•  

    Cela faisait trois jours que les quatre chiens se côtoyaient, que se soit en extérieur ou dans la maison.
    Quatre chiens et trois humains dans mon espace de vie et malgré le jardin, c'est vrai que c'est un peu "tendu"
    surtout au moment des repas des "fauves", mais heureusement, dehors il y a de l'espace pour les faire se défouler.

    Pour l'anecdote, en parlant de repas des "fauves", un jour ou Caroline et moi étions parties en vadrouille entre filles
    Laurent était resté avec Gampo, Loo et Massaï.  Il venait de préparer les repas de nos deux compagnons (Caroline
    avait déjà fait le nécessaire pour ses deux poilus avant de prendre la route), avait  déposé les deux gamelles sur la table
    de cuisine, et est sorti de la pièce trois petites minutes quand il a entendu farfouiller dans les gamelles.
    Gampo, un peu morfalou sur les bords et même au milieu, s'est fait vertement vilipender à distance, mais... quelle injustice !
    Ben non, ce n'était pas Gampo qui attendait  sagement avec Loo,  c'était le Pitchoun Massaï . Laurent l'a surpris assis sur la chaise,
    les deux pattes sur la table, et il avait dégommé toute la gamelle de Loo, s'affairant à vider la deuxième moitié de celle de Gampo.
    Et pourtant, il s'était rempli l'estomac à peine une heure plus tôt !!!!
    Eclats de rire dans la voiture quand Laurent nous a dit au téléphone que... peut-être... il ne serait pas
    nécessaire de le nourrir pour le reste de la journée ;-)
    Caroline craignait qu'il ne soit malade, mais que nenni, juste une bonne sieste digestive le reste de la matinée.

    En dehors de ça, il a aussi boulotté quelques plantes grasses, a tenté de se taper une de mes chaussures,
    des cailloux, mes coussins ne lui déplaisaient pas non plus, et, Caroline...  nous n'avons pas retrouvé tes lunettes ;-)

    Bref, en trois jours, les relations entre eux ont changé. Dès le deuxième jour, Gampo ne cherchait
    plus à affirmer sa suprématie sur Mallow, et du coup c'était bien plus agréable... surtout pour nous d'ailleurs ;-)

    Loo quand à lui a fait super copain avec Massaï, dehors comme à l'intérieur, et là... cela valait vraiment
    le coup de les voir chahuter comme des dingues tous les deux toute la sainte soirée.
    Dommage, pas assez de lumière pour faire des photos le soir à l'intérieur, et je n'utilise pas le flash avec les animaux.

    Mallow et Massaï ont aussi très vite pigé que chez moi, le canapé n'est pas banni pour les poilus ;-)
    C'est amusant de voir comme certaines choses s'assimilent beaucoup plus vite que d'autres.

     
    Vous pouvez également suivre les articles de Caroline ICI

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

    Caroline dans son instant éducatif.  Qu'est ce qu'ils sont attentifs ! Aller, je dévoile le secret, elle a quelques friandises au fond des poches ;-)

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     Massaï sur les traces de Gampo.
    Gampo : "Aller vient le Pitchoun, je vais t'expliquer ce que c'est un Berger Australien". 

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     Mallow quant à lui s'éclate sur la plage. 

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

    Mallow :  "Non, tu as beau insister, je n'irai pas me baigner !"

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

    Gampo :  "Pffff, poule mouillée ! "Mouillée", tu parles tiens !"

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

    Mallow : "Arrête de te moquer ou je te fiche par terre !"
    Gampo : "Mais tu arrêtes de me tirer la peau du cou oui, regarde un peu, ça me tire les yeux en arrière."

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     Mallow : "Aller viens on fait la course."
    Gampo : "Cours devant va, moi j'ai le temps et je préfère renifler, j'ai plein de sms olfactifs à lire."

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

    Mallow a découvert la mer, mais pour tremper les pattes, il à préféré une belle retenue d'eau... de pluie.

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     Gampo : "Ca va les jeunots, on s'éclate bien ?"

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     Massaï et Loo : "T'as raison qu'on s'éclate, mais reste avec Mallow toi, nous on est bien tous les deux."

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

    Massaï : "Aller, attrape moi Loo." 

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

    Loo : "Pffff, tu crois quoi ? Que tu vas courrir plus vite que moi peut être ?" 

     

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     Massaï : "Ben en tous cas, je m'entraîne mon pote !"

    Et voilà, Loo est détendu et parvient à venir dans un périmètre correct malgré la présence de Mallow à proximité. 

    Pour les quatres "garçons", l'Espiguette c'est tout de même drôlement bien !

     

    « PLUS JE VOIS LES HOMMES, PLUS J’ADMIRE LES CHIENS. »

    Madame de Sévigné (1626-1696) 

     


    35 commentaires
  • Grand Cormoran - Phalacrocorax carbo - Great Cormorant

     

    Fiche info ICI

     

     

    Le plumage du cormoran est partiellement perméable.
    Les trois quarts de la surface de ses plumes (constituée par la partie la plus externe) ne comportent pas de crochets sur les barbules, rendant celles-ci
    libres et perméables. Cette propriété lui permet de dépenser moins d'énergie pour plonger, car moins d'air est emmagasiné dans son plumage que chez les
    autres oiseaux aquatiques, le rendant ainsi plus lourd.

    Cette attitude,  ailes déployées à la sortie de l’eau lui permet donc principalement de sécher ses plumes mais elle permet également au Cormoran une
    meilleure thermorégulation et facilite sa digestion.

    Il tourne sur lui-même au fur et à mesure de son séchage, posté au milieu d'une rivière. Un peu le dos, un peu la face ;-)

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

     

    Grand Cormoran

     

    Bon, maintenant que tu as vu toutes les faces, c'est bon ou je te refais un tour ?

    Grand Cormoran

     

    « Le difficile, c'est ce qui peut être fait tout de suite. L'impossible, c'est ce qui prend un peu plus de temps. »

    George Santayana

     


    56 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires