• Le statut juridique du Cheval

     

     

    Je suis moi-même passionnée et cavalière depuis l'âge de 7 ans, diplômée dans différents domaines, et pourtant... je ne peux cautionner la manière dont les chevaux sont trop souvent mal-traités, que ce soit dans les centres équestres, les "Balades", par les propriétaires eux-mêmes...

     

    Mais également pour certaines pratiques sportives où le cheval n'est alors qu'un outil pour lequel il n'est porté que peu de considération dans ce qu'il est : un être sensible.

     

     

    Image Google

     

     

    Le cheval n'est malheureusement pas encore considéré dans son statut juridique comme étant un animal de compagnie mais comme étant un  "animal de rente" (l’animal de rente est celui qui est élevé pour sa production bouchère, l’animal de compagnie est défini comme « tout animal détenu ou destiné à être détenu par l’homme pour son agrément » (article L.214-36 du Code rural).

     

    Le cheval ne bénéficie donc pas encore des lois de protection pourtant bien méritées.

     

    Un tel changement de statut risque il est vrai, de déclencher un tollé dans le milieu de la compétition équestre, mais cavalière moi-même, je suis convaincue (par expérience et ce, quelque soit le passé de l'animal) que tout est possible dans le respect et la confiance mutuelle, même si cela demande parfois beaucoup de temps et de patience.

     

    Un cheval n'est pas une paire de skis ni un vélo... mais d'un être sensible. Il s'agit avant tout juste d'une question d'éducation du cavalier, menant à une éducation éthique et sereine de l'animal, ce que certains, heureusement, ont déjà bien compris ;-)


     

     

    Sud-Juris (détails du statut) : ICI

     

    Pétition pour le changement de statut juridique pour les chevaux : ICI

     


     

     

    Pour commenter, c'est ICI

     

    Quelques vidéo à voir si comme moi vous aimez les chevaux.