• Pause longue sur les blockhaus de Capbreton

     

    Il suffit de franchir la dune de quelques pas pour les découvrir.
    Etrange vision que ces colosses de béton à l'abandon, piquant du nez face à l'Océan.

    Dans les Landes, en 1943, ces fortifications trônaient sur la seconde dune, à 80 mètres des flots (Le mur de l'Atlantique).

    A  cette époque, les blockhaus de Capbreton étaient enfouis dans la végétation et étaient accessibles par des petits sentiers.

    A présent, ils ne sont plus séparés de l'océan que de quelques mètres et sont immergés à chaque marée haute, illustrant magistralement
    le phénomène d'érosion qui frappe toute la côte d'Aquitaine. En effet, ils ont, un à un, dévalé la dune. Ils sont pourtant restés à l’endroit même où
    ils ont été construits. C’est la dune elle-même qui a reculé et s'est retirée de dessous leurs fondations par les effets de la montée de l'Océan,
    suite à la construction d'une digue en 1970.

    Pour remédier à cette diminution des plages, de vastes travaux ont été entrepris pour permettre un ré-ensablage automatique (dès l'année 2007
    selon un système unique en Europe). Grâce à des tuyaux placés sous la côte et à un ingénieux système de pompes, le sable qui s'accumule sur la
    plage nord de la station en raison des courants est transféré sur la plage sud qui souffre de l'érosion océanique. Ce système qui assure le transit
    de 100 000 m3 de sable par an permet d'offrir aux touristes une plage toujours découverte à marée haute, tout en évitant le bal des camions bennes
    qui, avant la mise en place de ce système, empoisonnait la ville.

    Quant aux blockhaus, présences imposantes qui défient l’océan par tous les temps (mais il reste le plus fort), ils font désormais partie intégrante du
    paysage de ces plages. C'est une zone de mémoire de notre histoire, mais aussi de création aux artistes de street-art. En effet, ces murs exposés aux
    éléments constituent des supports permettant de laisser libre cours à l’imagination des graffeurs qui s’y succèdent au fil des ans et des saisons.
    Les marées, quant à elles, se chargent d'en faire des oeuvres éphémères en les nettoyant de leurs assauts quotidiens, deux fois par jour.

     

    Pause longue sur Capbreton

     

     

    "A la Libération, ils n'étaient pas tous terminés à Capbreton.
    Tous étaient construits sur le même modèle, ils faisaient 5m50 de hauteur totale sur 2 m d'épaisseur.

    On commençait par faire, en terrassement, une dalle de propreté de 5 ou 6cm, suivant le tracé d'emplacement du blockhaus.
    Ce trou de terrassement était enterré à 2m ou 2m50.

    Un ferraillage était fait pour la partie du dessous. Les fers utilisés avaient une longueur de 13m sur 12mm, attachés avec du fil de fer et placés tous les 25 cm.
    Dessus on implantait un coffrage en bois. Puis on coulait le béton.

    Les galets et graviers venaient de l'Adour. Ils arrivaient par la voie ferrée au niveau du Foyer Logement actuel.
    C'était un terrain vague qui servait au stockage des matériaux. Le tout était chargé sur un DECAUVILLE qui passait de la Gare au Pont Lajus,
    sur le côté droit et prenait la route du "Prévent". A la dernière maison, 50m avant le fronton, il coupait la route et partait à "La Savane" par une piste cimentée.

    Une batterie de blockhaus a ainsi été bâtie sur la dune, avec un recul de 80 mètres par rapport à la mer. Les blockhaus étaient armés de pièces de batterie
    de 105 françaises et recouverts de sable, de sacs, de filets et de branchages, pour le camouflage". 

    A leur départ, les Allemands ont fait sauter les blockhaus par l'arrière.

    Souvenirs de M.PIERMAY, recueillis par Anne-Marie Bellenguez

    Pause longue sur Capbreton

     

    Landes 2016 : enfoui depuis 30 ans, un blockhaus réapparaît sur la plage : ICI  


    « Gampo et LooBihoreau gris »

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Avril à 00:27
    Pastellle

    Bonsoir Pascale, très bel effet que cette pause longue, ça fait une atmosphère bizarre, on ne sait pas trop sur quelle planète on se trouve en fait avec ces choses comme venues d'ailleurs. Un peu angoissant, mais c'est très beau. 

    Ce qui est angoissant surtout, c'est qu'ils soient à présent dans l'eau alors qu'ils en étaient loin lorsqu'ils ont été construits, mais tu l'expliques très bien. 

      • Samedi 28 Avril à 06:57

        Coucou Sophie,
        L'Océan avance "lentement" mais sûrement. La Dune du Pilat subit les mêmes assauts, et en Méditerranée, c'est la même chose. Et certains veulent nous faire croire que les changements climatiques ne sont pas si inquiétants...
        Ceux qui observent faune et flore s'en rendent bien compte aussi.
        Bonne journée à toi

    2
    Elaine Hancock
    Samedi 28 Avril à 01:25

    Il est intéressant de voir comment le temps a séparé ces maisons en blocs de béton de la terre. Une belle vue sur l'océan. J'aime la longue exposition. Une composition spectaculaire!

    Bonne journée

    3
    Samedi 28 Avril à 05:13
    Cĺucou Pascale, ta pause longue est une réussite. Tu as fais deux belles photos.
    Bonne continuation. .. bises .
    4
    Samedi 28 Avril à 06:56

    Bonjour Pascale, je commence cette journée avec toi et découvre ces deux superbes photos, les couleurs sont très belles, l'ambiance est impressionnante de par la force de la mer, et ces blocs de béton, je dois le dire, ont un certain charme dans le décor, même si cela relate bien des horreurs à une certaine époque. Les pauses longues sont un véritable plus pour le rendu de ces deux beaux clichés, tu as fort bien fait de les rajouter, c'est une belle réussite.

    Je vais maintenant déjeuner, tes photos en tête, que du bonheur.... Bonne journée et à très bientôt.

    5
    Samedi 28 Avril à 07:09

    Bon jour Pascale, le rendu est excellent sur tes photos !! cela crée une atmosphère particulière sur ces tristes vestiges du passé... excellent week-end, bise.

    6
    Samedi 28 Avril à 07:15

    Bonjour Pascale, un très bel effet, tes photos sont superbes, bravo. Bonne journée

    7
    Samedi 28 Avril à 07:22

    Tes photos sont superbes !

    Bon week-end Pascale

    8
    Samedi 28 Avril à 07:40

    J'y suis passé il y  a 3 ans, et j'ai eu la surprise de découvrir ces bunkers dans l'eau. Les prendre en pause longue est une très bonne idée. C'est une autre façon de les percevoir. Bon week-end Pascale.

    9
    Samedi 28 Avril à 08:13

    bonjour Pascale

    très jolie cette pause longue qui donne un air vaporeux à la surface de l'océan et égaie ces ouvrages en béton .

    merci pour les explications que tu as recueillies .

    10
    AMA
    Samedi 28 Avril à 08:24

    Bonjour Pascale, excellentes pdv , une atmosphère étrange se dégage et l'ambiance est irréaliste, tout ce que j'aime.

    Bravo aussi pour le texte qui accompagne cette très jolie série presque onirique, une grande réussite à n'en pas douter.

    Gros bisous et bonne journée à toi.

    11
    Samedi 28 Avril à 08:27
    joshi daniel

    That is awesome :)

    12
    Samedi 28 Avril à 08:31

    Bonjour Pascale, 

    Une jolie manière de faire vivre l'histoire!

    Avec le recul des ans on se rend bien compte des changements qui nous entourent . Ici c'est la mer qui ronge la côte, mais ce qui m'inquiète le plus c'est l'énorme pollution des zones dites naturelles envahies par les déchets.Nul endroit, si loin des habitations soit-il, où l'on ne trouve un "souvenir" de la société de consommation.

    Désolée je dérive, j'aime beaucoup tes poses longues,  elles magnifient ces endroits!

    Joli aussi le reportage avec tes fidèles amis!

    Belle journée ensoleillée avant les nuages!

    13
    Samedi 28 Avril à 08:32
    missfujii

    Le rendu est magique

    14
    Samedi 28 Avril à 08:32

    Bonjour Pascale

    Un très bon choix que la pose longue pour ces photos, l'effet rajoute à la dimension intemporelle...compliments

    Un bon we

    15
    Samedi 28 Avril à 08:43

    Ces émouvants vestiges donnent le vertige à mon imagination. Hommes contre hommes avec cette force de frappe en béton. Une grande tristesse se dégage de ces monuments de guerre qui ont vu tant de massacres. Tes images sont impressionnantes de paroles muettes.

    16
    Samedi 28 Avril à 08:55

    Bonjour Pascale. La pause longue crée un effet fantomatique qui donne une idée surprenante de ces vestiges qui résistent encore et toujours aux vagues. Tu as su rendre artistique la présentation de ces blocs de béton. Bravo.

    17
    Samedi 28 Avril à 09:13

    Un moment d'histoire que tu nous proposes aujourd'hui.

    J'adore l'effet, quand tu parles de pause longue, tu te souviens du temps de pause, un filtre 1000, juste pour info.

    Franchement une réussite, cela rajoute un grand plus a tes photos.

      • Samedi 28 Avril à 09:31

        Bon jour Rony,
        Merci pour les photos.
        Pour le temps de d'exposition avec un filtre ND1000 (ou quelque soit le filtre ND utilisé d'ailleurs), je ne peux pas te donner la réponse car tout dépend du résultat que tu souhaites obtenir pour déterminer ce temps d'autant que la lumière du moment entre aussi en ligne de compte. Donc, la seule possibilité, faire différents essais.
        Bonne journée

    18
    Samedi 28 Avril à 09:15

    Bonjour,

    Tout d'abord , je m'aperçois que j'avais zappé ta bannière  : sa beauté toute simple et sa pureté donneraient envie d'aller explorer la nature aux plus paresseux !

    J'aime bien ton titre à double sens et ton article et très intéressant , émouvant aussi !

    Quant aux deux photos , elles collent parfaitement au texte et prolongent l'émotion .Du tragique à peine adouci par le temps et dont la mémoire ne s'effacera  pas, comme le souligne ce rayon de soleil dans le ciel d'orage .La pause lente est très expressive et le filtre aussi peut-être .

    Bises et bonne journée !

      • Samedi 28 Avril à 09:39

        Bon jour Sophie,
        Ma Mouette commençait à faire des revendications, elle avait des crampes ;-)
        Du coup un petit changement d'ambiance ;-)
        Merci pour ça et aussi pour les photos. Tu as raison, "du tragique à peine adouci par le temps"... en tous cas pour nous, car ce tragique existe malheureusement encore dans bien des endroits du monde...
        Bises et bonne journée à toi aussi

    19
    baba
    Samedi 28 Avril à 09:16

    Des structures très difficiles à détruire vu leurs caractéristiques de construction. On en trouve de nombreuses sur le littoral Français. Il y en a de nombreux en Corse.Belle série de clichés pour rappeler aussi des épisodes douloureux de notre histoire.

    Bon week end.

    20
    Samedi 28 Avril à 09:31

    Excellente maîtrise de la pose longue, les photos sont magnifiques! Très belle journée Pascale! 

    21
    Samedi 28 Avril à 09:41
    J'adore les pauses longues et sur ces vestiges ça les rend beaux ! Tu as eu une excellente idée! Une série vraiment magnifique ! Bonne journée.
    22
    Samedi 28 Avril à 09:46

    ah oui Pascale , belle réalisation !  superbes les effets ...  merci bisous beau weekend a+

    23
    Samedi 28 Avril à 10:14
    Septsup

    très belles images.. j aime beaucoup... bisous

    24
    Oxygène (Sylvie)
    Samedi 28 Avril à 10:39
    Coucou Pascale. Merci pour toutes ces informations. J'ignorais tout de la construction d'un blockhaus et pourtant, habitant en Normandie, on en voit encore sur les plages.
    Tes photos sont surprenantes, presque surréalistes, baignant ces constructions dans un halo aussi mystérieux qu'angoissant.
    Je t'avouerai franchement être effarée par les travaux entrepris pour regagner de la plage... Mais qu'a t'on fait à la nature, que lui fait-on encore pour en arriver là ? Parfois (souvent) je crains pour l'avenir et me demande quel genre de planète nous allons laisser à nos descendants...
    Pourvu qu'il y ait assez de monde maintenant pour agir et prendre conscience que la nature, ça se respecte et se protège ...
    Bisous Pascale et bon week-end
      • Samedi 28 Avril à 11:31

        Coucou Sylvie,
        Merci pour les photos, c'est gentil.
        Comme toi, je suis très angoissée pour l'avenir et pour ceux qui vont avoir à subir les conséquences dramatiques des bouleversements annoncés. En espérant qu'il ne soit pas... déjà trop tard. Sur ce point, je ne suis pas très optimiste, d'autant que le consumérisme induisant la pollution ne semble pas réduire dans le monde, au contraire.
        Bisous et bon week-end également.

    25
    Samedi 28 Avril à 10:51
    J'adore deux superbes photos j adore 5*bisoussss
    26
    Samedi 28 Avril à 10:51

    Ta pause longue est très réussie !

    Bisous Pascale et bon WE

    27
    Samedi 28 Avril à 10:59

    Coucou

    la Normandie en a encore quelques uns également mais ils sont peu à peu détruits. Je pense qu'il faudrait garder quelques uns de ces "vestiges" pour ne pas oublier l'Histoire.

    Bonne journée

    Biz

      • Samedi 28 Avril à 11:32

        Coucou Josiane,
        Et pour les photos, toujours rien à en dire ? Parce que tout de même, ce sont des photos que je présente... à la base !
        Biz et bonne journée

    28
    Samedi 28 Avril à 11:29

    bonjour,Pascale

    deux belles photos avec cette pause lente et je pencherais de l'ajout d'une petit filtre ?mais superbe et j'adore l'ambiance.

    eh oui ils font partis de l'histoire avec de sacrés mouvements de position au fil du temps et des mouvements de la côte....mais on est tranquille le climat ne change pas..cry

     

    bonne fin de journée

    à bientot

    bises

      • Samedi 28 Avril à 11:37

        Bon jour Christophe,
        Merci pour les photos, et oui, forcément un filtre ND pour obtenir une photo autre que blanche sur un tel temps d'exposition ;-)
        Comme tu dis, nous sommes tranquilles pour le climat... ;-(
        Bises et bonne journée

    29
    Samedi 28 Avril à 11:58

    hello Pascale

    j'aime beaucoup tes photos..on est comme plongé dans un monde a part mais qui hélàs fut un jour réalité , de sinistres moments de guerre de merde comme elles le sont toutes

    bisous et aux loulous et bon WE ♥☺

      • Samedi 28 Avril à 12:02

        Coucou Nays,
        Merci pour les photos, et sur leur origine, je partage bien ton avis.
        Bises et caresses à Tom.
        Bon week-end.

    30
    Samedi 28 Avril à 12:42

    La pause longue apporte un plus aux photographies. Les blockhaus font partie intégrante du mur de l'Atlantique, une système de défense qui jalonne tout le littoral atlantique.  En Bretagne les blockhaus, malmenés par l'avancée de la mer résistent malgré tout, preuve qu'ils étaient conçus pour résister aux bombardements et à l'épreuve du temps. En tout cas ce sont de très belles photos. Bon we

    31
    Samedi 28 Avril à 12:43

    Bonjour ma chère Pascale,

    SURPRENANT, c'est beau et étrange, j'aime beaucoup !

    Gros bisous, doux week-end & à bientôt quand j'irais mieux !

    32
    Samedi 28 Avril à 13:21

    Coucou Pascale, oh un changement de bannière.. pure et jolie à la fois.  Tes photos me transportent sur une autre planète et j'aime beaucoup la façon dont tu les as traitées. 1943 l'année de ma naissance.  Merci pour toutes les explications qui rappellent des moments de douleur et la guerre continue dans d'autres pays...cela ne finira-t-il donc jamais? mais je ne connaissais pas les détails de leur construction.

    Je te souhaite un bon week end et merci pour ces deux magnifiques clichés.

    Bisous tout plein

    chatou

      • Samedi 28 Avril à 19:33

        Coucou Chatou,
        Merci pour la bannière et pour les photos, c'est gentil.
        Pour ce qui est de la guerre, je ne le crois malheureusement pas... Pour que les guerres cessent, il faudrait qu'une partie des humains cessent d'utiliser, et de quelque manière que ce soit, d'autres êtres humains pour le moindre petit profit ou intérêt. Ce n'est pas demain la veille ;-( 
        Bisous et bonne soirée

    33
    Samedi 28 Avril à 13:50

    Superbes ces 2 photos, c'est une belle idée, ici, la pause longue, j'adore l'effet rendu.

    Quand aux explications comme toujours on en apprend beaucoup en te lisant. Merci pour ce partage.

    Bon week-end à toi

    34
    Samedi 28 Avril à 14:38
    Magnifique point de vue pour une longue pau se. Belle journée.
    35
    Samedi 28 Avril à 15:00

    Bonjour,

    Ces pauses longues sont très réussies, la douceur de l'eau contraste avec le béton.

    36
    Samedi 28 Avril à 15:46

    Ce qui me fait peur est cette avancée des mers et océans. Certaines maisons ou barres d'immeubles se retrouvent avalées comme de véritables fétus de paille par la force herculéenne des marées. Quand je pense à ces immenses blockhaus qui étaient à des centaines de mètres... Tes photos sont magiques avec ce flou artistique. Excellent week-end, Pascale, et gros bisous

    37
    Samedi 28 Avril à 16:08

    Your images are beautiful.  There is almost an eerie feel to seeing them emerging from the sea!  Friendship

    38
    Samedi 28 Avril à 16:37

    Coucou Pascale,

    Comme cette série est belle ! La première photo est superbe, bravo, c'est très très beau !!! 

    Oui prendre le sable sur le point A et le mettre sur le point B. Bon, les humains aiment faire et refaire, pisser dans un violon dit-on.... cela évite les camions et tout le tralala mais on sait bien aujourd'hui, toi, moi et d'autres, que si la nature le décide ainsi c'est que nous, petits d'hommes, on ne pourra rien y changer. NOUS n'avons pas envie que le sable finisse à un endroit, mais l'océan, lui, en a décidé ainsi et il agit comme ça depuis lonnnnnnggggggggggtemps. Et il y a tellement d’endroit comme ça, dans le monde, où on essaie.... Quand on fait ça on ne fait pas la guerre mais bon... (soupir).

    Gros bisous et bon WE (sympa ta bannière, je suis arrivée en Afrique et sur le coup, j'me suis dit "Tiens Pascale est partie en vadrouille" hihihi)

      • Samedi 28 Avril à 19:41

        Coucou Nath,
        Merci, c'est très gentil.
        Mais tu sais bien que l'Homme veut tout contrôler, diriger, manipuler.... ce n'est pas nouveau et ce n'est pas près de cesser malheureusement ;-(
        Ben non, c'est un pin parasol, mais j'avoue que cela peut aussi ressembler à un Acacia erioloba, tu as raison.
        Gros bisous et bon week-end à vous deux également.

    39
    Samedi 28 Avril à 16:38

    Coucou Pascale, 
    Il y a des personnes que ces blokhaus dérangent mais perso je fais partie de celles qui veulent les conserver. 
    Ils font partie du patrimoine et leur présence a une signification précise, une valeur historique.
    Oui, l'érosion est présente, le trait de côte change, le climat aussi, c'est certain.
    Cet endroit fait partie de mes balades préférées et pour rien au monde, je ne voudrais les voir disparaître.
    Ils sont imposants et ces deux magnifiques photos de pause longue les mettent encore plus en valeur, en leur donnant un côté mystérieux.
    J' adore !
    Merci pour ce beau reportage. 
    Grosssssssss bisousssssssss et bon dimanche

      • Samedi 28 Avril à 19:45

        Coucou Martine,
        Moi aussi, je les trouve à leur place, mais je peux comprendre aussi que cela "dérange" certaines personnes. Je ne suis pas persuadée par exemple que mes deux Grands-Pères apprécieraient d'avoir ce genre de souvenir sous les yeux. 
        Merci pour les photos.
        BigBisousssssssssss

    40
    Samedi 28 Avril à 16:40

    Bonjour Pascale! C'est un paysage bien particulier que tu nous fais admirer : magnifique grâce à tes photos, mais triste aussi pour ce qu'il évoque du passé et menaçant en ce qui concerne  l'avenir. Ta  2ème photo , que je trouve superbe , semble une métaphore de l'engloutissement futur de la Terre. La Nature se défend , on ne peut lui en vouloir vu ce qu'on lui inflige.

    Bonne fin de journée Pascale, caresses aux poilus canins .

      • Samedi 28 Avril à 19:48

        Coucou Zoé,
        Merci pour les photos.
        Triste pour le passé, mais concernant l'avenir, même si les choses tournaient mal, je ne pense pas que les choses se passeraient de cette manière. 
        Oui, la Nature sera toujours la plus forte. Nous avons besoin d'Elle, mais elle n'a pas besoin de nous. Elle existait bien avant notre apparition, et elle a toujours su se relever de toutes les pires situations. Nous l'oublions trop souvent que nous avons besoin d'Elle, sinon, nous en prendrions soin.
        Caresses transmises. Bonne soirée

    41
    Samedi 28 Avril à 16:45

    Nouvelle bannière, nouveau sujet, voilà un beau pin parasol pour entrer dans ton espace .
    Comme tu le dis si bien, pas de vie sans arbres !
    Grosssssss bisousssssssss

      • Samedi 28 Avril à 19:49

        Re coucou,
        Oui, une petite envie de changer de style radicalement, au moins pour un moment, et les arbres pour moi, c'est vraiment fondamental.
        BigBisoussssss

    42
    Samedi 28 Avril à 16:51
    Cathy

    MA-GNI-FIQUE!!! J'adore cette lumière, le sujet et la prise de vue!!!

    43
    Samedi 28 Avril à 17:29

    Bonjour Pascale

    tes photos sont merveilleuses !

    bisous

    Am

    44
    Samedi 28 Avril à 17:36

    Bonjour Pascale

    Tes photos sont merveilleuses et nous permettent de réfléchir à tant de choses, comme l'histoire, le passé et la folie des hommes qui font la guerre, et l'inquiétude du réchauffement qui approche inexorablement et très lentement dans l'inertie de tant de personnes mais en même temps on ne sait pas vraiment quoi faire, les décideurs semblent laisser faire et beaucoup de gens font des petits gestes mais ce ne sera pas suffisant, ça va nous tomber dessus d'un seul coup. J'espère ne pas te démoraliser avec mon analyse de la situation peut-être trop désespéré...

    bisous

    Am

      • Samedi 28 Avril à 20:00

        Coucou Anne-Marie,
        Merci pour les photos.
        Les oligarques, où qu'ils se trouvent je pense (je ne parle pas des dictateurs bien évidemment), décident en fonction de ce qu'attend la majorité de la population de chaque pays. L'époque est au consumérisme forcené, et du coup, ceux qui réduisent ce comportement ne sont pas légion et n'ont pas encore vraiment assez de poids. De plus dans le monde des pays comme l'Inde ou la Chine sont en plein dans cette euphorie.
        Mais non, rassure toi, tu ne me démoralises pas, car d'une part, je me dis que les petits ruisseaux font les grandes rivières en espérant que cela ne prendra pas trop de temps, et d'autre part, je suis bien consciente que je ne peux agir que pour moi-même, à mon petit niveau, et dans cette mesure je n'ai pas d'autre choix que celui d'espérer que le monde se réveille, toutes générations confondues.
        Bisous et bonne soirée

    45
    Samedi 28 Avril à 18:30
    Coucou. J'adore ces deux photos et le traitement avec la pause longue. On se croirait sur une autre planète. Digne d'un film de science fiction. Bises alpines.
    46
    Samedi 28 Avril à 19:19

    Bonsoir Pascale tu nous offre deux sublimes photos j'adore bon samedi bisou Claudine Daniel

    47
    Mo
    Samedi 28 Avril à 20:18
    Mo

    C'est impressionnant!  Nous avons aussi des blockhaus sur une des plages d'Erdeven dans le Morbihan (à Kerminihy).

    Bonne soirée,

    Mo

    48
    Samedi 28 Avril à 21:41

    Hello Pascale ,

    J'ai une préférence pour la première , j'aime beaucoup ce cliché et ses couleurs saturées . Je ne sais pas si le contraste saisissant est dû à un post traitement mais peut importe ça me plait ! 

     

    49
    Samedi 28 Avril à 21:51

    Salut Pascale,

    L'effet pause longue et impressionnant et le fait sortir de nulle part.

    C'est splendide.

    Bonne soirée.

    50
    Samedi 28 Avril à 22:20

    Bonsoir Pascale,
    tes images sont féériques, on croirait qu'ils sont sur un nuage. Bravo, tes clichés sont superbes, j'adore ;)
    C'est fou ce blockhaus enfoui qui réapparait. La nature reprend ses droits et le sable ramené se retire à chaque grande marée.
    Merci pour les informations. La mer "monte", c'est indéniable, n'en déplaise à ceux qui pensent qu'il n'y a pas de réchauffement climatique et qui traitent les écolos de malades.
    Bonne soirée, bises

    51
    Dimanche 29 Avril à 09:09

    coucou Pascale

    j'aime beaucoup ces poses longues, ça dégage une atmosphère bien particulière......je ne m'y suis jamais essayé, peut-être devrais je ?

    bon dimanche, bises, maurice

      • Dimanche 29 Avril à 11:28

        Bon jour et merci Maurice.
        Bien sûr, c'est amusant ;-)
        Bises et bonne journée

    52
    Dimanche 29 Avril à 09:57
    Harmonybis

    Bonjour Pascale.

    Grâce à la pause longue,ces vestiges d'un passé encore bien présent dans nos mémoires,paraissent issus d'un autre monde.......comme dans un rêve.L'atmosphère est spéciale et mystérieuse comme dans un brouillard et j'adore cet effet,c'est bluffant.

    Bonne journée.Bises.

    53
    Dimanche 29 Avril à 10:21

    Je ne suis pas très fan, je trouve qu'ils gâchent le paysage. Bonne journée Pascale.

    54
    Dimanche 29 Avril à 10:27

    Tes deux photos sont M A G N I F I Q U E S Pascale, j'adore cette ambiance apocalyptique sous une belle lumière :-)

    55
    Dimanche 29 Avril à 10:45
    Septsup

    petit coucou pour répondre à ta question... c est une fleur de maronnier...gros bisous

    56
    Dimanche 29 Avril à 11:27
    marine D

    Superbe, merci Pascale, c'est chez moi, combien de vacances j'y ai passé et à Seignosse le Penon aussi, j'adore !

    Quant à la Résistance on la vécue de très près, ce fut une période incroyable même si nous étions petits !

    Léonce Dussarrat, libération des Landes

    http://www.amicaledu34ri.fr/corps/association/actualite/journal/Leoncedussarrat.htm

    57
    Dimanche 29 Avril à 11:40

    Photographed gorgeous, beautiful to look at.

    58
    Dimanche 29 Avril à 16:31

    Bien l'effet de la pause longue!

    Merci pour le cours d'histoire. Ces blockhaus n'auront pas servi à grand chose finalement. Mais bon, ce sont les témoins d' un douloureux passé pas si lointain...

    Bon dimanche.

    Bise, Michel

    59
    Dimanche 29 Avril à 17:04

    beautiful shots, i love the atmosphere especially the misty sea. 

    60
    Dimanche 29 Avril à 20:17
    Durgalola

    désormais même plus besoin de construire des blockaus, les armes nucléaires détruiront tout !...  j'aime bien tes photos. Bises.

    61
    Dimanche 29 Avril à 20:21

    Bonsoir Pascale. Tes photos sont étonnantes : douceur mousseuse de l'Océan et dureté-solidité du blockaus. En Gironde aussi il y en a beaucoup. Bonne soirée et bisous

    62
    Lundi 30 Avril à 08:52

    une magnifique ambiance pour ces photos

    je reste sans mot c'est juste magnifique

    63
    Lundi 30 Avril à 11:47

    Très belles images... et un grand merci pour tes explications.

    Un jour ou l'autre, ils disparaîtront et laisseront pourtant un souvenir.

    Bises et douce journée à toi.

    64
    Lundi 30 Avril à 15:52
    Xtian

    Bonjour Pascale

    Curieux effets induits par cette pose longue apportant un aspect presque dématérialisé aux clichés. Au final d'un reste d'élément d'une tragédie, la pose la place hors du temps. Il faudrait que je m'y essaie .... après un stage chez toi organisé pour les visiteurs de ton Blog ?

    Bises

      • Lundi 30 Avril à 16:14

        Bon jour Christian.
        C'est un jeu amusant qui demande patience et persévérance mais j'aime m'y adonner de temps à autre.
        Pour ta question, je peux utiliser un Jocker ;-)
        Bises et bonne journée

    65
    Lundi 30 Avril à 22:19

    Bonjour Pascale,

    Tes deux photos en pose longue sont spectaculaires! Ces vestiges resurgis sont vraiment des témoins émouvants d'une époque pas si lointaine!

    Bises

    Mireille

    66
    Mardi 1er Mai à 11:23
    Aliselle

    Bonjour Pascale

    je me pose une question: mais comment ai-je pu rester si longtemps sans pouvoir admirer tes photos?????? Tu arrives même à rendre esthétiques, voire poétiques ces blocs de béton.... Chapeau bas!

    Belle journée à toi

    Gros bisous

    67
    Mardi 1er Mai à 13:46

    Impressive phenomenon with the erosion of sand !! Glad they invented a system to replenish the beach with sand. Great photos and I love the misty aura you've created above the water.

    68
    Mardi 1er Mai à 17:08

    impressionnantes  photos  bien captées. 

    Merci et bon 1er mai à toi aussi Pascales

    69
    Mardi 1er Mai à 18:18

    Bonjour Pascale ,

     Ta façon de traiter ces photos apporte une touche différente de la vision qu'on en a habituellement. Le fait s'y trouver des œuvres  éphémères de street art ajoute encore à ma confusion. A tel point que qu'on en oublie qu'il s'agit d'ouvrage de guerre.

    Moralité : étonnant, surprenant, voire déstabilisant à l'image de ces blocs de béton renversés.

     Bises 

    70
    Lundi 7 Mai à 23:06

    Effet magique et poétique... je les ai vus, mais c'était moins beau que sur tes photos

    71
    Mercredi 9 Mai à 07:29

    waouh elles sont magnifiques ces photos de ce coin de plage que je connais bien, bel effet avec cette pause longue, j'aime beaucoup. heureuse que cet arbre te plaise, j'avoue que j'ai aimé travailler dans le mouillé et cette palette de couleurs; j'ai été très touchée par les com ici ou sur FB, cela me conforte dans ce choix de travailler ainsi. bises.celine

      • Mercredi 9 Mai à 07:46

        Bon Jour Céline,
        Merci c'est gentil pour les photos.
        C'est par ici, je n'ai pas de FB ;-)
        Bonne journée



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :