• Taureaux de Camargue

     

    Manade Saint Louis - Montcalm - Gard (30)

    Taureaux de Camarque

     Quand je me balade en Petite Camargue et en Camargue, je passe fréquemment devant ce grand enclos de Jeunes taureaux
    camarguais et j'ai toujours le coeur serré me demandant quelle vie l'homme leur a destiné.

    Ce jour là, Le Manadier et son équipe de gardians arrivaient sur le terrain avec une bétaillère.

    Nous voyant Martine et moi, armées de nos APN, il nous a gentiment proposé de rentrer dans l'enclos (dans lequel il avait
    entré la bétaillère) afin de nous permettre de les voir travailler dans une bonne proximité.

    Bien que craignant la réponse, je n'ai pu m'empêcher de demander si ces taureaux étaient destinés à la
    corrida. Si tel avait été le cas, j'aurais refusé l'offre et je n'aurais pu prendre ces photos.

    ICI,
     ma position sans nuance concernant la corrida et des explications concises sur le déroulement de celles-ci.

    Ces taureaux participent à des courses camarguaises et rentrent ensuite paisiblement au pré sans avoir subi de tortures.
    Ce jour là, l'équipe étaient venue pour les vacciner.


    Ils ont entre trois et quatre ans (L'espérance de vie naturelle d'un taureau qui meurt de vieillesse étant d'une vingtaine d'années.)


    Taureaux de Camarque

     D'autres articles suivront celui-ci, et j'essayerai de restituer de mon mieux le travail des gardians.

    Ces clichés ont été pris dans le champ dans lequel se trouvait le troupeau, et sans clôture entre eux et nous.
    Nous avions éventuellement un 4 x 4 et la bétaillère derrière laquelle aller nous réfugier... au cas où !
    Pour autant, à aucun moment les Taureaux n'ont manifesté la moindre agressivité, ni envers les personnes à pieds dont nous
    étions, ni envers les cavaliers. Simplement, deux taureaux plus âgés avaient été apportés de manière à rassurer les jeunes 
    pour que les manipulations nécessaires pour la vaccination se déroulent sereinement.

    Après avoir pris une série de clichés à terre, Le propriétaire de la manade nous a proposé de grimper sur la bétaillère pour voir
    comment se déroulait la vaccination.  C'est très impressionnant de se trouver là-haut, et une chose est certaine,
    les moustiques aussi aiment "l'altitude". J'étais totalement fascinée de voir ces superbes taureaux à moins d'un mètre
    (j'aurai pu les toucher en tendant la main) et je n'ai pas prêté attention aux piqûres sur le moment, mais les quatre /cinq
    jours qui ont suivi ont été très... cuisants mad

    Taureaux de Camarque   Taureaux de Camarque

     Ils nous observent autant que nous pouvons les admirer. 

    Taureaux de Camarque   Taureaux de Camarque

     

    Taureaux de Camarque

     

    Taureaux de Camarque   Taureaux de Camarque

     

    Taureaux de Camarque   Taureaux de Camarque

     Ce comportement n'est en rien un comportement d'agressivité.
    Les projection de terre faites à l'aide de leurs antérieurs servent uniquement à chasser les insectes piqueurs. 

    Taureaux de Camarque

    A la Manade Saint Louis, vous serez accueillis par le manadier Jean-Claude GROUL et ses gardians.
    Ils vous feront découvrir, l'amour, la passion qu'ils ont pour cette vie, entre chevaux de Camargue et taureaux (et non la Corrida)

    Organisation de journée camarguaise: : Tri de taureaux, ferrade, présentation de la manade, vachettes, sauts de cheval à cheval,
    promenade en remorque tractée au milieu des chevaux et des taureaux, animation musicale...

    Taureaux de Camarque

     

    A suivre...

     

    « CoquelicotTourterelle maillée »

  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Avril 2015 à 12:07

    Magnifique série qui rend hommage à un splendide animal plein de puissance et de fierté. Toutes sont belles mais j'avoue craquer particulièrement sur la photo 2

    2
    Lundi 27 Avril 2015 à 12:13
    Philippe Bullot

    Ils sont magnifiques ! C'est dans un pré de cette manade (me semble-t-il) que j'ai photographié des guêpiers mais je n'étais pas entré dans l'enclos.

    Bonne journée Pascale.

    3
    Lundi 27 Avril 2015 à 13:01

    Ils sont magnifiques dans nature camarguaise

    4
    Lundi 27 Avril 2015 à 13:07

    Bon, la course camarguaise, c'est déjà mieux que la corrida, et ça serait encore mieux qu'on les laisse en paix. Tes photos sont magnifiques, très impressionnantes!

    Pour les piqures, savon d'Alep (du vrai) liquide appliqué comme une pommade, sans rincer 2 jours de suite ;)

    5
    Lundi 27 Avril 2015 à 13:07

    Re...

    Magnifiques les gros plans

    Tu n'as pas fait de macros des moustiques ? happy

    Dany

    6
    Lundi 27 Avril 2015 à 14:33

    Bonjour Pascale

    Je suis absolument contre les corridas ... et je pensais qu'il n'y en avait plus dans la région d'Arles et de Camargue (??)

    J'ai passé une journée dans une manade, vécu au rythme des manadiers dans leur travail et je crois sincèrement qu'ils aiment leurs chevaux et taureaux

    Dans les courses à la cocarde, je pense que c'est l'homme qui souffre et l'animal qui s'amuse

     

    7
    Lundi 27 Avril 2015 à 15:22
    Robert

    Impressionant ces bêtes! Je n'ai pas pu en voir lors de mon voyage en Camargue, tes photos sont de très haut qualité, bravo!

    8
    Lundi 27 Avril 2015 à 15:40
    Harmonybis

    Je suis bien contente que ces taureaux ne finiront pas dans une arène.Ils vont vivre des jours paisibles.

    J'attends de découvrir la suite.Vous auriez dû faire comme les taureaux pour ne pas être piquées par les moustiques.happy

    9
    Lundi 27 Avril 2015 à 15:52

    Bonjour Pascale, contente de te revoir et de partager avec toi ce sentiment anti-corrida que j'éprouve depuis toujours... J'ai parcouru entièrement la série de documents de documents que tu publies à ce sujet et je t'avoue sincèrement que je n'ai pas pu tout lire, effrayée par des détails que j'ignorais... En même temps, je sentais monter la colère et la compassion pour ces pauvres bêtes... Tradition culturelle ! Quelle horreur oui et quelle honte pour ceux qui participent à ces manifestations que je voudrais voir interdites pour toujours... Si l'on veut voir des taureaux, les visites de manades et les courses camarguaises suffisent bien ! merci à toi pour ces très belles photos réalisées de si près... Je t'embrasse, très bonne semaine à toi, Shuki

    10
    Lundi 27 Avril 2015 à 15:52

    Coucou Pascale, content de te retrouver et de retrouver tes jolies réalisations yes j'adore cette série et particulièrement ce taureau en action, ah oui les moustiques quel souvenir pour moi aussi (vacancier, j'étais en short et bras nus), à très vite... gros bisous.

    11
    Lundi 27 Avril 2015 à 16:27

    By Kri :

    Coucou,
    Oh malheureusement, la corrida est encore existante dans la région, à mon grand désespoir.
    Je partage ton point de vue sur les courses à la cocarde, et les manadiers qui n'élèvent pas des taureaux destinés à la corrida aiment vraiment leurs animaux, d'ailleurs je l'expliquerai dans mes prochains articles.
    Je n'ai vraiment aucun doute sur ce sujet.
    Belle fin de journée

    12
    Lundi 27 Avril 2015 à 16:43

    ... ils sont superbes ces taureaux et ... impressionnants !!

    13
    Lundi 27 Avril 2015 à 16:59

    un reportage tres interessant, et qui demystifie la reputation du taureau..

    14
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:20

    Ah, les corridas!! On devrait inverser les rôles! Bref! Un scandale.

    Des photos merveilleuses qui me rappellent de bons moments à chevaucher au milieu des ces nobles animaux!

    Le taureau n'est pas agressif .

    Un milieu de complicité entre 'hommes et bêtes'.

    La puissance est palpable sur tes photos.

    Les moustiques moins nobles  voulaient aussi t'impressionner! lol

    Bravo  et merci pour cette escapade!

    Nous.

     

     

    15
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:25

    Bonjour Pascale,

     bon début de reportage. Il n'y a pas que des Taureaux de combat fort heureusement...De superbes bêtes impressionnantes. Leur agressivité vient généralement de notre comportement;  la prudence doit être de rigueur tout de même, nous ne faisons pas le poids face à eux...

    Amitiés.

     

    16
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:38

    Tu as bien fait de préciser ...

    je me suis toujours posée la question de savoir comment un moustique pouvait traverser le cuir épais de ces bêtes ?

    je t'avoue franchement que j'aurais été beaucoup moins courageuse que toi et que je serais restée bien tranquillement à l'abri derriere la cloture ... me souviens en Normandie m'être faite courser par un taureau dans un champs dans lequel j'étais entrée pour aller ramasser des noix !! aie aie aie mal m'en a pris, les barbelés ont été très sévères avec mes vêtements et mon dos ... 

    17
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:41

    Pour Gilles :

    LES TAUREAUX DE COMBATS N'EXISTENT PAS !
    C'est une pure invention humaine. On ne peut donc même pas qire qu'il n'y à pas QUE des taureaux de combat.

    Je te renvoie sur le lien ICI

    Tu pourras y lire ceci, entre autre.....
    Belle fin de soirée

     

    1 - Le "taureau de combat" est une création artificielle de l'Homme

     

    La toute première des vérités, c'est que le taureau est un herbivore. 

    Comme tous les herbivores, il n'a rien d'un fauve. Il suffit de regarder des troupeaux de taureaux paître paisiblement dans les prairies camarguaises pour s'en convaincre. 

    Ce n'est qu'au prix d'un conditionnement on ne peut plus artificiel et de nombreux croisements consanguins que certains de ces animaux sont préparés à devenir ceux que l'on envoie dans les corridas.

    Dans la nature, il n'existe pas plus de "taureau de combat" qu'il n'y a de lapin guerrier ou de brebis d'assaut.

     

    2 - Les taureaux envoyés aux arènes sont souvent de simples veaux

     

    Les taureaux qui déboulent dans les arènes sont âgés de 3 à 5 ans, parfois un peu moins. 

    L'espérance de vie naturelle d'un taureau qui meurt de vieillesse est d'une vingtaine d'années. 

    Un taureau envoyé à la corrida, quel que soit son aspect impressionnant, est donc un animal au tout début de sa vie, parfois
    un simple veau encore en cours de croissance comme dans les novilladas.

     

    18
    Lundi 27 Avril 2015 à 17:45

    Ils sont superbes.....les courses camarguaises ne blessent pas les animaux et c'est très sportif pour ceux qui y participent...

    quant à la corrida,  je partage à 100 % ton indignation....j'ai toujours détesté cela, je ne comprendrai jamais quel plaisir malsain on peut avoir à voir souffrir les taureaux, déjà  fortement diminués avant d'entrer dans l'arène...

    mais les politiques sont trop trouillards pour oser s'attaquer à cette soi-disant tradition......source de votes bienvenus pour les élections !!!

    bonne soirée

    19
    Lundi 27 Avril 2015 à 18:17

    superbes  portraits !! quelle force se dégage de ces splendides animaux !!

    magnifique ton reportage !

    20
    Lundi 27 Avril 2015 à 18:39

    Coucou, 
    Je souris à la lecture de ton article et je confirme l'amour des moustiques à ton égard ;-)
    Cette matinée fut pour moi aussi inoubliable, un beau moment partagé à deux.
    Tu as réalisé de superbes photos et celles que tu as publiées aujourd'hui sont le début d'une belle série.
    Bisousssssss

    21
    Lundi 27 Avril 2015 à 18:53

    Ils sont vraiment splendides ! Tant par leur stature que par leur robe d'un si beau noir. Quelle chance tu as eue de pouvoir les approcher de si près ! Je crois que je n'aurais pas été très rassurée, quand même. Heureusement que tous ne sont pas destinés à cette boucherie tortionnaire que l'on a osé porter au patrimoine culturel français. J'adore les photos où il lance la poussière avec ses antérieurs.

    22
    Lundi 27 Avril 2015 à 19:52

    Wouah..    Impressionnants ces taureaux et si magnifiques..  une belle série, BRAVO,
    et j'aurai eu un peu peur qu'ils me bousculent dans la bétaillère,
    et aïe pour les piqures..  je compatis.
    Belle soirée  - Bisous

    23
    Lundi 27 Avril 2015 à 20:23

    bonsoir,

    voilà effectivement bien longtemps que je ne publies plus et que je ne visite que rarement les blogs ou que je les regardes sans commenter.. Mais ça va, des douleurs bien sur, le dos bloqué pendant un mois.. Mais il paraît que c'est le 'bénéfice' de l'âge... Je ne blogue plus en ce moment simplement par manque de plaisir à le faire... Pas même sur nos déplacements et pourtant nous bougeons toujours. Je n'ai même pas fini de publier notre voyage à Paris en Novembre dernier c'est pour te dire.

    Je me demande même pourquoi je continue à faire tant de photos puisque je ne les partage plus...

    Mais peut être que je reprendrai quand mon moral sera meilleur. Nous repartons en voyage après demain, mais le temps n'est pas encourageant :(

    Tes photos sont toujours un plaisir pour les yeux et je passe chez toi "de temps en temps"  sans commenter

     

    Ces magnifiques bêtes je m'en souviens, il m'avait beaucoup impressionné quand nous avions été en Camargue. Ils sont vraiment énormes et beaux.

    je te souhaite une bonne continuation et à bientôt peut être

    24
    Lundi 27 Avril 2015 à 20:34

    Merci Pascale pour ce reportage, ma préférée va à l'avant dernière, superbe !

    25
    Lundi 27 Avril 2015 à 21:13

    très belles photos et c'est une belle rencontre que tu as fait. Ils sont très beaux. Samedi sur Arte, reportage sur le colysée. ils disaient que les animaux sauvages étaient préparés avant d'aller sur scène car autrement, ils n'auraient jamais lutté contre les gladiateurs. Ils se seraient sauvés, cachés. ...

    bises 

    26
    Lundi 27 Avril 2015 à 21:50

    Bonsoir Pascale,

    content de te retrouver avec de nouvelles photos, ces taureaux sont magnifiques. Excellente série, on a pas souvent la possibilité de les voir de cette façon, j'aime beaucoup ton  reportage. Je pense qu'ils n'aiment pas les moustiques, on le voit bien sur tes photos.-:))))

    Passe une bonne semaine.

    27
    Lundi 27 Avril 2015 à 22:08

    J'aime beaucoup le clair obscur de ces photos ! Tu es magicienne , c'est vraiment magnifique !

    28
    Lundi 27 Avril 2015 à 23:29

    Extraordinaire série de photos.  Celles où il s'envoie la terre sur le dos sont très très belles.  Et leurs cornes. ... Aussi belles que la série entière. Enfin une mine d'informations nécessaires aujourd'hui pour tuer ces satanées croyances. 


    Bisous


     

    29
    Mardi 28 Avril 2015 à 06:55
    Danièle Nguyen

    Quelle force se dégage de tes photos !  superbes toutes ces attitudes et merci pour les explications cool

    30
    Mardi 28 Avril 2015 à 08:53

    Bonjour Pascale

    Une superbe série de photos qui viennent étayer tes explications sur le travail dans les manades.

    Bises

    Christian

    31
    Mardi 28 Avril 2015 à 08:56

    RE Pascale

    très belle série et beaucoup de belles attitudes chez ces taureaux.

    Quand on est du nord, les corridas, ça ne nous parlent pas, mais on ne faisaient pas mieux avec les combats de coqs tout aussi cruels.

    a bientot, @+, maurice

    32
    Mardi 28 Avril 2015 à 10:05

    Pour Durgalola :

    Bon jour Andrée,
    Il en est malheureusement de même pour les taureaux de corridas et autres animaux que l'on destine au combat.
    Tout est précisé dans le lien que j'ai mis dans mon article.
    Rien n'a vraiment changé finalement.
    Je confirme, dès qu'on les approche, c'est animaux pourtant puissants ont tous le même réflexe, la même manière d'agir, fuir.
    Bises et bonne journée

    33
    Mardi 28 Avril 2015 à 12:55

    Ce sont des bêtes aussi belles qu'impressionnantes. J'avais bien compris le geste du taureau qui s'asperge de terre et de sable... Brave bête ! Je crois qu'en priorité il te montrait l'attitude à adopter pour éviter les attaques de prédateurs... Oh, Pascale, tu aurais dû l'écouter et suivre son exemple... Les moustiques se seraient moins intéressés à toi :-)

    34
    Mardi 28 Avril 2015 à 13:31

    Magnifique série,ils ont l'air fougueux,oui c'est des jeunes.Moi je veux voir les photos des moustiques lol.yes money

    Bisoussss

    35
    Dimanche 17 Mai 2015 à 19:40
    Quelle belle robe noie! Ils sont superbes!
    36
    Mercredi 20 Mai 2015 à 00:02

    Les photos de l'article 1 de la série sont pleines de puissance, de force...et de virilité :)

    37
    Mercredi 19 Août 2015 à 15:30

    Bonjour Pascale.

     De magnifiques bêtes, toutes en majesté. Voilà comme j'aime voir les taureaux. Et sûrement pas dans une arène.

     Je t'embrasse



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :