• Mère Nature et environnement

    Nos cadeaux de vie... au quotidien.

  • Cirque d’ ESTAUBE à 1831 mètres d’altitude dans la vallée d’Estaubé, en pays Toy, Hautes-Pyrénées.

    Ce cirque est le plus petit des trois cirques des Hautes-Pyrénées, mais c’est de loin le plus sauvage. 
    Même en plein mois d'Août, il était vraiment très peu fréquenté.
    Un sentier contourne le lac des Gloriettes, menant au Pla d’Ailhet, situé au fond du cirque où se trouve la jolie cascade d’ Agudes.

    Altitude : 1831 mètres.
    Dénivelé : 260 mètres.
    Durée de la rando : 03H30 (Aller-Retour, à titre indicatif).
    Période conseillée: Mai à Octobre.
    Difficultés : Aucune, sentier bien marqué et balisé.
    Matériel : Basique pour cette randonnée, sac à dos, chaussures de marche, vêtements adaptés en cas de pluie. 

    Cirque d'Estaubé

     

     

    Cirque d'Estaubé

     

     

    Cirque d'Estaubé

     

     Le barrage du Lac des Gloriettes, que l'on peut traverser à pieds et mène au Plat d'Ailhet.
    Vaches, Brebis et Marmottes de côtoient sur les estives.

    Cirque d'Estaubé

     

     

    Cirque d'Estaubé

     

    Le Lac des Gloriettes

    Cirque d'Estaubé

     

     

    Cirque d'Estaubé

     

     La randonnée se situe en partie dans le Parc National des Pyrénées.
    Il y a donc lieu de respecter la réglementation en vigueur. Au départ de la randonnée un panneau donne les informations sur les divers interdits.
    Nos compagnons à quatre pattes n’y sont pas admis même en laisse, pour raisons de bétail en pâtures.

    Cirque d'Estaubé

     

     


    70 commentaires
  • La petite route d'accès à ce lieu qui part de Cauterets, longeant le Gave de Lutour, est déjà pleine de charme. 
    Toujours en Hautes-Pyrénées un départ de randonnée (facile) qui mène au Lac d'Estom.
    Découvert au mois d'Août, il y avait alors beaucoup trop de monde pour y prendre des photos et s'y arrêter trop longuement.
    En revanche, un nouveau "saut de puce" lors de nos vadrouilles de Septembre nous a permis de retourner dans ce très beau lieu.
    Qu'il était bon de s'y retrouver après la saison touristique. 

    La Fruitière

     

     

    La Fruitière

     

     

    La Fruitière

     Traversant le chemin, barrière anti-franchissement pour les magnifiques chevaux qui se trouvent dans les estives.

     

    La Fruitière

     

     

    La Fruitière

     Un randonneur solitaire au loin, alors qu'en août...
    Trois semaines plus tôt, l'ambiance était bien différente ;-)

     

    La Fruitière

     

     

    La Fruitière

     Gave de Lutour

     

    La Fruitière

     

     

    La Fruitière

     

     


    80 commentaires
  • Iraty est une station pyrénéenne de ski de fond située dans les Pyrénées-Atlantiques, au Pays Basque, région Nouvelle-Aquitaine.

    La vallée d'Iraty est à cheval sur les communes de Larrau, Lecumberry et Mendive, mais les chalets d'Iraty sont sur la commune de Larrau.
    Ces chalets sont sur la ligne de partage des eaux Atlantique-Méditerranée.

    Iraty est l'endroit de France où le bassin versant méditerranéen est le plus proche de l'océan Atlantique (60 km).
    En effet, la frontière avec l'Espagne ne suit pas tout à fait la limite de partage des eaux, et la forêt d'Iraty se trouve dans le bassin de l'Ebre.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A Iraty, chaque année vous croiserez régulièrement des personnes regardant fixement l’azur du ciel par delà les cols.
    Iraty est la voie la plus importante de migration d’oiseaux. Plus précisément, le col d’Orgambidexka qui est le principal couloir migratoire du Sud-Ouest.
    De mi-juillet à mi-novembre, on peut y partager sa passion avec la Ligue de Protection des Oiseaux qui observe, étudie et comptabilise les vols
    d’oiseaux migrateurs depuis 1970 (un de nos projets à réaliser en 2019 que d'y assister). Le comptage est bien évidemment pratiqué par des avertis.
    Digiscopies, Jumelles, Appareils photos sont les seules "armes" de ces véritables passionnés de la Nature.

     

     

    Balade en Iraty...

     

    Panneau des observations migratoires du 16 juillet au 19 septembre 2018 aux Chalets d'Iraty

     
    Vous avez tous du voir cette adorable vidéo d'une maman Ours et de son ourson.
    Oh que c'est émouvant de les voir ainsi tous les deux escalader ce mur de neige !



    Cependant, si certaines chaînes d'informations montrent ces images sans autre explication,
    il faut tout de même savoir qu'elles ont été prises par des photographes peu scrupuleux
    qui ont utilisé un drone équipé d'une caméra qui a effrayé la maman et son petit en
    volant trop près d’eux. La connerie humaine aurait encore pu avoir une issue dramatique
    pour l'un et l'autre, tous ça pour ramener un joli film et de belles photos mais sans aucun
    état d'âme sur les risques qu'ils leur faisaient prendre et auraient pu leur coûter la vie !

    Eh non, malheureusement, tous ceux qui présentent des films ou photos animalières ne
    sont pas forcément respectueux des vies qu'ils enregistrent sur leurs cartes ;-(
    Ils sont pour moi assez similaires aux chasseurs qui se disent amoureux de la nature en
    l'assassinant ! Pour les uns c'est l'image à tous prix, pour les autres, tuer à tous prix, et
    qu'importent les conséquences...

     


    92 commentaires
  •  Août 2018, et pourtant... ici, c'est tranquille.
    Les touristes se massent dans les villes et sur la visite du Cirque de Gavarnie.

     

    Le col du Tourmalet est un col de montagne des Pyrénées centrales françaises, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Tarbes,
    dans le département des Hautes-Pyrénées en région Occitanie. Il est emprunté par la route des cols.

    Le col du Tourmalet est le plus haut col routier des Pyrénées situé entièrement en France avec 2 115 m.

    Il permet de relier les hautes vallées de l'Adour (Bagnères-de-Bigorre, Campan, La Mongie) à l'est, et du gave de Pau à l'ouest (Luz-Saint-Sauveur et Barèges).

    Bien avant que les cyclistes se lancent à l'assaut des cols pyrénéens, le Tourmalet faisait déjà parler de lui. 

    Parcouru depuis longtemps par les bergers, les pèlerins ou les colporteurs, le col du Tourmalet est franchi en 1088 par Béatrix Ire de Bigorre, qui part de
    Bagnères percevoir des impôts à Barèges. Le col obtient ses lettres de noblesse en 1675, date où Madame de Maintenon (1635-1719) et le duc du Maine
    enfant le franchissent pour la première fois pour aller « prendre les eaux » à Barèges. À la suite de ce trajet, le chemin est aménagé en 1688.
    La route est construite en 1730. La route de la vallée des Gaves, de Luz à Barèges étant très dangereuse et coupée par une crue, il ne reste plus que
    cette solution pour aller «prendre les eaux» à Barèges afin de soigner le duc du Maine (1670-1736). 

    La modernisation du chemin qui passe au col attend le milieu du XIXe siècle : la route thermale, une étape qui marque l'histoire et le début d'une
    grande aventure dans les Pyrénées. Elle est inaugurée le 30 août 1864, au sommet du col. Les travaux avaient été financés par Napoléon III en 1859.
    En 1930, la route thermale devient la RN 618 puis est déclassée en RD 918 dans les années 1970.

     

     

     

     

    Le col du Tourmalet est en général fermé à la circulation début décembre et rouvert début juin.

     

    En bas, la Station de ski Grand Tourmalet (Barèges - La Mongie)

     

    Col du Tourmalet

    Au sommet du Col, "Le Géant", fréquemment surnommée Octave en hommage à Octave Lapize, le premier coureur à franchir le col du Tourmalet sur le
    Tour en 1910, est une sculpture monumentale réalisée par Jean-Bernard Métais et installée une partie de l'année au sommet du col du Tourmalet en France.
    Difficile de ne pas faire hommage à ces cyclistes, connus ou anonymes, qui s'affrontent à ce col mythique !
    Même avec mon vélo à assistance électrique, même pas en rêve pour ce qui me concerne ;-)

    Le Pic du Midi de Bigorre est accessible par son téléphérique qui embarque ses passagers, pour un voyage spectaculaire, jusqu’au sommet, à 2 877 mètres
    d’altitude, où 600m² de terrasses aménagées offrent une vue à 360°sur la chaîne des Pyrénées, les grandes plaines du Sud Ouest et les contreforts du Massif Central.
    Le spectacle y est unique, le panorama exceptionnel. mais, toujours avec Gampo et Loo, cette année, nous sommes ne l'avons pas emprunté.
    On peut accéder au sommet à pieds... mais là encore, interdit aux chiens même tenus en laisse.
    Même dans la nature, avoir des chiens devient vraiment très compliqué.

    Le Pic du Midi abrite également un observatoire précieux pour les scientifiques, et l’espace muséographique le plus haut d’Europe, qui retrace,
    avec passion, l’épopée humaine de la construction de ce site exceptionnel.

     


    77 commentaires
  • Août 2018

     Le cirque de Troumouse est un cirque glaciaire situé au centre de la chaîne des Pyrénées, dans le département des Hautes-Pyrénées en France.
    Il forme, au sud, la frontière avec l'Espagne.
    Son diamètre moyen de 4 km et son assise se situe aux alentours de 2 200 mètres d'altitude.
    C'est l'un des plus grands cirques des Pyrénées et d'Europe.
    Les sommets qui l'entourent atteignent entre 2 800 et 3 100 mètres d'altitude, le plus haut étant le pic de la Munia avec une altitude de 3 133 mètres.
    Le climat particulier du cirque fait qu'il est dépourvu d'arbres et de grands buissons.

    Grâce à son importance environnementale, le site est inclus dans le Parc national des Pyrénées et classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO (à l'instar
    des cirques glaciaires de Gavarnie et Estaubé, tous trois situés en plein coeur du Parc National. Ils sont les véritables joyaux de la vallée de Gavarnie-Gèdre).

    En plein mois d'août, nous ne sommes pas allés au cirque de Gavarnie qui est constamment envahi de touristes dès les premières heures, et où, en cette
    période de l'année, on circule aussi aisément que dans les couloirs d'un métro aux heures de pointe.

    Le Cirque de Troumouse est accessible par une route à péage.

    Une fois arrivé au parking terminal, une superbe balade, d'une heure aller-retour, mène les promeneurs jusqu'au belvédère de la statue de la Vierge.

    Cirque de Troumouse - hautes Pyrénées

     De ce point de vue situé en plein coeur du cirque, le panorama sur l'ensemble du site est exceptionnel et les couleurs magnifiques, mais cette
    année nous n'avons pu emprunter les chemins de randonnées car ils sont formellement interdits aux chiens, même tenus en laisse, et les notre
    nous ont accompagnés partout dans nos périples. 

    On peut bien sûr randonner avec son ou ses chiens en hautes-Pyrénées, mais il y a des zones considérables où l’accès est restreint voire interdit. 
    Les route d'accès ou les chiens, même tenus en laisse sont interdits, sont souvent marqués par le passage d'une barrière Canadienne. Il faut
    avoir en tête que même là où il n’y a pas de contrainte réglementaire, les chiens errants sont la deuxième cause de mortalité des brebis, après la
    maladie. Un berger est en droit de tuer un chien s'il menace son troupeau. Dans les zones où les chiens sont acceptés, nous avons pu les lâcher
    quand nous nous trouvions seuls et très éloignés des troupeaux. Même si nos deux chiens ont été éduqués à ne jamais ennuyer le bétail
    (ni n'importe quel autre animal sauvage d'ailleurs, et ce, sans utiliser de collier électrique ;-), il est malgré tout primordial de rester vigilants. 
    Les seuls chiens qui ont le droit de circuler librement dans la zone du Parc national sont les chiens de protection et les chiens des sauveteurs.

    Cirque de Troumouse - hautes Pyrénées

     A l'intérieur du cirque se trouvent de grandes prairies parcourues par des rus se jetant dans le lac des Aires.
    Les troupeau de vaches et de moutons circulent librement à l'intérieur.
    La barrière est quasi infranchissable et de ce point de vue, le bétail ne devrait pas pouvoir s'en échapper, bien que nous ayons vu des vaches
    semblant très friandes de pentes extrêmement abruptes, et semblant malgré tout très à leur aise là ou beaucoup de bipèdes auraient renoncé.  

    Cirque de Troumouse - hautes Pyrénées

      En Hautes-Pyrénées, le temps change très rapidement. Il faut se méfier des orages violents et de leurs 
    éclairs ravageurs qui arrivent parfois bien plus vite qu'il ne nous faut de temps pour nous mettre à l'abri.  

     

    Cirque de Troumouse - hautes Pyrénées

     Encore il y a deux ans, nous avions rencontré un troupeau accompagnés deux Patous et également un berger avec son Border Collie
    accompagnant ses brebis. Cette année, nous n'avons vu ni berger avec chien de troupeau, ni aucun chien de protection.   

     

    Cirque de Troumouse - hautes Pyrénées

     

     

    Cirque de Troumouse - hautes Pyrénées

     

     


    84 commentaires

  • Des petits matins et des fins de journées brumeuses induisant des nuits fraîches. Entre les deux, de belles journées ensoleillées à 25/26°.
    Au coeur d'un été caniculaire sur la quasi-totalité de la France, une escapade en Hautes-Pyrénées n'aura été que du bonheur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    79 commentaires
  •  

    En Montagne Bourbonnaise, nombre de sentiers sont dédiés à la randonnée, mais il en est un qu’il serait impensable de ne pas emprunter,
    c’est le sentier insolite que l’on nomme l’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs.

    A l’intérieur des Bois Noirs, entre La Chabanne et Saint-Nicolas-des-Biefs, près du hameau « La Blettery » il y a certains arbres qui ont
    une forme différente de ceux que l’on peut trouver habituellement en Montagne Bourbonnaise.

    Ces arbres vieux de 400 ans bordent un sentier de randonnée où l’on aurait presque peur de s’engouffrer ; ils forment ce que l’on appelle en
    Montagne Bourbonnaise l’allée des géants ou le chemin des sorcières.

    Les quelques rayons de soleil qui percent la forêt pour éclairer ces vieux arbres donnent un aspect magique à ce sentier de randonnée où l’on se
    sent transporter dans un conte pour enfant. Une sorte de haie d’honneur s’ouvre à ceux qui l’empruntent.

    Je vous ai déjà présenté des photos de cet endroit, et j'y suis retournée avec plaisir (1er avril 2018)

    Avec filtre polarisant.

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

    La jolie Licorne veille sur cette belle allée, et peut-être sur ceux qui y cheminent...

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     Le chemin parallèle à l'allée des Géants.

     

    L’allée des Géants à Saint-Nicolas-des-Biefs

     

     


    92 commentaires
  • Sophie (Blog Lumières de l'ombre) à eu la gentillesse de nous emmener photographier les Fritillaires pintades en compagnie de son amie Nicole.
    Merci à vous pour cette belle journée et pour ces fleurs que je n'avais vues qu'en photos (chez moi, elle n'aiment pas la sécheresse, bien que cette année... ;-)

    6 avril 2018 

    L'environnement des Fritillaires...

    A la recherche des Fritillaires pintades

     

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

     

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

     

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

     

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

     

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

     

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

     

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

    Les Fritillaires pintades sont bien là, avec les Cardamines des près.

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

    La Fritillaire pintade, Fritillaria meleagris, est une plante herbacée vivace de la famille des Liliaceae.

    Pour photographier ces magnifiques fleurs, les bottes caoutchouc sont absolument indispensables.
    Et prendre soin de "s'éplucher" au retour, les Tiques adorent ce genre d'environnement...

     

     Le petit groupe de cinq filles (une à l'APN) à nous être roulées par terre dans l'herbe mouillée... (la lumière était un peu dure sur la fin de matinée)

    A la recherche des Fritillaires pintades

    En bas, Sophie, et de gauche à droite en haut, Nicole, Martine et Ghislaine

     

    A la recherche des Fritillaires pintades

    De gauche à droite : Sophie, moi, Martine et Ghislaine (et j'avoue qu'on aurait pu se mettre ailleurs que devant la route ;-)

     


    94 commentaires
  • Une eau turquoise dans un écrin de nature à 35 minutes de route du Puy-en-Velay…

    Un lac couleur émeraude
    Situé à une trentaine de kilomètres du Puy-en-Velay le Lac Bleu de Champclause est un petit coin de paradis au coeur de la Haute-Loire.

    L’origine de ce lac à la couleur bleue turquoise si caractéristique, est due à l’exploitation de la lauze dite « phonolite » (pour le son qu’elle émet lorsqu’on frappe dessus),
    qui eut lieu durant près de trois siècles et demi. C’est en effet à force de creuser le sol afin d’en extraire la roche, que les lauzerons mirent à jour une source qui alimente
    encore à ce jour ce petit lac d’une beauté exceptionnelle. La roche était alors généralement employée afin de couvrir les toits des fermes et maisons environnantes…

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     Tout au fond, sur la droite, Martine, Gampo & Loo. La baignade étant interdite, il nous fallait être vigilantes avec Gampo,
    mais une petite seconde d'inattention de notre part, et il se l'est offerte malgré tout sa trempette ;-)

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

     

     

    Lac bleu de Champclause

      

    Lors de votre visite pour une petite promenade au bord du lac, n’hésitez pas à vous rendre au musée de la Lauzière et son Parc de Miniatures,
    qui semble très intéressant selon ce que j'ai pu en lire à mon retour..
    Malheureusement, il était fermé lors de notre passage... mais nous avons malgré tout pu profiter de ce superbe endroit où Martine et
    moi nous sommes restées durant un long moment pour explorer les lieux.
    La forêt aux alentours est également fort belle.

     

     


    98 commentaires
  •  

    Là haut, à Artzamendi

     

     

    Là haut, à Artzamendi

     

     

    Là haut, à Artzamendi

     

     

    Là haut, à Artzamendi

     

     


    81 commentaires
  • 04 février 2018

    Entre deux journée de pluie, un temps de vrai printemps en cette journée sur la Camargue.
    Même si les Tamaris sont encore dénudés...

    Balade en Camargue

     

     

    Balade en Camargue

     

     

    Balade en Camargue

     

     

    Balade en Camargue

     

     

    Balade en Camargue

     

     

    Balade en Camargue

     

     

    Balade en Camargue

     

    ... les Abricotiers quant à eux sont déjà en fleurs... 
    Les agriculteurs doivent "trembler" avec la vague de froid annoncée pour cette semaine.

    Balade en Camargue

     

     


    83 commentaires
  • L'Artzamendi (arts̪amendi), 926 m, est un mont du Pays basque français situé au sud de Itxassou et à l'ouest de Bidarray dans les Pyrénées.
    C'est un endroit ou j'aime me rendre chaque fois que je pars en vadrouilles dans les Landes.
    Le panorama y est vraiment plaisant.

    Artzamendi

     

     

    Artzamendi

     

     

    Artzamendi

     

     

    Artzamendi

     

     

    Artzamendi

     

     

    Artzamendi

     

     

    Artzamendi

     

     

    Artzamendi

     

     

     

    Classement mondial de la liberté de la presse 2017 ICI
    Pour la France, toujours pas de quoi être fiers cette année :-(
    Y'a pire, c'est certain, mais il y a mieux aussi.

     


    85 commentaires
  • Photos faites avec le Tamron 16-300mm F/3.5-6.3 DI II VC PZD de Martine (flodarom)
    Mode Bracketing

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     Dans cet endroit, le Butor étoilé est censé être présent.
    Il l'est puisque nous l'entendons très régulièrement et, ce jour là... nous l'avons vu sortir de la roselière puis s'envoler pour aller se cacher à l'intérieur.
    Ni Martine ni moi n'avons eu le temps de déclencher ;-(
    C'est la seconde fois que je le vois et la seconde aussi que je n'ai pas le temps de déclencher.
    J'avoue que là, nous avons été tellement surprises que nous n'avons pas eu la moindre réaction, si ce n'est la stupéfaction, car cette fois, il ne s'était
    pas manifesté, donc nous n'étions même pas sur le qui-vive. Mais je l'aurai un jour, je l'aurai !

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    Balade au centre du Scamandre

     

     

    C'est pas dur la politique comme métier !
    Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c'est de travers.

    Coluche

     


    72 commentaires
  •  

    Photos test du Tamron 16-300MM F/3.5-6.3 DI II VC PZD
    même dans des conditions difficiles comme les contre-jour
    (Merci  Martine pour le prêt de ton caillou ;-)

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (suite & fin) - Camargue - Bouches du Rhône

     

     Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière.

    Abbé Pierre

     


    63 commentaires
  •  

    Côté Mer... 

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     Côté sable... 

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

     Côté étang...

    Plage de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault)

     

    La différence qu'il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler !

    Coluche

     


    55 commentaires
  •  

    Ambiance Camargue...

     

     

    Ambiance Camargue...

     

     

    Ambiance Camargue...

     

     

    Ambiance Camargue...

     

     

    Ambiance Camargue...

     

     

    Ambiance Camargue...

     

     

    Ambiance Camargue...

     

    « L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable. »

    Maximes pour révolutionnaires de George Bernard Shaw

     

     


    57 commentaires
  • Je vous emmène en balade sur les chemins du Parc Ornithologique du Pont de Gau en Camargue.
    Je proposerai plusieurs billets sur ce sujet.
    Habituellement, je ne pars (question de poids) qu'avec la longue focale ce que je regrette généralement.

    Cette fois, je suis partie pour photographier aussi l'environnement en testant le dernier caillou de Martine,
    le Tamron 16-300MM F/3.5-6.3 DI II VC PZD (Merci Martine).

    Vraiment très bon cet objectif et super pratique sur cette plage de focale qui permet de passer du
    grand angle aux plans rapprochés en animalier. J'ai vraiment été séduite par sa qualité mais aussi 
    parce qu'il évite les changements d'objectifs.

     

    Le site ICI

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

     

    Balade au Parc Ornithologique du Pont de Gau (Camargue - Bouches du Rhône)

     

    La différence qu'il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler !

    Coluche

     


    83 commentaires
  •  

    Se promener en Camargue dans la brume du petit matin...

     

     

    Se promener en Camargue dans la brume du petit matin...

     

     

    Se promener en Camargue dans la brume du petit matin...

     

     

    Se promener en Camargue dans la brume du petit matin...

     

    "Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter."

    Proverbe Chinois

     

     

     



    Vous qui arpentez la nature armés d'un fusil, si seulement une fois vous pouviez essayer de juste observer
    et 
    de changer votre fusil contre un appareil photo, vous pourriez alors mesurer le bonheur que l'on peut
    ressentir 
    à admirer ces animaux sauvages, libres, et à les laisser vivre !

    Je suis certaine qu'après une telle expérience, l'envie de tuer vous quitterait. 

     


    71 commentaires

  • Le 28 janvier, enfin une vraie grosse journée de neige qui s'accroche sur le Mont-Aigoual, nous sommes donc allés 
    à sa rencontre ce dimanche, ayant bien peu de chance de la voir en bord de mer cette année encore.
    Nous entreprenons de faire la montée vers l'Aigoual par Valleraugue et de redescendre par Le Vigan. 
    De manière très personnelle, nous avons toujours préféré les paysages par Le Vigan, soit ce jour la dans le sens du retour.
    La végétation est d'ailleurs très différente sur ce versant et beaucoup plus fournie en forêts.

    Un petit jeu de contre-jour.

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     En suivant la météo par webcam sur Viewsurf, la neige était tombée toute la journée de samedi, et en effet,  elle était assez épaisse.
     5 pistes de ski alpin ont pu être ouvertes, ainsi que les pistes de ski de fond. Mais nous n'étions pas ici pour skier,
    juste pour profiter de la beauté de ces paysages blancs sous le soleil et déjà... la fonte de la neige.
    Beaucoup de monde un dimanche ensoleillé sur Pratpeyrot (domaine skiable de l'Aigoual), nous nous sommes donc éloignés
    des chemins battus et du coup, nous y avons abandonné les bouchons sur la route et la foule sur les pistes.

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     Encore un contre-jour.

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     J'aime ces épineux "accablés" sous le poids de la neige. 

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

     

    Paysages Du Mont Aigoual en hiver

     

    Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

    Albert Einstein 

     

     

     


    72 commentaires
  •  

    La Camargue est bien gelée, cela faisait très longtemps que je n'avais pas vu ses étangs et ses canaux
    recouverts d'une couche de glace. J'espère que cela ne va pas durer... car cela me renvoie quelques
    années en arrière avec de mauvais moments pour les Martins pêcheurs décimés par quinze jours
    de grands gels, par les Flamants roses dont les pattes étaient prises dans les glaces la matin...
    et pour tous les oiseaux d'eau qui sans cet élément ne parviennent plus à se nourrir.

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

    Au loin quelques Aigrettes garzettes... 

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    Je vous emmène encore en Camargue...

    Un moment plus tard, les Ibis falcinelles sont venus rejoindre les Aigrettes garzettes.

    Encore quelques trouées d'eau non gelée... mais entre le froid et le mistral, ces trouées peuvent très vite disparaître.

    Je vous emmène encore en Camargue...

     

     

    “La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon,
    nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.”

    Gandhi / Tous les hommes sont frères


    *****

     

    Désolée pour l'inaccessibilité qui a duré une bonne partie de la journée.
    Mon blog n'était pas en hors ligne, mais il y avait un bug Ekla.
    La problème a été résolu très vite dès lors que le Staff a été informé.

     

     


    66 commentaires
  •  

    Objectif équipé d'un filtre progressif orangé.

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    Balade à Gallician en Petite Camargue

     

     

    « Les humbles travaux quotidiens, la simplicité de la vie, les modestes joies qu’on se tisse dans la couleur du temps qui passe, tout cela ressemble étrangement au bonheur. »

    Eve Belisle.

     

     

     


    51 commentaires
  •  

    Vers le Barrage d'Ossoue - Luz et Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

     

     

    Vers le Barrage d'Ossoue - Luz et Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

     

     

    Vers le Barrage d'Ossoue - Luz et Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

     

     

    Vers le Barrage d'Ossoue - Luz et Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

     

     

    Vers le Barrage d'Ossoue - Luz et Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

     

     

    Vers le Barrage d'Ossoue - Luz et Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

     

    « La plus grande expression de notre gratitude n’est pas la reconnaissance que nous exprimons
    mais de vivre selon cette reconnaissance. »

    John F. Kennedy

     

     

     


    46 commentaires
  •  

    Nous revoici dans cette magnifique allée ou nous avons tourné et viré un bon moment, émerveillées
    devant ces magnifiques Hêtres vieux de plus de 400 ans.
    Autant Caroline que moi avons eu bien du mal à nous décider de quitter les lieux, même si pour
    Elle, ce n'était pas une première.
    Vraiment on ne se lasse pas de ce lieu magique que je reverrai volontiers à d'autres saisons.

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     La tapis rougeoyant nous attire.

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     Magnifique banc pour un joli voyage au pays des merveilles, vous ne trouvez pas ?

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     A chaque pas une découverte...

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

      A chaque regard une nouvelle perspective.

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     Au loin, la Licorne (Pour certains l'Hippocampe, pour d'autres l'Empuse ;-)

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     Certains ont plié sous le poids des ans.

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     On s'approche de la Licorne, toujours impassible,
    mais nous avançons à pas de loup.
    Elle veille paisiblement dans l'allée...

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     Un rayon de soleil nous offre un feuillage d'Or.

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     

     

    L'Allée des Géants (ou Le chemin des sorcières)

     

     

    "Les arbres ça n’a pas d’émotion et c’est juste bon pour faire des meubles et toutes sortes
    de choses même si ça fait aussi de l’ombre".

    FAUX ! Les arbres sont habités d’esprit, d’émotions et d’amour, ils parlent, ils chantent et ils dansent.
    Hélas ! Vos pauvres petits yeux et vos grandes oreilles ne peuvent pas déceler cela.


    MADE IN AFRICA - Léonce BRT

     


    75 commentaires
  •  

     Photo prises lors de mon séjour chez Caroline

    Par manque de luminosité et donc d'un minimum de vitesse, beaucoup de bruit en raison d'énormes montées en ISO.

    Vous nous suivez en Forêt Bourbonnaise pour encore quelques pas ?

     

     

    Vous nous suivez en Forêt Bourbonnaise pour encore quelques pas ?

     

     

    Vous nous suivez en Forêt Bourbonnaise pour encore quelques pas ?

     

     

    Vous nous suivez en Forêt Bourbonnaise pour encore quelques pas ?

     

     

    Vous nous suivez en Forêt Bourbonnaise pour encore quelques pas ?

     

     

    Vous nous suivez en Forêt Bourbonnaise pour encore quelques pas ?

     

     

    Vous nous suivez en Forêt Bourbonnaise pour encore quelques pas ?

     

    Coupé de toute communication, il déchiffre la langue des arbres.
    Libéré de la télévision, il découvre qu'une fenêtre est plus transparente qu'un écran.


    Dans les forêts de Sibérie - Sylvain Tesson

     


    60 commentaires

  • C'est de nouveau dans le magnifique environnement de Caroline que je vous emmène aujourd'hui.
    Le brouillard bien présent nous a donné pas mal de fil à retordre à la prise de vue, mais
    au final, j'aime cette ambiance un peu mystérieuse.

    Nous y avons fait de très longues marches, et mine de rien, ça grimpe ;-)
    Toutes deux dans le silence respectueux de Dame Nature, à l'écoute du moindre bruissement de branche, 
    le regard fouillant au travers les mousses et fougères, toujours dans l'espoir de rencontrer Sangliers ou Chevreuils. 

    Nos espoirs sont restés vains... mais peu importait, nous étions là, dans la magie de ces lieux et dans
    l'instant présent à apprécier l'une et l'autre de partager ces moments de grâce.

    Pour ce qui est de mes photos de paysages, j'ai réellement des soucis et malheureusement beaucoup de mes
    photos sont allées tout droit à la corbeille. J'ai un mal fou à restituer ce que je vois, et je sais que cela tient
    à ma difficulté à fermer le diaphragme dans la mesure ou je fonctionne à l'opposé en animalier ou en macro.
    De plus, à ces heures matinales et dans le brouillard, même en fermant un peu le diaph pour obtenir une
    plus grande profondeur de champ, il était indispensable de faire de grosses montées en iso pour
    compenser le manque de vitesse. Bien évidemment comme nous avons toutes les deux l'habitude de
    faire nos photos à main levée, nous n'avions pas de trepied. Je n'ai même pas pensé à la ficelle de
    stabilisation (honte à moi ;-). Ces clichés sont réalisés avec filtre polarisant variable.

    J'espère que vous apprécierez ces instants figés, cet endroit, cette ambiance...
    autant que nous avons apprécié Caroline et moi au fil de nos pas.

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

     

    Dans la Forêt Bourbonnaise...

     

    “Ecouter la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe.”

    Friedrich Hegel

     

     


    63 commentaires
  •  

     

    Les Dombes de Villars

     

     


    23 commentaires
  •  

    Bien évidemment, ils ne sont pas encore arrivés, et donc quel meilleur moment pour pouvoir 
    s'approcher des nids de l'an dernier, et faire un petit état des lieux après le passage de l'hiver ?

    C'est une chose que bien évidemment je ne ferais jamais quand ils sont là !

    Le lieu semble si vide sans leur chant, sans leurs belles couleurs dans le bleu du ciel,
    sans les insectes qui eux non plus n'ont pas vraiment fait leur retour,
    et bien sur sans la quantité de fleurs qui colorent cet environnement pendant la belle saison.

    Petit retour dur l'environnement des Guêpiers d'Europe

     

    Petit retour dur l'environnement des Guêpiers d'Europe

     

    Petit retour dur l'environnement des Guêpiers d'Europe

     

    Petit retour dur l'environnement des Guêpiers d'Europe

    Partie avec la macro, toutes ces photos sont donc faites au 105mm. 

    Cette année, il n'y a pas eu de vandalisme des nids pendant l'hiver, et j'en suis vraiment ravie.
    Pas de trou comblé avec pierres ou bois, pas de déchets déposés dans la nature...
    Le constat a été plutôt rassurant.

     


    27 commentaires
  •  

    Gard (30)

    Coupe des joncs en Petite Camargue

     

     


    31 commentaires
  • Hérault (34)

    La nature reprend ses couleurs...   La nature reprend ses couleurs...

     

    La nature reprend ses couleurs...

     

     


    28 commentaires
  • Landes (40)

    Sur la sable...

     

    Sur la sable...

     

    Sur la sable...

     

    Sur la sable...

     

    Sur la sable...

     

     


    33 commentaires