la forêt de Pins juste derrière le jardin de Martine, c'est un régal, on peut passer des heures à les observer.

        Bises et bonne journée

      • Dimanche 8 Mars à 11:49

        Les avis sont contradictoires sur le nourrissage et certaines associations conseillent de ne pas le faire en dehors des périodes de neige ou de grand froid, surtout à cause des gens qui ne nettoient pas suffisamment les mangeoires et qui rendent malades les oiseaux. Une année, dans ma région, il y a eu une hécatombe de Verdiers.
        D'autant que dans les campagnes, ils peuvent trouver de quoi s’alimenter sous les feuilles et dans les champs.
        Je leur donne les graines le matin et c'est tout. La journée, ils peuvent se débrouiller quand il fait doux.
        Quand je pars, je leur mets des réserves, mais malheureusement, elles sont vite avalées et ils restent des jours sans rien.

        J'avais lu l'article de Grégoire Trunet, s'ils pouvaient être nombreux à avoir cette prise de conscience !..
        Bon dimanche, bises

      • Dimanche 8 Mars à 12:04

        Sur les sites tels que LPO ou Ornithomédia, les périodes de nourrissages se recoupent, et personnellement je trouve logique de suivre le conseil de continuer si on a commencé même s'il fait doux durant l'hiver. De la même manière logique aussi de baisser les doses progressivement (pour ne pas les laisser sans rien du jour au lendemain) dès la fin de la première décade de Mars (surtout avec les températures actuelles et les floraisons précoces). Il faut dire aussi que je vis en ville, même si mon coin est très vert avec de nombreux bois et parcs arborés.

        Je ne donne également qu'une fois par jour, dans des mangeoires propres, ce qui me semble logique aussi. Je nettoie bien mon assiette après chaque repas  ;-) Mais c'est un fait, tout le monde n'a pas les mêmes raisonnements.

        Du coup, je n'avais pas du bien comprendre ton premier commentaire qui laissait à penser que tu ne nourrissais pas quotidiennement mais selon certaines circonstances.

        Concernant l'article du jour, oui, tout à fait ! Je vais essayer d'être optimiste sur les jeunes élevés dans des milieux de chasseurs. Ils sont ou seront peut-être plus sensibles à la nature et à la vie ;-)

        Bises et bonne journée Katia


    28
    Vendredi 6 Mars à 12:21

    Bonjour Pascale

    Je n'aurai pas penser que ça puisse arriver,on ne peut rien faire devant cette situation,heureusement tout se termine bien.Je ne mets jamais de boules des graisses dans les arbres,j'achète du saindoux que je coupe en dés dans des coupelles.Cette galère t'a permis de faire de belles photos de ce chardonneret,bon week end  amitiés .

    29
    Vendredi 6 Mars à 13:01

    holala, pauvre petit!!!! c'est vrai qu'il ne viens pas a l'idée que certaines graines puissent être dangereuses pour eux! heureusement que tout fini bien pour lui! gros bisous Pascale. cathy

    30
    Vendredi 6 Mars à 13:26

    Coucou Pascale, 
    C'est vrai que ce chardonneret était très embarrassé avec cette graine coincée dans le bec. 
    Le risque zéro n'existe nulle part et vu les kilos de graines de tournesol que les passereaux ont décortiqué depuis le début de l'hiver, c'est vraiment la première fois que je vois ça....mais c'est sûr que ça aurait pu tourner au drame ;-(
    On était contente quand tu as vu qu'il avait réussi à se défaire de ce piège.
    Tu as réussi à faire de belles photos et cette série est un vrai témoignage, merci d'avoir publié ces clichés. 
    Depuis que vous êtes partis, tout ce petit monde est encore là et avec le mauvais temps, dés que je réapprovisionne les mangeoires, tu as vu la quantité....c'est pillé en moins d'une heure. 
    Du coup, j'ai instauré 2 services car je les entends piailler quand tout est vide, tous ne sont pas rassasiés !
    Tu as dit 150 passereaux, c'est le minimum et je ne sais pas comment je pourrais les compter tous !!!
    Grosssssss bisousssssss et bonne journée
    Ps: Ici vraies giboulées de mars aujourd'hui... Pluie, vent, grêle, soleil et... on recommence pluie, vent, grêle, soleil ;-(

      • Vendredi 6 Mars à 13:46

        Coucou Martine,
        C'est certain, mais je vais tout de même faire en sorte de limiter ce risque avec des graines décortiquées l'an prochain. De toutes manières, il m'en reste pour aller jusqu'à la fin du mois et le stock sera épuisé. 
        Comme je le disais plus haut, je suis bien incapable de dire si c'est fréquent ou pas. Je l'ai repéré parce que son comportement me semblait étrange et que j'ai pris le 600mm pour tenter de comprendre, sinon, je n'aurai probablement rien vu. Et oui, quel soulagement de l'avoir vu s'en débarrasser !
        J'ai bien précisé que 150 c'était un minimum. Sur la photo faite au compact pour avoir l'ensemble, en grossissant au max (et donc dégueu l'image), rien qu'au sol j'en ai compté 38. Alors avec la quantité dans les branches en même temps, 150, je dois être assez loin du compte.
        Merci pour les photos.
        Ici, c'est cool, un ciel océanique avec plein de gros nuages contrairement à la moquette grise d'hier. Franchement je ne me plains pas, et quel dommage qu'il fasse si chaud en été et que cela dure quasi sur les trois mois de la saison car les hivers sont vraiment très agréables. Cette année, le chauffage aura été très économique ;-)
        BigBisoussss et bonne journée

      • Vendredi 6 Mars à 14:08

        Moi pas de stock, tu imagines bien avec cette armée de passereaux et j'avoue que c'est un budget quand il y a tant d'oiseaux. 
        Mais je n'arrêterai pour rien au monde de les nourrir, et comme toi, jusqu'à la fin du mois de mars.
        Vraiment dommage qu'on ne puisse pas les compter, j'ai essayé de faire plusieurs photos, mais il y en a autant dans les branches visibles que dans celles de derrière, pfff impossible! 
        Grosssss bisoussssss et bonne journée
        Le temps que je te réponde, en quelques minutes, on est passé d'un rayon de soleil à une averse de grêle, c'est impressionnant, heureusement que vous n'êtes pas venu cette semaine ;-(

      • Vendredi 6 Mars à 15:16

        C'est certain, je pense en passer la moitié environ avec en plus des passereaux deux couples de tourterelles et mon couple de Pies. Pour les petiots, question nombre ce n'est vraiment pas comparable.
        Ben oui, si on commence, il faut rester régulier pour le nourrissage, j'avais d'ailleurs prévu pour ma semaine de vadrouille et j'ai vu pile poil, il ne restait que des petits fonds au retour. Je craignais qu'ils soient en manque et je ne m'étais pas organisée pour que les mangeoires soient réalimentées ;-(
        Pas simple, j'ai tenté aussi, du coup je me suis fiée à un quota par rapport à ce que j'ai dénombré au sol. Dans les branches, ton Bignogna est bien trop gros pour un bon comptage même sans les feuilles à cette saison.
        Ici, c'est le vent qui vient d'arriver, avec de sacrées rafales.
        Re BigBisousssss



    31
    Vendredi 6 Mars à 14:05

    Coucou Pascale

    Les photos sont juste magnifiques 

    Merci pour le partage.

    Je te souhaite une belle journée.

    Rohnny

    32
    Vendredi 6 Mars à 14:25
    daniel

    J'ai des oiseaux dans mon jardin, rouges gorges et mésanges et je leur donne des boules de graisse sans filet. Ils se régalent et c'est un rai bonheur de les regarder se nourrir ainsi.

    heureusement que le petit chardonneret s'en est sorti ! Bon WE !

    33
    Vendredi 6 Mars à 14:37

    How beautiful with his red and yellow. I love the little seed in his beak. Beautiful close ups. Friendship

    34
    Vendredi 6 Mars à 14:49

    Bonjour Pascale,

    Une histoire qui se termine bien. J'imagine tes craintes car il en aurait été de même pour moi. Surtout que là, franchement nous ne pouvons rien faire. Je ne savais pas qu'il existait des graines de tournesol décortiquées.
    Pour les filets des boules de graisse, je savais et je n'en achète plus. Déjà, il y a ce risque d'accidents avec les petites griffes prises dans les mailles. Puis cette graisse est de la cochonnerie et enfin elle attire les rats des champs.

    Cette histoire de graine me rappelle une de mes tortues qui étaient allée manger une grosse cerise. Le noyau était resté coincé et la pauvre faisait des efforts pour se dégager. Finalement j'étais arrivée à lui dégager avec mon ongle mais j'en transpirais ! Mais quel soulagement.

    Parfois les animaux nous donnent des sueurs froides !

    Bonne fin de journée Pascale

      • Vendredi 6 Mars à 15:06

        Coucou Elisa,
        Je l'ai découvert sur le site Ornithomédia, du coup je ferai le nécessaire pour l'année prochaine. Je ne mets pas non plus de boules de graisse ;-)
        Oh là, oui j'imagine avec ta Tortue. C'est le genre de souci qu'on peut rencontrer aussi avec un chien pour ceux qui leur donnent des os ce que je ne fais pas.
        Je t'imagine fort bien dans ta sueur froide ;-(
        Bonne fin de journée également.


    35
    Mo
    Vendredi 6 Mars à 15:48
    Mo

    Bonjour Pascale,

    Il s'en est sorti en fin de compte, le chardonneret, heureusement!

    Je n'ai pas remarqué de graines de tournesol décortiquées dans les magasins mais je regarderai mieux.

    Bises,

    Mo

    36
    Vendredi 6 Mars à 16:23
    Denise

    Bonjour Pascale, tes photos sont magnifiques et heureusement que le joli chardonneret ait pu se libérer de la graine, ouf!

    Douce fin de journée, bisous.

    37
    Vendredi 6 Mars à 16:49
    Maguy

    Merci Pascale pour les photos et pour tes conseils , j'ai supprimé les filets grâce à tes précieux conseils , ils continuent d'en vendre en jardinerie ça me fiche en colère . J'essaie de t'imaginer devant ce drame car dans ces cas là on est impuissant et les minutes nous semblent des heures et que faire ??? 

    PS: Ils sont splendides tes chardonnerets comme elle a de la chance d'en avoir à portée de vue .

    Bises et belle fin de journée à toi   

    38
    Vendredi 6 Mars à 17:00

    BONJOUR

    Drôle d'histoire ! moi aussi je donne des graines de tourne sol  en mélange avec d'autres graines  ouf ! le tien s'en ai bien sorti

     cela ta permis de faire des photos d'un oiseau qui a bien fini ,par manger sa petite graine

    passe une bonne journée bisous

    39
    Vendredi 6 Mars à 17:26

    Bien embêté avec cette graine coincée dans le bec....mais assez débrouillard pour se sortir de cette situation gênante....

    un peu moins de chardonnerets cette année dans le jardin par rapport aux années passées...

    Bonne soirée

    40
    Vendredi 6 Mars à 19:12

    Ouf pour ce chardonneret.

    Tes photos de cette galère pour lui sont splendides.

    Bisous Pascale

     

    41
    Elaine Hancock
    Vendredi 6 Mars à 19:47

    Amazing how you caught all of this on camera. He was definitely having a difficult time with the seed. It would have made me nervous just watching him. This goldfinch is gorgeous and much different from the ones that we have here. 

    Have a wonderful day Pascale

    42
    Vendredi 6 Mars à 20:04

    This beautifully colored bird is beautifully photographed.

    Have a nice weekend.

    43
    Vendredi 6 Mars à 22:48
    Coucou Pascale.
    Et ben mince alors. En voilà un qui a failli de pas s'en sortir. Comme quoi des fois il en faut peu.
    Je ne suis pas pour les graines de tournesol décortiquées. Comme les cacahuètes sans cosse, ces aliments deviennent très vite toxiques et mortels pour les oiseaux dès que l'humidité ambiante est trop présente voire pluvieuse à cause des champignons qui se développent. Alors imagine avec les hivers pluvieux que nous avons ces années.
    Les graines de tournesol noires et non striées sont ideales car beaucoup plus petites et en plus meilleures sur le plan nutritif.
    Attention à la propagation des maladies et au surnombre des oiseaux au même endroit au même moment. Surtout avant les nidifications. Perso je mets quelques graines le matin et quand y'en a plus, y'en a plus, ils vont voir ailleurs. Ils peuvent s'occuper à trouver des amoureux et des amoureuses comme ça et c'est très bien ainsi hi hi.
    Malgré sa graine de travers, ton petit chardonneret et trop joli.
    Gros bisous et bon weekend. Il s'annonce sans pluie ouf !
      • Samedi 7 Mars à 09:07

        Coucou Nath,
        C'est sûr, il s'en est failli de peu pour lui !
        Pourtant même les sites spécialisés pour les oiseaux suggèrent les graines de tournesol sans leur coques sarcastic Cela dit, oui, les graines noires non striées sont bien plus petites, ce sont celles qui sont dans mes mélanges.
        Pour que les champignons se développent, il faut aussi que les graines restent à moisir et ce n'est pas le cas, sois tranquille. C'est certain, si on les laisse, elles finissent aussi par germer. Il m'est arrivé de voir ce genre de mangeoires non entretenues erf
        Pour la pluie, il y a le système avec les bouteilles que j'utilise et là aucun danger que les graines prennent l'humidité. Pas très esthétique comme mangeoire, mais efficace.
        Avec les beaux jours, ils vont pouvoir redevenir tout doucement indépendants.
        Je viens de voir la météo du jour, sur le sud-ouest, cela ne semble pas encore vraiment terrible, mais en effet chez toi le soleil est là, alors profite ! Ici, pas à se plaindre, j'ai même du arroser à plusieurs reprises cet hiver. 
        Gros bisous et bon week à vous également.



      • Mardi 10 Mars à 19:03

        Non les bouteilles de sont pas des plus belles dans un jardin mais franchement on s'en fiche bien hein ;-) 

        Gros bisous et bonne soirée.

      • Mardi 10 Mars à 19:21

        C'est clair, on s'en fiche carrément ;-)
        Gros bisous et bonne soirée à vous aussi

    44
    Samedi 7 Mars à 08:06

    ouh la la, quel stress tu as du avoir, à ne rien pouvoir faire pour l'aider, se dire qu'il pouvait mourir sous tes yeux, heureusement il s'en est sorti. en tout cas j'y penserais pour mes prochains achats de graine. bises. celine

    45
    Samedi 7 Mars à 09:39

    Bonjour Pascale! Ouf ça finit bien pour ce petit cœur ! Mais j'ai eu peur pour lui . Je ne savais pas qu'il existait des graines décortiquées, moi aussi, je vais opter pour . Cela fait déjà plusieurs années que je ne mets plus de boules avec filets. Bon week-end!

    46
    Samedi 7 Mars à 11:20
    Martine

    Ces photos sont un véritable film à suspens !! elles sont magnifiques et en même temps on stresse pour le petit héros jusqu'à la fin ! merci pour ce beau moment et les conseils qui en découlent. Bon week-end.

    47
    Samedi 7 Mars à 11:51

    Bonjour Pascale comme elles sont sublimes ces magnifiques photos de ce bel oiseau il a vraiment eu beaucoup de chance de s'en sortir merci du très beau partage j'aime bon samedi bisou Claudine Daniel

    48
    Samedi 7 Mars à 12:00

    Oh! mon dieu quel stress j'aurais eu moi aussi rien qu'en voyant ce pauvre chardonneret, Pascale. C'est fou quand même, mais il est très intelligent et a pu s'en défaire. Pour les boules de graisse je fais pareil, je retire les filets et je le dis aussi à mes amies ou connaissance. Gros bisous, ma chère Pascale, et encore merci de venir sur mes articles. Excellent week-end

    49
    Samedi 7 Mars à 12:06

    J'ai aussi des graines de tournesol en libre service et je n'ai jamais observé un tel phénomène...il est vrai que le chardonneret ne s'attarde pas et sitôt sa graine prise se sauve hors de mon jardin. Par contre les mésanges attrapent la graine et vont la casser sur une branche du prunier de mon jardin afin d'en extraire le fruit et je peux alors les observer ...Manque de communication entre mésanges et chardonnerets ?...

    belle série en tout cas.

    Bon WE

      • Samedi 7 Mars à 12:15

        Je ne l'avais jamais observé non plus, mais c'est vrai que je leur donne des graines de Tournesol noires, du coup plus petites.
        J'ose espérer que ce genre de situation n'est pas fréquente.
        Merci pour les photos et bon week-end également.

    50
    Samedi 7 Mars à 12:11

    Bonjour Pascale,

    Oh le pauvre, ça fait peine à voir. On a envie de le prendre et de lui retirer !! heureusement que tout fini bien pour ce petit chardonneret et tes photos sont superbes !! 

    Bonne journée, bises, Véronique

      • Samedi 7 Mars à 12:13

        Coucou Véronique,
        Si seulement j'avais pu tu penses bien...
        Merci pour les photos.
        Bises et bon week-end

    51
    Samedi 7 Mars à 13:15
    Framboise à Pornic

    oh comme je te comprends ,  je n'aurais pas aimé non plus !

    on voit bien la graine coincée dans le coin de son bec,  heureusement que l'histoire se termine bien 

    Bon week end 

    52
    Samedi 7 Mars à 13:57

    Finalement il a été quitte pour une grosse frayeur et on préfère quand même ce happy end à une issue qui aurait pu être fatale.

    Ceci étant dit, ta série est de qualité malgré les circonstances.

     

    53
    Samedi 7 Mars à 14:19

    Coucou Pascale, oh quelle aventure a vécu ce chardonneret mais heureusement il y a une une fin heureuse.   Tu as vraiment un oeil acéré pour l'avoir repéré et tes photos sont splendides merci pour ce partage. Nous avons surement assisté à une scène hors du commun mais çà doit arriver comme pour les humains.

    Bon week end avec des bisous tout plein

    chatou

    54
    L'Espigaou
    Samedi 7 Mars à 17:10

    Je ne prends jamais des graines avec des graines de tournesol mélangées.

    Ça attire les pigeons des voisins qui sont déjà bien gras (car bien nourris) et ils laissent les mangeoires vides pour nos petits oiseaux des jardins.

    Dans les grandes surfaces il y a les 2 sortes de graines

    Passe une belle fin de journée.

    Je t'embrasse
    Maryse

      • Samedi 7 Mars à 17:15

        Je n'achète jamais mes graines en grande surface.
        Et sinon, mon petit Chardonneret ;-)
        Bises et bonne fin de journée Maryse

    55
    Samedi 7 Mars à 18:32

    Un superbe reportage qui nous fait vivre un drame qui heureusement à une fin heureuse: magnifiques images! Bon week-end.

    56
    Dimanche 8 Mars à 09:40

    Tout ce que j'aurais pu dire ici a longuement été détaillé dans tous ces commentaires. Je m'y rallie. Chapeau à toi dont le cœur est grand dans ces instants ou un animal a des difficultés. Tu es aussi assidue de participer au stress de cet oiseau que lui-même pour se libérer. Ta réaction de ne plus distribuer de graines entières est louable et d'un grand respect envers la faune sauvage. Longue vie à vous deux (toi et l'oiseau).

    57
    Dimanche 8 Mars à 10:04
    daniel

    Mieux vaut être chasseur d'images que chasseur d'animaux !!

      • Dimanche 8 Mars à 10:21

        Je suis bien d'accord, et il est réconfortant de constater que Grégoire Trunet n'est pas seul à ouvrir les yeux sur des fonctionnements dénoncés depuis fort longtemps.
        Enfin un ex-chasseur lucide et qui ne reste pas dans le consensuel !

    58
    Dimanche 8 Mars à 10:55

    Bonjour Pascale. Bel article sur la chasse, de ce photographe qui semble talentueux, comme toi ! Bon dimanche et bisous

    59
    Dimanche 8 Mars à 18:59
    Durgalola

    difficile de le voir avec cette graine coincée durant tant de temps ... Heureusement, qu'il s'en est sorti. Quel bel oiseau ! Bises

    60
    Dimanche 8 Mars à 20:33
    PascalXLD

    Superbe série

     

    Bonne soirée

    61
    Dimanche 8 Mars à 23:40

    Coucou Pascale,

    Le pauvre !!!! Mais enfin tout est bien qui finit bien comme on dit. Tes photos sont une fois de plus magnifiques.

    Bisous et bonne soirée

    62
    Lundi 9 Mars à 11:39

    Oh lala,  quelle galère pour ce petit Chardonneret,
    quelle angoisse j'ai eue en le regardant..
    Tout s'est bien terminé, ouf .
    Merci Pascale pour le reportage de cette aventure.
    Bisous

     

    63
    Mardi 10 Mars à 07:43
    Oh merci car je n'avais pas pensé à cet éventuel problème
    Plein de chardonnerets viennent dans l'arbre en bas, j'ai plaisir à les observer
    64
    Mardi 10 Mars à 15:18

    Bonjour Pascale,  

    Un reportage sur le vif pour nous montrer les mésaventures de ce chardonneret qui s'en sort bien. Mais pour un, combien y en a-t-il en  pleine nature qui subissent d'autres désagréments. Et nous n'y pouvons rien, hélas. Mais quand on peut soulager leur souffrance, quel plaisir.

     Bises

    65
    Mercredi 11 Mars à 16:16

    Bon à savoir, j'essaierai d'en trouver de décortiquées. Merci pour le partage, tes photos sont belles, mais j'attendais impatiemment la fin de l'histoire. Pour les boules, j'ai appris à enlever le filet grâce à toi et à Martine, depuis maintenant plusieurs années. (Et oui, comme le temps passe !) Bisou smile

    66
    Vendredi 13 Mars à 23:30

    Je suis heureuse que ce chardonneret ait pu se débarrasser de cette graine coincée dans son bec, j'aurais été mal moi aussi de le sentir ainsi. Ouf ! tout est bien qui finit bien !
    Vers chez moi, je n'ai vu qu'une seule fois un chardonneret, ils ne sont pas nombreux par ici. Pas assez de chardons, sans doute ? Il faudra que je dise à mon mari jardinier d'en laisser quelques-uns. :-)
    Bravo pour toutes ces belles photos, Pascale.

    67
    Samedi 14 Mars à 09:42

    Je n'y aurais pas pensé... merci pour ta page qui nous fait réfléchir aux bonnes mesures à prendre.

    Bisous et douce journée.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :