• RAW et JPEG

     

     

     

     

     

    Vaste débat et rude bataille entre les "JPEGistes" et les "RAWistes" !

     

    Pour ma part, j'ai choisi le format JPEG (et oui, il faut bien faire un choix), dans la mesure ou je ne souhaite pas post-traiter
    mes photos, mon but étant d'obtenir des clichés "propres" et qui me plaisent en sortie de carte mémoire sans avoir besoin de
    leur apporter des retouches (aller, éventuellement la correction des niveaux sur un contre jour) . De plus, le stockage RAW
    est bien trop volumineux, et l'accumulation des disques-durs externes n'est pas ma décoration d'intérieur favorite.

    Ensuite la vitesse d'enregistrement RAW en images/seconde est réduite de moitié par rapport à la capacité du boîtier
     en JPEG format maxi. Donc pas de souci en one shot, mais en animalier avec l'utilisation de la rafale... vraiment pas top !

    Je n'ai donc aucun intérêt à passer par les fichiers RAW (et bien évidemment, j'ai testé, y compris en double enregistrement
    pour comparer un cliché identique dans sa qualité visuelle). Mon oeil ne distingue ABSOLUMENT AUCUNE DIFFÉRENCE,
    et pour cause, vous en comprendrez la raison plus bas.

    En fait tout dépend de ce que chacun de nous veut faire de son matériel mais également de ses photos.
    La quantité de photos réalisées, le choix des sujets photographiés, l'utilisation de la rafale, le désir de post-traiter ou de
    conserver ses clichés tels qu'ils ont été pris au moment des déclenchements... ce sont des éléments qui entrent en
    prise de compte dans nos choix.

     

    RAW et JPEG

     

     

    "L'incohérence ce n'est pas de travailler en JPEG, mais de travailler en JPEG si on souhaite post-traiter ses images", et encore...
    Si cet argument était valable il y a encore quelques années, il ne l'est plus vraiment aujourd'hui avec la qualité des fichiers JPEG. 

    Pour la plupart d'entre nous, le JPEG est parfaitement approprié : 

    - Les fichiers JPEG sont compressés, et prennent donc moins de place que les fichiers RAW,

    - ils s'enregistrent plus rapidement en rafale,

    - ils permettent de charger plus d'images sur la carte mémoire,

    - les algorithmes et les possibilités d'intervenir en post-traitement sur les fichiers JPEG sont aujourd'hui très
    proches des fichiers RAW et déjà nettement supérieurs à notre propre capacité visuelle,

    - Ils ne nécessite pas d'avoir un logiciel pour "déRAWtiser".

     

    En revanche, si on a besoin d'avoir le contrôle en post traitement, essentiellement sur la balance des blancs pour utiliser
    une image pour très grand tirage papier (genre affiche publicitaire 4mx3m pour les professionnels qui vendent leur travail)
    le RAW est une bonne solution. 

    Amis RAWtistes, sachez tout de même que la majorité des photographes (et même les professionnels) choisissent
    le format JPEG si le post-traitement n'est pas leur but, mais que leur priorité se situe EN prise de vue.

    Certains appareils photo proposent donc une option RAW+JPEG. Il s'agit d'enregistrer deux versions de la même image,
    une en RAW et l'autre en JPEG. Cela prend encore plus de temps en écriture et de place sur la carte mémoire, mais peut
    s'avérer sécurisant, permettant d'utiliser les fichiers en format RAW uniquement sur les images qui ont besoin
    d'être retouchées, et de ne pas avoir à traiter les images JPEG réussies.
     N'y comptez pas en animalier autrement que sur du One Shot si vous n'avez pas un boîtier
    haut de gamme, faute de quoi votre vitesse de rafale sera divisée par deux, voir trois !

     

    RAW et JPEG

     

    Je partage ci-dessous un article que j'ai beaucoup aimé et avec lequel je suis en total accord.
    Très intéressant à lire, très bien expliqué, et même amusant !

     

    ReflexNumerick, LE BLOG
    Article intégral

     

    Deux extraits, pour vous mettre en appétit... ou pas sarcastic

    RAW et JPEG

    Déjà, c'est amusant vous ne trouvez pas ?
    Donc pour résumer, notre oeil ne voit déjà pas toutes les couleurs présentes
    sur un fichier JPEG ni même celles de notre écran de PC.
    Alors... imaginez pour les milliards de couleurs du fichier RAW he

    RAW et JPEG

     

    Si vous souhaitez intervenir c'est ICI