• Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

    Hérault (34)

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière   Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

     

    On distingue le mâle (ci-dessous) de la femelle aux deux anneaux orangés sur ses antennes

    Xylocope ou Abeille charpentière

     

    Xylocope ♀ ou Abeille charpentière

    L'ABEILLE XYLOCOPE 

    C'est la plus grosse abeille d' Europe. Comme les abeilles domestiques (abeilles de nos ruches), ou les bourdons, cet insecte appartient à la famille des Apidae. Contrairement aux espèces précédentes, qui vivent en société, le Xylocope est une abeille dite "solitaire". Mais elle peut vivre en colonies, c'est à dire côte à côte. C'est une espèce typique des régions de plaines relativement chaudes (espèce dite thermophile), mais depuis 2003 (rappelez vous de cet été caniculaire), l’espèce a étendu son aire de répartition jusqu'au Nord de la France (réchauffement planétaire? Probable... à méditer!!!) 

    Toute aussi inoffensive que spectaculaire, son vol est rapide et très bruyant, mais elle n'est pas agressive et pique rarement. L'insecte atteint 45 à 50 mm d'envergure, pour une longueur de 25 à 30 mm, son corps bleu-noir foncé à une pilosité courte. Les ailes brunâtres ont des reflets violets. L'abdomen est glabre et possède de fortes mandibules aiguës On peut l'observer de mai a septembre.

    Les adultes (mâles et femelles) hivernent au stade adulte à l’abri des intempéries dans des anfractuosités. Au printemps (mai-juin), ils s’accouplent et les femelles commencent à construire leur nid. 

    Elle niche dans du bois mort de préférence d'où son nom d'Abeille charpentière. Son nom latin vient du grec xulokopos  : qui coupe du bois. . Elles nidifient dans le bois et le dégrade à ce titre. Les pièces de prédilection sont les extrémités de poutres abritées. Elles ont une préférence pour les bois tendres. Mais certaines un peu moins courageuse   préfèrent s’installer dans des galeries déjà existantes (tiges de roseaux creuses, de sureau cassées…) mais la grande majorité d’entre elles creusent inlassablement le bois mort, les vieux arbres, ou… les vieilles charpentes. Elles creusent le bois à l’aide de ses mandibules. Cette opération ne lui sert pas à se nourrir (elles ne sont pas xylophages). Elles laissent les copeaux filiformes sur place. 

    Elle creuse avec ses robustes mandibules plusieurs galeries parallèles qui débouchent sur une ouverture (trou circulaire) unique. Chaque galerie est horizontale faisant 10 à 20 cm de long et de 15 à 20 mm diamètre où elle créera plusieurs cellules (10 à 15), séparées par de la sciure agglomérée par de la salive qui contiendront chacune un œuf et une réserve de pollen et de miel pour permettre le développement de sa progéniture. 

    Mais ne passant pas inaperçue, les dégâts restent très limités et ponctuels. Attention tout de même, quand on sait que cette abeille vient pondre de préférence la où elle est née...

     Chaque cellule contient un seul œuf d’où sortira une larve qui se nourrira de la réserve de pollen et de nectar déposer a la construction du nid. Au printemps, quelques dizaines d'œuf's y sont pondus. Les larves, blanc cassé, mesurent de deux à trois centimètres. Ensuite, les larves âgées se métamorphosent en adultes et sortent vers la fin de l’été de leur galerie. Les adultes sont d’excellents butineurs de fleurs . Elle se nourrit de nectar qu'elle butine sur les fleurs jusqu'à plusieurs kilomètres du nid.

     

    Source : http://www.guepes.fr/dossier/xylocope.htm 

     

    « Héron pourpréBlongios nain »

  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Août 2015 à 00:04

    Bonsoir Pascale


    Quelle belle série, ces gros plans sont superbes. On voit les gourmands, mais le résultat est splendide.


    Bisous

    2
    Samedi 22 Août 2015 à 07:25

    La 2ème, sur laquelle on voit le bleu des ailes, est superbe!

    3
    Samedi 22 Août 2015 à 07:34

    Bon, là je suis moins nulle, je connais. LOL ! je les aime bien ces abeilles là et qui ne sont pas du tout agressives, il m'est même arrivé d'en caresser une pendant qu'elle était occupée à déguster. La tienne a fait son plein on dirait...  elle s'en est mis jusque là. Bravo pour les captures

    4
    Samedi 22 Août 2015 à 07:39

    On commence à en voir par ici aussi.

    Ses ailes sont bien bleutées en effet. Et on l’entend arriver !

    5
    Samedi 22 Août 2015 à 07:52

    elle est très belle avec ses reflets bleu marine et j'ai lu tes explications avec intérêt car j'en ai vu une au printemps creuser dans une poutre et faire plein de copeaux .

    6
    Samedi 22 Août 2015 à 08:31

    Bonjour Pascale, une lecture intéressante...merci c'est bien de savoir. finalement elle me fera moins peur. jolies photos . Bisouss

    7
    JOHN from NT
    Samedi 22 Août 2015 à 08:32

    Superbes macros de l'abeille la plus grosse d'Europe, elle bouge beaucoup et arriver à faire ces portraits rapprochés tient de l'exploit photographique.cool

    8
    Samedi 22 Août 2015 à 08:58

    RE.....

    Très belles macros que j'apprécie beaucoup car cette abeille m'est completement inconnue. jamais vu, pas présente chez moi, ni dans mes périples !!!

    re bonne journée, A+

    9
    Samedi 22 Août 2015 à 09:14

    Pour Flandremdc :

    Re coucou Maurice,
    Tu es venu plusieurs fois dans la région, c'est étonnant que tu ne l'aies jamais croisée, elle est très fréquente, et en plus elle n'est pas silencieuse. On peut donc la repérer à l'oreille avant même de la voir.
    Re bonne journée également à toi


    10
    Samedi 22 Août 2015 à 09:29

    Coucou, 
    En lisant ton commentaire, je découvre ses habitudes .
    Je comprends mieux pourquoi chez moi, elle avait élu domicile dans un bois flotté récupéré au bord de l'océan.
    Superbes macros où même le détail mâle et femelle ne t'a pas échappé.
    Bisoussss

    11
    Samedi 22 Août 2015 à 10:23

    Très intéressante série ou tu nous dit tout et avec de belles illustrations jointes.

    Merci encore !

    12
    Samedi 22 Août 2015 à 10:28
    claudine/canelle

    Belle serie 

    Merci pour toutes les explications 

    Bises Pascale

    13
    Samedi 22 Août 2015 à 11:18
    Philippe Bullot
    Plus utile et plus belle que Dark Vador ! ;-) Tes macros sont superbes ! Bon week-end Pascale.
    14
    Samedi 22 Août 2015 à 14:01

    Poudrée de pollen comme ici, elle est superbe et merci pour l'identification du mâle (je ne savais pas ! )

    Encore une très belle journée Pascale : gros bisous

    15
    Samedi 22 Août 2015 à 14:21

    Me revoilà ! En regardant tes images extraordinaires, je me rends compte que cette année je n'en vois aucun.

    Nous avons pourtant les mêmes fleurs que les autres années et encore plus chaud  et nous ne traitons rien !

    Il va falloir que j'observe un peu plus, mais ce sera pour plus tard.

    Bisous et bon après-midi

     

    16
    Samedi 22 Août 2015 à 14:35

    Passionnantes explications, merci Pascale. Très mignonne toute couverte de pollen, ces images respirent le bonheur de vivre.

    Bon weekend

    17
    Samedi 22 Août 2015 à 14:39
    cathycat33

    Elle, est très belle et vraiment mise en valeur sur tes photos. Je n'en ai jamais croisé, vue la taille annoncée, je pense que je m'en souviendrais... Mais si j'ai bien compris, rien à craindre donc et à admirer sans appréhension particulière. Elle me plaît bien cette petite bleue...

    18
    Samedi 22 Août 2015 à 14:47
    ... Elle est magnifique. Je l'ai photographié il y a quelque temps au parc Floral.
    19
    Samedi 22 Août 2015 à 16:30

    J'aime bien le reflet de la fleur dans son oeil ! Et il n'y a qu'avec tes photos qu'on peut admirer cela !!


    Super ! Gros bisous et bon WE Pascale

    20
    Samedi 22 Août 2015 à 17:11

    Un insecte superbe, qu'on repère souvent avant de la voir, avec son bruit conséquent...

    Les trous creusés dans le bois sur impressionnants....

    bonne soirée

    21
    Samedi 22 Août 2015 à 17:27

    Pour Nath :

    Coucou Nath,
    Ce ne sont pas les reflets de la fleur dans les yeux, il s'agit bien de la couleur de ses yeux.
    Mais tu as raison sur le fait qu'il n'y a qu'avec les photos qu'on peut le distinguer.
    Gros bisous et belle fin de journée

    22
    Samedi 22 Août 2015 à 18:06

    Une très belle série avec un superbe contraste entre la fleur et la couleur de cette abeille, toute couverte de pollen.  J'apprécie aussi les explications fort intéressantes ; avec une telle envergure, je devrais pouvoir la repérer si elle est arrivée jusque dans le Nord !!

    Belle fin de journée Pascale.

    23
    Samedi 22 Août 2015 à 18:22

    J'en vois beaucoup dans mon jardin ... Je les adore, ils brillent, ils sont calme et doux ... De bons pollinisateurs ! Merci pour ces info précieuses !

    Merci aussi pour cette chanson sur Nelson Mandela ...

     

    24
    Samedi 22 Août 2015 à 18:55

    Fabuleux ! Avec un coup de cœur pour la deux, la quatre et l'avant-dernière.

    25
    Samedi 22 Août 2015 à 20:38

    Leur couleur métallique est magnifique en plein soleil. Tous les ans j'en ai une qui vient butiner mes pois de senteurs "sauvage".

    Bises

    26
    Samedi 22 Août 2015 à 20:47
    Harmonybis

    Bonsoir Pascale.

    Tu as raison,on ne peut rater cette abeille vu sa grosseur mais je ne la connais pas du tout.Elle possède des couleurs entre le noir et le bleu nuit et tu l'as clichée de superbe façon.Dans son œil se reflète la couleur de la fleur (oups,je viens de lire que ses yeux ont cette couleur et cela,c'est fabuleux). Impossible de ne pas apercevoir le pollen sur son corps mais je croyais que le pollen était jaune? oops

    A très bientôt.Bises.

    27
    Samedi 22 Août 2015 à 21:32

    Très intéressante la documentation. Je ne connaissais pas la différence entre mâle et femelle. Voilà qui est réparé!

    Des macros spectaculaires pour cette grosse abeille bourdonnante.

    Bise, Michel

    28
    Dimanche 23 Août 2015 à 00:32

    Pour Hamonybis :

    Coucou,
    Pour te répondre, le pollen est souvent jaune, mais il peut être de différentes couleurs, comme blanc ou très orangé comme le safran récolté sur les Crocus sativus. En fait, chaque espèce de plante a sa couleur de pollen propre et cette couleur n'est d'ailleurs pas toujours similaire à la couleur dominante de sa fleur.
    Merci et bonne soirée à toi. Bises

    29
    Dimanche 23 Août 2015 à 08:03

    Très belles macros !

    Maintenant je connais mieux l'abeille charpentière.

    Bonne journée Pascale

    30
    Dimanche 23 Août 2015 à 09:30

    Belle série de photos et j'ai fait une bonne lecture ce matin en apprenant tout un tas de chose sur cet insecte

    a bientôt

    lyly

    31
    Dimanche 23 Août 2015 à 09:52

    La deuxième photo est très belle !

    les autres également, très belle série.

    Merci Pascale.

    biz.

    32
    Dimanche 23 Août 2015 à 10:04

    Bonjour Pascale,

    Une abeille noire aux ailes bleutées que l'on a rarement l'occasion de voir, j'aime tes macros où l'on voit la petite coquine toute poudrée ;-) merci !!

    Bise et bonne journée à toi

    33
    Dimanche 23 Août 2015 à 11:11

    Incroyable ces détails encore plus impressionnants avec ce pollen qui la recouvre presque totalement. Très belles photos !
    Merci pour toutes ces infos.

    34
    Dimanche 23 Août 2015 à 17:37

    on en voit aussi chez moi en Lorraine. Bises et merci 

    35
    Lundi 24 Août 2015 à 15:19

    Des photos magnifiques, des détails extra, c'est super ! Bises



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :