• Parmi les chevaux vivant librement sur les pâtures de La Fruitière, se trouve un petit cheval bien particulier.
    Je voulais vous présenter en effet cette pouliche d'environ un an que j'ai adoré rencontrer.

    Ci-dessous avec sa maman.

    En regardant ces photos,  vous y remarquerez certainement différentes particularités.

     

     

    Il présente certaines marques spécifiques étonnantes, d'autant qu'elles sont associées les unes aux autres :

    - Lignes sombres le long du ventre, de chaque côté ;
    - la raie de mulet : bande de poils plus foncés le long de la colonne vertébrale (visible aussi sur la maman) ;
    - une bande cruciale, elle forme une croix avec la raie de mulet dont le centre est le niveau du garrot ;
    - des bandes plus claires dans la crinière drue et la queue (partie externe de la crinière et de la queue plus claire et centre plus sombre) ;
    et surtout, ce qui est le plus frappant, ces zébrures sur les quatre membres (plus prononcées sur les antérieurs mais présentes sur les postérieurs.

    Chacune de ces marques sont propres aux "marques" dites primitives, et principalement dues au gène dun (ou gène sauvage).
    La raie de mulet sur le dos de la maman laisse à penser qu'elle est elle-même porteuse de ce gène sauvage.
    Tous les chevaux porteurs du gène dun possèdent au moins une raie de mulet (grande ligne sombre qui leur traverse le dos dans la longueur).
    La présence d'autres marques primitives est variable, et excepté une (la tête cap de Maure - plus sombre que le corps) celui-ci les possède
    donc presque toutes, y compris sa robe Alezane.

    On retrouver certaines de ces particularités sur les chevaux de Przewalski et sur les Fjords.

     Vraiment un petit cheval superbe ! Le genre d'animal qu'on ne photographie pas tous les jours !

     

     

     


    74 commentaires
  •  Calopteryx haemorrhoidalis, le Caloptéryx méditerranéen, est une espèce de demoiselle de la famille des Calopterygidae.

    Ailes larges à nombreuses nervures anténodales
    Corps et ailes à reflets rouges métaliques 
    Corps terne et foncé 

    Aspect de la femelle : Aîles rouges brunâtres, Aîles postérieurs fortement teintées de brun, Ptérostigma remplacé par une tache blanchâtre 
    Aspect du mâle : Absence de ptérostigma, Ailes brunes, sauf à la base, Tache ventrale de couleur rouge carmin, Tache ventrale sur 3 derniers segments abdominaux 

    Septembre 2018
    A 600 mm x 1.6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    72 commentaires