• Sphingidae

     

     

     

     

     

    Les Sphingidae (Sphingidés) ou Sphinx, sont une famille de Lépidoptères (hétérocères .) appartenant à la super-famille des Sphingoidea. Les Sphingidés sont d'assez grande taille, ont le corps épais et pour la plupart des ailes étroites. Les sphinx sont bâtis pour des vols à grande vitesse et certaines espèces peuvent atteindre 55 kilomètres à l'heure. Ils parcourent parfois des distances considérables au cours de leur vie adulte, d’une durée moyenne de dix à vingt-cinq jours. Beaucoup d'espèces sont migratrices, comme le Sphinx tête de mort.

    Si presque tous les sphinx sont nocturnes ou crépusculaires, beaucoup sont toutefois diurnes, comme les Moro sphinx (Macroglossum stellatarum) , Amphion nessus, Proserpinus flavofasciata, l'ensemble des espèces du genre Hemaris et bien d'autres...

    La famille des Sphingidae a été décrite par l'entomologiste français Pierre André Latreille en 1802.

    Taxinomie
    Elle se décompose en 3 sous-familles

    Macroglossinae Harris, 1839
    Smerinthinae Grote & Robinson, 1865
    Sphinginae Latreille, [1802]

    Nutrition
    Les Sphingidae exécutent souvent des vols stationnaires (vol vibré), grâce aux battements spécialisés et très rapides de leurs ailes. À l’aide de leur trompe, souvent très longue (cas des sphinx malgaches puisant le nectar des orchidées Angraecum sesquipedale et du Sphinx du liseron), ils peuvent recueillir le nectar des fleurs, même dans les corolles les plus profondes, comme le fait l’oiseau-mouche, d’où leur nom en anglais Hummingbird moths. Mais quelques rares espèces ne possèdent pas de trompe et ne se nourrissent pas au cours de leur phase adulte.

    Chenille
    Les chenilles de la plupart des espèces présentent des lignes latérales obliques assez vivement colorées. Solitaires, elles vivent sur une grande variété de feuillus ou de plantes basses, parfois toxiques. Effrayées par un ennemi, elles rétractent leurs segments thoraciques, soulèvent le devant de leur corps et le balancent brusquement d’un côté à l’autre. Au repos, les chenilles peuvent également relever la partie antérieure de leur corps, imitant vaguement la position du " Sphinx " égyptien ou grec, d'où le nom.

    De couleurs souvent voyantes, elles possèdent aussi une corne inoffensive sur le huitième anneau abdominal ; cette corne est exceptionnellement inexistante chez quelques espèces comme le Sphinx d’Abbott et le Sphinx chauve-souris (Hyles vespertilio).

    Chrysalide
    La plupart des espèces chrysalide dans le sol, parfois jusqu’à 12 cm de profondeur, voire beaucoup plus ; d’autres, sous les pierres ou les débris végétaux ou encore se tissent quelques fils de soie entre les feuilles mortes. Il semble que toutes les espèces de Sphingidae au Québec hivernent au stade de chrysalide.

  •  

    Fiche Info ICI

     

    Canon EOS 7D Mark II & Tamron à 600mm

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    "Chou ma nyok na dang sem ma chu na de".

    L'eau, si vous ne l'agitez pas deviendra claire.
    L'esprit laissé inaltéré, trouvera sa propre paix naturelle.

    Sogyal Rimpotché

     

     


    64 commentaires
  •  

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum) 

                                                                                    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     Pourquoi, en dépit de notre profond désir d'être heureux, somme-nous confrontés en permanence à la souffrance et à la douleur ?
    Du point de vue bouddhiste, parce que nous avons certaines conceptions "défectueuses" quand à la manière de percevoir le monde
    et de nous relier à lui. À la racine de ce mensonge, le bouddhisme identifier quatre points de vue erronés.
    Le premier consiste à envisager les choses et les événements - qui sont impermanents et transitoire - comme éternels,
    permanents et invariables. Le deuxième tient au fait de ressentir comme très agréables les choses et les événements qui
    sont sources de mécontentement et de souffrance. Le troisième point de vue erroné est que nous avons souvent tendance
    à considérer comme pures et désirables des choses qui sont impures. Et le quatrième réside dans notre tendance à projeter
    une notion d'existence concrète sur des événements et des choses qui, en réalité, manquent d'une telle autonomie.

    XIV° Dalaï Lama

     


    47 commentaires
  •  

    Août 2015

    Le Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum), est un insecte appartenant à l'ordre des lépidoptères,
    à la famille des Sphingidae, à la sous-famille des Macroglossinae, tribu des Macroglossini, sous-tribu des Macroglossina,
    et du genre Macroglossum. C'est l'espèce type pour le genre.

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

    “En général, on apprend beaucoup des animaux avec lesquels on vit, même les poissons.
    Ils sont comme un miroir qui reflète les émotions et les comportements latents que nous n’osons voir.”

    Guadalupe Nettel / La vie de couple des poissons rouges [nid:3432679] 

     

     


    45 commentaires
  • Gard (30) - 14 juillet 2015

    Le Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum), est un insecte appartenant à l'ordre des lépidoptères, 
    à la famille des Sphingidae, à la sous-famille des Macroglossinae, tribu des Macroglossini, sous-tribu des Macroglossina, 
    et du genre Macroglossum. C'est l'espèce type pour le genre.

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

    En compagnie d'un Coléoptère Longicorne (Lepture fauve)

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     


    45 commentaires
  • Gard (30)

    Le Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum), est un insecte appartenant à l'ordre des lépidoptères,
    à la famille des Sphingidae, à la sous-famille des Macroglossinae, tribu des Macroglossini, sous-tribu des Macroglossina,
    et du genre Macroglossum. C'est l'espèce type pour le genre.

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     


    29 commentaires
  • Hérault (34)

    Chenille du Sphinx du troène

     

    Chenille du Sphinx du troène

     

    Chenille du Sphinx du troène

     

    Chenille du Sphinx du troène

     A 400 mm

    Chenille du Sphinx du troène

     

     


    31 commentaires
  • Hérault (34)

    On les trouve vraiment toujours sur cette plante.

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     

     


    34 commentaires
  • Hérault (34)

    On peut voir la chenille à différents stades sur ces clichés.

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     Photos à 600mm

    Chenilles du sphinx de l’euphorbe

     


    47 commentaires
  • Hérault (34) - Août 2014

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

     


    22 commentaires
  • Hérault (34)

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae   Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae   Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

     

     

       

     

     


    54 commentaires
  • Hérault (34)

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait

     

     


    21 commentaires
  • Mourèze - Hérault (34)

    Le sphinx fuciforme Hemaris (Hemaris) fuciformis Linné 1758, est un lépidoptère hétérocère appartenant à la famille des Sphingidae,
    à la sous-famille des Macroglossinae, à la tribu des Dilophonotini, sous-tribu des Hemarina,
    au genre Hemaris et au sous-genre Hemaris (Hemaris). C'est l'espèce type pour le genre.

     Sphinx fuciforme Hemaris (Hemaris) fuciformis Linné 1758

     

     Sphinx fuciforme Hemaris (Hemaris) fuciformis Linné 1758

     

     Sphinx fuciforme Hemaris (Hemaris) fuciformis Linné 1758

     

     


    39 commentaires
  • Gorges de Kakouetta - Sainte Engrâce - Pyrénées Atlantiques (64)

    Clic pour ouvrir en grand

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae   Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

     

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

     


    15 commentaires
  • Notre Dame de Londres - Hérault

    Fiche info ICI

    Deilephila elpenor L. - Le (Grand) Sphinx de la Vigne

     

    Deilephila elpenor L. - Le (Grand) Sphinx de la Vigne

     

     


    16 commentaires
  • Photos "pas glop" (prises aux 200/400, toujours pas vraiment fait pour ça !)
    Mais voilà, c'est le premier de l'année pour moi, alors Youpiiiiiiii

     

    Le Grau du Roi - Gard

    Le moro-sphinx (Macroglossum stellatarum), comme tous les sphinx (famille : sphingidae) est classé dans les papillons nocturnes
    mais ses mœurs sont essentiellement diurnes et crépusculaires. Son vol est remarquable et très différent de celui
    des autres papillons. Ses ailes sont animées d’un mouvement extrêmement vif assimilable à une vibration.
    Ceci lui permet des déplacements très rapides et précis... à la manière des colibris !

    Comme tous les insectes butineurs, le moro-sphinx participe à la pollinisation des fleurs.
    Il s’agit donc d’un visiteur totalement inoffensif et très utile qui mérite tant notre attention que notre protection.

    moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

    moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)    moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

    moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

    moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

    Ci-dessous la chenille - source photo ICI

    Moro-sphinx (Macroglossum stellatarum)

     

     


    38 commentaires
  •  

    Moro Sphynx...

     

    Moro Sphynx...

     

    Moro Sphynx...

    Ci dessous la chenille : source photo ICI

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae

     

     

     


    36 commentaires
  •  

    Chenille Sphynx du paon pour Alain Adamski (voir dans mes liens) 
    et
    Chenille Sphynx du tilleul pour Violette (voir dans mes liens)

     

     

    Ma tête...

    et pour finir, mon arrière train ! 

     

    Le sphinx du peuplier, Laothoe populi - Chenille Sphynx du peuplier

    Photo du papillon :  Lepinet.fr

     


    11 commentaires
  •  

     

     

    "Repose-toi d'avoir bien fait et laisse les autres dire ce qu'ils veulent."

    Pythagore

     

    Ci dessous la chenille : source photo ICI

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae 


    31 commentaires
  • Moro-Sphynx...

     

    Moro-Sphynx...

     

    Moro-Sphynx...

     

    Le Moro-Sphynx ou oiseau-mouche

     

    Le Moro-Sphinx est un papillon surprenant sous différents aspects. Papillon Hétérocère (groupe réunissant les papillons de nuit), il a la particularité de voler de jour. Pendant les heures les plus chaudes de la journée, il sera donc possible de l’apercevoir en train de faire du vol stationnaire devant les fleurs dont il récolte le nectar grâce à sa trompe particulièrement longue. Les écailles noires et blanches à l’extrémité de son abdomen font office de gouvernail et lui permettent de mieux s’approcher des fleurs, que ce soit les phlox, géraniums ou pétunias des jardins, ou alors les centaurées, saponaires et vipérines des lieux incultes.

    Ce papillon comporte deux générations par année: la première de mai à juillet, à laquelle viennent s’ajouter les individus migrateurs arrivant en Europe centrale depuis le Sud ; et la deuxième de septembre à octobre. Les chenilles apparaissent de juin à octobre en plusieurs générations qui se chevauchent et portent, comme presque toutes les chenilles de Sphinx, une corne caractéristique près de la pointe anale. Si elles se sentent menacées, les chenilles se dressent prêtes au combat, rappelant par là l’attitude du Sphinx d’Egypte. Les chenilles se nourrissent de différentes espèces de Gaillets. La chrysalide hiverne dans les régions tempérées; ailleurs elle ne survit que très rarement aux rigueurs de l’hiver.

    Texte: Ramona Maggini.
      

     

    Identité
     
      Sous-Ordre : Heterocera
    Famille : Sphingidae
    Espèce : Macroglossum stellatarum L. (1758)
    Nom commun : Le Sphinx du Caille-lait, le Moro-Sphinx, l’Oiseau-Mouche
    Description
    Envergure: 4.5 cm
    Coloration : ailes antérieures et corps gris; ailes postérieures rouge-jaune. Le corps présente une tache noire et une tache blanche de chaque côté.
    Distribution : Présent dans toute la région paléarctique jusqu’au sud de l’Inde et l’Indochine. Abondant dans le sud de l’Europe. 

     

     

    Ci dessous la chenille : source photo ICI

    Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) - Sphingidae 


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique