• Mouflon

     

    Mouflon

     

     

    Mouflon

     

     

    Mouflon

     

     

    Mouflon

     

    Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard

    Qu'y a-t-il donc de si inavouable à dissimuler derrière les murs des abattoirs et sous les hangars des élevages industriels ?
    Ce qui est est exposé dans ce chapitre est choquant. Faudrait-il le faire précéder de l'avertissement "âmes sensibles s'abstenir" ?
    Vous pourriez être tenté de tourner les pages pour passer à la suite. Mais pour se sentir concerné par le sort d'autrui et,
    dans la mesure du possible, agir pour remédier à ses souffrances, ne faut-il pas en prendre la mesure ?
    L'histoire a montré que détourner le regard a toujours laissé libre cours aux pires atrocités et a retardé les interventions
    nécessaires à les enrayer. A quoi bon édulcorer la réalité ?
    Ne Vaut-il pas mieux la regarder en face et y puiser le courage de la compassion ?

     

    « Goéland leucophéeGuifette moustac »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Février 2016 à 06:37

    Ce doit être un jeune j'imagine car tous ceux que j'ai rencontrés dans mes montagnes étaient pourvus d'énormes et belles cornes. Il n'y a hélas pas que dans les abattoirs qu'il se passe des choses monstrueuses, dans la campagne aussi avec ces hommes armés de fusils qui tirent sur ces magnifiques animaux et bien d'autres encore.  Et beaucoup détournent les yeux, à commencer par nos politiques, incapables de faire cesser ces atrocités, qu'elles soient dans les abattoirs ou le fait des chasseurs. Le jour où un homme politique interdira la chasse, il prendra sans doute un coup de fusil dans un coin de rue mais au moins il aura eu des couilles de s'opposer à ce puissant lobby.

      • Mercredi 10 Février 2016 à 10:08

        Re coucou Marie,
        A tout bien peser, je crois que je ne peux pas adhérer à ton raisonnement.
        Comment peut-ont reprocher à nos dirigeants de fermer les yeux sur ce qui ne nous indigne pas nous-mêmes ? C'est à mon sens parfaitement injuste. Si nous voulons changer le monde, commençons par nous changer individuellement. 
        Je n'aime pas les chasseurs, c'est un fait établi, mais au moins ils tuent eux mêmes et ne se déculpabilisent pas en faisant faire le sale boulot par un abattoir (beaucoup de non chasseurs crient à leur encontre haro sur le baudet tout en mangeant de la viande. Pourtant en l'achetant on cautionne bien la tuerie non ? Et en plus, en se considérant comme non responsable de ce qui se passe dans ces usines à extermination). Si nous ne voulons plus des atrocités des abattoirs, commençons par devenir végétariens. Ainsi la demande diminuera et l'offre également... pour peut-être un jour enfin s'arrêter.
        De plus, les animaux tués à la chasse ont pour la plupart (là je ne vais pas parler des volatiles élevés et lâchés juste pour aller les tirer) au moins eu une vie dans la liberté de circuler dans la nature et pas entassés dans des élevages de tous genres.
        Dernière choses avec laquelle je ne suis pas en accord, n'y a t'il donc que les animaux que l'humain trouve beau qui méritent de vivre ? 
        Je crois réellement que la seule solution possible est la prise de conscience individuelle et non se décharger de nos actes sur nos responsables politiques. 
        Et puis j'espère aussi qu'il n'est pas nécessaire d'être équipé d'une paire de testicules pour avoir un peu de courage... Ce serait bien dommage pour la gente féminine ;-)

    2
    Mercredi 10 Février 2016 à 06:52

    il mange de la mousse ... on dirait un jeune ou une femelle et je trouve une ressemblance avec le bouquetin quand il n'y a pas de cornes .sur ces rochers moussus et en surplomb il regarde ce que tu fais sans s'inquiéter .

    3
    Alain Adamski
    Mercredi 10 Février 2016 à 08:38

    Super ces photographies prises sous un angle original (contre plongée), cela donne du dynamisme et augmente la "présence" de l'animal.

    Que du bon donc.

    Pour la citation de M.Ricard: La vérité fait peur, c'est d'ailleurs pour cela que depuis des siècles on nous fait avaler des couleuvres en ce qui concerne les religions.

    Arrêtons  de faire faire "l'Autruche" et une bonne fois pour toute relevons la tête.

    4
    maurice
    Mercredi 10 Février 2016 à 08:47

    re....

    sur cette série, ma préférence va aux 3 et 4, pour le mouflon dans son intégralité !

    A+, maurice

    5
    Mercredi 10 Février 2016 à 09:03
    claudine/canelle

    Je ne connaissais pas vraiment !

    Bises

    6
    Mercredi 10 Février 2016 à 09:51

    jolie spécimen!! "Alors!! on peut plus déjeuner tranquille!!!" semble t'il dire! amitiés

    7
    Mercredi 10 Février 2016 à 11:07
    Cédric

    Belle série à nouveau avec une préférence sur la 3 en ce qui me concerne avec la composition parfaite mais aussi l'attitude de l'animal. Encore du beau boulot ! ;-)

    8
    any.
    Mercredi 10 Février 2016 à 11:07

    Il est adorable et semble à la fois très surpris de te voir et très curieux , pas farouche en plus !

    Très belles ces photos sur les rochers couverts de mousse.

    Bizzzzz

     

    9
    Mercredi 10 Février 2016 à 11:19

    J'aime bcp la 3 pour son attitude, il est trop beau !

    10
    Mercredi 10 Février 2016 à 11:33
    J'adore ce petit terrain rocheux et mousseux. Le mouflon même caché à moitié n'en est que plus beau.
    Gros bisous
    11
    Mercredi 10 Février 2016 à 12:04

    ... magnifique, surtout les deux dernières !

    12
    Mercredi 10 Février 2016 à 12:47

    Ce qui me vient en premier, après la beauté de l'animal, c'est la netteté de tes photos et de la luminosité.
    J'aime tout particulièrement l'avant-dernière.
     

    Merci de me faire voyager et de découvrir de si belles choses avec ton blog.

    13
    Mercredi 10 Février 2016 à 12:51

    il est adorable!

    14
    Mercredi 10 Février 2016 à 13:41

    Sur tes premières photos, Pascale, on a l'impression que ce bel animal joue à cache-cache,... Magnifique!

    15
    Mercredi 10 Février 2016 à 13:53
    julie

    L'homme  (qui par le passé, un peu cannibale) bouffe l'animal  ; l'animal mange parfois l'homme mais surtout entre eux (sans parler du chat qui s'amuse avec sa proie jusqu'à l'anéantir, uniquement pour le plaisir).

    Pour d'autres, on fabrique des croquettes, avec ceux qu'on élève et tue de façon barbare... Finalement, j'ai plus de compréhension envers  le pauvre gas dans la jungle qui chasse  pour se nourrir que certains de nous éleveurs...

    C'est vrai que j'aimerais pouvoir me passer de la viande, je mange déjà très peu, mais toujours des animaux élevés en "liberté" et tout près de chez nous.

    Est mieux de consommer de l'animal "heureux" ? Pour se donner bonne conscience du moins...

    Et comment se passer complètement de la viande lorsque on a été habitué et né omnivore ?  

    Ne sais pas, mais le  monde est mal fait... on a beau dire le contraire...

    Beau et heureux ce mouflon dans son milieu naturel, non... ne va pas le manger ! :)

    Bravo pour ton billet !!!!

    Bon aprem Pascale. Bise.

      • Mercredi 10 Février 2016 à 14:12

        Bon jour Julie,
        Nous avons certes été éduqués à être omnivores, mais nous avons une constitution morphologique qui ne l'est pas ICI et ICI. Nous essayons juste de nous rassurer et de nous déculpabiliser en nous disant que c'est notre nature. Même notre dentition est prévue pour mastiquer et non pour déchirer. La dentition de tous les animaux carnivores ou omnivores possèdent de grandes canines, il suffit de regarder celles de nos chiens et chats et également de toutes petites incisives. Idem pour les Lions et autres carnivores. Idem encore pour les grands singes carnivores.
        J'ai moi même été éduquée à avoir de la viande dans mon assiette, et je suis devenue végétarienne.
        Consommer de l'animal qui a vécu "heureux" n'empêche pas qu'il passe par la case transport et abattoir et la manière de faire est absolument monstrueuse, et à cela je ne veux plus participer.
        Le monde n'est pas mal fait, il est fait par les humains qui décident qui a la chance de pouvoir vivre, qui peut être mangé et qui doit être exterminé. C'est l'humain qui est mal fait puisqu'il a une conscience mais qu'il ne s'en sert que quand cela l'arrange.
        Bise et bonne fin de journée à toi


    16
    Mercredi 10 Février 2016 à 15:03

    Superbe ce jeune mouflon. Préférence pour les 2 dernières.
    Bon après midi, bises

    17
    Mercredi 10 Février 2016 à 15:08

    Le mouflon, quand il est jeune, ressemble assez au bouquetin.Il est fin de museau et très élégant, je trouve. Bon après-midi à toi et gros bisous

    18
    Mercredi 10 Février 2016 à 16:34

    Superbe mouflon,il t'a a l’œil sur les deux premières.

    Bisoussss

    19
    Mercredi 10 Février 2016 à 17:18

    Coucou,
    A moitié caché derrière ces rochers, il te suit du coin de l'œil.
    Superbes aussi les gros plans des deux derniers clichés.
    Bisousssss

    20
    Mercredi 10 Février 2016 à 17:31

    Tout jeune encore et un peu hésitant sur ses grandes pattes, il découvre la vie avec prudence semble t-il.

    Merci Pascale

    21
    Mercredi 10 Février 2016 à 17:58

    Des photos qui respirent le bonheur de vivre. J'aime la douceur du regard des animaux qui vivent dans la nature.

    22
    Mercredi 10 Février 2016 à 18:23

    un joli mouflon tout mignon

     

    23
    Mercredi 10 Février 2016 à 18:24

    j'ai oublié :

    tes photos sur Biarritz sont vraiment top dans ta news, mais j'ai du mal à les retrouver apres sur site..

    à bientot

    24
    Mercredi 10 Février 2016 à 19:27

    Tout jeune, sans doute, et qui semble tout timide sur les dernières. Je le trouve très attendrissant.

    25
    Mercredi 10 Février 2016 à 19:29

    bsr Pascale, un brin timide, belles prises! muxu

    26
    Mercredi 10 Février 2016 à 19:52

    tout simplement magnifique

    27
    Mercredi 10 Février 2016 à 20:53
    durgalola

    beaucoup de douceur dans ce mouflon. 

    Un excellent livre à recommander à ceux qui aiment les animaux mais n'ont pas osé devenir végétarien. 

     

    Bonne soirée et bises

    28
    Nicole59
    Jeudi 11 Février 2016 à 09:51

    Comme il est mignon, j'aime la douceur de son regard. Je craque devant la première photo où il semble jouer à cache-cache avec la photographe...

    Bises.

    29
    Vendredi 12 Février 2016 à 09:38

    Tout d'abord intimidé derrière son rocher , il t'observe du coin de l’œil et puis je suppose qu'il se dit en croisant ton objectif , je suis en sécurité et te fait le plaisir de se faire photographier , jolies captures photographiques

    bon vendredi à toi Pascale je file voir les autres Blog

    30
    Vendredi 12 Février 2016 à 16:50

    Tu as réussi à capter son attention, il est trop beau ! Bises

    31
    grandmistral
    Lundi 15 Février 2016 à 09:03

    Beau "minot" , très beau minot shoté par Toi

    Une réussite.

    Bises Pascale

    32
    Lundi 15 Février 2016 à 10:37

    Bonjour Pascale,

    Heureusement que tu as écrit que c’était un  mouflon. Sinon,  j'aurai eu de la peine à lui donner un nom. Un regard  bien capté.

     Bises.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :