• Pterophoridae

     

     

     

     

     

    La famille des Pterophoridae (ou Ptérophoridés) rassemble des insectes appartenant à l'ordre des lépidoptères.

    Près de 600 espèces aux ailes plumeuses et divisées en lobes étroits sont regroupées dans cette famille. Ce sont de petits papillons crépusculaires à la trompe bien développée.

    Du grec ancien signifie « celui qui porte la plume », du grec ancien « plume » et « qui porte ».

  • Hérault (34)

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae   Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

     


    23 commentaires
  • Hérault (34)

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

     


    22 commentaires
  • Hérault (34)

    Nom latin : Emmelina monodactyla (Linnaeus, 1758)

    Nom commun : Ptérophore commun

    Nom anglais : Morning-glory Plume Moth, T-Moth.

    Ordre : Lepidoptera

    Sous-ordre : Microlepidoptera

    Famille : Pterophoridae

    Sous-famille : Pteriphorinae

    Envergure : 18-27 mm.

    Biotope : Tout habitat avec Liserons.

    Zone géographique : Europe, Asie centrale jusqu'au Japon, Afrique du Nord, Amérique du Nord.

    Période de vol : Septembre à avril de l'année suivante, mais on peut observer des adultes toute l'année.

    Nombre de générations : 2, avec recouvrement des deux générations. Les chenilles les plus tardives de la première génération peuvent
    s'observer en même temps que les premières chenilles de la seconde génération.

    Chenille : Poilue, jaune verdâtre avec une large bande dorsale verte. Cette bande verte est parcourue, au centre, par une fine ligne
    longitudinale pointillée jaune.

    Plante hôte : Liserons (Convolvulus sp. et Calystegia sp.) et parfois sur les Ipomées (Ipomoea sp.), Atriplex sp. et les Chénopodes (Chenopodium sp.)

    Comme chez les autres membres de la même famille, les ailes du Ptérophore commun se terminent par cinq "doigts" plumeux. Sa position,
    ailes écartées à angle droit, rappelle la forme de la lettre T.

    Les ailes antérieures sont divisées en deux parties, les ailes postérieures sont divisées en trois parties. Toutefois elles se présentent sous
    forme unique enroulée d'où le nom de l'espèce monodactyla, "un seul doigt" en grec.

    Les ailes antérieures sont gris pale à brun rosâtre avec une marque sombre longitudinale proche de l'apex. Il y a un point sombre sur le bord
    costal à peu près à un tiers de la longueur de l'aile en partant de la base.

    Le premier lobe des ailes antérieures se prolonge en une pointe un peu courbe. La pointe des ailes enroulées apparait donc fine, un peu
    courbe sur le bord avant et rectiligne sur le bord arrière.

    L'abdomen porte une bande dorsale claire et présente un alignement médian de tirets brun foncés.

    Les tibias médians sont légèrement renflés à l'extrémité. Les éperons sur les pattes postérieures sont de longueurs différentes dans chaque paire.

    Les Ptérophores du genre Stenoptilia présentent des lobes des ailes antérieures plutôt coupés obliquement. Le deuxième lobe apparait plus court
    et on a moins l'impression "d'un seul doigt". Les éperons des pattes postérieures sont de la même longueur dans une paire donnée.
    Il n'y a pas de marque sombre longitudinale à l'apex des ailes antérieures mais plutôt un point sombre dans l'angle entre les deux lobes.

    Il y a aussi une confusion possible avec Emmelina argoteles qui est plus rare, de taille légèrement plus petite et lié aux milieux humides.

    Le Ptérophore commun est attiré par la lumière.

    Les adultes de la seconde génération hivernent abrités sous la végétation dense comme le Lierre par exemple.

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

     


    34 commentaires
  • Cazevieille - Hérault

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

    Ptérophore commun (Emmelina monodactyla) - Pterophoridae

     

     


    19 commentaires
  •  

     

     

     

     Arghhh, toujours avec le 70/300 ! Ça agace un petit peu tout de même !

     


    17 commentaires
  • Drôle de bestiole !

     

    Drôle de bestiole !

     

    Drôle de bestiole !

    Une fois de plus, pas l'objectif ad hoc 

    Pour plus de détails, voir ICI

     


    13 commentaires