• Rorqual commun

    Nom anglais espèce : Fin whale
    Nom latin espèce : Balaenoptera physalus
    Autres noms : Baleinoptère commune, physale commun
    Sous-ordre : Baleines à fanons (mysticètes)
    Longueur : 18 à 24 m, jusqu’à 27 m dans l’hémisphère Sud
    Poids : 40 à 85 t
    Comportement social : Solitaire, en paire ou en groupe
    Longévité : 80 à 100 ans (140 ans pour le plus vieux spécimen capturé)
    Distribution mondiale : De l’Arctique à l’Antarctique

    Parmi les cétacés, le rorqual commun est, après le rorqual bleu, le deuxième plus long au monde.
    Certainement le plus rapide des grands cétacés, on le surnomme le "lévrier des mers".

    On peut différencier au loin le Rorqual commun du Cachalot  par son souffle vertical et étroit (incliné
    pour le Cachalot), en forme de peuplier. Il est très audible, très visible et mesure de 4 à 6 m de hauteur.

    En surface, les séquences respiratoires peuvent compter de 5 à 10 respirations. Il réalise rarement
    des sauts hors de l’eau, son corps retombant sur le ventre ou sur le flanc dans un bruit sourd. Il ne
    montre (malheureusement pour les observateurs) généralement pas la queue au moment de plonger,
    un mouvement de flexion de son corps souple étant suffisant pour piquer vers les profondeurs.

     

    Il effectue des plongées à différentes profondeurs, avec des profils liés à diverses activités (diurnes et
    nocturnes, déplacement, repos, exploration, alimentation).

    Sur la photo ci-dessus, c'est le genre de "tache d'huile" que l'on peut observer de loin et
    témoignant de la présence de ce grand mammifère marin. Il s'agit bien d'une huile recrachée
    entre ses fanons par le Rorqual quand il filtre sa nourriture et flottant à la surface de l'eau.
    En moyenne, chaque filtrage peut apporter près de 10 kg de nourriture, et chaque Rorqual
    commun peut absorber jusqu'à 1 800 kg par 24 heures.

    Ils sont observés seuls, en paires ou en groupes temporaires dont la taille varie entre 3 et plus d’une
    vingtaine d’individus. La présence de nourriture et les cycles des marées influencent leur dispersion
    et leur regroupement. 

    Les sons émis par les rorquals communs sont dans la gamme des basses fréquences, inférieurs à 120 Hz.
    Leur répertoire est dominé par des sons pulsatiles à fréquence décroissante (de 23 Hz à 18 Hz) de très
    courte durée, simples ou émis en séquence. Ces séquences, émises principalement l’hiver, pourraient servir
    de parades nuptiales. Les sons de plus haute fréquence semblent être utilisés pour la communication sur de
    courtes distances. Selon une étude, les sons pulsatiles de très basse fréquence serviraient également à
    l’écholocation.

    Le mâle atteint la maturité sexuelle entre 8 et 12 ans et la femelle entre 6 à 10 ans. L’accouplement a
    lieu entre décembre et janvier. La gestation dure de 11 à 12 mois. La mise bas se déroule entre novembre
    et janvier. L’allaitement dure 6 à 7 mois. Le nouveau-né mesure en moyenne 6,4 m et pèse 1,9 t.
    La femelle peut donner naissance tous les 3 ans.

    Il se nourrit principalement de krill, mais ne dédaigne pas les poissons et les calamars, selon les lieux
    et les saisons. Pour se nourrir, il se tourne sur le côté droit. On suppose que la coloration blanche de sa
    mâchoire droite et de son flanc effraie le poisson ou que ce contraste de couleur lui sert de camouflage
    pendant son approche. Il reste de 10 à 20 minutes en plongée et va jusqu'à 250 m, voire 500 m en
    Méditerranée.

     

    Ici, deux individus. Nous avons eu la chance d'en voir trois sur la sortie. 

     

     

     

     Photo très croppée, prise de loin et apparition très rapide de la tête.

     

     

    Migration : Dans le monde en général, il effectue de grandes migrations entre les eaux froides en été
    et les eaux tempérées en hiver. En Méditerranée, il semblerait que certains individus franchissent le
    détroit de Gibraltar. Cependant leurs déplacements hivernaux restent mystérieux.

     

    Répartition géographique : Dans toutes les mers et océans du monde, il est plus fréquent dans les eaux
    froides tempérées. Il vit au large, au-dessus des plaines abyssales, mais est fréquemment observé près des
    côtes, en eaux peu profondes (cependant plus de 260 m de profondeur). En Méditerranée, on le trouve
    surtout dans le bassin occidental.

    Population : Environ 120 000 dans le monde, estimée à 3 500 en Méditerranée et à 900
    (données 1991-92) dans le bassin Corsico-Liguro-Provençal.

     

    Prédateurs / menaces : Orques, collision avec des navires, engins de pêche, nuisances sonores,
    dégradation de l'habitat, pollution.

     

    « Les guetteurs...Traquet motteux »

  • Commentaires

    1
    escapade40
    Mercredi 26 Juin à 00:35

    Bonsoir Pascale , oui c'est une chance d'en avoir aperçu et merci pour ta superbe série  ! . Un Dauphin pointa à la surface l' été dernier mais une apparition bien éphémère . Bonne semaine , escapade , 

      • Mercredi 26 Juin à 13:47

        Bon jour Escapade,
        Je suis allée un peu la chercher cette chance en allant en haute mer ;-)
        Bonne journée à toi

    2
    Mercredi 26 Juin à 04:55

    Joli reportage avec des explications très intéressantes. Bonne journée Pascale.

    3
    Mercredi 26 Juin à 06:29

    Bonjour Pascale. Que notre nature est belle ! Et quelle chance tu as eu de les admirer ainsi en pleine mer. Merci pour tes superbes photos, vu les conditions c'est génial et merci aussi pour tes explications...Bises et une douce journée

    4
    Mercredi 26 Juin à 07:14

    The greyhounds of the sea!  How fabulous to see these creatures, Pascale, and shoe them with so much information.  God help us to save the whales!

    5
    Mercredi 26 Juin à 07:30

    Merci pour ce bel article très bien documenté sur le rorqual !

    Bonne journée Pascale

    6
    Mercredi 26 Juin à 07:47
    sabine cohen

    ça doit être très impressionnant à photographier

      • Mercredi 26 Juin à 13:47

        Surtout très impressionnant et très émouvant à voir.... au point d'oublier de lever le boîtier ;-)

    7
    Mercredi 26 Juin à 07:55

    Bonjour Pascale. Très beau billet avec de belles photos sur ces rorquals, très difficiles à photographier. Bonne journée et bisous

    8
    Mercredi 26 Juin à 08:15
    PascalXLD

    Vraiment impressionnant

     

    Bonne journée

    9
    Mercredi 26 Juin à 08:16

    Tu nous fais partager un moment magique avec tes photos. C'est merveilleux d'avoir croisé leur route . Merci pour ce très beau reportage.

    Très belle journée, bises

    10
    Mercredi 26 Juin à 08:34

    Merci Pascale , c'est superbe !

    Tes explications sont très intéréssantes , surtout pour moi qui n'en connaissaient aucunes .

    Merci aussi pour tes photos 

    Bises

    11
    Mercredi 26 Juin à 09:03

    Le 18 juin le cadavre d'un rorqual commun a été trouvé sur une grève à Ouessant. Il mesure 15,60. Les causes de l'échouage sont inconnues. Des prélèvements ont été effectués pour essayer d'en déterminer la cause. Pour revenir à ta belle séquence, ce cétacé est magnifique, dommage qu'on ne puisse pas observer la totalité de sa masse imposante. Félicitations pour cette quête photographique servie par l'expérience et la chance d'une telle rencontre.

    12
    Mercredi 26 Juin à 09:06

    Pour compléter le commentaire qui précède, l'échouage de mammifères est de plus en plus fréquent sur les côtes bretonnes. Il y a eu notamment une séquence inquiétante durant l'hiver écoulé.

      • Mercredi 26 Juin à 13:52

        Nous avons aussi des échouages en Méditerranée, le dernier en date au Cap d'Agde, selon l'autopsie, un animal anormalement "maigre".
        La pollution des mers et la pollution sonore n'y sont pas étrangers ;-(
        Ce que l'on en voit est déjà extrêmement impressionnant.

    13
    Mercredi 26 Juin à 09:07
    Septsup

    oups je crois bien quz mon comm a disparu... je disais donc magnifiques animaux... c est mon plongeur de petit fils qui se régalerait... bisous

    14
    Mercredi 26 Juin à 09:08

    Une superbe et très intéressante série de photos sur les rorquals! Très belle journée Pascale! 

    15
    Mercredi 26 Juin à 09:08

    rhooo merci, c'est magique ces photos!!!! et instrucif, je ne connaissais pas ce cétacé. gros bisous Pascale. cathy

    16
    Mercredi 26 Juin à 09:10

    Coucou Pascale.

    C'est vraiment impressionnant de voir un rorqual d'aussi près.Tu as réussi à prendre la tête,c'est géant tout comme la bête d'ailleurs.J'en connais plus sur le rorqual en une fois grâce à ton article.Son souffle est repérable de loin,j'aime bien cette séquence."Le lévrier des mers" mérite son nom,il est taillé tout en longueur.Tes photos sont bluffantes.

    Belle journée,Pascale.Bises.

    17
    Mercredi 26 Juin à 09:29

    méou as-tu vu ces géants?

      • Mercredi 26 Juin à 13:54

        Je suis allée à leur rencontre en haute mer Méditerranée sur un voilier.

    18
    Mercredi 26 Juin à 09:33

    Un magnifique article !! Merci à toi !! et de très belles photos cela doit être génial de les photographier !!! Bisousssssss

    19
    Mercredi 26 Juin à 09:46
    bel article, un reportage que j'ai adoré photos et infos bises amicales
    20
    Mercredi 26 Juin à 10:32

    Coucou Pascale, un merveilleux article qui rafraîchit. Une foule de précieux renseignements sur ce Roqual qui, je l'espère comme beaucoup d'espèces, ne disparaîtra pas de notre planète. Gros bisous et très agréable journée

    21
    Mercredi 26 Juin à 10:36

    Cool series, great sighting.

    Nicely captured.

     

     

    22
    Mercredi 26 Juin à 10:38
    albertlupus

    Bonjour Pascale.

     Un grand merci pour ce reportage. Toujours aussi complet et magnifiquement illustré. Comme toi sans doute, on  reste sur sa faim de ne pouvoir découvrir l'animal en entier, puisqu'il ne saute pas hors de l'eau. Merci.

    Bises

      • Mercredi 26 Juin à 13:56

        Bon jour Albert,
        Trop heureuse d'en voir trois, je t'avoue ne pas être restée sur ma faim... Déjà ainsi, l'émotion est vraiment très forte.
        Il arrive au Rorqual de sauter, mais c'est plus rare que pour les autres baleines.
        Bises et bonne journée

    23
    Mercredi 26 Juin à 11:54

    Que de beaux clichés Pascale, jamais je ne pourrais faire une si belle "pêche" !!!!

    Quel bonheur pour toi d'avoir pu photographier ce bel animal ...

    Bonne journée caniculaire , j'aime ...

    Amicales bises de Christiane

      • Mercredi 26 Juin à 14:02

        Merci pour les photos Roxan.
        Une sortie en haute mer, et tu auras une chance de les y voir ;-)
        La canicule par ici, je t'avoue ne pas aimer du tout, et du coup avec 40° à l'ombre et sous abri dans le jardin, je vaque entre ventilateur et rafraîchisseur d'air. Quand à mes chiens, avec leur fourrure, malgré s'être calés eux aussi devant leur ventilateur, je pense qu'ils sont en train de se liquéfier ;-( 
        Bises et bonne journée

    24
    Mercredi 26 Juin à 12:24

    Merci Pascale pour cet intéressant billet sur de Rorqual commun que je ne connaissais pas. Quelle longueur!  Il peut plonger vraiment profond mais je ne pensais pas que l'Orque puisse l'attaquer.

    Pas facile de prendre des photos car à peine à la surface, il replonge.  Tu as pu capter sa tête tout de même.

    Intéressante la tache d'huile qui laisse présager de sa présence et symbole de sa digestion.

    Belle journée à l'ombre et bises tout plein

    chatou

    25
    Mercredi 26 Juin à 13:10

    Bonjour Pascale un grand merci du partage de ce merveilleux moment photos c'est de toute beauté merci à toi bonne journée bisou Claudine Daniel

    26
    Mercredi 26 Juin à 13:55

    Such a dominating presence these end whales have in the water !! Given their name, I thought their fins would be quite large. I am surprised by how little the fins are. The water looks so refreshing.

      • Mercredi 26 Juin à 14:24

        Hello Steven,
        The fins are roughly similar to those of other whales, but here we see only the dorsal fin.
        Have a good day

         

    27
    Mercredi 26 Juin à 14:50

    What a treat to observe these wonderful creatures. WHen a child, my son was fascinated by whales.  The baleen type were always one of his curiosities.  Friendship

    28
    Mercredi 26 Juin à 14:59

    Coucou Pascale,

    C'est génial de voir sa tête parce que faut bien chopé le moment où il décide de la sortir et c'est pas évident. 

    Ces rencontres hors du commun sont toujours très émouvantes. Hum ça fait du bien de voir cette eau avec la chaleur :-)

    On fait avec en parlant de ça mais c'est moins dur pour nous que pour nos abeilles !

    Gros bisous et bonne journée :-)

      • Mercredi 26 Juin à 15:03

        Coucou Nath,
        C'est clair, pas évident, l'instant est furtif.
        Oui, pour les abeilles, ce doit être très dur, j'imagine fort bien, surtout quand je vois mes chiens avec leur fourrure, mais quelle horreur pour eux aussi ! Il y en a de moins en moins, il ne faudrait pas que cette canicule nous les achève !
        Gros bisous et bonne journée à vous aussi

    29
    Mercredi 26 Juin à 15:32

    Superbes !!

    Quelle chance d'avoir pu les photographier.

    Bisous Pascale

    30
    Mercredi 26 Juin à 15:51
    Framboise à Pornic

    Quel beau partage Pascale !  tu as du aller loin loin en mer pour trouver ces superbes spécimens , j'apprends pour la tache d'huile ,  ainsi on peut le repérer en effet ! 

    de beaux bébés que tu nous présentes là,  ce n'est pas donné à tout le monde de les approcher et de les voir .  Sublissime Pascale , Merci 

    31
    Mercredi 26 Juin à 17:02

    BONJOUR

    Photos superbe et rare ,un vrai régal

    tu a le chic pour nous faire des  très belles photos

    merci ,bisous

    32
    tatar@y.
    Mercredi 26 Juin à 17:45

    Une longue et magnifique série. En plus très bien commenté. 

    Merci pour ce joli partage .

    Amitiés.

    33
    Mercredi 26 Juin à 17:57

    Coucou Pascale,

    Rooooo la chance. Tes photos sont magnifiques, tu as dû passer un bon moment.

    Bisous et bonne soirée

    34
    Mercredi 26 Juin à 18:25

    Bonsoir Pascale, 

    Un magnifique reportage dont il n'y a plu rien à rapporter, je crois que tout a déjà été écrit.

    En regardant tes photos j'ai eu l'étrange impression de ressentir ton émotion.

    Bravo

    Bonne fin de journée

    Bises

    35
    Mercredi 26 Juin à 18:29

     C'est pas sur le littorale qu'on peut les observer .. Merci pour ces magnifiques photos et tes explications Pascale. je plongerais bien dans la grande bleue en ce moment.. Bon je vais pas me plaindre quand je vois le thermomètre qui grimpe dans ton coin.. Bonne soirée avec tes loulou qui doivent souffrir de la chaleur..Bise. 

      • Mercredi 26 Juin à 18:59

        Cela peut arriver, mais ce n'est pas bon signe pour l'animal ;-(
        Merci pour les photos Mireille.
        40° à l'ombre aujourd'hui, et quelle difficulté à rafraîchir la maison. J'avoue que sur ce coup là, je rêve d'un petit saut de puce dans un pays froid ;-) Bon courage à toi aussi pour la chaleur.
        Bises et bonne soirée.

    36
    Mo
    Mercredi 26 Juin à 19:38
    Mo

    Bonsoir Pascale,

    une jolie série marine.

    Bises,

    Mo

     

    37
    Mercredi 26 Juin à 20:01

    Amazing images of these fast swimming whales. I hope they survive the garbage humans dump in the oceans.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    38
    Mercredi 26 Juin à 21:48
    Bebert33
    Merci Pascale de ce partage fantastique , et tes photos et les infos et +++ merci gros bisous belle semaine à++
    39
    Mercredi 26 Juin à 22:18

    Une série de photos exceptionnelles et magnifiques! Des moments sans doute inoubliables.

    40
    Elaine Hancock
    Jeudi 27 Juin à 03:27

    A magnificent series. Whales are such beautiful creatures. You were so lucky to see one!

    Have a wonderful day Pascale

    41
    Jeudi 27 Juin à 06:45

    bonjour Pascale

    ta sortie en haute mer a été riche , tu t'es donné les moyens de voir ces animaux marins de taille impressionnante et dans un voilier tu étais à leur hauteur , je m'imagine à ta place , beaucoup de bonheur qui te fais oublier de photographier tellement ces apparitions sont magiques mais tu as quand même ramené un merveilleux souvenir peu commun . 

    un grand bravo pour toutes ces photos , la mer est calme mais ça doit quand même bouger .un animal très fin et de belle dimension , avoir vu sa tête juste un instant et la capter , wah .

    ce bleu hum , moi qui ai peur de l'eau , j'irais bien pourtant . courage pour aujourd'hui .

     

      • Jeudi 27 Juin à 08:35

        Coucou Ghislaine,
        Oui, l'émotion est tellement forte que j'ai failli me laisser aller à juste admirer sans penser à photographier ;-)
        Encore un peu trop en hauteur sur un Catamaran, mais l'avantage, pas de moteur ! 
        C'est vrai que photographier au niveau de l'eau avec les mouvements du bateau n'est pas aisé, il est plus facile de photographier les oiseaux quand ils ont pris un peu de hauteur, car même avec une mer calme, ça bouge tout de même pas mal et faire la mise au point... grrrrrr. Beaucoup de déchets.
        Je n'ai pas peur de l'eau, juste depuis un certain nombre d'années, j'ai la phobie des requins, mais pour voir ces merveilles... ;-)
        Pour la chaleur là, je crois que peu sont épargnés, alors courage à toi également.
        Bonne journée



    42
    Jeudi 27 Juin à 08:54
    Martine

    Les photos sont toujours aussi magnifiques et le reportage passionnant ! c'est une joie de commencer la journée avec votre site. Merci pour ce superbe travail et pour le partage.

    43
    Jeudi 27 Juin à 09:52

    BonJour Pascale,

    Merci pour cette merveilleuse série de photos. Je m'imagine en petit Pinocchio devant un tel animal ! (bien que Collodi évoque plutôt un requin).

      • Jeudi 27 Juin à 14:50

        Bon jour Pierre,
        Merci pour ta visite, c'est vraiment sympa.
        Bonne journée

    44
    Jeudi 27 Juin à 12:00
    petitalan

    Une créature impressionnante et une série une nouvelle fois superbe.

    Lui, il est au frais, le veinard.

    Bien à toi et bonne journée.

    45
    Jeudi 27 Juin à 13:03

    Quelle belle série !

    Je n'en ai jamais vus pour de vrai, quelle chance que tu aies été là au bon moment !

    Merci pour ces images.

    Bisous et douce journée.

      • Jeudi 27 Juin à 14:48

        Coucou Quichottine,
        Une part de chance en effet dans l'immensité de la mer, mais tout de même 10 heures de voilier pour les trouver ;-)
        Bisous et bonne journée

    46
    Jeudi 27 Juin à 14:10

    Salut, un reportage très intéressant et bien détailler, j'ai appris des choses en admirant de bien belles photos.

    Probablement un de tes meilleurs rencontre avec le monde aquatique.

    47
    Jeudi 27 Juin à 14:20

    Bonjour

    Des animaux que j'apprécie énormément!

    Superbes photos!!

    Bisous

    48
    Jeudi 27 Juin à 19:44
    Bernie

    Bonsoir Pascale,

    des superbes photos pour lesquelles tu as dû te donner les moyens de provoquer la chance de pouvoir les faire. Je suis impressionné par la tâche d'huile.

      • Jeudi 27 Juin à 19:58

        Bon soir Bernie,
        C'est sûr qu'on ne rencontre pas ce genre de mastodonte au hasard d'une promenade.
        Elles sont bien pratiques ces taches d'huile, ce sont elles qui nous permettent de les localiser. Tache d'huile = Rorqual pas très loin ;-)
        Bonne soirée

    49
    Jeudi 27 Juin à 21:38

    Coucou Pascale,
    Agréable rencontre, même si tu es allée les chercher, on ne les voit pas toujours.
    J'ignorais pour la tache d'huile, c'est très intéressant merci.
    Reportage complet avec de magnifiques clichés, la tête est impressionnante.
    Le nombre de Rorquals n'est pas énorme, le fait de donner naissance tous les trois ans ne permet pas de renouveler l'espèce comme il faudrait.
    Merci pour cette belle page.
    Bon courage pour la canicule, bises

      • Vendredi 28 Juin à 09:20

        Coucou Katia,
        C'est sur que sur une sortie de plus courte durée, les chances auraient été minimisées.
        La Mers et Océans étant devenues de gigantesques poubelles, je crains que tout cela ne s'arrange pas ;-(
        Bises et bonne journée, et j'espère que tu es encore épargnée par ces canicules. La Bretagne fait rêver et encore plus que d'habitude ces temps-ci ;-)

      • Vendredi 28 Juin à 21:25

        Je suis écoeurée par tout ce que je vois, la planète est une véritable poubelle ! J'ai l'impression que plus on parle de l'écologie, plus ça se dégrade. Pour 20% de gens qui sont conscients de ce qui se passe, 80% s'en moquent. Quant au gouvernement, ce n'est que du bla bla !
        Aujourd'hui, il a fait 30° et 25° la nuit précédente, c'est chaud quand on est plus habitué, mais ça fait du bien. On devrait bientôt retrouver les températures bretonnes :)
        Bisous

    50
    Samedi 29 Juin à 01:28

    merci beaucoup!!!

    j'ai appris plein de chose ...

    besos

    tilk

    51
    Dimanche 30 Juin à 09:01
    Gilbert.

    Bonjour Pascale,

    Tout est impressionnant chez cet animal, je n'ose même pas imaginé la quantité de nourriture qu'il lui faut par jour !!

    Bon dimanche Pascale.

      • Dimanche 30 Juin à 10:10

        Coucou Gilbert,
        Ah oui, c'est une chose que j'ai oublié de préciser et que je vais ajouter.
        En moyenne, chaque filtrage peut apporter près de 10 kg de nourriture, et chaque Rorqual commun peut absorber jusqu'à 1 800 kg par 24 heures. Bel estomac ;-)
        Bonne journée également.

    52
    Dimanche 30 Juin à 14:10

    Coucou Pascale, 
    Quelle émotion tu as dû ressentir en voyant ces rorquals !
    Tes commentaires sous les photos sont précis et me font découvrir les caractéristiques de ce mammifère.
    Je ne connaissais pas la tache d'huile et son origine, le poids du nouveau-né ( 1, 9 T ... ah oui quand même !!! ) , ni leur comportement en général, merci pour tout ça.
    La photo de la tête est géniale, tu as réussi même de très loin à la saisir, c'est rare sur les blogs un cliché pareil. 
    Je me suis régalée et j'ai fait défiler la série plusieurs fois, histoire de voir et de revoir ce que j'ai ... louppé ;-(
    Grossssssss bisousssssssss

      • Dimanche 30 Juin à 16:06

        Coucou Martine,
        Ah c'est clair, une émotion que je ne peux pas vraiment expliquer, mais une magnifique émotion, d'autant que nous savions ne pas les déranger avec un moteur.
        Je ne connaissais pas non plus pour la tache d'huile, je l'ai appris lors de cette sortie.
        Nous trouverons bien la possibilité de refaire cela ensemble cette fois, c'est vrai que tu n'as pas eu de chance avec les deux sorties annulées quand tu étais là.
        BigBisoussssss

    53
    Dimanche 30 Juin à 15:49

    waouh un article qui me ravit tant par les photos que par tes explications, c'est clair et fort intéressant. tu es allée en haute mer j'imagine, à combien de distance du rivage? en tout cas un grand merci à toi pour avoir pris le temps de faire un tel article. tu sais je ne vois pas la mer ni l'océan depuis chez moi, que des pins  et des pins en dehors des maisons de mes voisins, c'est aussi pour cela que je suis toujours fan de voir le soleil sur ces étendues d'eau si magnifiques. là il faisait déjà très chaud alors qu'il n'était que 6h du matin, un signe avant coureur de chaleur que j'allais trouver sur la route pour les trajets que je devais faire pour ma famille. bises.celine

      • Dimanche 30 Juin à 16:02

        Nous sommes allés à 22 Milles marin soit une quarantaine de km.
        Bises et bonne fin de journée

    54
    Dimanche 30 Juin à 17:19

    Quelle magnifique et émouvante rencontre! Merci Pascale pour ce beau reportage sur ce magnifique géant des mers ! 

    55
    Dimanche 30 Juin à 17:26
    cephalantera

    Bonsoir Pascale, belle rencontre, ils sont impressionnant par leur taille et poids. Bonne fin de dimanche, bises.  

    56
    Samedi 13 Juillet à 11:21

    Coucou Pascale

    Tu te mets à la photo maritime avec cette grosse bébête ? Tu as eu de la chance car les rencontres ne sont pas aussi fréquentes qu'on pourrait le penser même en allant sur des spots. Perso, en mer de Cortés, j'ai croisé et observé durant de longue minutes ce rorqual bleu. Curieusement, il était en compagnie d'autres espèces de baleines...

    Bises savoyardes

      • Samedi 13 Juillet à 15:27

        Coucou Christian,
        Ah, les Baleines et les Dauphins, je suis allée les chercher en haute mer. Finalement, en Méditerranée, ce n'est pas si exceptionnel que cela de faire de telles rencontres, mais il faut qu'il n'y ait pas de houle pour les voir. C'est la houle le problème bien souvent.
        J'en ai vu en allant en Corse, Sicile et Sardaigne aussi, il y a plusieurs années.
        Le Rorqual est souvent en compagnie des Cachalot, ce n'est pas si exceptionnel selon les spécialistes. 
        Bises encore caniculaires.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :