• Sur mon précédent article concernant les Empuses, je vous présentais une femelle mâture. Voici à présent
    un mâle mâture avec ses splendides antennes en forme de double peigne (dimorphisme des adultes)

    Un jour sans soleil, sortie entre deux orages... et quel dommage car il est vraiment magnifique.
    D'autant que les rencontres avec le mâle adulte sont bien plus rares qu'avec femelles ou immatures.
    Fortes montées en iso et peu de vitesse malgré cela pour des photos à main levée... désolée pour la qualité limite.

    Je trouve ces animaux extrêmement fascinants. Comme les Mantes, ils ne présentent aucune agressivité
    malgré la grande proximité, et chaque fois je me sens autant observée que je peux moi-même le faire avec eux.
    Me sentant derrière lui, il a eu la gentillesse de se retourner doucement en m'offrant un moment de sa toilette.

     

    Empuse commune imago ♂ - Empusa pennata

     

     

    Empuse commune imago ♂ - Empusa pennata

     

     

    Empuse commune imago ♂ - Empusa pennata

     

     

    Empuse commune imago ♂ - Empusa pennata

     

     

    Empuse commune imago ♂ - Empusa pennata

     

     

    Empuse commune imago ♂ - Empusa pennata

     

     


    votre commentaire
  • Butor étoilé  - Botaurus stellaris - Eurasian Bittern

    Fiche info ICI




    Pas trois, pas deux.... une seule photo d'un de "mes graals".
    Ah celui là, beaucoup entendu, rarement vu et encore jamais photographié jusque là... 
    Je l'ai aperçu alors qu'il était posé, mais vu mon temps à réagir devant cette surprise,
    il s'en est fallu de peu une fois de plus pour qu'il ne disparaisse derrière la roselière.

    Le Butor étoilé est une espèce d'oiseaux de la famille des ardéidés (hérons).
    Considéré d'après les recensements effectués comme une espèce très menacée.
    Sa population est en déclin rapide en Europe et aurait chuté de 35 à 45 % en France en 30 ans.

    Butor étoilé

     

    Voilà le genre d'attitude qu'il a souvent et qui fait qu'il peut passer parfaitement inaperçu : ICI

     

     

     


    65 commentaires