• Pipit rousseline & réflexion concernant la technique photographique

    Pipit rousseline - Anthus campestris - Tawny Pipit

    Fiche info ICI

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Pipit rousseline

     

     

    Il m'est souvent arrivé de lire  : "Il vaut mieux une photo techniquement moins réussie qu'une belle photo vide d'émotion".

    Très sincèrement, je me demande ce que cela veut dire.

    Je le précise, pour éviter toute mauvaise interprétation, que je ne prétends nullement que mes clichés soient

    techniquement ou artistiquement réussis, ni même qu'ils vous renvoient mes propres émotions de l'instant ;-)

    Une photographie, c'est un instant fugace de la vie (puisque ce monde est l'essence de la vie) figé sur un capteur. 
    Chacun ayant sa propre sensibilité, il me semble évident que nous ne pourrons avoir le même ressenti face à un instant qui 
    parfois ne représente qu' 1/8000° de seconde.


    La photographie entre dans le domaine de l'art, et donc du subjectif de la même manière que les peintres, les sculpteurs, 
    les compositeurs musiciens, les cinéastes, les tatoueurs créateurs, les cuisiniers, les écrivains...  TOUS des créateurs !
    L'essentiel de ce qu'un artiste propose est donc... subjectif et relève des goûts de chacun et de sa propre histoire.
    La première chose dans ce domaine sera le ressenti personnel qui fera vibrer certains et d'autres non.

    Pour autant, et dans chacune de ces spécificités artistiques, certains sont mondialement reconnus.

    Je pense en toute sincérité qu'il doit y avoir derrière cette reconnaissance une très bonne raison : Ces personnes là
    parviennent à toucher l'âme et le coeur du plus grand nombre, et si je cherche le point commun entre tous ces artistes
    reconnus 
    et quelque en soit le domaine, et bien... ils maîtrisent tous la technique de l'art qu'ils pratiquent !

    Pourquoi Vincent Munier est-il parvenu à cette reconnaissance ? Juste parce qu'il appuie son doigt sur un très bon 
    appareil photo et dans des endroits ou tout un chacun n'a pas forcément la possibilité de se rendre ? Je ne le crois pas !
    Et Robert Doisneau, ou encore Jeanloup SieffHenri Cartier Bresson et je pourrais en faire une longue liste.

    Camille Claudel ou Michel-Ange dans le domaine de la Sculpture.
    Vincent Van Gogh ou Paul Cézanne dans le domaine de la peinture.
    Joël Robuchon ou Paul Bocuse dans le domaine de la gastronomie.
    Amanda Wachob ou Chaim Machlev dans le domaine du tatouage... pour n'en citer que quelques uns.

    Pouvez-vous envisager une seule seconde que chacune de ces personnes ne maîtrise pas la technique de son art
    pour être parvenu à exprimer librement sa créativité ?


    Pour ma part, je pense que ceux qui se réfugient derrière cette vision, à mon sens très réductrice, sont ceux qui n'ont
    pas l'envie de s'investir dans tout ce qui est technique, pourtant élément indispensable pour obtenir une bonne réalisation.
    Une manière peut-être non seulement de se rassurer soi-même, mais également de diminuer le travail de ceux qui eux
    se sont donnés la peine d'apprendre ces différentes techniques. L'ego peut se cacher dans bien des endroits...
    Je ne peux envisager qu'il puisse s'agir d'autre chose, car apprendre est à la portée de tous, il faut juste le vouloir.


    Ceci ne veut pour autant pas dire qu'une réalisation artistique techniquement bonne séduira tout le monde sans exception 
    puisque l'art est subjectif. Malgré tout, le plus grand nombre sera touché si elle est réalisée avec émotion.  Cela ne veut pas dire non 
    plus que le meilleur technicien sera forcément le plus doué dans son domaine si sa propre émotion ne se fait pas sentir.

    J'ai cherché en moi ce qui pouvait susciter une profonde émotion. C'est la vie, et même dans l'Urbex, la vie a laissé sa trace.

    Ce qui me touche est extrêmement varié. Je ne suis pas limitée à l'animalier même si j'ai fait le choix  de consacrer les pages
    courantes de ce blog à ce domaine bien précis, et ce depuis quelques années. 
    J'aime aussi la photo reporters, les paysages, l'urbex, la macro, le portrait.... rien ne me laisse indifférente
    si la composition, qu'elle soit naturelle ou post-traitée me renvoie quelque chose de .... VIVANT ! 
    Et même dans la guerre, qui, pour les photographes reporters à pour essence de nous faire nous insurger, l'émotion est présente !

    Dans le domaine de la photo, je peux donc être profondément touchée par des tas de styles différents, même si l'animalier m'émeut 
    plus spécifiquement. Pourtant, une chose concernant la photographie est rédhibitoire me concernant : la présence de grillages, 
    de barreaux, d'enclos (exception faite de la photo reporter, ce qui dans ce cas peut justement donner tout son impact émotionnel) !

    De la même manière, je n'apprécie pas une photo animalière dont le sujet a été photographié en plongée et sera écrasé par l'angle de
    la prise de vue ; quand le sujet est placé en plein centre à la manière d'une cible ; quand une ligne d'horizon penche ; quand un sujet
    est placé face contre le cadre photographique et que l'animal me donne le sentiment de manquer d'air ; quand une personne
    pose dans une attitude artificielle doublée d'un sourire "commercial" ou "Colgate". 


    En revanche, j'apprécie certains portraits, réalisés en studio ou pas, mais laissant passer une expression, une émotion. 
    C'est là que toute la différence se fait de la part du photographe qui non seulement maîtrise parfaitement 
    la technique mais à aussi un regard artistique (exemples avec Steve McCurry ICI ou Patrick de Wilde ICI).


    Alors certes, je peux comprendre que l'apprentissage de la technique photographique soit quelque chose de rébarbatif, que d'apprendre  
    et de comprendre les règles de composition ne soient pas une priorité dans ce que nous souhaitons partager. Pourtant ces règles existent et
    nous 
    viennent des peintres. Nous, photographes, n'avons rien inventé dans ce domaine. Ces règles ont fait leurs preuves au travers les siècles 
    car nos cerveaux réagissent à ce qu'ils voient, ce qui au travers un tableau ou une photographie s'appelle, à l'instar d'un écrit : UNE LECTURE.

    Je remarque au fil des années que les photographes qui non seulement maîtrisent la technique, les règles de composition, l'utilisation de leur 
    matériel et sont en plus doués d'un sens artistique... EUX,  font preuve de respect pour ceux qui n'ont pas l'envie de s'investir dans ces apprentissages
    et qu'ils ne cherchent pas à minimiser leur travail. Apprendre la technique, c'est  aussi vouloir toujours s'améliorer et par conséquent, cela 
    ouvre à un peu d'humilité par la conscience que nous n'avons JAMAIS fini d'apprendre, et que c'est aussi toute la richesse de la vie.

    Une photo n'est pas due au hasard quand le photographe a déterminé les réglages de son boîtier dans un premier temps (et n'a pas 
    conservé les réglages de sortie d'usine). Que selon la lumière de l'instant, le résultat qu'il envisage avant même d'appuyer sur le 
    déclencheur, il va déterminer ses iso, sa balance des blancs, son exposition, sa vitesse, son ouverture, son angle de prise de vue,
    son cadrage, et cela sans avoir besoin d'y réfléchir longuement pour exprimer sa créativité. 

    En est-il de même quand on fonctionne en tout automatique et sans forcément être attentif aux règles de composition ?

    Merci donc à ceux qui n'ont pas envie de se pencher sur quelque technique qui soit (ce qui est respectable), de respecter vous aussi ceux qui 
    ont choisi de faire autrement, qui ont choisi de s'investir dans ces apprentissages. Il serait courtois de cesser de prétendre qu'une photo 
    techniquement réussie n'a souvent rien à véhiculer émotionnellement car étudier la technique, c'est avoir envie de progresser, et c'est 
    avoir cette humilité de se dire que justement... on ne sait pas tout, et que nous aurons toujours quelque chose à apprendre !
    Étonnant phénomène que celui de dénigrer la technique acquise par ceux qui l'ont souhaité tout en prétendant... qu'il ne faut pas juger ;-)



     Qu'est-ce qu'une bonne photo ? Voir ICI

    Ce lien n'est pas ce par rapport à quoi je me rapporte ni ce qui m'a fait développer ici ma réflexion.
    En revanche, je me suis retrouvée dans les arguments de cette personne par rapport à ma propre vision des choses. 
    J'ai donc juste déposé cette page pour vous présenter une autre vision...


    Ci-dessous, l'intervention de l'auteur de cet article que j'ai partagé en lien. 
    Cette intervention abonde totalement dans ce que je pense moi-même et que je résume très souvent dans cette phrase :
    "Il faut apprendre la technique pour pouvoir ensuite l'oublier". 

    Pipit rousseline & réflexion concernant la technique photographique

     

    « Petit escargot en vadrouille malgré la chaleurMarmotte - Marmota marmota »

  • Commentaires

    1
    Gosselin
    Jeudi 29 Juin à 06:51

    Entièrement d'accord ! Merci pour vos photos, toujours très belles, techniquement et chargées d'émotion ... merci aussi pour les exemples donnés. 

      • Jeudi 29 Juin à 18:11

        Merci à vous.
        Je ne prétends pas avoir une totale maîtrise de la technique (j'ai d'ailleurs de nombreux sujets sur lesquels j'ai de plus en plus l'envie de me "pencher"), et pour les émotions, ce n'est pas à moi d'en juger. Du coup si c'est le cas, alors super ;-)
        Bonne fin de journée

    2
    Jeudi 29 Juin à 07:18

    Superbes tes photos du pipit sur la petite croix de fer !

    Bonne journée Pascale  

    3
    Jeudi 29 Juin à 07:26

    De très belles attitudes pour ce Pipit ..je le découvre avec plaisir 

    Merci 

    Bises Pascale

    4
    AMA
    Jeudi 29 Juin à 07:28

    Bonjour Pascale, j'adore quand tu nous présentes ce genre de série toute en douceur, la pureté des lignes et le profil de l'oiseau participent beaucoup au résultat final.

    Que du beau donc encore une fois et bien sur une technique dominée qui n'efface pas ta sensibilité et ton talent.

    Je dis souvent : << connaître la technique le plus possible et l'oublier au moment de la photo pour laisser sa sensibilité et son instinct pour la suite>>

    Quand les réglages sont corrects, c'est quoi une bonne photo? Il reste la netteté ou pas, la profondeur de champ, le cadrage et le sujet principal et l'originalité . Beaucoup de choses à contrôler qui feront la qualité du document final.

    Voila mon avis et c'est pour cela que je pense que tu es une photographe de grand talent.

    Gros bisous et encore bravo pour ce blog et pour nous faire réfléchir sur tous ces sujets.

      • Jeudi 29 Juin à 08:35

        Bon jour Alain,
        Merci pour les photos, c'est gentil, mais mon article n'avait pas pour but de m'attirer les compliments ;-)
        J'avoue ne t'avoir jamais entendu me dire cette phrase que tu cites, en revanche, j'ai déjà écris ici, et entre autres sur le magazine "Toutes saisons n°4", dans lequel j'abordais déjà la nécessité de s'intéresser un minimum au moins à la technique photographique : « Il faut apprendre la technique pour pouvoir ensuite l’oublier » . Je me réfère d'ailleurs souvent à la conduite automobile sur ce sujet.
        Après je ne dis pas qu'il s'agit d'une obligation, en revanche, il est étrange que beaucoup de personnes, et certaines d'entre-elles de manière récurrentes n'aient de cesse que de prétendre qu'une photo techniquement réussie n'a souvent rien à véhiculer émotionnellement. Je n'ai jamais cherché à casser ce que je peux observer sur la toile et j'ai toujours pensé que chacun faisait justement selon ses envies et sa sensibilité. Alors certes, certaines photos me touchent beaucoup, d'autres pas du tout. Pour autant, je respecte leur travail, et je ne me permets de faire une analyse objective QUE quand la personne me le demande. Quelque soit l'analyse, jamais il ne me viendrait à l'idée de dire qu'une photo sans technique est vide d'émotion !
        Alors mon message, c'est juste : Un peu de tenue que diantre ! Chacun à le droit de ne pas vouloir s'investir dans un apprentissage, et quelque il soit, mais respectez ceux qui ont choisi de le faire dans le but de s'améliorer et cela justement parce qu'ils ont l'humilité de voir par eux-même que pour progresser, il faut s'en donner les moyens.
        Gros bisous et bonne journée


      • AMA
        Jeudi 29 Juin à 09:03

        Hihi en effet l'origine de cette phrase est made in Pascale, désolé.

    5
    Jeudi 29 Juin à 08:00
    septsup

    c est toujours un vrai plaisir de voir ce petit pipit qui est adorable..  le suivi de celui-ci est vraiment agréable... bonne journée... pas de nouvelles pour la fleur violette je vais appeler Cathline au secours... bizzz

    6
    Jeudi 29 Juin à 08:08

    Très joli petit oiseau tout en finesse. J'aime lorsqu'il gonfle ses plumes.

    7
    Jeudi 29 Juin à 08:08
    Cathy

    Je n'ai pas encore eu le temps de ire ton mot sur les "émotions photographiques", je voulais juste te dire combien ces photos sont belles ! D'abord par l'oiseau même si fin, si petit, mais aussi par le fond flouté, la si belle lumière, le bout de barrière qu'on aperçoit : le décor semble si beau, même si on en voit peu, et cela laisse justement le loisir de l'imaginer, et j'aime ça, tout comme en littérature ou en peinture j'aime le non-dit, le suggéré, qui me laisse plus de liberté.

    8
    Jeudi 29 Juin à 08:36
    Cathy

    Je ne lis pas la même chose que toi dans la phrase que tu cites : je n'y lis pas que les photos réussies techniquement sont TOUTES sans émotion; j'y lis juste que certaines photos moins techniques peuvent parfois provoquer de l'émotion malgré tout. Ceci dit, la phrase est sortie de son contexte et c'est peut-être moi qui interprète mal.

    Toutefois je suis entièrement d'accord avec toi sur la technique à apprendre, pour parfois au final désapprendre et s'éloigner des canons - car si on ne connaît pas les règles, on ne peut pas les enfreindre ;-)

    Si je compare à la peinture qui est une véritable passion, apprendre n'est pas une corvée, loin de là! C'est un chemin que j'ai suivi avidement, et si maintenant je suis davantage portée sur l'abstrait, c'est parce que justement j'ai passé des années à apprendre les techniques de la peinture classique : le reflet du verre, le plissé des tissus, la composition, ... une fois que j'ai eu fait le tour de toutes ces techniques, je me suis lassée de simplement reproduire la réalité comme une photo et j'ai eu envie d'aller plus loin ; l'abstrait me donne tout le loisir de continuer à apprendre et à expérimenter. Quand on aime, on ne s'arrête jamais. Il y a pourtant des tas de gens qui pensent qu'il n'y a pas de technique dans l'abstrait ' et que n'importe qui pourrait le faire'. Il y a aussi des tas de gens (souvent les mêmes) qui sont plus épatés parce qu'on a peint le reflet du verre ou un visage de façon réaliste; ces mêmes gens qui nous disent "c'est génial, on dirait une photo!" pensant dire un compliment, là où moi j'y vois presque une insulte! ;-)

    Je pense tout simplement que ceux qui regardent ne sont pas tous experts ni en photo, ni en peinture; ils ne voient pas les heures de travail, et la technique, puisque justement ils ne l'ont jamais étudiée. Mais ce n'est pas grave, ce qu'il faut voir, c'est l'émotion qu'un tableau ou une photo procure, comme tu le dis, de façon fort subjective, même si les mots sont parfois maladroits pour l'exprimer.

      • Jeudi 29 Juin à 11:14

        Re bon jour Cathy,

        Si j'ai cité cette phrase, je sais ce qu'elle exprime, et ce qu'elle renvoie de manière récurrente. 

        S'éloigner des règles pour les transgresser nécessite justement de maîtriser la technique. On ne peut transgresser quelque chose qu'on ne connaît pas selon moi, et comme tu le dis très bien, c'est là qu'on l'on peut se trouver dans notre propre personnalité, sensibilité, et développer notre propre imagination.

        Je suis bien d'accord avec toi, apprendre la technique quand on est passionné n'est absolument pas une corvée, et je l'ai expérimenté à différentes reprises dans ma vie, y compris sur des activités qui demandaient des années d'apprentissage comme l'équitation et ce sans jamais avoir tout acquis, d'autant que là, la relation se fait avec un autre être vivant et que ce paramètre est à chaque fois différent..

        Je ne suis pas certaine qu'il faille être forcément expert pour apprécier un sujet artistique, faute de quoi les artistes resteraient bien souvent méconnus. De là à prétendre que la technique puisse aller jusqu'à être un handicap pour obtenir une photo qui suscite de l'émotion, faut pas pousser ;-) Un peu de respect tout de même pour le travail des autres. Il ne me viendrait pas à l'idée de dénigrer une photo sans technique car je suis parfaitement en mesure de comprendre que l'aspect "mathématique" de la photographie puisse être rebutant.

        Je te rassure, je n'ai fait preuve d'aucune maladresse et chacun de mes mots ont été pesés et sous-pesés.

        Bonne journée à toi.

    9
    Jeudi 29 Juin à 09:06

    Quelle finesse cet oiseau... et tes photos d'une grande délicatesse.

    Merci Pascale

    Bises

    10
    Jeudi 29 Juin à 09:07

    Bonjour Pascale, très belle série, avec une petite préférence pour les 3 premières au niveau de la composition (j'aime bien la netteté aussi parfaite sur l'oiseau que sur le brin de vigne). Bises.

    11
    Jeudi 29 Juin à 09:17

    Whaouh!! J'adore les 2 dernières photos et pour moi l'émotion est là: on l'attend ce moment en observant les précédentes. 

    Quand à la technique dans l'art quel qu'il soit, j'avoue faire parti de ceux qui sont touchés par l'émotion qu'il en ressort et je fais confiance à ce que ressent mon "organe principal",  le coeur.  Je te rejoins quand tu dis " qui me renvoie à quelque chose de vivant "

    La technique il faudra bien que j'y vienne un jour: ça fait partie de ma....longue.....liste de projet yes

    Bonne journée à toi, des bises

      • Jeudi 29 Juin à 13:41

        Bon jour Pancho,
        Merci pour les photos, c'est gentil.
        Je pense que nous sommes tous touchés dans le premier instant par l'émotion dans tout ce qui est du domaine artistique, et c'est normal.
        Mon message s'adresse à ces personnes qui sous prétexte que la technique ne les intéressent pas se permettent de dire que la technique engendre très souvent des photos dénuées d'émotion et j'ai même pu lire que trop de technique peur amener à faire des photos sans âme. Chacun fait comme il ne sent, et je respecte cela, mais dénigrer ceux qui ont l'envie de s'améliorer et travaillent pour ça, je trouve que c'est tout de même sévèrement gonflé. 
        Voilà, c'est tout simplement ma position, et c'est encore plus gonflé quand cela vient de la part de personnes qui n'ont de cesse de prétendre que de porter un jugement... c'est pas bien !
        Je n'ai vraiment aucun souci avec les choix de chacun, mais j'estime simplement que les mien méritent le même respect que les leurs.
        Bises et bonne journée à toi également

    12
    Jeudi 29 Juin à 09:21
    lyly

    Superbes photos

    bises amicales

    lyly

    13
    Jeudi 29 Juin à 09:22

    De magnifiques photos de ce pipit !!! Bisoussssssssss

    14
    Jeudi 29 Juin à 09:47

    Bonjour Pascale,
    Comme tes photos sont superbes de ce Pipit  !
    j'adore quand il a ses plumes "hérissées".
    Passe une belle et douce journée - Bisous

     

    15
    Jeudi 29 Juin à 09:55

    Tes commentaires sont remplis de justesse. La photo et le haïku : un bref instant vécu.

    L'expression proposée touche ou ne touche pas. Lorsque l'auteur est sincère, lorsqu'il propose une vision personnelle, là est l'essentiel.

    Tes photos reflètent une personnalité riche : tu recherches le détail, unique, important. C'est gagné, selon mon modeste point de vue. La preuve, j'y reviens régulièrement...

      • Jeudi 29 Juin à 14:03

        Bon jour Marcel et merci pour ton intervention.
        Je ne sais pas si la sincérité de celui qui appuie sur un déclencheur est suffisant pour faire passer une émotion. Je pense qu'il faut dans un premier temps aimer ce que l'on fait, mais comme pour conduire une voiture, il est selon moi nécessaire d'apprendre à utiliser son matériel si on ne veut pas être dans le coup de chance, mais obtenir ce que l'on voulais obtenir.
        Merci en tous cas pour cette gentille appréciation de mes clichés, même si le sujet de ma réflexion n'était pas de recevoir des compliments ;-)
        Bonne journée

    16
    Jeudi 29 Juin à 10:33

    Superbes les deux dernières avec l'envol de ce petit oiseau. Quant au débat sur une belle photo... C'est un vaste débat. Je trouve qu'avec les appareils qui sortent maintenant, c'est devenu bien plus facile de faire des photos. Il y a aussi les logiciels de traitement qui sont bien pratiques pour rattraper un peu les réglages qui n'étaient pas forcément bien adaptés à la prise de vue. Maintenant lorsqu'on commence à s'intéresser vraiment à la pratique photographique, on se rend compte que le mode tout automatique est vite limité.

    Je ne m'intéresse pas à la photo depuis très longtemps. Je crois que c'est vraiment l'année passée que j'ai commencé à lire des bouquins, à regarder des tutos et apprendre un tas de choses. Comme tu as dû t'en rendre compte, je suis plus intéressée à la photo de paysage car c'est celle qui me parle le plus. Je vais d'ailleurs creuser prochainement dans cette pratique là. Je me réjouis. Mais comme tout art, la photographie doit comporter une émotion pour qu'elle me plaise. Outre la maîtrise de la technique (pas facile!), il y a toute la gamme d'émotions qui doit entrer en ligne de compte. Et cela c'est subjectif.

    Voilà pour ma petite contribution de jour. Et bises alpines.

      • Jeudi 29 Juin à 14:33

        Bon jour Dédé,

        Merci pour ce petit Pipit.

        Pour ce qui est du matériel, je ne partage pas ton avis. Tout dépend de la gamme de matériel choisie : amateur, amateur passionné ou expert. Il est évident qu'un boîtier reflex pour amateur sera moins complexe d'utilisation qu'un boîtier pour amateur passionné et plus encore pour expert. Mais beaucoup de gens pensent encore que si le boîtier est cher, les photos seront forcément bonnes. Ben... non, et je dirais même au contraire si on ne souhaite pas se prendre la tête avec les réglages. 

        Quand j'ai eu mon premier 7D, j'ai fait ma première sortie test en réglages sorties d'usine, et je suis rentrée dégoûtée car mes photos étaient bien meilleures avec mon 600D que j'avais su régler. Il m'a fallu à ce moment là potasser, aller voir des tutos, des forums.... apprendre comment utiliser ce boîtier qui m'offraient beaucoup plus de possibilités et donc de réglages différents. Quand j'ai acquis mon dernier boîtier, j'ai passé une journée entière à paramétrer juste le boîtier alors que je ne faisais que passer du Canon EOS 7D au Canon EOS 7D Mark II. Une journée à faire des recherches pour comprendre tous les réglages proposés dans chacun des nombreux menus. 

        Ensuite, certes, il y a les logiciels de traitement, mais ce n'est pas ce que je recherche. Ce qui me fait plaisir, c'est d'envisager mon cliché et de régler mon matériel pour obtenir le résultat souhaité. Ce que je recherche, c'est en prise de vue et en rentrant de voir la photo et de ne rien avoir à rattraper, ou alors exceptionnellement, comme par exemple les niveaux et recadrer.

        Après selon nos sujets de prédilections, les réglages seront différents, déjà du fait qu'en animalier on recherche souvent une profondeur de champ très courte ce qui est l'inverse pour les paysages.  Là, j'avoue que ce n'est pas mon point fort et pourtant, j'apprécie beaucoup. Mais je vais y travailler ;-)

        En revanche, je suis parfaitement en accord sur le fait que tout ce qui est artistique et la photo en fait partie (sauf photographie documents), et de ce fait, je ne peux parvenir à concevoir qu'on puisse avancer de tels propos concernant les gens qui ont eu envie de l'apprendre. 

        Bises et bonne fin de journée

    17
    Jeudi 29 Juin à 10:38

    Très belle série.. Ce petit oiseau t'écoute.. suis-je un bon sujet ....et se demande subitement ce que tout cela veut dire et prend la fuite..

    Oui la technique n'est pas facile, faut l'apprendre l'apprivoisé aussi comme pour la peinture..

    Bonne journée Pascale. Bises.

      • Jeudi 29 Juin à 14:35

        Coucou Mireille et merci.
        Comme pour tout, la technique doit s'apprendre. Parfois c'est simple, parfois c'est complexe, mais c'est comme pour conduire, avant de savoir le faire, il faut bien apprendre. C'est aussi de la technique.
        Bises et bonne journée

    18
    Jeudi 29 Juin à 10:57

    Coucou Pascale,  Beaucoup de fraîcheur, de douceur, d'harmonie dans ta série. Très expressif ce Pipit rousseline

    19
    Jeudi 29 Juin à 11:23

    bonjour Pascale , ah oui tu pourrais faire des conférence et débat sur le sujet !   et ... merci pour ton avis et impressions 

     mais autant j'aime tes photos et prises de vues comme ce bel oiseau dans tous ces mouvements ! et en vol et ... 

    autant certains "grands photographes"  moi je n'aime pas du tout ... ,  chacun a sa sensibilité pour faire une photo  ! 

       merci à toi  bel am  a+ 

      • Jeudi 29 Juin à 12:16

        Bon jour Bébert,
        C'est ça, c'est aussi ce que je dis, le meilleur technicien ne saura pas forcément faire passer des émotions, et l'art est subjectif.
        Heureusement, c'est une bonne chose, sinon tout le monde aurait les mêmes goûts et que ce monde serait uniformes.
        Pour autant, rien ne justifie de diminuer ceux qui s'intéressent à une technique, et quelque soit cette technique.
        J'aime beaucoup la sculpture, mais certains sculpteurs ne me parlent pas du tout, idem pour les peintres, les musiciens... 
        Bonne journée à toi également

    20
    Jeudi 29 Juin à 11:24

    quelle jolie série,j'ai l'impresion d'être dans le rang de vigne, et je découvre ce petit oiseau que je n'ai jamais vu... interessante ta réflexion, ça donne envie d'apprendre les techniques! ce que j'aime avec tes photos c'est que tu réussi à me faire oublier que je suis devant un écran. gros bisous Pascale. cathy

      • Jeudi 29 Juin à 12:18

        Merci Cathy, et ça c'est un des plus beaux compliments qu'on puisse faire à un photographe.
        Après, pour ce qui est de certaines technique, j'avoue bien volontiers que dans certains domaine, je n'éprouve aucune envie de m'y atteler ;-)
        Gros bisous et bonne journée

    21
    Jeudi 29 Juin à 11:32

    Je pense que la patience fait aussi partie de la technique . Savoir attendre le moment qui fera qu'une photo aura un plus sur les autres . Les deux derniers clichés me transmettent quelque chose de fort . L'envie de le suivre dans son envol . Ce sont de très beaux clichés ! Pour reprendre une citation de Victor Hugo , "Le beau est aussi utile que l'utile" . Il ajouta après un silence : Plus peut être 

     

      • Jeudi 29 Juin à 14:41

        Bon jour Lionel,
        Ah la patience, c'est autre chose, et cela entre dans la technique en effet, car il a fallu apprendre à observer et apprécier la lumière et à anticiper le rendu. La lumière étant l'essence même de la photographie. 
        Cependant, la plus grande patience n'offrira pas forcément le résultat escompté, en revanche, en l'animalier par exemple, la patience permettra d'obtenir des attitudes sympas, mais n'impliquera pas forcément que la photo sera bonne dans le sens de nette,  pas surex, bien cadrée ou autre.
        Je te souhaite une bonne journée

    22
    Jeudi 29 Juin à 11:42
    Cathy

    Oh non, rassure toi, quand je parlais de maladresse, c'est des autres que je parlais, certainement pas de toi!!!

      • Jeudi 29 Juin à 12:22

        Du coup je viens d'éclater de rire !
        Oh non, ce ne sont pas des maladresses. Cela peut en être une quand c'est fait une fois, pas quand cela devient un credo ;-) D'où cette réflexion ce matin de ma part.
        Cette manière de justifier son propre manque de technique, et même en ce qui concerne les simple règles de base finit par devenir autre chose que de la maladresse ;-)

    23
    Jeudi 29 Juin à 11:58
    Harmonybis

    Un oiseau très élancé et fier d'après sa position initiale.J'aime beaucoup la préparation à l'envol et l'envol lui-même.

    Côté photos,j'essaie d'en réussir de bonnes........je jette beaucoup.......j'étudie les prises de vue des autres photographes,les bouquins......et c'est vrai que j'apprends toujours........pas assez à mon goût mais cela dépend de beaucoup de facteurs et de liberté dans la vie privée mais là,c'est un "terrain" sur lequel je ne veux pas m'étendre.

    Je te donne rendez-vous au mois d'août.A bientôt et désolée de ne plus venir sur ton blog pendant cette période même si je dois me forcer à le faire.Idem pour les autres blogs.

    Bonne journée,Pascale.Bon mois de juillet et à bientôt.Bisous.

      • Jeudi 29 Juin à 12:24

        Merci pour les photos Harmony.
        La effectivement, nous avons aussi nos impératifs, les journées ne font malheureusement pas d'heures supplémentaires selon nos besoins, et chacun de surcroît fait comme il en a envie.
        J'espère que ce sont pour des vacances que tu t'éloignes, et pas pour des soucis.
        A bientôt et bisous à toi.

    24
    Jeudi 29 Juin à 12:30

    superbe serie!! il est superbe ce petit oiseau! "le bon photographe est celui qui utilise sa technique pour produire de l'émotion en racontant une histoire"!!amitiés

    25
    Jeudi 29 Juin à 12:48

    super explication et merci de partager Pascale biz

    26
    Jeudi 29 Juin à 12:52

    me concernant tu ravis toujours mes sens et je ne me pose aucune question. Le talent tu l'as

    27
    Jeudi 29 Juin à 13:33

    Tes clichés dégagent toujours des émotions Pascale , perso je ne me sens absolument pas pro

    et toi non plus tu n'as pas cette prétention je le sais mais tu es très patiente, très "douée"

    et tes partages sont pour moi toujours un ravissement ....

    Bonne journée à toi, aujourd'hui c'est la fête à la grenouille ici et la nature est ravie ... 

    Bises de Christiane

      • Jeudi 29 Juin à 15:03

        Bon jour Christiane,
        Merci c'est gentil, et tu as raison, je n'ai pas non plus cette prétention, ne me sentant pas pro (cela dit pro veut simplement dire avoir un numéro de RCS ou CDM mais n'est en aucun cas forcément un gage de qualité), je suis simplement amateur passionnée.
        Je ne sais pas si je suis douée, car les résultats que je suis parvenue à obtenir sont issus de mes recherches, de mes expériences aussi, de mes échecs essentiellement aussi car je me suis efforcée de les comprendre. Mes photos ratées m'ont beaucoup plus appris que mes photos réussies.
        Pour continuer de m'améliorer, il m'est nécessaire de savoir me placer sur une échelle par rapport aux photographes pour lesquels j'ai une grande admiration, et je pense parvenir à être objective (hihihi, j'ai du boulot et sans fausse humilité). En observant leur travail je continue d'apprendre, et c'est super constructif ;-)
        Simplement, oui, je m'éclate, sur le terrain, le temps n'existe plus et c'est pour moi l'essentiel, et aussi... être juste dans l'instant présent, celui de l'émotion ou... de l'attente, ce qui arrive souvent ;-)
        Mais comme je le disais, ma réflexion n'avait pas pour but de parler de moi et de mes photos. 
        Bises et belle fin de journée

    28
    babacmoi
    Jeudi 29 Juin à 14:54

    Je respecte le travail des autres.Chacun s'exprime comme il l'entend, la vision d'une photo est nécessairement différente selon que l'on soit l'auteur (e ) ou le spectateur....Sur la série que tu présentes la deuxième photo me parle..... mais tu as raison c'est subjectif.....

    Bonne soirée.

     

      • Jeudi 29 Juin à 15:14

        Bon jour Baba,
        C'est ça, et c'est ce que je revendique, respecter le travail des autres et quelques soient leurs choix. 
        Heureusement que c'est subjectif et que nos ressentis sont le reflet de nos propres goûts. Cela évite une monotonie et de tous se ressembler, quelle horreur un tel monde ;-)
        Bonne soirée également.

    29
    Jeudi 29 Juin à 15:18

    Bonjour Pascale,

    Il est vraiment mignon ce Pipit !! Encore une belle série !

    Passe une bonne journée, bises, Véronique

    30
    Jeudi 29 Juin à 15:37

    Bonjour Pascale,

    Ta série du jour est très belle. J'aime ces couleurs tendres tons sur tons qui font bien ressortir le sujet et ces fonds flous qui le mettent bien en valeur. La technique et l'artistique sont présents, je ne peux qu'aimer. 

    Concernant ton article du jour, merci! Tu exprimes exactement ce que j'ai écris dans l'un de mes derniers articles, à savoir que moi aussi je lis, et l'on m'a eu dit régulièrement, qu'il vaut mieux une photo moins bonne techniquement mais qui fasse ressortir une émotion qu'une belle photo ou l'on ne ressent rien (comme si une belle photo était obligatoirement vide d'émotion et qu'on ne pouvait associer les deux).  Je pense aussi que les personnes qui m'ont dit cela justifient leur propre niveau photographique, car justement ils n'ont jamais voulu se pencher sur la technique car trop prise de tête et trop peur de rentrer d'une sortie photo avec toutes les photos ratées. C'est vrai que lorsqu'on commence à se pencher sur la technique (je parle ici des réglages de son boitier et des différents modes de prises de vue, iso, balance des blancs, etc...) et que l'on quitte le mode "tout automatique", on prend des risques, surtout au début,  de rentrer avec beaucoup de photos qui partent directement à la poubelle.  Je suis passée par là et je peux donc en témoigner. Une personne de mon entourage avec qui je faisais beaucoup de sorties photos  me disait régulièrement qu'elle avait raté sa série alors que j'avais réussi la mienne. La différence entre nous deux est qu'entre temps  je me suis penchée sur la technique et la connaissance de mon boitier, et depuis, j'ai beaucoup moins de déchets qu'auparavant, même si je suis encore très très loin d'arriver à ce que je souhaite. Alors oui, on est tout à fait en droit de ne pas vouloir apprendre, mais dire ensuite que trop de technique tue l'émotion, là je ne suis pas d'accord, c'est pour moi se donner une excuse de ne pas vouloir apprendre et justifier ses photos ratées; de plus, comme tu le dis, c'est dénigrer ceux qui s'investissent dans cet apprentissage. 

    Je profite de cet article pour te remercier du temps que tu me donnes à m'apprendre cette fameuse technique, à corriger mes photos (à ma demande je le précise), et aussi, de m'avoir encouragé à persévérer d'utiliser ce fameux objectif 400mm non stabilisé que tu m'as gentiment prêté et qui m'a donné de sacrées prises de têtes, quand je rentrais avec toutes mes photos ratées, du à ma mauvaise posture. :-)  J'ai maintenant du plaisir à l'utiliser (même si j'ai hâte de changer à cause de la rafale), et j'ai remisé le 300mm qui ne sort pratiquement plus. 

    J'apprécie beaucoup nos échanges photographiques, même lorsqu'on se prend la tête. :-) 

    Je t'embrasse. 

     

      • Jeudi 29 Juin à 17:36

        Coucou Caroline,

        Merci pour ma série, ravie qu'elle te plaise.

        Pour ce qui en est de cette réflexion, je l'ai eu aussi, et je partage tout a fait ce point de vue qui est le tien.
        Avant je ne disais rien, mais à présent, cela me gonfle parce que chacun fait comme bon lui semble, met ses photos avec un horizon qui se penche un coup à gauche un coup à droite si cela lui chante,  écrase ou étouffe son sujet, ne cherche pas à jouer avec sa PDC... vraiment cela m'est égal du moment que ses photos lui plaisent. De mon côté, je vais dans ce cas m'arrêter sur le sujet sans dénigrer la photo en elle-même.
        Mais après lire ce genre de propos.... là je me dis que franchement, c'est vraiment méprisant, c'est aussi avoir une très haute estime de son travail, et oui, c'est se réfugier et se justifier de ses propres manques.

        Avec plaisir, et dans la mesure ou toi tu me l'as demandé je sais que je peut y aller, même si parfois ça peut être raide à entendre ;-)
        C'est la raison pour laquelle je t'ai demandé d'ouvrir un autre blog entre toi et moi, ayant expérimenté sur un blog ouvert à d'autres visiteurs et que quasi systématiquement les commentaires suivants  si je faisais une remarque, étaient comme pour consoler, comme si j'avais dit des gros mots ;-) 

        Pour le 400, je savais, et pour cause je l'ai longtemps utilisé, puis Laurent l'à utilisé à son tour. Donc à moins qu'il ait pris un choc.... cela ne pouvait venir que de toi. A présent le problème est réglé, même si en effet, ce caillou ralenti ta rafale ce que je ne m'explique pas.

        Eh dans une relation, si on se brosse toujours dans le sens du poil, ça rime à quoi ? Une fausse relation, et comme toi, je ne m'y sens pas à l'aise ;-)

        Je t'embrasse également.

    31
    Jeudi 29 Juin à 17:19

    Adorable ti-pipit!

    J'aime les animaux par dessus tout et ce que j'aime dans tes photos, alors que je ne connais rien à cet art , c'est qu'à chaque fois , j'ai l'impression d'avoir cet animal , oiseau ou insecte là , juste devant moi , rien que pour moi, et c'est un petit bonheur du jour!

    Bonne soirée Pascale!

      • Jeudi 29 Juin à 18:13

        Coucou Zoé,
        Alors ça c'est gentil, et savoir que mes photos peuvent procurer un petit bonheur du jour, cela fait chaud au coeur ;-)
        Je ne rechigne pas non plus devant les petits bonheurs à saisir.
        Belle fin de soirée

    32
    Jeudi 29 Juin à 18:34

    Bonjour Pascale

    Une série qui donne du plaisir à regarder. Rien d'autre à dire. Et merci aussi pour ta réflexion et le lien: très instructif.

    Bise et bonne journée

    33
    Jeudi 29 Juin à 19:08

    les 2 dernières sont vraiment de toute beauté , bravo .... bonne soirée Pascale

    34
    Jeudi 29 Juin à 20:06

    Bonsoir Pascale c'est une magnifique série avec des très jolies photos de ce bel oiseau très joli aussi ton reportage avec l'escargot bonne soirée bisou Claudine Daniel

    35
    Jeudi 29 Juin à 20:09

    J'adore les photos où il est tout ébouriffé et superbe envol.
    Bises, Pascale, et bonne soirée.

    36
    Jeudi 29 Juin à 21:36

    Bonsoir Pascale,

    Voilà un oiseau que je n'ai jamais rencontré et je suis heureuse de le découvrir chez toi :)

    Une douce lumière dans le vignoble met joliment l'oiseau en scène ; très belle série.

    Douce soirée,  bonne continuation et Gros bisous

    ps : merci pour ton com ;)

     

    37
    Mag
    Jeudi 29 Juin à 21:49
    Magnifique série chargée pour moi de belles émotions. Les tons les couleurs le cadrage l'oiseau la croix. Tout est là pour me mettre le poil. Alors j'aime !
    Cet article me parle très fort puisque j'en suis à l'apprentissage de cette fameuse technique photographique après m'être bien longtemps sur les petits numériques tout automatiques. ..
    C'est juste passionnant d'apprendre toutes ces techniques. Alors moi aussi je viens ici te remercier pour le temps que tu passes à me dévoiler ces techniques que tu maîtrises. A me corriger . A m'apprendre à regarder autrement tous ces instants de vie uniques.
    Apprendre et de surcroît avec toi me passionne.
    Ça me fait sourire parce que la technique est essentielle dans beaucoup de domaines. Que fait un cavalier sans technique ? Un escrimeur sans technique ? Un éducateur de jeunes enfants ? C'est pas seulement dans l'art j'ai envie de dire. Je pense en effet que s'il existe des techniques photographiques c'est pour les utiliser. .. bon bref. Je sais pas si tu vas bien me suivre ...
    En tous cas merci pour ce partage. Pour ces techniciens que tu cites et que je vais aller visiter et lire de ce pas.
    Énormes bisous et douce nuit ma soeur
      • Vendredi 30 Juin à 07:18

        Coucou Mag,

        Je suis fondamentalement d'accord avec toi et je te suis parfaitement bien. Dès lors qu'on entreprend quelque chose, pour obtenir un résultat, et de préférence un bon résultat on apprend la technique. On commence tout petit, à l'école d'ailleurs, même si on n'appelle pas cela de la technique. Sans la technique on "bidouille", ce que je respecte car on a parfaitement le droit de se contenter de"bidouiller", et il m'arrive de le faire dans certains domaine. Tiens, l'entretien de ma voiture par exemple, la mécanique ne m'intéressant pas, je vais vérifier les niveaux, deux trois trucs et du coup je bidouille, mais je préfère la déposer chez mon mécano qui lui sait très bien faire ça contrairement à moi. Comme lui j'aurai pu apprendre, mais c'est un choix que je n'ai pas fait, et il ne me viendrait pas à l'idée de dénigrer les acquis de mon mécano sur des choses que je n'ai pas cherché à apprendre.

        C'est ça qui est pour moi inaudible, ce sont ces personnes qui dévalorisent ceux qui ont le désir de faire autre chose que du bidouillage.

        Ici, je m'étais contentée de n'aborder que le domaine artistique car c'est un domaine subjectif, mais tu as parfaitement raison sur les point que tu as soulevés. Autant toi que moi, si nous nous étions contentées de bidouiller, toi en escrime, moi en équitation (et dans d'autres domaines aussi), je doute que nous aurions atteint nos objectifs. 

        Pour passer à autre chose qu'au bidouillage, je pense qu'il faut un peu, voir beaucoup d'ailleurs, de passion, et pour la photo cela commence sur le terrain. Sur le sujet présent, ma passion est avant tout la photo, dans la recherche, dans l'instant qui précède et l'instant présent. Je ne fais pas des photos juste dans l'idée qu'il faut que j'alimente ce blog,  Le partage blog n'est qu'un petit plus à cette passion, et ton intervention me fait me questionner ;-)

        Merci à toi pour tes mots, et je suis très heureuse de partager cela avec toi, et dans cet apprentissage, sans chercher à te flatter, mais tu le sais, tu as très très vite assimilé la technique. C'est un régal pour moi d'autant que je sens vraiment que tu t'éclates ;-)

        Énormes bisous ma Petite Soeur. Bonne journée

    38
    Jeudi 29 Juin à 21:49

    Bonsoir Pascale,
    Il est évident qu'il faut un minimum de technique pour réussir une photo, cela dit, tu peux avoir toute la technique que tu veux, s'il n'y a aucune émotion dans le cliché, je ne le considèrerais pas comme parfait ou du moins, il n'attirera pas mon oeil.
    L'imaginaire reste important dans la composition de l'image, elle me touchera beaucoup plus qu'une simple représentation de paysage, par ex.

    Tes photos sont, comme toujours, superbes, la couleur de l'arrière plan lui va bien à ce pipit. Légère préférence pour les 4 dernières.
    Bises

      • Vendredi 30 Juin à 07:34

        Bon jour Katia,
        Je suis bien d'accord, c'est d'ailleurs ce que j'ai écris. Mais c'est avant tout une histoire de goûts personnels. Certains artistes vont nous toucher, d'autres pas du tout.
        Je vais te donner un exemple dans un domaine qui me passionne tout autant que la photo : la sculpture. Alberto Giacometti, pourtant artiste mondialement reconnu, et donc la technique de sculpture ne fait aucun doute, et bien j'éprouve devant ses oeuvres un énorme sentiment de malaise. Je ne dirais pas pour autant que son travail n'est pas bon, je dirais juste que cela me fait froid dans le dos et que je n'apprécie pas les émotions que cela suscite en moi (j'ai cherché pourquoi, et je sais que cela remonte à ma propre histoire de vie, d'ancêtres même, car ses sculptures évoquent pour moi les prisonniers de camps de concentration).
        Je pense qu'on peut aussi réussir une magnifique photo sans la moindre technique et Laurent en a été l'exemple parfait. La première fois qu'il a eu un de mes boîtiers dans les mains, il a visé juste comme ça, une Grande aigrette qui s'envolait devant lui et le résultat, woawwwww ! Mais il a été parfaitement conscient que c'était un coup de chance, et aussi que le boîtier qu'il avait en main était bien réglé. 
        Mon sujet n'était pas : Est-il indispensable de maîtriser la technique en photo, mais juste, merci à ceux qui n'ont pas fait ce choix de ne pas diminuer le travail de ceux qui ont choisi de faire autrement.
        Merci pour mon petit Pipit.
        Bises et bonne journée

      • Vendredi 30 Juin à 09:50

        Tu as raison, j'ai eu fait des photos ratées qui étaient très belles.
        Quant aux commentaires, il faut bien que certaines personnes justifient le fait qu'ils n'aient pas envie d'apprendre la technique. En ce qui me concerne, je n'y fais pas attention, ces personnes ne m'intéressent pas.

      • Vendredi 30 Juin à 13:49

        Tout à fait, cela m'est arrivé aussi.
        Et pour le reste, je pars aussi du principe que de ne pas dire aux imbéciles qu'ils se comportent comme des imbéciles, et bien c'est aussi ne pas leur donner une chance de se remettre en question.
        Il m'arrive comme tout le monde d'être une imbécile aussi, et j'apprécie quand on me dit : "Hé Pascale, tu as pas un peu perdu une roue là ?". Du coup, j'y réfléchis... ;-)

    39
    Jeudi 29 Juin à 22:42
    Danièle Nguyen

    Une excellente série ! et un article pour lequel je partage entièrement ton avis ! J'aime apprendre et me perfectionner, et je fais désormais fi de ces commentaires qui finalement reflètent une certaine jalousie ;-)  Bonne soirée et douce nuit à toi.

      • Vendredi 30 Juin à 07:36

        Bon jour Danièle,
        Merci à toi.
        Je ne voulais pas évoquer ici ce sentiment de la jalousie, mais je pense aussi que tu n'as pas tort. 
        Dans ton espace photo, la maîtrise de la technique ne fait réellement aucun doute pour moi. Non seulement tes photos me touchent, mais sans technique, jamais tu n'aurais ces résultats ;-)
        Bonne journée

    40
    Jeudi 29 Juin à 23:10

    Bonsoir Pascale, 
    Les piquets de vignes sont des perchoirs privilégiés pour toutes sortes d'oiseaux.
    Ici ce Pipit est bien isolé et la prise de vue choisie le met bien en valeur. 
    Superbes ces clichés et l'envol une belle fin .

    Comment peut-on dire qu'une photo est totalement réussie si la technique n'est pas maîtrisée, et comment peut-on dire aussi qu'une photo techniquement parfaite ne " dégage " rien....C'est étrange. 
    Perso, quand je ne maîtrisais rien de la technique, mes photos n'étaient pas bonnes, c'est pour ça que je t'ai demandé de m'expliquer tout ça. 
    C'est dur, rébarbatif, parfois démoralisant mais si gratifiant quand on y croit et que ça fonctionne.... En passant, un grand merci Pascale ;-)
    Je ne sais pas par rapport à quel commentaire tu as décidé de faire cet article, mais tu as eu raison de dire ta façon de penser.
    Grossssssssss bisousssssssssss

      • Vendredi 30 Juin à 07:58

        Coucou Martine,
        Merci pour mes photos.
        Ce n'est pas ce qui est dit. Il est dit "Il vaut mieux une photo techniquement moins réussie qu'une photo vide d'émotion" et cela fait tout de même une nuance avec "une photo est totalement réussie si la technique n'est pas maîtrisée".
        Pour ma part, je pense que l'un ne va pas sans l'autre.
        D'une part, une photo composée plein centre, penchée, pas nette, fouillis, voilée, dans certains cas en plongée écrasante et plein d'autres choses encore.... fera à la base une photo qui ne me touchera pas. Les règles visuelles de composition n'existent pas par hasard, c'est parce ce que la lecture en fait quelque chose d'agréable au regard.
        Si la technique du matériel est maîtrisée, cela ajoutera à une composition réussie dans la gestion de la lumière puisque la photo c'est le jeu des lumières.
        Après si le photographe n'a lui même aucune émotion quand il déclenche, je doute qu'il puisse parvenir à en faire passer...  
        Si la composition et la technique sont réunis, cela ne voudra pas pour autant dire que je vais apprécier, car heureusement les émotions ressenties par les uns ne sont pas forcément celles ressenties par les autres.
        Tu dis que d'apprendre est parfois démoralisant, disons que cela peut prendre du temps, et te concernant, tu pratiquais déjà mais dans ce que j'appelle le "bidouillage". Du coup du raté pour beaucoup. Il t'a fallu désapprendre tes mauvaises habitudes, tant dans tes réglages que dans tes positions, et c'est peut-être le plus difficile.
        Pour moi ce qui était démoralisant, c'était de stagner en animalier et d'avoir un taux de déchet bien trop important puisque la plupart du temps, les photos relativement réussies étaient issues de coups de chance. Et la chance ne se manifeste pas à chaque déclenchement ;-)
        Des commentaires que j'ai reçu ici, que j'ai pu lire ailleurs.... et cela fait bien longtemps, car pour certains c'est un credo, et tu la sais, parfois cela me prend du temps à faire mûrir ;-)
        BigBisousssssss et bonne journée

    41
    Vendredi 30 Juin à 06:19
    Eric Heymans

    Bonjour Pascale,

    Après avoir lu votre billet et parcouru quelques autres, je me sens honoré que vous ayez choisi mon article "Qu'est-ce qu'une bonne photo" en complément de votre réflexion.

    J'aimerais encore partager cet extrait de ma page "A propos" qui illustre ma perception de ce que vous écrivez plus haut.

    Belle journée à tous.

    Extrait :

    Lorsque j’étais enfant, un de mes professeurs disait «savoir c’est pouvoir» et j’ai, depuis, réalisé combien il avait raison.

    Quand l’apprentissage devient «connaissance» et que les outils acquis font partie intégrante du «savoir», alors se passe un phénomène extraordinaire : le «savoir» devient cette fondation sur laquelle nous nous reposons naturellement pour exercer nos talents.

    C’est le moment exact où l’on oublie l’acquis. L’ intuition et la créativité prennent alors le pas pour que s’exprime votre Art de la photographie!

    Compliqué tout ça? Pas forcément ! C’est exactement comme lorsque vous appreniez à rouler en voiture (pour ceux qui sont déjà passés par là).  A cette  époque, vous pensiez « technique ».

    Maintenant que vous avez intégré les choses, vous n’y pensez plus mais vous les utilisez tout le temps!

      • Vendredi 30 Juin à 08:14

        Bon jour Eric,

        C'est à mon tour de me sentir honorée de votre visite et de votre commentaire ici. Merci beaucoup.

        Je suis parfaitement d'accord avec cet extrait que vous avez déposé et qui sont mot pour mot ce que j'exprime moi même dans cette phrase : "Il faut apprendre la technique pour pouvoir ensuite l'oublier". J'en ai fait l'expérience dans bien des domaines : l'équitation, la sculpture, la photo et d'autres encore...

        C'est vrai que "savoir c'est pouvoir" et cela ne se résume pas à l'art. En effet, parvenir à exprimer sa créativité (ou autre chose) c'est passer le cap du besoin de la réflexion pour pouvoir s'exprimer librement, sans avoir besoin d'y penser, sans contrainte, sans blocage.

        Il existe un sujet flagrant dans la vie de tous les jours. La violence que certaines personnes peuvent développer. Il a été démontré, et je rejoins cette pensée, que souvent cette violence est induite par une difficulté dans la communication, par manque de vocabulaire, par manque de connaissances générales et que de fait les incompréhensions s'installent de manière récurrente. Quand on parvient à se comprendre, même si on est pas en accord sur l'idée, la violence n'a aucune raison d'être.

        Je reprends également très souvent cet exemple de la conduite :  impossible d'être un bon conducteur automobile sans avoir acquis la technique de conduite et sans avoir besoin de réfléchir à chacun de nos geste nécessaires pour que le véhicule soit en mouvement.  Ce n'est pas par hasard si à l'arrière du véhicule se trouvait à l'époque un 90 et à présent un A. En phase d'apprentissage nous étions potentiellement... dangereux car il nous fallait encore réfléchir.

        Je pense vraiment qu'il en est de même derrière un appareil photo même si le seul risque encouru est de rater son cliché.

        Je me permets de déposer votre intervention en bas de cet article.

        Merci encore et bonne journée

    42
    Vendredi 30 Juin à 08:22

    Bonjour Pascale,

    Superbe série de ce petit pipit. J'adore le moment où les oiseaux s'ébrouent avant de décoller, on a l'impression qu'ils remettent les plumes en place.

    Je ne me permettrais pas de commenter ta réflexion photographique, je me sens encore bien trop "petite" . Il n'en reste pas moins que tes photos me motivent beaucoup.

    Bonne journée

    Josette

      • Vendredi 30 Juin à 08:38

        Bon jour Josette,
        Merci pour mon petit oiseau.
        Je ne crois pas que le fait de se sentir en phase d'apprentissage ne te permette pas d'intervenir sur le sujet. C'est un peu comme si tu t'interdisais de donner tes impressions sur un tableau ou une sculpture dans la mesure ou tu ne maîtrises pas ces techniques.
        Je suis absolument nulle en dessin et en peinture, je ne maîtrise pas cet art et il n'en est pas moins que je suis parfaitement consciente que pour parvenir à réaliser une belle oeuvre, l'auteur aura appris à maîtriser la technique lui permettant de développer ensuite sa propre créativité.
        Merci pour ce gentil compliment qui m'honore.
        Bonne journée à toi.

    43
    Vendredi 30 Juin à 11:35

    J'ai lu ton texte avec attention et j'avoue être un peu dans la position de monsieur Jourdain que faisait de la prose sans le savoir.

    Ce que j'aime en photo, c'est par exemple la photo officielle de Giscard (et pourtant je n'aime guère cet homme), cette image représente l'idéal de la photographie pour moi. 

    Les anciens comme Lartigues, Doisneau, Cartier Bresson, me bouleversent littéralement. Inconsciemment, j'essaye de les imiter à ma façon. En tout cas, j'essaye de joindre l'émotion, en me servant de la technique, en ayant le soucis, sur chaque image d'améliorer mon savoir faire, compte tenu du modeste matériel dont je dispose.

    Merci Chère pascale pour tes bons conseils et bravo pour tout ce que tu crées avec amour et passion.

      • Vendredi 30 Juin à 14:00

        Bon jour Jean,
        Je ne me souvenais plus de cette photo dont tu parles, et je suis allée la revoir. Alors je te le dis tout de go, pour moi, c'est vraiment le genre de photo que je n'aime pas, et d'ailleurs je me suis toujours demandé comment les présidents pouvaient faire le choix de leur représentation sur des photos aussi... vilaines. Mais voilà une photo présentant un homme d'état, à croire qu'elle doit forcément être austère (là, c'est mon sentiment personnel ;-)
        Je pense qu'à la base, et pour tous les domaines, nous nous inspirons de ce que nous aimons, voir admirons, avant de parvenir à nous trouver dans notre style sans tomber dans le plagiat. C'est encore une chose sur laquelle je me questionne. Me suis-je trouvée ;-)
        Merci à toi et bonne journée

    44
    Vendredi 30 Juin à 13:36

    Bonjour Pascale, je ne vois ce billet qu'aujourd'hui. Merci pour la série si vivante du pipit, il a un regard intelligent et malicieux. J'ai lu avec attention ton long texte sur la photo. Très intéressant. J'avoue que lorsque je regarde, j'admire une photo, je le fais avec mes sentiments, ma curiosité et je ne me pose pas vraiment de questions sur la technique car d'une part je n'y connais pas grand chose et d'autre part, je ne me sens pas le droit de "critiquer". On voit parfois des échanges (+ ou - intéressants) dans les commentaires de blogs, je ne suis pas sûre que ça soit toujours intéressant pour la plupart des amateurs, et même entre "pros". A voir ce qui motive ces échanges. En tout cas, moi j'aime être surprise, émerveillée, bluffée par les photos et je suis fidèle à ton blog car en plus on y apprend tout plein de choses sur le monde incroyable de la faune et de la flore. Et je partage la plupart de tes convictions ! Merci pour tous ces partages Pascale. Bises

      • Vendredi 30 Juin à 14:04

        Bon jour Eva,
        Merci pour mon petit zozio.
        La critique est une chose, dans le positif, le neutre et le négatif d'ailleurs. C'est ce que j'appelle l'analyse, car comme le mot "jugement", ce mot "critique" est souvent interprété uniquement dans le sens du négatif, alors qu'analyse passe beaucoup mieux (pourtant c'est un synonyme).
        Certes, difficile de faire une analyse technique quand on ne maîtrise pas la technique, en revanche on peux exprimer ses ressentis a mon avis sans aucun problème.
        Merci pour ton intervention, c'est gentil.
        Bises et bonne journée

    45
    Vendredi 30 Juin à 17:58

    Bonjour Pascale,

    Tes photos montrent un être vivant, en cela ta maitrise est au service du sens et de l' émotion de la vie.

    Un poète a chanté un jour "...sans technique, un don n'est rien qu'un' sal' manie". En ce qui me concerne, je crains fort d'en être resté qu'au stade de la sale manie.

    Bon samedimanche.

     

      • Vendredi 30 Juin à 20:15

        Bon soir Pierre,
        Un commentaire plein d'humour et qui de plus fait référence à ce grand Georges Brassens et à son Mauvais sujet repenti, je ne pouvais qu'apprécier.
        Bonne fin de soirée

    46
    Vendredi 30 Juin à 19:57

    j'ai beaucoup d'émotion en regardant tes photos , d'abord par le sujet , le cadrage , la prise de vue , et j'essaie de m'en servir  de  modèle ( en tous cas elles me font réfléchir sur ma technique ).

    je ne connais pas ce pipit rousseline , j'aime toujours autant les bokehs tout doux .

      • Vendredi 30 Juin à 20:20

        Coucou Ghislaine,
        Merci pour mes photos.
        Je sais lire entre les lignes alors.... sourires.
        Et du coup, je ne vais pas l'écrire entre les lignes, car depuis que tu t'es intéressée à le technique, et bien, tu le sais, je te l'ai déjà exprimé, la qualité de tes photos, et aussi l'émotion ont fait un superbe bond vers l'avant.
        Mais voilà... tu en avais l'envie et tu as su appliquer. Cela a vraiment payé ;-)
        Bonne fin de soirée

    47
    Samedi 1er Juillet à 08:48

    Tout à fait d'accord

    La photo est le temps qui se fige avec émotion

    48
    Samedi 1er Juillet à 09:41

    Bonjour Pascale

     Vaste sujet que tu développes aujourd'hui. Je vais me garder de prendre position, mes connaissances et ma technique étant par trop  limitées. 
    Alors simplement, je regarde les photos des uns et des autres. Des fois je dis Wouah, et des fois bof... Je ne cherche même pas à savoir quels sont les réglages, quel est le type d'appareil ou d'objectif, puisque je ne serai jamais dans les mêmes conditions que le photographe en question. Mais je suis allé sur le site de M. Heymans pour voir sa "philosophie" de la bonne photo. Alors  merci pour ce partage.

    En ce qu concerne les pipits, ce sont les photos de l'envol qui m'ont fait pousser un Wouah de plaisir .

     je t'embrasse.

     

    49
    Samedi 1er Juillet à 14:28
    Pastellle

    Enfin un peu de temps tranquille pour me pencher sur ta question que j'avais mise de côté pour y revenir plus tard. 

    D'abord bravo pour ta série, dont j'aime l'harmonie douce et presque monochrome. Un peu dommage pour le grillage mais bon, souvent hélas on n'a pas le choix. 

    En ce qui concerne ta question, je considère que je fais de la photo depuis que je m'intéresse à la technique. Avant je faisais des images, certaines sont belles et d'autres bof, mais dans les deux cas ce n'était pas volontaire, c'était du hasard comme tu dis, même si j'avais lu quelques bouquins et que j'essayais quand même de respecter les règles de composition. Donc la technique est pour moi essentielle, mais juste pour pouvoir l'oublier ensuite. La seconde étape de ma vie de photographe a été la découverte de tout ce qu'on peut faire en post traitement, mais là je n'en suis qu'aux balbutiements. 

    Ensuite j'ai vu que beaucoup parlent d'émotions. Certes, il faut qu'une photo procure de l'émotion. Mais au fur et à mesure de notre évolution dans le domaine de la photo, et même de notre évolution dans notre monde personnel, l'émotion change. Prenons le cas des papillons. Par exemple à mes débuts j'éprouvais une émotion devant une photo de papillon parfaitement nette, vue de très très près, nickel techniquement, et aujourd'hui ça ne me fait plus grand chose. J'admire, mais ça ne me touche plus, j'ai besoin d'autre chose.

    J'espère que Carole me pardonnera de prendre une de ses photos comme exemple concret : http://www.carolereboul.fr/wp-content/themes/SliderResponsiveTheme/affiche.php?ref=2394

    Il y a une époque, si j'avais fait cette photo, elle serait partie à la poubelle direct. Le papillon n'est pas net, on ne voit pas bien ses yeux, il n'est pas vu d'assez près, etc... Aujourd'hui si j'avais fait cette photo je l'imprimerais pour la mettre en grand dans mon bureau. Qu'est ce qui a changé ? Moi, sans doute, l'émotion s'est décalée, mon regard a changé... En tout cas, que ce soit dans l'un ou l'autre cas, il y a une sacrée technique. C'est juste que ce n'est plus la même. Mais à mes débuts j'aurais trouvé cette photo mauvaise techniquement ! 

    Et mon exemple pourrait être transposé aussi aux fleurs, portraits, scènes de rue, etc... 

    Bref tout ça est purement personnel, et pour une même personne, tout peut changer de jour en jour... C'est pourquoi plutôt que le critère de l'émotion, je préfère dire qu'une bonne photo est une photo qui me raconte une histoire. Ou me pousse à m'en inventer une.  :)

     

     

     

     

    50
    Samedi 1er Juillet à 14:30
    Pastellle

    Oups j'ai oublié : J'aime beaucoup l'article d'Eric Heymans, ça me parle... 

      • Samedi 1er Juillet à 15:17

        Bon jour Sophie,

        Merci d'être revenue par ici, d'avoir pris le temps de lire et aussi de répondre.

        Tout d'abord, je précise, ce n'est pas du grillage, mais ce sont les "fils" des supports des ceps vignes. Je doute que tu vois du grillage sur mes photos, je déteste cela. Ce sont des photos que j'aurais faites il y a quelques années mais qui aujourd'hui me dérangent profondément... émotionnellement ou alors pour "dénoncer" ce qui là aura un impact très différent.

        Je viens de te lire à mon tour avec attention et je partage ce point de vue. Sans technique c'est ce que moi j'appelle de la "photo bidouille" ce que j'ai longtemps pratiqué jusqu'au jour ou j'en ai eu assez de stagner et de remplir ma poubelle. Une image pour moi, c'est une photo retravaillée. Voilà, ça c'est pour mes petites nuances perso ;-)

        C'est ça, en "photo bidouille", il s'agit souvent d'avoir avec soi le paramètre chance, mais du coup aussi un taux déchet énorme et de déception aussi quand on visualise à l'écran en rentrant. Au bout d'un moment ça agace (enfin je parle pour moi).

        Comme toi, j'aime aussi le genre de photo dont tu as mis le lien, les insectes, les fleurs s'y prêtent bien.
        Là ce n'est plus de la macro, mais de la proxi et une photo qui utilise l'ambiance pour faire passer la douceur.
        Au même titre que la photo animalière de proximité ou la photo animalière minimaliste, sujets que j'apprécie beaucoup également. De la même manière, il faut que l'environnement s'y prête, ce n'est pas forcément le cas.
        Toujours selon moi, le post traitement est une technique intéressante selon le sujet, mais pas forcément adapté à tous. C'est quelque chose que je ne rejette pas du tout.
        Tout à fait en accord avec toi encore, avec le temps nous évoluons, et de fait notre regard change. Nous apprenons aussi à voir ce qui, avant, ne nous choquait pas du tout. Mais n'en est-il pas de même dans tous les domaines au cours d'une existence et avec nos expériences ? Je crois que profondément, tout change de jour en jour (impermanence). Je ne suis pas aujourd'hui celle que j'étais hier ;-)
        Et pour tout te dire, si je remonte sur mes page et que je regarde ce que j'étais contente de produire il y a six ans, et bien vraiment, aujourd'hui, je me dis : "Mais quelles merdouilles ces photos, comment ais-je pu les aimer ?".
        Après, ce qui nous touche et nous fait aimer une photo plutôt qu'une autre, en dehors de l'aspect technique, je pense aussi que c'est ce qu'elle nous raconte et nous renvoie de manière personnelle dans notre propre histoire et de fait est différent pour chacun. Cependant, je suis capable d'avoir un regard d'abord émotionnel, puis ensuite technique, que le photo me séduise ou pas.

        Oui, moi aussi son article m'a parlé.

        Belle fin de journée à toi

    51
    Samedi 1er Juillet à 15:00

    Magnifique série sur ce joli petit oiseau.

    Et utiles réflexions sur la photographie. Certaines choses méritent d'être dites. On voit que tu as bien réfléchi à ce sujet qui te tient à cœur.

    Bise, Michel 

      • Samedi 1er Juillet à 15:20

        Bon jour Michel,
        Merci pour ce petit oiseau.
        La technique n'est pas un sujet qui me tient à coeur, car comme je le disais, chacun fait selon ses désirs.
        En revanche ce qui me tient à coeur, ce sont ceux qui dénigrent ceux qui ont fait le choix de l'apprendre cette technique sous prétexte qu'ils n'ont pas fait ce choix eux même, et qui pour s'en justifier se réfugient derrière le fait que la technique retire l'âme ou l'émotion d'une photo. Selon moi c'est du grand n'importe quoi.
        Bises et bonne journée

    52
    Dimanche 2 Juillet à 14:38

    Coucou Pascale,

     Ta série est magnifique, une nouvelle fois, avec un joli support.

    Un plus pour les deux dernières.

     

    Voilà un trait de ton caractère, que j'apprécie, dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, j'adore.

    La technique est quand même importante. Tu m'as donné des conseils et j'ai vu tout de suite la différence.

    J’essaie aujourd'hui, d'y regarder un peu plus, même si comme le dis Martine, parfois c'est dur, mais au final les résultats, sont là.

    Je te remercie aussi pour tes conseils, toujours très justes.

    Bisousssss

      • Dimanche 2 Juillet à 16:25

        Coucou Chris,
        Merci pour tit Pipit ;-)
        L'hypocrisie, les non dit, les sous-entendus, c'est pas bien mon style.
        Après certes, ce n'est pas toujours apprécié, car tout le monde, mais je ne cherche pas non plus à me faire apprécier de tout le monde non plus ;-)
        Le technique, tout dépend de ce que l'on a envie de faire, mais si on a envie d'obtenir un minimum des photos correctes, et bien comme dans tous les domaines, il faut se donner les moyens et passer par là. Et je ne vois pas en quoi certaines personnes se permettent de dénigrer cela. 
        De rien, avec plaisir.
        Bisousssss et bonne journée

    53
    Dimanche 2 Juillet à 18:34

    Quel plaisir, de jolies attitudes pour ce pipit que tu as suivi jusqu'à son envol ! Bises

    PS j'ai lu avec intérêt ton billet sur "une photo réussie" , bien que je connaisse déjà par ailleurs tes idées à ce sujet, hi hi ... J'en suis convaincue, la technique aide beaucoup à la beauté d'une photo, mais comme dans tout art, il faut "le petit quelque chose" de plus, qui fait qu'on ressent une émotion à regarder une photo, tu sais, ce que tu sais si bien faire ... yes Bisoussssss

    54
    Dimanche 2 Juillet à 22:55

    Les vignes de chez toi regorgent de petites merveilles, moins nombreuses par ici car bourrées de pesticides ! Un joli pipit que voilà au milieu de ces pieds de vignes. Un joli vert pour un joli beige. 

    Gros bisous et bonne soirée :)

    55
    Lundi 3 Juillet à 10:15

    J'admire...

    En fait, j'ai toujours pensé que l'art et la technique étaient indissociables mais que la technique seule ne suffisait pas à susciter l'émotion.

    Il faut beaucoup de travail avant d'oublier ce travail nécessaire à l'artiste.

    J'en suis persuadée.

    Qui, en écoutant un maître de tel ou tel instrument, va penser aux milliers d'heures de gammes et d'exercices quotidiens qui permettent d'arriver à un tel résultat ?

    Je crois que le talent ne suffit pas, et c'est valable pour tous les arts.

    Alors merci pour ta réflexion du jour.

    Bravo à ceux qui nous permettent de rêver.

      • Lundi 3 Juillet à 10:23

        Merci à toi de déposer ton avis que je pense moi aussi très juste.
        Cela vaut dans le domaine de l'art, mais dans tous les domaines je pense.

    56
    Lundi 3 Juillet à 15:49

    Je découvre ton article à peine aujourd'hui et donc ce petit pipit si mignon...et je ressens la même émotion que celle qui m'envahit lorsque je suis en pleine nature, et que j'observe la faune ou la flore à la jumelle ou pas. Envie de marcher sur la pointe des pieds, ou de chuchoter pour que surtout il ne s'envole pas, oubliant ainsi qu'il se trouve en fait sur l'écran ! C'est sûr que tes photos sont riches en émotions et je suis persuadée bien sûr que tu as travaillé dur, côté technique, pour en arriver là.

    D'ailleurs j'ai montré ton site à mon mari qui est autant naturaliste que sensible à la technique photo, car lui, est tombé dedans quand il était petit ce qui n'est pas mon cas...Il est admiratif ! Mais je reconnais que lorsque moi, je suis admirative, je ne pense pas toujours aux heures que tu as passé, accroupie ou dans une autre position souvent inconfortable, pour arriver à réaliser tes prises, ni aux réglages que tu as dû faire pour flouter l'arrière-plan, ni la sensibilité que tu as choisis, ou autres modes réglés manuellement. Lui est capable de voir tout ça derrière...

    C'est pareil pour tous les arts, le spectateur peut éprouver beaucoup d'émotions, même s'il ne comprend pas toutes les ficelles techniques, ou ne sait pas jouer de l'instrument, on ne pense pas aux heures de répétition permettant de jouer un rôle sur scène, ou autre...

    Par contre, je suis bien persuadée que sans technique, la créativité ne peut pas s'exprimer pleinement et j'en sais quelque chose, moi qui débute en aquarelle, je te l'assure...je galère :) 

    La technique est indispensable et faite pour être oubliée... 

    Et ceux qui critiquent sont bien sûr condamnables ! 

    Bises et merci pour tes mots

     

     

      • Lundi 3 Juillet à 17:19

        Coucou Manou,
        Merci pour ton intervention et pour t'être exprimée, j'apprécie beaucoup.
        Je ne pense pas que quiconque soit condamnable, je pense simplement que c'est parfaitement irrespectueux.
        Bises et belle fin de journée à toi

    57
    Lundi 10 Juillet à 13:28
    Pastellle

    Je viens de tomber sur cet article qui devrait te plaire  :)

    https://blog.darth.ch/2017/07/10/la-technique-plus-importante-que-linstinct/

    58
    Hier à 10:31
    Xtian

    Bonjour Pascale

    J'ai lu ton article début juillet après un retour de vagabondage, mais je m'étais promis d'y revenir tant cet article est intéressant et le message est fort. J'ai bien compris que ce billet s'adressait à qui dénigre ceux qui ont fait le choix d'apprendre la technique en avançant l'argument que la technique tue l'âme ou l'émotion. Mais ton billet est aussi l'occasion pour quelques-uns de tes visiteurs dont je suis de s'interroger sur leur position face à la technique. Je ne suis qu'un très modeste photographe, disons plutôt un petit reporter qui essaie d'illustrer avec quelques clichés ses billets qui ont avant tout pour objet de faire partager balades ou aventures.

    J'ai vraiment commencé à m'intéresser à la technique il y a quatre ans lorsque je suis venu m'installer dans l'agglomération chambérienne et que je me suis inscrit au club photo local. J'ai commencé à sortir du tout automatique, à m'intéresser au cadrage, à la balance des blancs, etc. J'ai peut-être fait quelques progrès mais je reconnais n'avoir pas l'œil, je ne suis pas doué mais j'essaie de faire. Après tout on ne peut pas demander à un matheux d'être littéraire et inversement mais si je peux faire quelques pas supplémentaires pour faire mieux, ce ne sera déjà pas trop mal !

    J'ai eu plaisir à lire ce billet et je t'en remercie.

     

    Bises savoyardes

      • Hier à 12:46

        Bon jour Christian et merci pour ton intervention.
        Je ne prétends à aucun moment que la technique fasse tout, et je ne prétends pas non plus être une bonne photographe qui n'a plus rien à apprendre, et heureusement pour moi d'ailleurs. N'est-ce pas ce qui est fascinant dans la vie d'avoir toujours des choses à apprendre ?
        En revanche je trouve insupportable de dénigrer les choix qu'on fait certaines personnes justement en apprenant quand soi-même on se refuse parce qu'on en a pas l'envie, et qui donc dans leur analyse estiment que la technique tue l'âme ou l'émotion et donc pensent que leurs photos renvoient de l'émotion. Ah oui, par exemple un grillage ou un horizon qui penche, cela me renvoie une émotion, mais elle est alors loin d'être bonne.
        Je respecte les choix de chacun, mais vraiment je suis choquée de lire de tels propos cherchant à amoindrir le travail de ceux qui ont l'envie d'apprendre et s'en donnent les moyens.
        Bises et bonne journée à toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :