• Sulidae

    Les Sulidae (ou sulidés) sont une famille d'oiseaux constituée de 3 genres et 10 espèces de fous.

    Les fous sont des oiseaux de mer de taille moyenne (de 64 à 100 cm), à bec conique et longues ailes, étroites et pointues.

    Cosmopolites à l'exception de l'Antarctique, on les trouve sur les océans tropicaux, subtropicaux et tempérés, principalement en haute mer.

    Le terme sulidé vient du norvégien sule signifiant "éclabousser", ce qui renvoie à l'habitude systématique qu'ont les fous de plonger à grande vitesse dans la mer pour pêcher, d'une hauteur allant jusqu'à 40 m.

    Appartenant traditionnellement à l'ordre des Pelecaniformes, la classification de Sibley & Monroe les rangeait dans l'ordre élargi des Ciconiiformes.

    Plusieurs études phylogéniques réalisées à partir de séquençages de gènes mitochondriaux et nucléaires ont montré que des familles placées traditionnellement dans l'ordre des Pelecaniformes formaient en réalité un groupe-frère de celui contenant les Pelecanidae et d'autres familles placées traditionnellement dans les Ciconiiformes (Van Tuinen et al. 2001, Ericson et al. 2006, Hackett et al. 2008). En conséquence, les Sulidae ont été déplacés dans un nouvel ordre, les Suliformes, à la suite du congrès 2010 de l'American Ornithologists' Union (AOU). Le Congrès ornithologique international a immédiatement répercuté cette modification taxinomique dans sa classification de référence à la version 2.6.

  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29) - Petit retour en 09/ 2014 

    Fiche info ICI

     

    Fous de Bassan

     Un billet un peu long, mais ces moments étaient tellement magiques...
    J'espère que vous apprécierez autant que ce fût notre cas.
    A les voir plonger, on comprend aisément le pourquoi de "Fous"
    Les Fous sont tout autour du bateau et plongent sur un banc de Sardines.
    On ne savait plus ou donner de la tête, c'était fantastique !
    Avec le roulis du bateau, et la rapidité des oiseaux, nous avions, Martine, Laurent et moi,
    plutôt intérêt à être à l'aise en main levée !

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     

    Fous de Bassan

     

     «La foi est un oiseau qui sent la lumière et qui chante quand le jour n'est pas encore levé.»

    (Rabindranàth Tagore)

     


    68 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29) - Petit retour en 09/ 2014 

    Fiche info ICI

    Jour de grisaille...

               Fou de Bassan

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

    Fou de Bassan                                                                                            

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

    Et sous le soleil, c'est tout de suite mieux ! 

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Plaidoyer pour l'altruisme : La force de la bienveillance de Matthieu Ricard

    Tout le monde sait que l'égoïsme existe - il semble que sur ce point, nous n'ayons besoin de convaincre personne -,
    mais quand nous aurons reconnu que l'altruisme est inhérent à la nature humaine, nous aurons fait un grand
    pas vers l'avènement d'une culture qui s'ouvre sur l'autre au lieu de se replier sur des intérêts purement individualistes

     

     


    61 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29) - Petit retour en 09/ 2014
    (Grosse envie d'y retourner et encore envie de partager quelques photos de ces oiseaux magnifiques et étonnants)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     

    Fou de Bassan

     

     “La fraternité est ce qui distingue les humains. Les animaux ne connaissent que l'amour.”
    Jean Guéhenno 

     

     


    56 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29) - Septembre 2014

    Fiche info ICI


    Ces Fous de Bassan sont vraiment magiques à observer.
    Tellement magiques que nous avons décidé, à peine reposé les pieds à terre au retour de notre première sortie, de réserver pour une seconde.

    Aucun doute sur le sujet, ce sera à renouveler, plus tôt dans la saison cette fois de manière à voir les espèces qui, en septembre,
    avait déjà quitté le territoire des 7 Îles.

    Bien heureusement, l'accès à terre de l'île Rouzic est interdit au public. Les photos ne sont donc possibles qu'à bord d'un bateau.
    (Différentes possibilités sont offertes au départ de Perros-Guirec, en groupe ou de manière plus individuelle, à moteur ou à voiles)


       

     

    Lors de ces sorties, nous allions avoir un défi à relever.
    L'Océan, ça gigote sévèrement dès qu'on est au large, et pas moyen de se caler correctement.
    Rien à voir avec la stabilité du "plancher des vaches" !
    En prime, les oiseaux, forcément... et bien ça vole. 
    Par conséquent, différents mouvements à gérer en ne comptant que sur notre propre sens de l'équilibre
    pour compenser l'agitation de notre embarcation.


     
    D'une part donc, nous allions devoir parvenir à saisir les oiseaux dans le viseur (déjà, pas si simple qu'il n'y parait quand tout bouge !)
    et d'autre part, parvenir à faire rapidement la mise au point, le tout dans un perpétuel mouvement pas forcément régulier.

    Nous nous consolions par avance en nous disant que si les photos étaient ratées, nous en prenions plein les yeux,
    tant en beauté qu'en émotions.

    Donc pas mal de doutes quant aux résultats de nos clichés pour ceux d'entre nous qui avions un APN en main.
    D'autant que nos tentatives à visualiser les photos sur tablette n'ont fait que les augmenter et il nous
    a fallu attendre de les voir sur PC au retour pour être enfin tranquillisés.

       

     
    Lors de notre seconde sortie, le coef. de marée était particulièrement important ce qui nous a permis de rester beaucoup plus longtemps
    au large et d'assister à des instants sublimes de pêche sur un banc de poissons qui s'était aventuré près de l'île.

    Nous avons aussi pris de bonnes vagues et une bonne douche salée (souvenirs souvenirs... et merci à l'étanchéité des sac à dos...)

    Des défis dont finalement, chacun de nous s'est assez bien sorti et qui ont laissé une furieuse envie d'y repartir...

     

     


    40 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29) - Septembre 2014

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    39 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fous de Bassan en rase motte, par temps gris, ou sous le soleil.

     

    Fous de Bassan en rase motte, par temps gris, ou sous le soleil.

     

     


    23 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    17 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    12 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

    Comportement typique du couple en parade nuptiale (ce qui n'était pas le cas ici) ou, comme ici justement,
    lorsque l'un des deux rejoint le nid et qu'ils se retrouvent.
    Ils se frottent le bec pendant quelques minutes à chacune de leurs retrouvailles.  

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    16 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    32 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

     


    41 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Ce jour là, tantôt sous un ciel gris, tantôt sous un ciel un peu plus clair...

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    30 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

     

     Sur cette photo vous pouvez voir le point d'observation de la LPO 

    Située sur le rivage, à quelques encablures de la réserve, la Station LPO de l'Île-Grande assume trois fonctions :

    C’est d’abord le siège du personnel gestionnaire de la réserve naturelle, employé par l’association pour remplir les missions d’Etat visant à garantir la pérennité des richesses naturelles sur l’espace protégé par des suivis scientifiques affinés,  dans le respect des réglementations en vigueur.

    C’est aussi un lieu d’accueil et d’éducation à l’environnement. Une muséographie interactive initie à l’écologie des oiseaux de l'archipel (on peut notamment y observer les Fous de Bassan filmés en continu depuis l’Ile Rouzic) et sensibilise à la préservation du milieu marin. 

    C’est enfin la base d’un centre de soins pour oiseaux sauvages en détresse, membre de Union française des centres de soins, spécialisé dans le traitement des oiseaux mazoutés et habilité à recueillir l’ensemble de l’avifaune bretonne.

    Fou de Bassan

    En dessous, des oiseaux, célibataires, se tenant à l'écart du groupe des adultes en nidifications.

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    19 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     Ici, deux adultes

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

    Ici, des oiseaux dans leur quatrième année (ailes encore tachetées)
    des oiseaux dans leur deuxième année (col plus fonçé)
    et des adultes.  

    Fou de Bassan

     Ils sont partout autour du bateau, on ne sait plus ou poser les yeux devant tant de merveilles.

     


    17 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     Une histoire de toilettage...

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    28 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan (1ère année)

     Il s'agit ici d'un jeune de l'année encore trop gros pour décoller de l'eau.
    Et oui, les Fous de Bassan sont de très bons parents qui nourrissent bien leur petit !
    Une fois quitté le nid et arrivé sur la mer, il faudra à ce jeune une bonne dizaine de jours de diète pour perdre le poids
    superflus afin de parvenir à s'envoler. Les parents cessent le nourrissage dès que le jeune quitte le nid, et il n'y reviendra plus.
    A cette issue, ils se joindra au groupe des plus expérimentés et des adultes pour aller pêcher en mer
    et s'aguerrir de sa technique de magnifiques plongeons en piqué.

    Fou de Bassan (1ère année)

     

    Fou de Bassan (1ère année)

     

    Fou de Bassan (1ère année)

     

     


    18 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     "TOUTES SAISONS n° 7" Vient de sortir
    Lien permanent de la colonne de droite de ce blog ou dans le bouton sous bannière.

    Fou de Bassan


    26 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    En cette première sortie le ciel nous offre pas mal de gris, mais cela ne gâche rien à notre plaisir.
    Jeune Fou dans sa quatrième année.

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    34 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan adulte

    Adultes, les Fous de bassan sont de grands oiseaux au corps blanc, bout des ailes noir et tête jaune.
    Le bec est gris, les pattes noires.
    La coloration jaune peut s'atténuer en période inter-nuptiale.
    Pas de critère d'identification fiable entre mâles et femelles.
    Le Fou de bassan atteint la maturité à cinq ans.

    Fou de Bassan adulte

     

    Fou de Bassan adulte et juvénile

    Les Sub-adultes (photo ci-dessus à droite et dessous) possèdent quelques rémiges et rectrices noires.
    Immatures et juvéniles: les fous de Bassan ont un plumage évoluant énormément durant leurs premières années.

    Le juvénile est noir, légèrement moucheté, son plumage s'éclaircit ensuite progressivement en blanc :
    d'abord le ventre, puis les ailes. Les jeunes ont un bec noir.  

    Fou de Bassan juvénile

    Les jeunes Fous se distinguent très nettement des adultes par un plumage différent. Les "pointillés" de son plumages
    sont donc visibles de très loin.  Ce plumage si caractéristique permet aux jeunes de ne pas être confondu avec l'adulte donc
    avec un rival potentiel. Cela lui permet d'éviter toute réaction agressive car ces grands oiseaux
    sont très protecteurs de leur espace (à chacun chez soi !)

    Les mues sont graduelles et étalées sur plusieurs années.
    Ce genre de processus de mues ne sont le fait que des grands oiseaux comme les rapaces ou les
    oiseaux marins dont la maturité sexuelle est différée.

    Le Fou de bassan à besoin de plus de trois ans pour passer du plumage brun moucheté de blanc au plumage
    adulte.   

    Fou de Bassan juvénile

     

    Fou de Bassan juvénile

     

     


    43 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet 

    Île Rouzic - 7 Îles - Finistère (29)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    30 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet (et nous n'avons pas résisté au plaisir d'y retourner une seconde fois !)

    Finistère (29)

    Fiche info ICI


    Plus les miles défilent, mieux la visibilité se fait, et plus la magie opère... 

    L'île aux Fous

    Région Bretagne - Département Côtes-d'Armor - Ville proche Perros-Guirec
    Coordonnées 48° 53′ 12″ Nord 3° 28′ 53″ Ouest
    Superficie 320 ha
    Création 18 octobre 1976
    Administration Ligue pour la protection des oiseaux (LPO)
    Géolocalisation sur la carte : France

    La réserve naturelle nationale des Sept-Îles (RNN32) est une réserve naturelle nationale située en Bretagne dans les Côtes-d'Armor.
    Elle a été classée en 1976 et occupe une surface de 320 ha répartie sur cinq îles principales.
    Elle protège d'importantes colonies d'oiseaux marins en particulier de Fou de bassan, de Macareux moine, de Puffin des Anglais et de Pingouin torda. 

    La Réserve naturelle des Sept-Îles s'étend sur tout l'archipel des Sept-Îles en face de Perros-Guirec dans les Côtes-d'Armor, région Bretagne.
    Sa superficie terrestre est de 40 ha, sa zone maritime d'environ 280 ha, répartie sur un plateau rocheux granitique.
    Elle comprend les îles suivantes :

    L'Île Bono (21,6 ha)
    L'Île Plate (5 ha)
    L'Île aux Moines (9,4 ha)
    L'Île Malban (1,2 ha)
    L'Île Rouzic (3,3 ha)
    Le Cerf
    Les Costans 

    L'île aux Moines étant la seule île de l'archipel à posséder de l'eau douce en permanence, elle a été habité irrégulièrement.
    Elle possède un phare et un fort du XVIIIe siècle. 

    En 1912, la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest organise des safaris dont l'objet est de tirer sur les macareux moines qui colonisent les Sept-Îles.
    En 2 ans, leur nombre passe ainsi de 20 000 à 2 000 oiseaux.
    Une poignée d'amoureux de la nature s'en émeut et obtient que la chasse des oiseaux soit officiellement interdite sur l'archipel.
    La première réserve ornithologique privée est créée cette même année sous le nom de Site naturel protégé.
    Elle devient en 1976 une Réserve naturelle.

    En considérant son histoire, elle peut être considérée comme la plus ancienne réserve naturelle en France.

    L'intérêt du site est essentiellement ornithologique (23 000 couples d'oiseaux et 27 es­pèces ni­cheuses).
    Il s'agit de la plus importante réserve naturelle du littoral français.
    L'Île Rouzic est le seul point de nidification en France pour le Fou de bassan (21 880 couples de janvier à septembre) ainsi que pour la quasi-totalité des Macareux moines (200 couples en 2013, de mars à juillet), Puffin des Anglais (157 couples), et Pingouin torda (32 couples de février à juillet). 

    Outre les espèces mentionnées ci-dessus, on compte aussi d'autres nicheurs comme le Goéland argenté (1 406 couples de décembre à septembre), le Goéland brun (643 couples), le Cormoran huppé (373 couples de décembre à août), le Guillemot de troïl (36 couples de février à juillet), le Fulmar Boréal (85 couples de décembre à septembre), la Sterne pierregarin (40 couples), l'Huitrier pie (75 couples), la Mouette tridactyle, etc.

    On y rencontre aussi une colonie d'environ 300 Phoques gris résidents à l'année. 

    L'île aux Fous

    Intérêt touristique et pédagogique

    L'archipel des Sept-Îles est accessible toute l'année, au départ de Perros-Guirec par différents moyen de navigations.
    Une escale sur l'Île aux moines est possible. 

    Sur l'île principale sont construits 4 bâtiments : le phare, le fort, la caserne et la poudrière.
    Des travaux viennent d'avoir lieu dans le fort pour lui permettre d'être ouvert au public.
    Ces travaux, commandés par le Conservatoire du Littoral, ont été étudiés et suivis par l'Architecte du Patrimoine Régis Ribet, de l'agence Softage (Le Loroux Bottereau - 44).

    Administration, Plan de gestion, règlement

    La réserve naturelle est administrée depuis 1912 par la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) avec l'accord de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. La LPO gère aussi la station ornithologique de l’Île-Grande où elle propose expositions, liaisons vidéo avec la réserve, et visites guidées. 

    Le 26 mai 1993, le Conservatoire du littoral devient propriétaire de l'île aux Moines, principal lieu d'implantation des colonies d'oiseaux.

    Outils et statut juridique

    La réserve naturelle a été créée par l'Arrêté ministériel du 18 octobre 1976. 

    Le réseau Natura 2000 est aussi présent sur ce site classé comme Zone de Protection Spéciale (ZPS) - (FR5310011) en septembre 1996.

    L'île aux Fous   L'île aux Fous

    Avant cette sortie en mer, je pensais m'être préparée à ma rencontre avec les Fous de Bassan sur l'Île Rouzic.
    Que nenni ! Il faut le voir pour le croire et se rendre compte ce que sont réellement ces magnifiques oiseaux.
    (ça, je le savais déjà ;-)

    Ce sont les plus grands oiseaux marins de notre pays, leur envergure peut dépasser les 2m.
    Impressionnant quand ils viennent voler à quelques mètres au dessus de nos têtes !

    A l'approche de l'Île, on a presque le sentiment qu'elle est couverte de neige.

    L'île aux Fous

     Il faut envisager qu'il y a généralement un oiseau au nid et l'autre en vol. C'est de cette manière que les scientifiques 

    peuvent les comptabiliser par des clichés pris du ciel et grâce à un logiciel de comptage.
    Cette année 14.443 couples ont été dénombrés et avec les célibataires et veufs, un total d'environ 40.000
    oiseaux au plus fort de la saison.

    En cette première quinzaine de septembre, un certain nombre de jeunes de l'année étaient déjà partis pour la Mauritanie
    ou il vont passer leur adolescence. Ils ne reviendront sur l'Île Rouzic que vers quatre ou cinq ans pour 
    apprendre leur rôle de futurs parents en observant les adultes et enfin se reproduire à leur tour.

    L'île aux Fous

    Les fous de Bassan s'unissent pour la vie.

    Les célibataires, les immatures et les veufs n'occupent pas la même partie  de l'ïle que les couples
    en mesure de se reproduire.

    L'île aux Fous   L'île aux Fous

    A certains moments, il y a comme des "éruptions" d'oiseaux.   

    L'île aux Fous   L'île aux Fous

     

    L'île aux Fous

     

    L'île aux Fous

    Sur la photo du dessus, en haut au centre, vous pouvez distinguer deux jeunes de l'année, au plumage presque noir.
    Ce ne sont pas des Cormorans, mais bien des jeunes Fous de bassan. 

    L'île aux Fous   L'île aux Fous

     

    L'île aux Fous

     

    L'île aux Fous

    La magie a tellement bien opérée que nous y avons fait une seconde sortie, et la marée basse (coef 114 ce jour là)
    nous a permis de rester cette seconde fois beaucoup plus longtemps autour de l'île.  
    J'avoue qu'attendre que la marée remonte pour rejoindre la terre n'a pas été pour moi très difficile ;-)

    Cette deuxième sortie nous réservait de plus une magnifique surprise, rare autour de leur lieu de vie,
    que je vous présenterai ultérieurement.

    Ce sont des moments fascinants, un émerveillement magique que nous avons eu bien du mal à quitter.

     


    52 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     Pour le voir en plongée c'est ICI

     


    17 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     Photos croppées, la définition est moins bonne avec la réduction du poids.

     


    25 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

    A la demande de Ghislaine, deux photos pas glop d'un Fou en plongeon spectaculaire.  

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     


    12 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

     


    22 commentaires
  • Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

    Fou de Bassan

    Le plus gros bien touffu est un jeune de l'année 

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan

     

    Fou de Bassan   Fou de Bassan

     

     


    27 commentaires
  • Carry le Rouet - Bouches du Rhône (suite) - Précédent article ICI,  ICI et ICI

    Fou de Bassan - Morus bassanus (Linnaeus, 1758)

    Ordre : Suliformes
    Famille : Sulidés
    Genre : Morus
    Espèce : bassanus
    Espèce monotypique
    Taille : 88 à 100 cm 
    Envergure : 165 à 180 cm 
    Poids : 2800 à 3200 g
    Longévité : 21 ans

    Fiche Larousse ICI

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet   Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

     


    37 commentaires
  • Carry le Rouet - Bouches du Rhône (suite) - Précédent article ICI et ICI

    Fou de Bassan - Morus bassanus (Linnaeus, 1758)

    Ordre : Suliformes
    Famille : Sulidés
    Genre : Morus
    Espèce : bassanus
    Espèce monotypique
    Taille : 88 à 100 cm 
    Envergure : 165 à 180 cm 
    Poids : 2800 à 3200 g
    Longévité : 21 ans

    Fiche Larousse ICI

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Le fou de Bassan tire son nom de son comportement : il repère les bancs de poissons au vol, plongeant en piqué d'une hauteur de 30 mètres
    parfois. En approche finale, il adopte une Fou de Bassan posture aérodynamique typique (à l'image d'un concorde : les concepteurs
    s'inspirèrent de cet oiseau pour la posture aérodynamique de l'avion !) lui permettant de rentrer dans l'eau à 100km/h sans se blesser.
    Il plonge ainsi à 6-7 mètres de profondeur, sous le banc de poissons, avant de remonter vers la surface, traversant le banc au passage
    et capturant sa proie. Lorsqu'il remonte à la surface, sa proie est généralement déjà engloutie ; d'où son nom de 'fou' attribué
    par les pêcheurs écossais, premiers observateurs de cet oiseau, surpris par ces plongeons spectaculaires et à première vue
    Fou de Bassan insensés ! (Source : oiseaux.net)

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

     


    37 commentaires
  • Carry le Rouet - Bouches du Rhône (suite) - Précédent article ICI

    Fou de Bassan - Morus bassanus (Linnaeus, 1758)

    Ordre : Suliformes
    Famille : Sulidés
    Genre : Morus
    Espèce : bassanus
    Espèce monotypique
    Taille : 88 à 100 cm
    Envergure : 165 à 180 cm
    Poids : 2800 à 3200 g
    Longévité : 21 ans

    Fiche Larousse ICI

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet   Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet   Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet   Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

     

     


    25 commentaires
  • Carry le Rouet - Bouches du Rhône

    Fiche info ICI

    Depuis que j'avais découvert les photos de ces magnifiques oiseaux sur le blog d'une photographe professionnelle (Corinne Rolland),
    dans sa rubrique des oiseaux marins ICI, je rêvais de les rencontrer. Le projet d'un périple aux Sept Iles étant remis à un peu plus tard,
    je suis allée les chercher là où ils se trouvent dans ma région. Ah bien évidemment ils ne sont pas dans leur biotope où ils vivent en colonie,
    bien qu'ils aient choisi eux-même de s'installer ici. Malgré tout, ce fût un grand plaisir pour moi de pouvoir les admirer dans une
    relative proximité.

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Extrait Historique (Source LPO)

    Cinq ou six Fou de Bassan ont investi le Port de Carry le Rouet depuis 2006.
    Des aménagements spécifiques ont été installés par les bénévoles du Groupe LPO PACA Ouest Etang de Berre afin que les oiseaux
    ne gênent pas les plaisanciers.
    Grâce à leur vigilance une première reproduction réussie a eu lieu cette même année, puis une seconde en 2009.
    La présence des fous, que l’on pouvait observer de très près, faisait le bonheur des touristes et des riverains.
    Cependant tout n’était pas parfait, un ou deux fous non admis sur le radeau se posaient sur des bateaux et leurs déjections salissaient.
    La Capitainerie craignant une « Invasion » du port par ces oiseaux, a décidé de déplacer la plateforme d’accueil à la sortie du port
    et de les empêcher de se poser sur la panne qui accueillait ces oiseaux en en encordant l’accès.
    Les bénévoles du Groupe local sont consternés. Conscients des problèmes, ils avaient œuvré pour apporter des solutions permettant
    de concilier la présence se ces oiseaux et l’activité du Port. Ils avaient multiplié les conseils et les informations auprès des usagers.
    La Capitainerie en a décidé autrement.

    Le 12 Mai 2010
    a eu lieu une réunion à la mairie de Carry le Rouet sur la problématique des Fou de Bassan dans le port.
    Réunion fructueuse puisque à son issue les barrières, les chaînes, les cadenas ont été enlevés.
    Dans la foulée, deux oiseaux se sont installés à extrémité en attendant l'arrivée du radeau, début de semaine prochaine.
    Ils ont "l'autorisation" de construire un nid, de pondre et élever un poussin. 

    ---

     Leur installation aura soulevé bien des conflits, et nous espérons tous que puisqu'ils ont choisi de vivre ici,
    ils pourront continuer de le faire en toute sérénité. 

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Carry-le-Rouet est "fréquenté" depuis une vingtaine d'années par des fous de Bassan.
    En 2012, de février à août, deux couples de fous de Bassan ont vécu au port. Ils ont donné naissance fin avril à deux poussins.

    L'incubation d'un fou de Bassan dure une quarantaine de jours. Lorsque le poussin est né, les adultes changent régulièrement le rôle
    de la couvée pour que l'autre puisse aller s'alimenter. C'est un oiseau nidicole, les parents doivent le couver encore quelques semaines
    car le petit Fou de Bassan est poïkilotherme, incapable de réguler sa température.

    Il faut savoir que le plus grand oiseau marin de Bretagne a choisi les Sept-Iles en Côtes d'Armor pour son unique colonie française.
    Le Fou de Bassan, avec ses 1.70 m d'envergure est le plus grand des oiseaux de mer de nos côtes.
    Son corps allongé et ses longues ailes lui donnent une allure caractéristique.

    Peu d'oiseaux laissent autant deviner leur mode de vie à travers leur aspect extérieur que le Fou de Bassan.
    Sa silhouette à la fois aérodynamique et hydrodynamique traduit l'aisance qui est sienne tant dans l'air que dans l'eau.

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

    Le Fou de Bassan est une espèce d'oiseaux de mer de la famille des sulidés. Sa dénomination signifie "fou de l'île de Bass",
    à proximité des côtes orientales de l'Ecosse qui en abrite une colonie particulièrement abondante. L'aire de nidification du Fou de Bassan
    est limitée à l'Atlantique nord et à la Mer du Nord. La plus grande colonie du continent américain qui est aussi la plus grande colonie
    au monde se trouve sur l'île Bonaventure en Gaspésie (Canada).

    Le Fou de Bassan est piscivore, se nourrissant surtout de petits poissons tels que le maquereau, le harang, le capelan et le lançon
    ainsi que de calmars. Il vit une vingtaine d'années. Les couples demeurent ensemble pendant plusieurs saisons.
    La femelle pond un seul oeuf que les deux partenaires couvent à tour de rôle pendant environ 6 semaines.

    Normalement, une fois la reproduction terminée, ils migrent de leur Atlantique Nord et se dispersent le long des côtes jusqu'au Golfe
    du Mexique et l'ouest de la Méditerranée. On compte quelques cas de nidification sur les côtes françaises.
    En France, c'est essentiellement en Bretagne, dans l'archipel des Sept Iles qu'on peut observer les Fous de Bassan.
    Quelques couples se sont également implantés dans la région de Marseille et sur les côtes du Languedoc-Roussillon.

    Fou de Bassan - Morus bassanus - Northern Gannet

     

     


    41 commentaires