•  

    Par un matin gris, grand manque de luminosité et fortes montées en iso. 
    Ce ne sont pas mes meilleures photos de Loups, mais je les publie car on voit ici leur comportement en groupe.

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     « La chasse est le moyen le plus sûr pour supprimer les sentiments des hommes envers les créatures qui les entourent ».

    Voltaire (1694-1778), écrivain

     

     


    32 commentaires
  •  

     

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     


    19 commentaires
  • Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     


    27 commentaires
  • Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     


    22 commentaires
  •  

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     


    23 commentaires
  •  

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     


    29 commentaires
  • Jeux dans la meute...
    Mais toujours cette attitude dominant-dominé.

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

    Basse lumière, forte montée en isos, peu de vitesse...
    Les conditions ne sont pas toujours les meilleurs... Dommage, ces scènes étaient magnifiques. 

     

     


    29 commentaires
  • Le repas du loup...

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

     


    32 commentaires
  • Fiche info ICI

    Les articles précédents se trouvent dans la rubrique "Les Loups de Courzieu" sur la partie gauche de cet espace.

    Comme pour les articles précédents, le manque de lumière m'a obligée à beaucoup jouer avec les iso pour obtenir de la vitesse
    Ici, f/5.6 - entre 1250 et 2000 iso pour maintenir une vitesse au 1/250

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     Ici, l'appel du ventre, la soigneuse est entrée dans le parc avec la nourriture, les Loups s'approchent pas à pas.
    Bien qu'ils soient habitués à cette distribution quotidienne de nourriture, l'homme reste malgré tout le plus grand prédateur du Loup,
    il reste donc méfiant.
    Cette série représente des portraits du même animal.

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

    Il approche lentement... le regard plein d'intérêt. 

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758   Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

     Hummmmmmmmm, j'en bave !

    Loup gris - Canis lupus Linnaeus 1758

    La soigneuse lance à chacun d'eux plusieurs morceaux, restant très attentive au fait que tous puissent se remplir le ventre.
    Certains sont plus hardis, plus vifs aussi, et parviennent à attraper un morceau qui ne leur était pas destiné.
    Ici, une des rares photos ou le mouvement pour attraper l'un des morceaux lancés n'est pas flou à cause de ce fichu manque de vitesse.
     

     


    18 commentaires
  • Fiche info ICI

    Le manque de lumière m'a obligée à beaucoup jouer avec les iso pour obtenir de la vitesse
    Ici, f/5.6 - entre 1250 et 2000 iso pour maintenir une vitesse au 1/250° 

    Articles précédents ICI et ICI

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Série prise avant l'arrivée de la soigneuse. La meute se promène, se manifeste des marques d'affection mutuelles. 

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

     

     

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    On se câline, on se frotte les uns contre les autres. Une belle famille.  

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Hummmmmmmmm c'est dur le réveil !                                              Je m'étire. Les pattes avant... 

     

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Et les pattes arrières ! Voilà, je suis prêt ! 

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Bon, c'est quand je petit déjeuner ?  

     


    17 commentaires
  • Fiche info ICI

    Le manque de lumière m'a obligée à beaucoup jouer avec les iso pour obtenir de la vitesse
    Ici, 1250 iso - f/5.6 - 1/250° 

    Article précédent ICI
     

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Nous voilà donc à l'intérieur du parc des Loups. Aucun obstacle entre eux et nous, si ce n'est la soigneuse qui elle pourrait parfaitement les toucher
    en tendant la main, mais ce n'est pas le but de les manipuler, au contraire, il s'agit ici de leur laisser au maximum leurs instincts sauvages et naturels.

    La soigneuse est entrée avec un seau empli de morceaux de volaille crue.
    Accroupie devant eux afin de ne pas les faire fuir, elle est attentive à distribuer le repas à chaque individu de la meute
    ce qui n'est pas forcément facile, les uns étant plus rapides et hardis que les autres.

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Les mâchoires claquent, broyant une cuisse de poulet d'un seul coup de dent, alors que nos compagnons canins auraient à s'activer pour manger un
    tel morceau. En un coup de molaire, les os sont broyés et... engloutis.

    La soigneuse est entourée des neuf loups cherchant tous à recevoir leur part. Elle ne manifeste aucune inquiétude, en revanche,
    les loups ne sont pas assurés devant la présence des humains et nous sentons bien l'inquiétude dans leurs approches. 

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Sur les premières photos, c'est un loup Oméga qui vient d'attraper sa cuise de poulet, l'a broyé d'un seul coup de dents et l'a gobé.
    Puis, il s'est éloigné de la meute pour aller régurgiter son morceau pour ensuite le manger plus paisiblement. 

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Une fois son morceau de viande mangé plus tranquillement, il envisage de se rapprocher de nouveau de manière à saisir un complément. 

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Le loup Alpha, que je vous ai présenté sur l'article précédent, n'est pas forcément le plus hardi pour saisir sa part du butin distribué,
    en revanche, lui ne s'éloigne pas pour manger et n'a pas besoin de gober et de régurgiter ensuite.
    Il mange sur place, mais est juste moins souple pour saisir en vol les morceaux lancés.
    En tout état de cause, personne ne lui dispute sa part quand il l'a saisie.

    D'autres photos de cette meute viendront dans les jours prochains... 

     

     

     


    19 commentaires
  • Fiche info ICI

     

    Lors de notre dernière escapade Martine et moi, nous avions choisi sur notre parcours de visiter le Parc de Courzieu dans le Rhône,
    avec ses loups et ses rapaces.

    En entrant nous avons réellement le sentiment de pénétrer sur le domaine naturel du loup, d'autant que nous avons été accueillies par
    les hurlement de la meute dans le petit matin. N
    ous voilà tous de suite plongées dans l'ambiance.

    Ici, rien à voir avec les Loups du Gévaudan (ici une seule espèce de loups, le Loups gris), constitué d'une meute de neuf individus
    (6 mâles et trois femelles), parfaitement organisée dans la hiérarchie.

     

     

     Le parc est admirablement bien organisé, au milieu de nulle part entre forêt et environnement montagneux.
    Nous sommes arrivées sous une épaisse brume légèrement bruineuse. Pour la photo, pas génial, nous sommes obligés de charger en
    isos et malgré tout la vitesse reste très basse...

    Photos prises à 400mm - 800 iso - f/5.6 - 1/50° (désolée donc pour le manque de netteté)
    Heureusement le temps s'est un peu dégagé dans la journée.

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    Le parc est admirablement entretenu, et très pédagogique pour les petits et les grands qui souhaitent en savoir un peu plus sur ce magnifique animal, et sur le chemin en forêt, différents panneaux nous expliquent la vie de la meute.
    On peut aussi pénétrer dans un espace ou tous les pièges sont été reconstitués, et ou nous nous trouvons à l'échelle du loup.
    Nous n'avons pas eu le coeur de vivre cette expérience.
    Les soigneurs donnent beaucoup d'explications et ne sont pas avares de leur temps pour répondre à nos questions.

    Sur le sentier de nombreux lieux d'observation nous permettent de les admirer dans leurs évolutions. 

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    L'un des loups (en premier plan, oreilles cassées), se tient souvent à l’écart de la meute. C'est le mâle dominant (mâle Alpha).
    Il est âgé de douze ans.
     
    Il reste impassible devant l'agitation de ses congénères.

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus   Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    En les observant, on constate vraiment que nos chiens ont hérité de beaucoup de leurs comportements, et c'est une chose que je retrouve essentiellement chez les chiens de berger. Les codes soumission, dominance, jeu, agacement... sont vraiment semblables. 

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    A Courzieu,  les loups ont gardé leurs instincts sauvages dans leur comportement, mis à part le fait qu'ils n'aient pas à chasser, car ici,
    ils sont nourris tous les jours par leur soigneuse qui explique admirablement le fonctionnement de la meute sur ce qui est des repas.
     

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

    A l'heure du repas, la soigneuse équipée d'un micro prend la parole, nous expliquant que dans la nature quand un individu part en recherche
    de nourriture, dès qu'il trouve une proie, il se met à hurler pour que le reste de la meute puisse le localiser et le rejoindre pour la chasse.

    Au moment ou la soigneuse prend la parole, c'est ce qu'il se produit... tous les loups se regroupent, dans une espèce de fête, agitant
    la queue, se pressant les uns contre les autres.
     Les hurlements sont vraiment impressionnant, car toute la meute s'y mêle.

    Loup gris (Linnaeus 1758) - Canis lupus

     La suite sera pour un prochain article, car nous avons eu la chance de pouvoir entrer dans le parc lors de la distribution du repas,
    nous trouvant alors à peine à quatre mètres de ces superbes animaux et sans aucun grillage entre eux et nous.
    Un peu dégoûtées par le temps et par le manque de qualité des clichés par manque de lumière... ce moment (une bonne demi-heure),
    passé en leur compagnie fût malgré tout un réel bonheur, fascinant et impressionnant.

     

     


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique