• Neuroptera

    Les névroptères (Neuroptera), également appelés Planipennes, sont un ordre d'insectes,
    sous-classe des ptérygotes,
    section des néoptères, division des holométaboles.

    On peut reconnaître leurs larves car elles possèdent des yeux simples, des pattes,
    des mandibules plus longues que la longueur de la tête et pas de fourreau alaire.

     

    Ordre des Neuroptères
    (Fourmilions, Chrysopes, Ascalaphes)

    On trouve dans cet ordre des espèces très variées. Les larves ont un appareil buccal de type piqueur-suceur permettant une digestion externe des proies. En dehors de ces caractères génériques, on trouve très peu de points communs entre les différentes familles, la variété des formes n'ayant d'égal que celle des modes de vie. Les fourmilières ressemblent à de petites libellules. Leurs larves sont connues pour creuser dans le sable des pièges de sable en forme d'entonnoir. Les fourmis, qui passent à proximité sont incapables de sortir de ce piège de sable mouvant et glissant inexorablement vers les mandibules de la larve. Les ascalaphes sont des insectes au vol rapide ressemblant ) de petits fourmilions trapus. Ils chassent de petits insectes au vol, le jour. Les chrysopes sont de grands prédateurs de pucerons, aux ailes diaphanes, au corps frêle et vert.

     

    Ascalaphe (Libelloides longicornis)
    Chrysope (Chrysopa sp.)
    Mouche serpent (Raphidia notata)

  •  

    Fiche info ICI

    Chrysope verte (Chrysoperla carnea)

     

     

    Marguerite Yourcenar (Mémoires d'Hadrien)

    Le véritable lieu de naissance est celui où l'on a porté pour la première fois un coup d'oeil intelligent sur soi-même. 

     


    30 commentaires
  • Fourmillons et Mantispes ICI

     

    Fourmilion ♀ - Macronemurus appendiculatus

     

     

    Fourmilion ♀ - Macronemurus appendiculatus

     

     

    Fourmilion ♀ - Macronemurus appendiculatus

     

     

    Fourmilion ♀ - Macronemurus appendiculatus

     

     

    Fourmilion ♀ - Macronemurus appendiculatus

     

     

    Fourmilion ♀ - Macronemurus appendiculatus

     

     

    Fourmilion ♀ - Macronemurus appendiculatus

     

     

    Quand le bison était libre, nous étions libres, ce furent les bonnes années.
    Bien que les troupeaux de bisons ne couvrent plus les grandes plaines, nous nous en souviendrons longtemps.

    Citation de Red Oak, le vieux chef Sioux.

     


    45 commentaires
  • Hérault (34)

    Ascalaphe ambré ♀  - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré  ♂  - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré ♀  - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     


    37 commentaires
  • Hérault (34)

    Ascalaphe ambré ♀ - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré ♀ - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré ♀ - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

    Encore un avec l'antenne pliée. 

     


    31 commentaires
  • Hérault (34)

    Fourmilion Fausse Libellule ♂ - Palpares libelluloides

     

    Fourmilion Fausse Libellule ♂ - Palpares libelluloides

     

    Fourmilion Fausse Libellule ♂ - Palpares libelluloides

    Photos à 600mm

     


    31 commentaires
  • Hérault (34)

    Ascalaphe ambré ♀ - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

    Un petit souci avec son antenne...

    Ascalaphe ambré ♀ - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré ♀ - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

    Photos faites à 600mm

     


    30 commentaires
  • Hérault (34)

    Fourmilion ♀  - Macronemurus appendiculatus

     

    Fourmilion ♀  - Macronemurus appendiculatus

     

    Fourmilion ♀  - Macronemurus appendiculatus   Fourmilion ♀  - Macronemurus appendiculatus

     

    Fourmilion ♀  - Macronemurus appendiculatus

     

    Fourmilion ♀  - Macronemurus appendiculatus

     

     


    12 commentaires
  • Hérault (34)

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti   Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

     


    34 commentaires
  • Hérault (34)

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     


    28 commentaires
  • Hérault (34)

    Voir ICI les différents Ascalaphons

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

    Ascalaphon du midi ♂ - Deleproctophylla dusmeti

     

     

     


    34 commentaires
  • Hérault (34)

    Fourmilion ♂ - Macronemurus appendiculatus   Fourmilion ♂ - Macronemurus appendiculatus

     

    Fourmilion ♂ - Macronemurus appendiculatus

     

     


    15 commentaires
  • Hérault (34)

    Voir ICI les différents Ascalaphons

     

     Ascalaphon du midi  ♀ - Deleproctophylla dusmeti

     

     Ascalaphon du midi  ♀ - Deleproctophylla dusmetis

     

     


    16 commentaires
  • Hérault (34)

    Palpares libelluloides (Linnaeus, 1764) - Fourmilion Fausse-Libellule

    Dans toute la région méditerranéenne. France.

    Biotopes chauds et secs, le long des coteaux, dans les maquis ou la garrigue, mais évite les zones trop sèches.

    Fourmilion Fausse Libellule - Palpares libelluloides

     

    Fourmilion Fausse Libellule - Palpares libelluloides

     

    Fourmilion Fausse Libellule - Palpares libelluloides

     

    Fourmilion Fausse Libellule - Palpares libelluloides    Fourmilion Fausse Libellule - Palpares libelluloides

     

     

     


    25 commentaires
  • Hérault (34)

    Il s'agit de l'Ascalaphe français dont la répartition est la plus étendue. Globalement l'espèce aux tendances méridionales et aux populations les plus régulières dans le sud, remonte jusqu'à une ligne Nantes - Nancy et fréquente l'essentiel du Bassin Parisien. Elle tend à manquer dans certains département des Pays de la Loire et ce, dès la Vendée sur la façade atlantique, ainsi que dans le sud-ouest de la France. N'est pas en Corse. Si dans le nord de son aire, elle préfère les landes ou pelouses des coteaux calcaires, plus au sud ses habitats sont similaires à ceux de Libelloides coccajus. Elle peut être plus nombreuse que ce dernier en altitude et atteint la cote de 1700 m et plus (cols alpins notamment). C'est une espèce plus tardive que Libelloides coccajus et si localement les deux espèces volent ensemble (en particulier en altitude), l'essentiel des populations d'Ascalaphes ambrés vole entre mi juin et début août, localement ou selon les années dès fin mai.

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)   Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     


    32 commentaires
  • Le Rouet - Hérault (34)

    Photos Août 2013

    Palpares libelluloides ♀ - fourmilion géant   Palpares libelluloides ♀ - fourmilion géant

     

    Palpares libelluloides ♀ - fourmilion géant

     

    Palpares libelluloides ♀ - fourmilion géant

     

     


    18 commentaires
  • Notre Dame de Londres - Hérault

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)   Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     


    32 commentaires
  • Le Rouet - Hérault

    Espèce diurne, craintive, vole bien.
    Généralement posé près du sol (d'où la difficulté à le prendre en photo en l'isolant
    de son envioronnement), les ailes écartées obliquement, les replie au bout d'un certain temps.
    La larve cachée près de la surface du sol capture les proies qui passent à sa portée.
    Son habitat se situe dans les forêts claires et sèches, les terrains d'aspect steppique, les garrigues.
    Largement répandu dans la région Méditerranéenne, mais localisé.

    Palpares libelluloides - fourmilion géant   Palpares libelluloides - fourmilion géant

     

    Palpares libelluloides - fourmilion géant   Palpares libelluloides - fourmilion géant

     

    Palpares libelluloides - fourmilion géant   Palpares libelluloides - fourmilion géant

     

    Palpares libelluloides - fourmilion géant   Palpares libelluloides - fourmilion géant

     

     


    48 commentaires
  • Saint Martin de Londres - Hérault

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)   Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     


    33 commentaires
  • Cazevieille - Hérault

    Il s'agit de l'Ascalaphe français dont la répartition est la plus étendue. Globalement l'espèce aux tendances méridionales et 
    aux populations les plus régulières dans le sud, remonte jusqu'à une ligne Nantes - Nancy et fréquente l'essentiel 
    du Bassin Parisien. Elle tend à manquer dans certains département des Pays de la Loire et ce, dès la Vendée sur la façade atlantique, a
    insi que dans le sud-ouest de la France. N'est pas en Corse. Si dans le nord de son aire, elle préfère les landes ou pelouses des 
    coteaux calcaires, plus au sud ses habitats sont similaires à ceux de Libelloides coccajus. Elle peut être plus nombreuse que ce 
    dernier en altitude et atteint la cote de 1700 m et plus (cols alpins notamment). C'est une espèce plus tardive que 
    Libelloides coccajus et si localement les deux espèces volent ensemble (en particulier en altitude), l'essentiel des populations 
    d'Ascalaphes ambrés vole entre mi juin et début août, localement ou selon les années dès fin mai.

    Les nervures de ses ailes sont jaunes, celles de l'Ascalaphe soufré sont noires.

     Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)   Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)   Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     


    24 commentaires
  • Le Rouet - Hérault

    Espèce diurne, craintive, vole bien.
    Généralement posé près du sol (d'où la difficulté à le prendre en photo en l'isolant
    de son envioronnement), les ailes écartées obliquement, les replie au bout d'un certain temps.
    La larve cachée près de la surface du sol capture les proies qui passent à sa portée.
    Son habitat se situe dans les forêts claires et sèches, les terrains d'aspect steppique, les garrigues.
    Largement répandu dans la région Méditerranéenne, mais localisé.

    Palpares libelluloides - fourmilion géant    Palpares libelluloides - fourmilion géant

    ♂ 

    Palpares libelluloides - fourmilion géant

     ♂

    Palpares libelluloides - fourmilion géant

     ♀

     


    37 commentaires
  • Saint Martin de Londres - Hérault

    Il s'agit de l'Ascalaphe français dont la répartition est la plus étendue. Globalement l'espèce aux tendances méridionales et
    aux populations les plus régulières dans le sud, remonte jusqu'à une ligne Nantes - Nancy et fréquente l'essentiel
    du Bassin Parisien. Elle tend à manquer dans certains département des Pays de la Loire et ce, dès la Vendée sur la façade atlantique, a
    insi que dans le sud-ouest de la France. N'est pas en Corse. Si dans le nord de son aire, elle préfère les landes ou pelouses des
    coteaux calcaires, plus au sud ses habitats sont similaires à ceux de Libelloides coccajus. Elle peut être plus nombreuse que ce
    dernier en altitude et atteint la cote de 1700 m et plus (cols alpins notamment). C'est une espèce plus tardive que
    Libelloides coccajus et si localement les deux espèces volent ensemble (en particulier en altitude), l'essentiel des populations
    d'Ascalaphes ambrés vole entre mi juin et début août, localement ou selon les années dès fin mai.

    Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)   Ascalaphe ambré - Libelloides longicornis (Linnaeus, 1764)

     

     

     


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique