•  

    Merci une fois encore à Alain Adamsky (voir dans mes liens) pour l'identification de cette bestiole que je n'ai trouvée nulle part.
    Ni sur le net, ni dans mes bouquins. 

     

     

     

     

     

     


    35 commentaires
  •  

     

     


    22 commentaires
  •  

     

    J'en ai plein les pattes tout de même !!!!!!!!! 

     


    18 commentaires
  •  

    Merci à Alain Adamsly pour l'identification de ma bestiole (voir dans mes liens).

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Roooooooo je m'en suis collé partout !!!!!!!!!

     

     


    30 commentaires
  • A table !


    11 commentaires
  • Un grand merci à Alain Adamsky pour son identification (voir dans mes liens)
     

    J'ai observé cette petite "bestiole" en plein travail pendant cinq bonnes minutes, me demandant quel était son but... 
    Pas super bien placée pour la saisir... elle se cachait bien sûr ! 

    Ella a nettoyé l'endroit des choses qui semblaient la déranger...

    Elle a creusé comme une damnée...

    Puis, elle a disparu pendant environ deux minutes.

    Ensuite elle est ressortie, à rebouché le trou qu'elle avait fait avec tant d'application.
    Et pfioutttttt, elle s'est envolée !
    Je suppose qu'elle s'est enfouie pour aller pondre ?

     

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     


    7 commentaires
  •  

    Merci à Alain Amamsky (voir dans mes liens) pour la correction de l'identification de cet insecte que je pensais être une Osmie cornue.
    Merci à Alain Larivière pour le sexe de l'Anthophore. 

    Osmie cornue...

     

    Osmie cornue...

     

    Osmie cornue...

     

    Osmie cornue...

     

    Osmie cornue...

     

    Osmie cornue...

     

    Osmie cornue...

     

     


    11 commentaires
  •  

    Ou Abeille charpentière

    Xylocope...

     

    Xylocope...

     

    Xylocope...

     

    Xylocope...

     

     


    24 commentaires
  •  

     

     


    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

     


    30 commentaires
  •  

     

     

     


    23 commentaires
  •  

     

     

     

     


    10 commentaires
  • Elles se portent bien mais je trouve qu'il n'y a pas beaucoup d'évolution dans leur nid...

     

     

     


    15 commentaires
  •  

    Merci à Michel85 pour son identification.

    En version jaune et noir ... le mâle

     

     


    Et en version noir et jaune... la femelle

    Merci d'avance a qui sait me donner son identité 

     


    19 commentaires
  •  

     

     


    19 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     


    22 commentaires
  •  

     

     

     


    28 commentaires
  •  

     

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     


    16 commentaires
  • C'est l'histoire de la petite bêbête

    Osmie cornue...

    ...qui monte...

    Osmie cornue...

     ...qui monte...

    Osmie cornue...

     et qui, arrivée au sommet...

    Osmie cornue...

    finit par redescendre... 


     


    31 commentaires
  •  

    Un peu de sport pour garder la ligne... avec une patte en l'air !
    Vous pouvez en faire autant vous ?  

     

     

    Et oui, je les aime ces petite butineuses, et je ne m'en lasse pas !

     


    12 commentaires
  • Dans les pommiers...

     

    Dans les pommiers...

     

    Dans les pommiers...

     

    Dans les pommiers...

     

    Trop occupée pour se décidér à me montrer ses yeux,
    trop préoccupée à butiner ces si jolies fleurs...
    Bon, je la comprends, ce doit être si bon ! 

     

     


    13 commentaires
  • Osmia cornuta commence son activité tôt au début du printemps. En effet, ces messieurs apparaissent les premiers début Mars. Ils occupent leur temps entre butiner, se réchauffer au soleil, sur les murs ou les plantes, quand l'air est frais ce qui n'est pas rare à cette époque ou bien, et surtout, guetter ces demoiselles qui sortent environ une à deux semaines plus tard.  

    Le mâle est reconnaissable par sa plus petite taille, ses longues antennes et surtout la houppe de poils blancs qu'il possède à l'avant de la tête ainsi que la "barbe" de même couleur. 

     Monsieur passe son temps à guetter une demoiselle à la sortie des tubes et ne pense qu'à cela. S'il a de la chance il arrive au bon moment et ne se fait pas chasser par plus fort que lui. Une fois l'accouplement réalisé, il se contente de recommencer son manège. Au bout de quelque jour on aura beaucoup moins de prétendants à inspecter la sortie des nids de l'année précédente. Soit toutes les femelles sont sorties et par quelque sens affûté ils en sont informés, soit ils ont été chercher fortune ailleurs, soit peut être ils ont terminé leur courte mission et se prélassent sur les fleurs ou plus probablement sont morts après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts. 

    La femelle quand à elle a une mission de grande importance une fois l'accouplement réalisé. C'est bien sûr à elle qu'échoit la mission d'assurer la descendance. On peut la voir alors, méticuleuse, inspecter chaque ouverture présentant le bon profil. Je suspecte qu'elle ait un phototropisme négatif en cette occasion et tout ce qui ressemble à un trou, donc toute tâche sombre ou toute ouverture, excavation (d'une taille raisonnable) est l'objet d'une visite de principe. Si cela ne mérite pas plus ample investigation (simple tâche sombre) elle vole bien vite vers plus intéressant. Par contre si c'est bien une ouverture, elle l'inspecte plus en détail en se posant tout d'abord à l'entrée ou là, quelque odeur lui indique déjà s'il faut continuer ou non.   

    En effet, souvent son investigation ne va pas plus loin et pourtant l'ouverture ne présente pas de différence avec la voisine qui elle sera étudiée avec plus de soins. Souvent on remarque alors que le logement est déjà occupé par une cousine qui aura laissé un message sans équivoque, "occupé". Pas de message dissuasif ? alors elle pénètre et inspecte l'intérieur du trou. Elle peut dans ce cas rester longtemps à l'intérieur, parcourant probablement l'habitat pour en apprécier le confort, mais elle ressort souvent pour passer à l'ouverture voisine et recommencer ainsi longtemps avant de se décider. Très rapidement pourtant on pourra en voir une, deux puis davantage entrer avec conviction maintenant chacune dans leur nid. Là où elles hésitaient, tergiversaient : est ce que cela va leur plaire, ne fait il pas froid, la douche fonctionne t'elle ... elles entrent maintenant d'un seul trait. Passage à la phase récolte et ponte. 

    Quand tout sera fini, dans quelques semaines tout au plus, dans chaque nid nous trouverons toute une enfilade de cellules séparées les unes des autres par une cloison de terre, un gros bouchon final obstruant l'entrée. 

     

    Source : ICI 

     

     

     

    Vagabonder à la surface des océans est souvent source de sérénité et, parfois, permet de tutoyer ses rêves. S'y immerger, c'est s'ouvrir à son observation et à sa compréhension.

    Nicolas Hulot

     

     


    12 commentaires
  • Merci à Alain Larivière pour cette identification. 

     

    La véritable éducation consiste à tirer le meilleur de vous-même.
    Quel meilleur livre peut-on étudier que celui de l'humanité ?

    La Mahatma Gandhi

     


    27 commentaires
  •  

     

     

     

    On ne peut pas être vraiment non-violent
    et rester passif devant les injustices sociales.

    Le Mahatma Gandhi

     


    19 commentaires
  • Osmia cornuta mâle...

    12 articles aux antennes contre 13 pour le mâle

    Osmia cornuta mâle...

     

    Osmia cornuta mâle...

     

     

     

     


    22 commentaires
  •  

     

    En vérité, le chemin importe peu,
    Le volonté d'arriver suffit à tout.

    Albert Cammus.


    Je suis d'accord avec cette citation sur le fait que la volonté et le fait de se faire confiance aide à déplacer des montagnes, cependant "le chemin importe peu" en effet, à condition de ne pas écraser les autres d'une manière ou d'une autre et de pouvoir continuer de se respecter soi-même... 

     


    18 commentaires
  • Hummmmmmmm ça sent bien bon par ici...

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

    Oh mais ouiiiiiiii, quelle cuisine ! 

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

    Woawwwwwwww j'ai découvert un trésor de gourmandise.
    Mince j'ai les pattes pleines déjà, je sais pas ou je vais pouvoir stocker tout ça ! 

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

     Tant-pis, j'y vais quand même !

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

    Rooooooo ce que c'est bon !
    Faut pas le dire hein, j'ai tout mangé, rien rapporté cette fois ! 

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

    Pfouuuuuuuuu ce que je suis lourde moi ! 

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

    J'ai du mal à prendre de l'altitude avec tout ça ! 

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

    Et en plus il y a des boutons pleins d'autres promesses...
    Il faut que je revienne ABSOLUMENT !
     

    Tranche de vie d'une abeille gourmande...

     

     


    33 commentaires