• Mouton d'Ouessant

    Finistère (29)

     

    Le mouton d'Ouessant est une race ovine, qui, comme son nom l'indique est originaire de l'île d'Ouessant dans le Finistère. Il a disparu de cette île durant le xxe siècle suite à l'arrivée de moutons continentaux qui se sont métissés aux animaux locaux. La race a pu être sauvée grâce à quelques animaux retrouvés dans des propriétés sur le continent, et n'est aujourd'hui plus menacée.

    Mouton d'Ouessant

    Le mouton d'Ouessant est un petit mouton peu productif et peu prolifique. Il est toutefois rustique, et il se montre intéressant comme animal d'agrément pour entretenir les parcs et jardins.

    Le Mouton d'Ouessant est une variété insulaire et archaïsante du Mouton des Landes de Bretagne (plus petite taille, cornes plus fortes, queue plus courte...). On ne connaît pas avec précision l'origine de la race. Toutefois, elle semble implantée depuis très longtemps dans sa région d'origine, des documents de 1750 indiquant la présence de moutons sur l'île d'Ouessant et les monts d'Arrée en Bretagne. Le cheptel continental disparaît progressivement au cours du xxe siècle à la suite de métissage avec d'autres races bretonnes. En 1911, l'Encyclopædia Britannica indique que l'île d'Ouessant est peuplée de petits moutons noirs. C'est également à cette époque que la race acquiert son nom définitif de mouton d'Ouessant.

    Mouton d'Ouessant

    Les importations de moutons blancs, dont la laine est mieux adaptée au marché (le marché de la laine s'est effondré à partir de 1850 avec l'importation des laines d'Australie), sur l'île au début du xxe siècle engendrent divers métissages qui font peu à peu disparaître la race d'origine. À partir de 1976, le sauvetage de la race est entrepris par un groupe d'éleveurs passionnés menés par Paul Abbé. Ils s'appuient sur des troupeaux aux caractéristiques proches de celui que l'on pouvait trouver sur l'île à l'origine. Ces animaux, conservés sur le continent comme animal d'agrément dans de grandes propriétés comme celle de la famille de Goulaine à Saint-Étienne-de-Corcoué en Loire-Atlantique, sont récupérés par des éleveurs qui forment le Groupement des éleveurs de mouton d'Ouessant (GEMO). Sous leur impulsion, les effectifs passent de 486 à plusieurs milliers entre 1977 et 2007. La race n'est actuellement plus menacée.

    Mouton d'Ouessant

    Le mouton d'Ouessant a le dos droit, la poitrine profonde et le bassin et le garrot larges. Ses membres sont fins, et se terminent par un onglon sombre. Sa laine est la plupart du temps noire, mais il existe aussi des individus bruns ou blancs, leur peau restant noire et leur couleur étant unie. La couleur est toujours unie. Ils sont acceptés par le standard de la race. La toison recouvre le front et une partie des joues. Elle est semi-fermée, avec des mèches de bonne taille. La laine est de finesse moyenne. La tête est fine et régulière et présente un chanfrein droit. Elle porte de petits oreilles fines et dressées. Les mâles ont des cornes torsadées qui s'enroulent autour des oreilles.

    Mouton d'Ouessant

    C'est la plus petite race ovine française, avec une taille au garrot de 0,40 à 0,46 m pour les femelles et 0,42 à 0,49 m pour les mâles, pour un poids de 11 à 16 kg pour les brebis et 13 à 20 kg pour les béliers.

     

    « En approche...Grand Cormoran »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 12:59

    Bref, à lire tes explications c'est une "tondeuse écologique" le petit mouton qu'il nous faut pour entretenir nos jardins !

    De beaux portraits

    2
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 13:25

    Bonjour Pascale,

    je ne connaissais pas cette race de mouton, il est tout mignon. Les photos sont superbes, j'aime beaucoup la première et les deux dernières avec les cornes. Tes explications sont intéressantes, merci pour le partage.

    Passe une bonne journée.

    3
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 13:32

    ooohhhhhh qu'ils sont beaux ! Le dernier portrait est superbe. Un ptit calin ? Très jolie rencontre, comme les photos. ;-)

     

    4
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 13:57

     ils  sont beaux, résistants ,et gentils

     par chez moi certaine ,personnes , qui ont  un grand terrain,    les prennent  comme animaux de  compagnie

     ils adorent la compagnie  , des   humains et des chevaux ,

     je boycotte le fait de   consommer du mouton,  tant pis  si  cela ne plait pas   ,  c'est mon choix

     superbe portrait    que  tu nous offre

     

     

    5
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 16:34

    C'est une belle histoire qui montre ce que l'on peut obtenir avec la détermination. En plus il n'est pas mal du tout, vu le beau mâle de la dernière photo

    6
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 16:37

    Coucou, 
    Merci pour toutes ces précisions...
    il est vraiment particulier avec sa petite taille, et qu'est ce qu'il a une belle tête  yes
    Bisousssss

    7
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 19:23

    Ils sont beaux et ces yeux ...des billes ! bisouss bonne soirée à l'abri .

    8
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 19:59

    J'aime bien les moutons noirs, d'autant plus que l'on a pas trop l'occasion d'en voir par ici. Ils se remarquent forcément dans nos troupeaux de moutons blancs.

    9
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 20:23

    Merci Pascale pour toutes ces explications fort intéressantes et illustrées par de très jolies photos. Je leur trouve une tête vraiment sympathique. Je viens de m'apercevoir , grâce à tes photos, que la pupille des moutons est rectangulaire!!

    10
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 20:29

    Contente que l'espèce n'ait pas été abandonnée et soit maintenant sauvée.
    Merci pour toutes ces infos accompagnant tes photos Pascale...

    11
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 21:07

    ton dernier portrait est magnifique avec l'herbe dans la bouche la cool attitude en sorte

    12
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 23:44

    De bien jolies photos,agrémentées de commentaires toujours instructifs.

    On apprend plein de choses,merci pour toutes ces précisions.

    Passe une bonne nuit Pascale

    Bisouss

    13
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 07:00

    Le dernier portrait du mouton d'Ouessant est superbe !

    14
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 07:25

    bien mignons ces moutons noirs . j'aime bien ce dernier avec sa petite permanente et son regard brillant .

    heureusement qu'il y a des gens qui protègent ce que les autres détruisent .

    15
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 14:54

    Il aurait été dommage que la race disparaisse ! Il est trop beau ... Bises 

    16
    Samedi 11 Octobre 2014 à 09:07

    Le mouton ?

    J'ai un faible pour cet animal qui était présent sur l'exploitation familiale et que j'ai élevé, plus tard, en montagne.

    C'est bien de te faire l'écho d'une sauvegarde réussie...

    Le "mouton-tondeuse" a un bel avenir !

    Je termine ici ma visite : merci pour tous tes partages, surtout ceux que je n'ai pas pris le temps de commenter : ils n'en sont pas moins importants à mes yeux...

    Très bonne fin de semaine, Pascale

    Amitiés

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :