• Taureaux de Camargue

    Manade Saint Louis - Montcalm - Gard (30) - Suite et fin.

    Merci à Martine de m'avoir prêté la majorité des photos de cet article (voir signature)
    Elle avait choisi de rester à terre, dans l'enclos ou étaient triés les taureaux.
     Ses photos m'aident donc à apporter de la cohérence au sujet et
    permettent de montrer des angles que je ne pouvais avoir étant sur le Haut de la Bétaillère.

    Article 1

    Article 2

    Article 3

     

    Les taureaux à vacciner sont tous entrés, maintenus comme expliqué article 3, la porte camion est refermé.

    A présent, la vaccination va commencer. 

    Comme je le disais précédemment, chaque Taureau a un nom, et le Gardian lui parle individuellement.


    L'opération de vaccination des dix Taureaux et leur retour dans leur pâture a pris 10 minutes.

     

    Taureaux de Camargue

     Le produit de vaccination se trouve dans un bidon équipé d'un tuyau au bout duquel se trouve un pistolet doseur.
    L'aiguille est changée pour chacun des Taureaux.
    Chacun à son rôle : Madame donne les aiguilles, l'un des Gardians gère le maintient du bidon, un autre gère le désinfectant,
    pendant que celui qui est à plat ventre passe un désinfectant, pique les Taureaux un à un et frictionne la peau de l'animal. 
    Pendant ce temps, je suis très active... à observer leur travail.

    Une petite réaction d'agitation des Taureaux à la piqûre.
    Alors devant une aiguille à vaccin, et les voyant réagir, qu'on ne me dise pas qu'ils ne souffrent pas lors d'une corrida !!!!!!!!!!!

    Taureaux de Camargue   Taureaux de Camargue

    Juste pour le souvenir, ces instants ont été pour moi une horreur dans ma relation avec les moustiques !!!!!!!
    Je préfère, et de loin les Taureaux, bien moins agressifs, quoi que certains puissent en dire wink2 

    Taureaux de Camargue

     

    Taureaux de Camargue   Taureaux de Camargue

     

    Taureaux de Camargue   Taureaux de Camargue

     

    Taureaux de Camargue

     Une fois tous vaccinés, les Taureaux sont désentravés un par un (j'explique dans l'article précédent comment ils sont
    maintenus pour cette opération). La porte du camion ré-ouverte, et zou.... ils filent vers leurs pâture sans demander leur reste.
    "Vachement" agressifs ces Taureaux soient disant "de combat" ! Woawww !

    Taureaux de Camargue   Taureaux de Camargue

     

    Taureaux de Camargue

    Nous avons (à part pour les moustiques) passés un superbe moment et ce fût une très belle découverte de
    voir les Gardians travailler avec leurs animaux dans une belle relation de respect humain/animal.

    Je rappelle également que ces taureaux ne sont ni destinés à finir en saucisson, ni à agoniser dans une arène.

     

     

    « Euphorbe faux cyprès ou Euphorbe petit-cyprès - Euphorbia cyparissiasCormoran pie »

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Mai 2015 à 07:18
    PascalXLD

    Très sympa la série et on imagine le travail que cela demande

     

    Bonne journée

    2
    Mardi 19 Mai 2015 à 07:34

    coucou Pascale , t'es bien là haut ?

    des taureaux de combat qui ne vont pas dans l'arène , bizarre non ?

    3
    Mardi 19 Mai 2015 à 08:22

    Bonjour Pascale, il est beau ton reportage ! merci à toi et ton amie ! tu nous transmets bien l'amour des bêtes que tu défends si bien... ta bannière est superbe ! Bisouss (j'ai répondu à ton com..)

    4
    Mardi 19 Mai 2015 à 08:40

    Avec animaux les vaccinations sont souvent difficiles comme certains soins, et pour ma part j'ai connu des moments sportifs pour vermifuger les chevaux, difficile de leur expliquer que c'est pour leur bien ! Un jeune cheval qui s'était "couronné" un genou m'avait donné du fil à retordre, et le véto pour vacciner s'en souvient encore , Chorus a tout simplement plié un  arbre comme si de rien n'était, il en était resté sur le c... le véto !

    Bisous Pascale, j'aime ces photos d'une tâche en commun

    5
    Mardi 19 Mai 2015 à 08:45

    Merci pour l'ensemble de ce reportage et pour les nombreuses informations et photos qui accompagnent tes articles.

    6
    Mardi 19 Mai 2015 à 08:49

    Pour gipe :

    Coucou,
    Le taureau de combat n'existe pas, c'est l'humain qui a décidé de lui donner ce nom, ce ne sont pas des animaux agressifs à la base.
    Ceux là vont dans les arènes, mais pas pour s'y faire torturer, et là dans ces jeux, ce sont les hommes qui ont chaud aux fesses, et au moins sans souffrance pour l'animal. Tous les Gardians ne cautionnent pas la corrida.
    Bises et bonne journée à toi. 

    7
    Mardi 19 Mai 2015 à 08:59

    Coucou Pascale, j'ai eu plaisir à suivre ton reportage. J'ai admiré ta nouvelle bannière et je vais comme toi rejoindre ma fille pour une sortie. Gros bisous

    8
    JOHN from NT
    Mardi 19 Mai 2015 à 09:01

    Bonjour Pascale, super suite , vous avez dû vous éclater....

    Bravo également pour ta nouvelle bannière luxueuse.

    Bisous.

    9
    Mardi 19 Mai 2015 à 09:27

    Bonjour Pascale. Merci à toi pour nous cultiver un peu et à Martine pour le prêt de ses photos qui étaient ton reportage. Je me marre car, si j'avais été là, on se serait bagarrées toi et moi pour savoir laquelle des deux serait la plus bouffée par les moustiques. Ils m'adorent !  Profite bien de ta fifille et bonne journée. Moi je profiterai de la mienne demain car c'est son anniversaire

    10
    Mardi 19 Mai 2015 à 09:55

    merci pour ta réponse .bises et bonne journée 

    11
    Mardi 19 Mai 2015 à 10:11

    Bonjour Pascale,
    Superbe reportage, merci pour le partage et pour ces belles photos. La nouvelle photo de ta bannière est très belle !
    Bonne journée, bises

    12
    Mardi 19 Mai 2015 à 10:33

    Bonjour Pascale

    Ah que si ils doivent bien souffrir ces pauvres taureaux lors d'une corrida, quand on voit des flèches enfoncées sur le dos et le sang qui coule on ne peut pas dire que ça ne fait pas mal grrrr jamais je n'irai voir ça, quelle est l'intérêt !

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    13
    Quichottine
    Mardi 19 Mai 2015 à 10:39

    C'est vrai que quand on voit les taureaux dans la nature on n'imagine pas tout le travail que font les gardians.

    Merci pour ce reportage, Pascale.

    Passe une douce journée.

    14
    Mardi 19 Mai 2015 à 10:43

    Pour noisette1600 :

    Justement ici, il ne s'agit pas de corrida, faute de quoi je n'aurai jamais pu prendre ces photos en sachant que ces animaux seraient torturés ensuite.
    Bisous et bonne journée à toi

    15
    Mardi 19 Mai 2015 à 10:45
    Claudine /canelle

    Merci Pascale pour cet article qui nous explique bien les choses 

    Bonne journée à toi 

    Bises

    16
    Mardi 19 Mai 2015 à 11:25

    du travail autour des taureaux, mais les taureaux ne sont vraiment pas pour moi ... belle journée à toi

    17
    Mardi 19 Mai 2015 à 11:47

    Bonjour Pascale

    ce sont de bien belles bêtes que ces taureaux !! je suis toujours fasciné par les cornes au point que j'avais dans l'esprit de faire une rubrique sur les cornes d'animaux divers et variés (carrément de la chèvre au watusi..)

    je te souhaite une bonne journée, aa bientôt, maurice.

    PS : l'an dernier au gîte de la manade, pour ce genre d'activité, la propriétaire nous avait fourni un répulsif super efficace...pas une piqûre !!! mais je ne me souviens plus du produit !!

    18
    Mardi 19 Mai 2015 à 13:22
    Bonjour Pascale
    Un reportage vraiment intéressant dans une région qu'on a plaisir à découvrir grâce à toi. Merci
    19
    Mardi 19 Mai 2015 à 13:30

    Je t'explique: comme il est plus facile de planter une banderille dans le corps d'un taureau que dans celui d'un moustique, pour se déculpabiliser, on dit que le taureau est agressif. Alors que nous sommes bien d'accord, le moustique, c'est lui, le ravageur! :)

    Trêve de plaisanteries, c'est un magnifique reportage, bravo à toi et à ton amie.

    20
    Mardi 19 Mai 2015 à 15:23

    ton article a été complet - merci - les animaux ressentent la souffrance c'est certain - et pour les moustiques .... je comprends ...

    bises 

    21
    Mardi 19 Mai 2015 à 15:32

    Coucou Pascale, 
    Comment ne pas se rappeler de cette matinée et des bons moments passés au milieu des taureaux,
    Toi, en haut aux premières loges et moi en bas, à regarder ce spectacle inoubliable.
    Merci pour tout.... 
    Bisoussssssss

    22
    Mardi 19 Mai 2015 à 18:28

    une belle suite et fin..

    23
    Mardi 19 Mai 2015 à 18:49

    Quel travail, quand même ! Ce ne sont pas de chats ou des chiens au point de vue de la taille. Chapeau à tous pour cette précision dans les gestes et la sérénité dans laquelle tout s'est passé. Merci à toi pour ce reportage très intéressant et à Martine pour sa contribution. Ils sont vraiment beaux, ces taureaux !

    24
    Mardi 19 Mai 2015 à 18:59

    Bonjour Pascale,

    un excellent reportage en épisode qui nous permet de bien voir le travail des gardians, certainement un métier très intéressant pour ceux qui aiment les animaux. Des photos et des explications superbes, merci pour le partage.

    Passe une bonne soirée.

    25
    Mardi 19 Mai 2015 à 19:15
    cathcat

    J'adore cette cavalcade après le vaccin ! nous devions courir aussi vite en sortant de chez le "docteur" à l'époque de nos vaccinations !!! :-)

    Bravo pour ce beau reportage. J'espère qu'il sera lu par les amoureux de la corrida !... Bisous et belle soirée à toi.

    26
    Mardi 19 Mai 2015 à 21:46

    Un reportage bien intéressant !

    27
    Mercredi 20 Mai 2015 à 10:45

    C'est effectivement la question que je me posais. Saucisson, frivolités du chef, ou arène?

    Mais alors; quid de leur destinée?

    Animaux pour le travail à la ferme, bien trop fougueux!

    En tous les cas, tes photos en mouvement d'animaux sont intéressantes.

    On était à Saint Gilles, un été ou au printemps, il ne restait plus d'argent pour la démoustication.

    On pouvait voir sur nos fesses le motif de l'assise de la chaise de camping.

    Leur trompe est passé par là. Pas folles les bêtes!

    A plus. yann.

    28
    Mercredi 20 Mai 2015 à 11:40

    Pour Yann :

    Tous a été expliqué dans les articles précédents.
    Bonne journée

    29
    Jeudi 21 Mai 2015 à 12:27

    Coucou Pascale ! Merci pour cet article "à deux mains" qui donne une belle série ! Bisous

    30
    Jeudi 21 Mai 2015 à 12:29

    Re-coucou, je me demande si je n'ai pas écrit "à deux mains" ... sarcastic je voulais dire à quatre mains bien sûr, je pense que Martine et toi avez deux mains chacune wink2 Bisous

    31
    Jeudi 21 Mai 2015 à 21:22

    un travail costaud en tout cas

    et oui parfois les p'tites bêtes sont bien plus dangereuses que les grosses

    et au moins on les voit arriver :-)

    32
    Mardi 8 Septembre 2015 à 09:23

    Bonjour Pascale 

    Une  belle découverte ce reportage. Et belles photos de fin avec cette cavalcade vers une  liberté retrouvée.

    Bises



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :