• Faune en établissement Animalier (Parcs zoologiques)

     

     

     

    Un animal en captivité peut-il être heureux ?

    Si vous pensez qu'il n'en est rien, alors j'aimerai comprendre pourquoi nos chats et chiens sont censés l'être, alors qu'avant d'être
    domestiqués, ils étaient des animaux sauvages et que leur état fondamental n'est pas si différent de celui du loup ou de la panthère.

    Que veut dire "être heureux" pour un animal ? Je crois que la base de leur bien être est la sérénité de l'instant. Est-il possible pour une
    gazelle, un zèbre, un gnou... dans la savane d'être sereins entourés de... lions, guépards ou autres hyènes ?

    Je crois que ces réflexions faites sur le malheur des animaux en parcs et réserves tient essentiellement de nos travers anthropomorphiques.
    Notre vision du bonheur n'est aucunement comparable à ce qu'on imagine concernant l'animal. Nous vivons nous humains, dans la
    projection permanente d'un futur proche ou éloigné, alors que l'animal vis dans l'instant présent, sans faire de projection (sauf les
    grand singes qui eux, comme l'humain sont capables d'anticiper et donc de manipuler).

    Pour exemple, un lion passe plus de 18 heures par jour à dormir, il ne va chasser que s'il a faim et certes pas dans l'anticipation
    de ce qu'il va manger le lendemain. Quand il a chassé, il se remplit d'une quantité impressionnante et pourra rester
    sur ce repas plusieurs jours. Quand la faim le tiraillera de nouveau, alors seulement à ce moment là, il retournera à la chasse.
    Si le repas lui est porté, il n'aura alors aucune envie d'aller chasser pour le plaisir (le plaisir de tuer appartient
    uniquement à l'espèce humaine qui en a même fait un "sport" !)

    L'humain : Je vis dans un espoir permanent de meilleur... Je n'ai pas ce que je souhaite, je souffre (état caractéristique de l'être humain) ;
    L'animal : Je mange à ma faim, je peux dormir paisiblement, mes besoins sont satisfaits,... je ne souffre pas, je suis heureux !

    Un animal peut vivre cette sérénité (mot plus adapté que bonheur) en captivité du moment où l'environnement dans lequel il évolue est
    adapté, correspondant à son mode de vie. Dans certains zoos, on voit parfois des animaux (ours blanc dans un de mes articles précédents)
    étant dans le mal-être et développant des comportements stéréo typiques de névroses. Ce sont des signes visuels de stress qui ne
    trompent pas. En revanche, si en captivité les animaux acceptent de se nourrir, se reproduisent, cela signifie que les animaux s'y sentent bien.
    D'ailleurs on peut parfaitement le constater avec les rapaces en fauconnerie, qui, étant libres de voler pourraient parfaitement
    s'échapper, mais reviennent se poser sur le bras de leur soigneur. 

    Petit à petit, les Zoos d'antan ont disparu pour laisser place à des parcs mieux adaptés et ou la présence humaine est moins ostentatoire.
    Il ne faut par ailleurs pas oublier de nos jours, que ces lieux, extrêmement surveillés et réglementés, sont devenus des "sanctuaires" pour
    beaucoup d'espèces en danger de disparition. Il faut comprendre que, contrairement à une vision réductrice d'emprisonnement, ces lieux
    sont devenus le dernier moyen de les protéger d'une extinction totale dont nous portons l'entière responsabilité. Après avoir fait tant de dégâts,
    essayons d'accepter que notre nôtre rôle aujourd'hui soit de les protéger.

    De la même manière, pour nos animaux domestiques, si nous les empêchons de sortir, s'ils sont mal nourris et mal traités, alors oui, il
    seront en souffrance et développeront les mêmes comportements névrotiques que nous avons tous pu constater dans certains zoos.
    En revanche, si leur territoire leur convient, s'ils peuvent circuler à leur guise, s'ils sont bien nourris et bien traités, alors ils seront
    heureux c'est à dire sereins.

    Il faut éviter, par anthropomorphisme, d'attribuer aux animaux des sentiments humains concernant leur bonheur. Les animaux vivant l'instant
    présent, c'est ce bien être immédiat qui fera qu'ils se sentent bien et soient paisibles. Le sentiment d'amour tels que nous l'envisageons
    n'existe pas réellement chez l'animal même s'il manifeste (pour certaines espèces) des gestes incontestables d'échanges de tendresse.
    L'humain vit l'amour en attente d'un retour de ce même amour. L'animal n'anticipe pas sur l'attente du retour. En revanche nos
    animaux domestiques manifestent de l'attachement pour leur "maître" quand sont bien traités et aimés sur leur lieu de vie.

    Beaucoup de gens rejettent les zoos et parcs animaliers sous prétexte d'emprisonnement. Les questions que je leur pose sont donc celles-ci :

    - Que pensez vous des vaches vivant parquées et que vous aimez mais finissent dans votre assiette ?

    Faune en établissement Animalier

    - Que pensez vous des poulets qui sont élevées en batteries et subissent le même sort ou des poules à qui ont fait subir plusieurs
    cycles jour/nuit pour augmenter leur rythme de ponte ?

    Faune en établissement Animalier

    - Que pensez vous des élevages de cochons entassés les uns sur les autres avant de terminer en rôti ?

    Faune en établissement Animalier

    - Que pensez vous des poissons d'élevage qui manquent tellement d'espace qu'ils s'entre dévorent les nageoires ?

    Faune en établissement Animalier

    Sans parler de l'alimentation et produits "dopants", parfaitement inadaptés qui leur sont donnés par simple souci de profit commercial et de rentabilité. 

    Je vais arrêter là mon énumération de l'horreur infligée par l'humain à l'animal qu'on prétend respecter... et éviter de vous parler des abattoirs !
    (Si vous voulez d'autres exemples de ce dont l'humain est capable : ICI)

    Ne pensez-vous pas qu'ils soient dans le stress, développent de l'adrénaline, de l'acide lactique et des tas d'autres méfaits pour leur santé...
    qu'ensuite vous ingurgitez sans forcément vous questionner ?

    Pensez-vous donc que tous ces animaux soient libres, sereins et "heureux", et faites vous dans le même temps le rejet les parcs animaliers ? 

    Alors faut il faire deux poids, deux mesures ? Refuser la protection des espèces que nous avons nous-mêmes détruites, mais manger
    de la viande ou du poisson parce que cela nous arrange en faisant l'autruche sur la provenance et les conditions d'élevage ?
    Se révolter contre un fonctionnement de captivité alors que nous sommes nous-mêmes captifs de nos propres besoins matériels et affectifs,
    mais accepter une autre forme de maltraitance et fermer les yeux parce que cela remplit confortablement notre estomac ?

    Je suis sidérée de voir que beaucoup de personnes s'insurgent devant un animal captif...
    mais si je présente une photo de sanglier, me disent : "Oh le beau rôti" !!!!!!!!!!!!"

    Autres questions : Possédez-vous chez vous quoi que ce soit en ivoire ? Vous êtes vous déjà rendus dans une arène de tauromachie ?
    Avez vous déjà porté de la fourrure ? Avez vous déjà acheté un animal "NAC" ? Avez vous déjà mis un poisson dans un bocal ?
    Possédez-vous des objets en corail (abris de la faune marine) ? Avez vous déjà écrasé une araignée ou quelque autre insecte ?... 

    Alors pour conclure, et de mon point de vue, je pense qu'une remise en question est importante sur la "face cachée de la Lune".

    Qu'il serait préférable :

    D'accepter de regarder la souffrance là ou elle se trouve réellement, de la dénoncer et de la refuser ; 
    De soutenir les parcs plutôt que de les condamner arbitrairement, de manière à les aider à poursuivre leurs actions de sauvegarde ; 
    De se renseigner sur l'origine de notre alimentation et des conditions d'élevage des animaux ;
    De boycotter ces élevages où non seulement la souffrance est permanente et qui de surcroît induisent sur notre santé des effets fortement nuisibles.
    De refuser de participer au trafic d'animaux pour notre petit plaisir de possession ;
    De refuser activement la torture des taureaux de corridas et autres animaux pour assouvir notre cruauté ;
    Bref, arrêtons de nous donner bonne conscience d'un côté pour critiquer ceux qui au moins essaient de préserver et de protéger.

    Alors oui, c'est certain, on constate la captivité animalière dans les parcs, zoos, réserves ! 
    Pour autant, je ne peux que vous encourager à regarder et voir ce qui est caché (le steak sur l'étale du boucher n'a pas poussé dans un arbre !) ;
    A vous révolter contre l'insoutenable, contre la cruauté, contre cette souffrance que nous cautionnons tout en nous refusant
    intellectuellement d'être responsables, mais dont nous sommes pourtant à l'origine par notre simple consommation
    (parce que c'est la demande qui implique la productivité intensive) 
    et... à ne pas vous tromper de cible !!!!!!!!!!!


    Pour intervenir sur le sujet c'est ICI


  • Parc animalier des Pyrénées.

    Le souslik d'Europe ou spermophile d'Europe (Spermophilus citellus) est un rongeur de la famille des sciuridés.
    Avec le souslik tacheté (Spermophilus suslicus), c'est le seul représentant européen du genre Spermophilus qui comprend une trentaine
    d'espèces d'écureuils terrestres à travers le monde.

     

    Souslik d'Europe

     

     

    Souslik d'Europe

     

     

    Souslik d'Europe

     

     

     

    Souslik d'Europe

     

     

    « Notre idéal est comme une étoile pour le marin: il demeure un guide. »

    Albert Schweitzer

     

     


    66 commentaires
  •  

    Lynx (Parc animalier des Pyrénées)

     

     

    Lynx (Parc animalier des Pyrénées)

     

     

    Lynx (Parc animalier des Pyrénées)

     

     

    Lynx (Parc animalier des Pyrénées)

     

     

    Lynx (Parc animalier des Pyrénées)

     

     “Ce n’est pas nous qui faisons l’histoire. C’est l’histoire qui nous fait.”

    Martin Luther King  / La Force d’aimer 

     


    64 commentaires
  •  

    Isard

     

     

    Isard

     

     

    Isard

     

     

    Isard

     

     

    Isard

     

     

    Isard

     

     

    Plaidoyer pour l'altruisme : La force de la bienveillance de Matthieu Ricard

    Daniel Batson et d’autres psychologues se demandent si c’est l’altruisme ou le simple fait de passer plus de temps avec ses
    semblables qui a des effets positifs sur la santé.

     

     


    37 commentaires
  •  

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Daines et faon Européens

     

     

    Plaidoyer pour le bonheur de Matthieu Ricard

    La liberté intérieure permet de savourer la simplicité limpide du moment présent, libre du passé et affranchi du futur.
    Se libérer de l'envahissement des souvenirs du passé ne signifie pas que l'on soit incapable de tirer des enseignements utiles
    des expériences vécues. S'affranchir de l'appréhension à l'égard du futur n'implique pas que l'on soit incapable d'aborder l'avenir
    avec lucidité, mais que l'on ne se laisse pas entraîner dans des tourments inutiles. 

    Une telle liberté a une composante de clarté, de transparence et de joie que la prolifération habituelle des ruminations interdit.
    Elle permet d'accepter les choses avec sérénité sans pour autant tomber dans la passivité ou la faiblesse.
    C'est aussi une manière d'utiliser toutes les circonstances de la vie, favorables ou adverses, comme catalyseurs de transformation
    personnelle, d'éviter d'être distrait ou arrogant lorsque les circonstances sont favorables, puis déprimé quand elles se font contraires.

     


    51 commentaires
  • Le daim européen (Dama dama) est un mammifère artiodactyle ruminant de la famille des cervidés,
    le mâle portant de grands bois plats et palmés.

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     

     

    Daim et Daines européen (Dama dama)

     


    L'Infini dans la paume de la main : Du big-bang à l'éveil de Matthieu Ricard

    À l’exception des catastrophes naturelles, la majorité des souffrances humaines sont dues à la malveillance, l’avidité, la jalousie,
    l'indifférence, bref à l’attitude égocentrique qui nous empêche de penser au bonheur d’autrui.


    32 commentaires
  • Lien du Parc ICI 

    Loup et Louveteaux

    Adulte dont les oreilles sont mordillées à sang par les jeunes. 

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     Louveteaux de quatre mois.

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     

     

    Loup et Louveteaux

     


    Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard


    Les chewong de Malaisie, rapporte l'éthologue Dominique Lestel, ne divisent pas le monde en humains et non-humains.
    Ils considèrent que les représentants de chaque espèce ont un regard sur le monde qui leur est propre.
    Ainsi, leur perception du monde s'organise selon une "voie du tigre", une "voie de l'ours" et une "voie de l'homme.
    Ce que perçoit chaque espèce, est pour elle, aussi vrai que ce que perçoit l'être humain.

     


    67 commentaires
  • Parc animalier des Pyrénées

    Fiche info ICI

    Ouistiti à toupet blanc

     

    Fiche info ICI

    Tamarin pinché

     

     “Si les animaux n’existaient pas, ne serions-nous pas encore plus incompréhensibles à nous-mêmes ?”
    Georges-Louis Leclerc de Buffon 

     

     


    41 commentaires
  • Parc animalier des Pyrénées

    Daines

     

    Daines

     

    Daines

     

    Daines

     

    Faon

     

     


    38 commentaires
  • Aran Park - Parc animalier - Bossost - Val d'Aran - Catalogne - Espagne

    Lien ICI

    Classe : mammifère / Ordre : carnivore / Famille : félidés

     

    Considéré comme un superprédateur, le lynx a fait l'objet de tentatives d'extermination par l'homme. Disparu dans plusieurs régions, menacé dans d'autres, des essais de réintroduction ont été effectués provoquant de vives oppositions.

     PELAGE : Le pelage tacheté est de couleur variable suivant les saisons : le pelage d'été est à dominante ocre voire rousse ou même rougeâtre, tandis que le pelage d'hiver, très épais, est à dominante grise.

     ALIMENTATION : Le lynx est essentiellement carnivore. Il attrape oiseaux, petits rongeurs, lapins, lièvres, mais aussi chevreuils et même jeunes cerfs. On l'a vu plus rarement s'attaquer à des chats, des martres ou des renards.

     PARTICULARITES :

    A - Ses oreilles : Elles se terminent par un pinceau de poils noirs, bien visibles, pouvant atteindre 4cm. On prête à ces pinceaux auriculaires le pouvoir d'accentuer l'audition et surtout de permettre la localisation de la source des bruits.

     B - Un grand chasseur : Comme beaucoup de félins, le lynx chasse et tue par la ruse. Il repère ses proies grâce à son ouïe très développée et à son excellente vue ; il tend une embuscade et attend patiemment le moment pour bondir sur sa proie. Il poursuit rarement une proie qui s'échappe.

     C - Les pattes sont robustes : Les pieds élargis et arrondis permettent une marche aisée dans la neige ; ils sont terminés par de puissantes griffes très acérées qui font du lynx un excellent grimpeur.

     D - Un oeil légendaire Mais également une ouïe excellente et un odorat particulièrement développé.

     Hauteur au garrot : 50 à 75 cm

    Longueur : 70 à 110 cm
    Longueur de la queue : maximum 20 cm
    Poids : 15 à 30 kg
    Longévité : 10 à 15 ans (parfois plus)
    Gestation : 60 à 70 jours
    Portée : de 2 à 4

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

     


    59 commentaires
  • Parc animalier des Pyrénées

    Loutre géante

     

    Loutre géante

     

    Loutre géante

     


    38 commentaires
  • Parc animalier des pyrénées

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     MAP un peu foirée sur celle-ci, mais j'aime le mouvement de l'eau devant son museau.

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     Loutre d'Europe ou Loutre européenne (Lutra lutra)

     

     


    49 commentaires
  • Lien du Parc ICI

    Fiche infos ICI

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

     


    56 commentaires
  • Argelès-Gazost

    Le renard roux, Vulpes vulpes, symbole de la ruse dans l’imagerie populaire,  peut se rencontrer absolument partout, des jardins de la ville aux plus hautes montagnes. Redoutable chasseur solitaire, il allie souplesse, détente et  patiente.

    C’est l’allié des agriculteurs, il peut manger plus de dix mille petits rongeurs par an lorsqu’il mulote dans les prés, mais paradoxalement, son attirance pour les poulaillers lui vaut la détestable appellation de voleur de poules.

    Opportuniste de grand chemin, il se régale aussi de fruits, de plantes ou de champignons suivant les saisons.

    Longueur : 1,25 m
    Hauteur : 40 cm
    Poids : 7kg
    Gestation : 63 jours
    Naissance : 3 à 7 petits
    Longévité : 9 ans

    Renard roux

     

    Renard roux

     

     


    49 commentaires
  • Aran Park - Espagne

    Classe : mammifère / Ordre : ongulé artiodactyle / Famille : bovidés

    PELAGE : Le pelage d'été va du fauve au brun grisâtre ; il présente quelques zones plus sombres aux membres ; le ventre très clair est nettement démarqué du reste du tronc par une ligne presque noire. L'hiver, le pelage est beaucoup plus sombre et plus beaucoup épais.

    ALIMENTATION : Comme les autres bovidés, le bouquetin est herbivore. Vivant à très haute altitude, son alimentation s'adapte aux différentes saisons : herbes des estives en été et en automne, végétaux ligneux et semi-ligneux l'hiver, pousses d'arbre au printemps.

     

    PARTICULARITES :

    A - Les cornes : En forme de lyre chez le bouquetin pyrénéen, en forme de sabre chez le bouquetin des Alpes, elles sont remarquables par leur taille qui peut atteindre un mètre de long. Les femelles portent également des cornes, mais celles-ci sont beaucoup plus courtes (20 à 30 cm).

     

    B - Une agilité extrême : Insensible au vertige, évoluant en sûreté dans les parois et bondissant par dessus les abîmes, le bouquetin défie les lois de l'équilibre. Comme tous les artiodactyles, ses pattes sont munies de deux sabots. Par leur structure et leur souplesse, ceux-ci sont particulièrement bien adaptés aux rochers en adhérant à la moindre aspérité.

    Hauteur au garrot  : 65 à 105 cm
    Longueur totale : 130 à 150 cm
    Poids : 65 à 100 kg (femelle: 50 kg)
    Longévité : 15 ans, parfois plus
    Gestation : 165 jours
    Portée : 1 ou 2

    Bouquetin ibérique

     

    Bouquetin ibérique

     

    Bouquetin ibérique

     

    Bouquetin ibérique

     

     


    37 commentaires
  • Aran Park - Parc animalier - Bossost - Val d'Aran - Catalogne - Espagne

    Lien ICI

    Classe : mammifère / Ordre : carnivore / Famille : félidés

     

    Considéré comme un superprédateur, le lynx a fait l'objet de tentatives d'extermination par l'homme. Disparu dans plusieurs régions, menacé dans d'autres, des essais de réintroduction ont été effectués provoquant de vives oppositions.

     PELAGE : Le pelage tacheté est de couleur variable suivant les saisons : le pelage d'été est à dominante ocre voire rousse ou même rougeâtre, tandis que le pelage d'hiver, très épais, est à dominante grise.

     ALIMENTATION : Le lynx est essentiellement carnivore. Il attrape oiseaux, petits rongeurs, lapins, lièvres, mais aussi chevreuils et même jeunes cerfs. On l'a vu plus rarement s'attaquer à des chats, des martres ou des renards.

     PARTICULARITES :

    A - Ses oreilles : Elles se terminent par un pinceau de poils noirs, bien visibles, pouvant atteindre 4cm. On prête à ces pinceaux auriculaires le pouvoir d'accentuer l'audition et surtout de permettre la localisation de la source des bruits.

     B - Un grand chasseur : Comme beaucoup de félins, le lynx chasse et tue par la ruse. Il repère ses proies grâce à son ouïe très développée et à son excellente vue ; il tend une embuscade et attend patiemment le moment pour bondir sur sa proie. Il poursuit rarement une proie qui s'échappe.

     C - Les pattes sont robustes : Les pieds élargis et arrondis permettent une marche aisée dans la neige ; ils sont terminés par de puissantes griffes très acérées qui font du lynx un excellent grimpeur.

     D - Un oeil légendaire Mais également une ouïe excellente et un odorat particulièrement développé.

     Hauteur au garrot : 50 à 75 cm

    Longueur : 70 à 110 cm
    Longueur de la queue : maximum 20 cm
    Poids : 15 à 30 kg
    Longévité : 10 à 15 ans (parfois plus)
    Gestation : 60 à 70 jours
    Portée : de 2 à 4

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

     


    68 commentaires
  • Lien du Parc ICI

    Fiche infos ICI

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

    Souslik d'Europe, Spermophile d'Europe (Spermophilus citellus)

     

     

     

     


    35 commentaires
  • Lien du Parc ICI 

     

     

    Portraits de Louveteau

     

    Portraits de Louveteau

     

    Portraits de Louveteau

     

    Portraits de Louveteau

     

    Portraits de Louveteau

     

    Portraits de Louveteau

     

    Portraits de Louveteau

     

    Ici, ce louveteau avait donc cinq mois et quelques jours.

     


    58 commentaires
  • A la rencontre des Marmottes...  

    Contrairement à l'article précédent, ces Marmottons ont été photographiés en réserve et non dans la nature.
    Ici, il s'agit d'un Parc en Espagne (Anran Park) qui est ouvert depuis cinq ans et est donc très récent.
    Nous avons eu beaucoup de plaisir à nous y promener, car l'espace pour les animaux est immense,
    leur milieu naturel y est respecté car ils vivent en Montagne, soit sur des espaces dégagés comme c'est le cas
    en milieu naturel pour les Marmottes, mais également dans la forêt pour certains autres, ou sur terrains
    abruptes pour d'autres encore.
    Par conséquent les mollets reconnaissent rapidement l'environnement ;-)


    Lien du Parc : ICI

     

     Marmotton

     Pour les Marmottes, comme nous y étions en septembre et qu'il y avait par conséquent bien moins
    de public (nous n'avons croisé que quelques personnes ce jour de semaine) j'ai eu la chance de pouvoir entrer avec
    Elles sur leur domaine pour leur offrir de la nourriture.
    Et oui à quinze jours de l'hibernation, elles ne pensent plus qu'à manger et prendre le soleil.
    La Maman ne s'est pas intéressée à moi, elle était étalée comme un "tapis" à se faire chauffer sous les rayons bienfaisants.
    Le Papa, lui, a cessé son travail d'installation dans le terrier familial pour venir manger ce que mes mains proposaient.
    Leurs pattes avant sont très musclées et armées de belles griffes. Le Papa savait faire en sorte que je les mette là ou il l'avait décidé.
    Quant aux Marmottons, eux se sont montrés plus méfiants donc distants. Et oui, je ne suis pas leur soigneur !
    Il me fallait rester très immobile pour qu'ils se décident à m'approcher et venir chercher leurs gourmandises
    mais... ils sont venus. Trop tentant !
    Vu leurs jolies dents bien aiguisées, on pourrait craindre quelques morsures, mais non, ils
    attrapent les morceaux de légumes tout à fait délicatement. Cependant quand il n'y en a plus,
    ils griffent un peu tout de même ;-) Un très bon souvenir que cette rencontre au plus près des Marmottes.

    Marmotton

     Petite anecdote concernant la Maman Marmotte :
    Depuis le printemps, chaque matin elle disparaît de son enclos parvenant à gravir le muret, puis elle revient comme si de rien n'était.
    Les soigneurs craignaient qu'elle aille faire ses petits en extérieur, ce qui aurait impliqué qu'il aurait été impossible
    d'attraper les jeunes à leur sortie du terrier. Mais non, une petite balade matinale lui convient très bien et elle a continué
    de la faire chaque jour depuis. Comme quoi finalement... la captivité est-elle une souffrance ?
    Si tel était le cas, cette femelle Marmotte serait partie et jamais revenue... La nourriture étant disponible à profusion
    dans la nature et de plus elle se trouve dans un environnement parfaitement adéquat.
    Et elle a la possibilité chaque jour depuis avril de prendre la fuite !
    Le Papa lui n'a jamais cherché à la suivre. Pas envie de balade matinale certainement.
    Du coup, comme elle revient le parc n'a pas réhaussé pas le muret...

     Marmotton bien dodu (Marmota marmota)

     

     
    Et... si vous voulez passer un très bon moment de sourires sur des textes imaginés par Quichottine 

    (d'ailleurs tous ces articles sont  de très agréables moments de lecture), sur quelques une de mes photos, alors...

    rendez-vous ICI

    Merci à toi Quichottine, c'est un bel honneur que cette inspiration issues de mes photos.

     

     


    89 commentaires
  • Aran Park - Parc animalier - Bossost - Val d'Aran - Catalogne - Espagne

    Lien ICI

     

     Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx

     

    Lynx 

     

     Information :

    Il n'est pas dans ma personnalité d'étaler ma vie et encore moins celle des autres.
    Cependant en ces jours douloureux, je me joins à l'immense douleur de Noushka
    et de ses proches dans la tragédie qui les a touché.

    Aussi, je tenais à partager avec vous cet article qu'elle a eu le courage de rédiger et... qui peut sauver une/des vies !
    Admiration également, car dans cette douleur, donner ces informations est une belle marque d'empathie de sa part.

    A lire ICI



    74 commentaires
  •  

    Château de Moidière
    Bonnefamille - Isère (38)

    Cet article sera le seul et l'unique sur cet endroit.

    Mouflons   Mouflons

     

    Mouflons

     

    Mouflons   Mouflons

     

    Mouflons

     

    Château de Moidières.   Château de Moidières.

     

    Château de Moidières.

    Le château de Moidière à Bonnefamille dans l'Isère est un beau domaine, sur ce plan, rien à redire.

    Dès les premiers instants, nous sommes accueillis pas les Daims, les Cerfs et les Mouflons qui disposent d'un bel
    endroit, très vaste, tant pour brouter que pour l'ombrage en été.

    Malheureusement les choses se gâtent rapidement et sérieusement...

    Martine et moi n'y avons passé qu'une trentaine de minutes, en faisant le tour intégral du parc limite au pas de course sur
    la fin du circuit. Aucune envie de nous arrêter vraiment devant les cages ressentant un mal-être profond.
    Nous avions toutes les deux le coeur au bord des lèvres...

    Nous n'avons fait que très très peu de photos, les cages (impossible d'appeler cela des enclos) ne nous y incitant pas.
    Très difficile pour l'une comme pour l'autre de voir des animaux vivre dans de telles conditions.
    Après coup, je regrette d'ailleurs de ne pas en avoir fait davantage pour témoignage.

    Les pages Web ICI sont selon moi très mensongères.
    Elles donnent l'impression de pouvoir y croiser des animaux dans de vastes espaces, en semi liberté ce qui est loin d'être le cas.
    D'ailleurs, ayant vu les animaux dans leur contexte de vie, j'ai un gros doute sur le fait que les animaux présentés sur le site
    soient issus de cet endroit, même si le propriétaire nous a dit être entré dans les "enclos" pour faire ses clichés.
    Aucun endroit ne pouvait offrir assez de recul pour faire des clichés et de surcroît avec de la verdure en arrière plan !!!!!!!!!!
    Cela me semble totalement invraisemblable.

    A mes yeux, cela ressemble fortement à ce que l'on pouvait voir au Zoo de Vincennes avant qu'il n'ait été réhabilité,
    c'est à dire rien de glorieux, c'est même pitoyable.  N'envisagez pas de pouvoir faire de chouettes photos ou même de voir des animaux
    dans un bel environnement, vous seriez extrêmement déçus. Vous ne verrez
    les animaux que dans des cages ou des volières trop étroites et extrêmement vétustes.

    Un seul exemple plus parlant que tous les mots (tout le reste étant à l'avenant), avec ces deux photos de renards
    ou vous pourrez apprécier par vous-mêmes...

    Mêmes conditions pour les loups, blaireaux, ratons laveurs, le Lynx et tous les autres.
    Une pauvre Cigogne vit seule dans une toute petite cage (je n'appelle pas cela une volière)
    et passe son temps à tourner en rond soit disant parce qu'elle est borgne et stressée par les visiteurs
    (je n'avais jamais vu cela de la part d'un oiseau, même borgne).

    Mouflons   Mouflons

    Clic sur les photos pour ouvrir en grand format.

    Sympa d'être couché sur... des grillages et d''avoir les clôture qui leur tombe dessus non ?

    Nous avons fait connaître nos impressions aux propriétaires du domaine, étonnés que nous ressortions aussi rapidement.
    Ils ont semblé blessés de nos propos. Selon eux, les contrôles vétérinaires et hygiènes leur font des compliments...
    et nous ne serions, toujours selon eux, que les secondes personnes à leur faire des remarques concernant de
    mauvaises conditions de vie des animaux. J'ai un gros doute sur le sujet !

    Peut être qu'il serait temps pour eux de passer la main, car je comprends qu'à 70 ans passé,
    l'entretien du domaine leur devienne difficile.

    Le nom de "Parc animalier" ne convient pas du tout de mon point de vue.
    Je dirai plutôt que c'est un joli domaine et que dans le parc se trouvent des cages présentant quelques espèces
    de la faune sauvage dans des conditions insalubres.

    Il me semble que si les propriétaires de cet endroit se limitaient à présenter le domaine (puisqu'ils font également
    visiter le château) avec simplement les Mouflons, les Cerfs et les Daims, nous serions reparties Martine et moi
    avec une impression agréable. Tous les autres animaux n'ont rien à faire là et devraient être transférés dans des endroits
    dignes de leur offrir une vie convenable et respectueuse. 
     


    36 commentaires
  • La Barben - Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

     

     

    Tigre - Panthera tigris

     

    Tigre - Panthera tigris

     

    Tigre - Panthera tigris

     

    Tigre - Panthera tigris

     

    Tigre - Panthera tigris

     

     


    34 commentaires
  • Fiche info ICI

    La Barben - Bouches du Rhône (13)

    Mouflon a Manchette

     

    Mouflon a Manchette

     

    Mouflon a Manchette

     

    Mouflon a Manchette

     

     


    15 commentaires
  • La Palmyre - Royan - Charente Maritime (17) 

    Loup du Mackenzie ( Canis lupus machenzii )

     

    Loup du Mackenzie ( Canis lupus machenzii )

     

    Loup du Mackenzie ( Canis lupus machenzii )

     

    Loup du Mackenzie ( Canis lupus machenzii )

     

     


    32 commentaires
  • La Palmyre - Royan - Charente Maritime (17)  

    Lama

     

    Lama

     

    Lama

     

    Lama

     

    Lama

     

     


    27 commentaires
  • La Barben - Bouches du Rhone (13)

    Makki Vari

    Lémuriens

     

    Lémuriens

    Maki Catta

    Lémuriens

     

    Lémuriens

     

     


    18 commentaires
  • Tigre endormi

    La Barben - Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

    Tigre

     

    Tigre

     

     


    13 commentaires
  • Villars les Dombes - Ain (01)

    Fiche info ICI

    Kangourou roux - Macropus rufus

     

    Kangourou roux - Macropus rufus

     

    Kangourou roux - Macropus rufus

     

     


    13 commentaires
  • La Barben - Bouches du Rhône (13)

    Chamelle

     

     

     

    Chamelle

     

     

     


    18 commentaires
  • La barben - Bouches du Rhône (13)

    Panthère de Perse

     

    Panthère de Perse

     

    Panthère de Perse

     

    Panthère de Perse

    Photo prises derrière une vitre

     


    12 commentaires
  • Suricate

    La Barben - Bouches du Rhône (13)

    Fiche info ICI

    Suricate

     

    Suricate

     

    Suricate

     

    Suricate

     

    Suricate

    Photos prises derrière une vitre.

     


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique